Les ambitions de Renault dans le véhicule électrique

Forum dédié aux discussions sur les moyens de transport.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57684
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

xxLa voiture électrique, une solution ?

Message par energy_isere » 21 août 2009, 18:56

Les Renault électriques disponibles en avril 2012

Officiel, le constructeur a fixé la date de commercialisation.

Depuis le temps que nous recevions des communiqués de presse de Renault sur les voitures électriques sans savoir la date de leur arrivée sur le marché, le suspense est maintenant levé.

Renault communique l'information par un site Internet, avec un compte à rebours. 958 jours, 13 heures et des poussières à l'heure où cet article est écrit, et nous nous réjouissons puisqu'avril 2012, c'est dans pas longtemps ! Enfin... Alors que nous avions plusieurs fois entendu des dates en 2010 et 2011, on ne peut que regretter que ce soit la date la plus lointaine qui soit confirmée. Mais il y a pire. Parce que le site web de Renault est destiné au public européen. Alors qu'on sait que Renault a aussi des projets en Israël, et que ces projets se matérialiseront avant.

Il faut l'écrire clairement, Renault, entreprise française, vendra ses modèles électriques que beaucoup de français attendent, en Israël avant de les vendre sur son propre marché. Les israëliens seront servis les premiers ! Pour tous les français, ceci est déplaisant. Et comme si cela ne suffisait pas, le site de Renault explique aussi parlant des voitures électriques que « nous serons les premiers à permettre à tous de rouler avec ». Le grand constructeur qu'est Renault se permet donc d'ignorer la Bolloré Bluecar, et tous les autres projets de voitures électriques, dont il est vrai qu'aucun n'a la portée du projet Renault. Sauf celui de Nissan, l'allié de Renault, dont il n'ignore rien de la stratégie, et dont nous pensions que le modèle Leaf serait disponible en Europe en 2011. Ce nouveau site Renault semble indiquer que ce ne serait pas le cas...

En attendant cette date de 2012, qui est celle de la disponibilité pour les clients particuliers, on se réjouira moyennement, que des électriques Renault seront mises en circulation plus rapidement, auprès de quelques clients professionnels soigneusement sélectionnés.
http://www.moteurnature.com/actu/uneact ... s_id=24999

Avatar de l’utilisateur
GillesH38
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 13182
Inscription : 10 sept. 2005, 17:07
Localisation : Berceau de la Houille Blanche !
Contact :

Re: [véhicule électrique] La voiture électrique, une solution ?

Message par GillesH38 » 23 août 2009, 08:36

energy_isere a écrit :
Renault communique l'information par un site Internet, avec un compte à rebours. 958 jours, 13 heures et des poussières à l'heure où cet article est écrit, et nous nous réjouissons puisqu'avril 2012, c'est dans pas longtemps ! Enfin... Alors que nous avions plusieurs fois entendu des dates en 2010 et 2011, on ne peut que regretter que ce soit la date la plus lointaine qui soit confirmée. Mais il y a pire. Parce que le site web de Renault est destiné au public européen. Alors qu'on sait que Renault a aussi des projets en Israël, et que ces projets se matérialiseront avant.
y a une raison pour rendre Israël intéressant, c'est que les déplacements en voiture n'ont jamais à être plus long que l'autonomie des VE par la force des chose, ce qui est le cas de très peu de pays ! :smt077
- Je suis Charlie - "I do not see any harm in people making money if it leads to a lower carbon society " R.K. Pachauri, président du GIEC, interview du 6 mai 2008 à Emirates Business.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57684
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [véhicule électrique] La voiture électrique, une solution ?

Message par energy_isere » 13 sept. 2009, 18:36

Renault veut être le leader mondial de la voiture électrique :

PARIS (Reuters) - Renault entend devenir le leader mondial du véhicule 100% électrique et dévoilera mardi au salon de l'automobile de Francfort quatre modèles de ce type, annonce Carlos Ghosn, le P-DG, dans un entretien publié dans le Journal du dimanche.

"Nous voulons être dans les prochaines années le leader mondial de la voiture 'zéro émission', c'est-à-dire une voiture 100% électrique", dit-il.

La société présentera à Francfort une grande berline familiale, un véhicule utilitaire, une citadine de taille comparable à la Clio et un quadricycle à deux places conçu pour se faufiler dans la circulation, précise-t-il.

Deux de ces véhicules seront construits en France, et ils ne seront pas plus chers que les voitures classiques, dit Carlos Ghosn. La batterie sera louée pour un peu moins de 100 euros par mois, et il y aura trois modes de rechargement plus ou moins rapides.

Il ne confirme pas la localisation d'une usine de batteries neuves à Flins, en banlieue parisienne, mais souligne qu'il serait logique de rapprocher une telle unité du lieu d'assemblage des voitures.

La société n'a pas d'objectif de vente mais Carlos Ghosn estime que les véhicules électriques pourraient peser à terme 10% du marché mondial.

Troti
Brut léger
Brut léger
Messages : 404
Inscription : 09 juin 2009, 18:17
Localisation : Comme beaucoup d'autres, dans le Y

Re: [véhicule électrique] La voiture électrique, une solution ?

Message par Troti » 13 sept. 2009, 18:49

energy_isere a écrit :
La société n'a pas d'objectif de vente mais Carlos Ghosn estime que les véhicules électriques pourraient peser à terme 10% du marché mondial.
Ca c'est de l'info, merci m'dame Irma Ghosn. Et quel est le terme (5 ans ou 30 ans), sur quelle taille de marché mondial. Je serais actionnaire Renault, c'est ça qui m'intéresserait ...
Comment fait-on pour que les ravioles ne collent pas?

Avatar de l’utilisateur
Alturiak
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 1595
Inscription : 24 mai 2008, 21:28
Localisation : Paris

Les ambitions de Renault dans le véhicule électrique

Message par Alturiak » 16 sept. 2009, 14:16

La Twizy Z.E. de Renault serait-elle encore plus sceptique-caresque que la BB1 ?

2 places en tandem
Autonomie : 100 km
Vmax : 75 km/h
Pmax : 15 kW (20ch.)
L*l*H : 230*113*148 (cm)
Poids à vide : 420 kg

Image

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57684
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Les ambitions de Renault dans le véhicule électrique

Message par energy_isere » 18 sept. 2009, 19:07

Renault : objectif 100.000 ventes de Zoe ZE en 2010

Le constructeur, qui investira 1,3 milliard d’euros dans son programme de voitures électriques déployé à partir de 2011, affiche ses ambitions sur le marché.

Image

Renault espère vendre 100.000 Zoé ZE par an à partir de 2012, l’une des quatre voitures électriques présentées par le groupe au salon de Francfort. La Zoé, dérivée d’un concept car révélé au salon de Genève en 2005, est une citadine de 4 places de la taille d’une Clio. Son autonomie maximum atteint 160 km, et sa vitesse de pointe 140 km/h.

La Zoé, construite à Flins, sera lancée mi-2012. La batterie sera louée par le conducteur dans le cadre d’un forfait.

Les trois autres prototypes présentés par Renault à Francfort complètent le programme électrique du groupe, qui sera déployé à partir de 2011 et dans lequel il investira entre 1,3 et 1,5 milliard d’euros (4 milliards au total pour l’Alliance Renault-Nissan). Il s’agit de Twizy, une toute petite citadine biplace, de l’utilitaire Kangoo ZE, et du véhicule plus haut de gamme Fluence.

Le directeur général de Renault, Patrick Pelata, a déclaré aux Echos qu’il anticipait une baisse des ventes d’automobiles de 8 à 10% en 2010. Il a par ailleurs indiqué à Challenges que le groupe réfléchissait à la proposition de Robert Penske de vendre des véhicules construits par Renault sous la marque Saturn aux Etats-Unis, que GM souhaite vendre et pour laquelle Penske a fait une offre.
http://www.usinenouvelle.com/article/re ... 10.N117716

Enerzine en a fait un billet aussi :
http://www.enerzine.com/15/8326+objecti ... cept+.html

4.10 m de long et 1400 kg
Image

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57684
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Les ambitions de Renault dans le véhicule électrique

Message par energy_isere » 18 sept. 2009, 19:09

J' ai crée ce fil car le fil sur les véhicule electrique en géneral commence à étre bien volumineux.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57684
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Les ambitions de Renault dans le véhicule électrique

Message par energy_isere » 18 sept. 2009, 19:32

et les derniéres news du projet better place, déjà évoqué antérieurement :
ISRAEL VOITURE ELECTRIQUE : Renault va vendre à Better Place plus de 100 000 voitures électriques Fluences d’ici 2016

Publié le 17 septembre 2009

Better Place et Renault ont fait une déclaration conjointe pour affirmer que Better Place achèterait plus de 100.000 voitures Renault Fluence d’ici 2016 pour les marchés israéliens et danois, où l’entreprise met en place ses infrastructures.

Better Place affirme qu’il va commercialiser la voiture en Israël avec une garantie d’une durée de quatre ans ou de 120,000 kilomètres.
Renault a dévoilé le modèle Fluence, destiné aux marchés israéliens et danois, au Salon automobile de Francfort.

Shaï Agassi, PDG de Better Place, a déclaré au quotidien Frankfurter Allgemeine Zeitung: «Nous avons déjà reçu des promesses d’achats de plus de 50 entreprises en Israël. Ces entreprises envisagent de remplacer leurs voitures de société actuelles avec 35.000 voitures électriques à partir de 2011.”

La berline cinq places présentée à Francfort sera donc le premier véhicule de tourisme électrique lancé par Renault, dès le premier semestre 2011 en Israël.

Ce véhicule pourra bénéficier de deux modes de recharge différents, l’un sur une charge classique d’une durée de quatre à huit heures, l’autre via une technologie d’échange de batterie dénommée Quickdrop nécessitant moins de cinq minutes pour récupérer une batterie neuve et rechargée. Chaque conducteur pourra gérer son système de recharge sur les plate-formes de services de Better Place, grâce à un ordinateur de bord AutOS.

Le système développé au Danemark en 2016 différera légèrement, puisque les acheteurs de ces véhicules bénéficieront d’abonnements chez Better Place, leur permettant d’avoir accès au réseau de points de charge et d’échanges de batteries.
http://www.israelvalley.com/news/2009/0 ... -dici-2016

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57684
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Les ambitions de Renault dans le véhicule électrique

Message par energy_isere » 18 sept. 2009, 19:38

Francfort 2009 - Renault Fluence Z.E. Concept - La voiture électrique familiale

Dernier concept-car électrique inédit dévoilé par Renault à Francfort, la Fluence Z.E Concept est également la plus intéressante puisqu'elle sera sans doute le premier des quatre concepts Renault Z.E a être commercialisée dès 2011 dans plus de 20 pays.

Il s'agit d'une berline familiale 5 places 100% électrique affichant une autonomie de 160 km grâce à un pack batteries lithium-ion. Pour Renault, la Fluence Z.E Concept s’adresse au père de famille mono-motorisé qui utilise quotidiennement sa voiture pour aller au bureau et aime également emmener femme et enfants en week-end à la campagne.

Sur le concept, des panneaux solaires ajoutés sur le toît permettent de subvenir à une partie des besoins en énergie afin de soulager la batterie.

Son moteur électrique d'une puissance maximale de 70 Kw est situé au niveau du train avant tandis que la batterie Lithium-ion est positionnée entre la banquette arrière et le coffre.

......
les détails technique et photos :
http://www.avem.fr/actualite-francfort- ... e-978.html

oups !!!!! masse : 1600 kg. Longueur 4.82 m.
Comment ca se comporte en milieux valonné, voire de massifs pré-alpin ?

Image

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57684
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Les ambitions de Renault dans le véhicule électrique

Message par energy_isere » 18 sept. 2009, 19:49

Et Europcar annonce qu' il mettra en mocation des véhicules electrique de chez Renault en 2011.
Des véhicules électriques à la location dès 2011

15 Sept 2009

Renault et Europcar annoncent la signature prochaine d'un accord visant à accélérer la mise en œuvre de solutions communes dans le cadre du programme « véhicules zéro émission » pour la location de véhicules électriques.
Avec 2 500 stations en Europe, Europcar déploiera cette nouvelle flotte de véhicules électriques Renault dès 2011, ainsi que l’infrastructure nécessaire au rechargement des batteries dans les stations de location.

Autre conséquence ; Europcar va développer de nouvelles offres de location de courte durée spécifiques avec des véhicules adaptés à ce type d’énergie. Car selon la firme au losange, 80 % des européens parcourent moins de 60 kilomètres par jour et le véhicule électrique semble de plus en plus adapté à la mobilité actuelle et à la location de courte durée.

"Grâce à son programme « Zero Emission Mobility », Renault proposera, dès 2011, une gamme complète de véhicules zéro émission. Pour Renault, le véhicule électrique qui émet zéro gramme de CO2 à l’usage constitue la vraie réponse aux problématiques environnementales actuelles. Nous sommes fiers qu’Europcar ait choisi Renault comme partenaire pour sa future offre de véhicules électriques." a déclaré Uwe Hochgeschurtz, Directeur de la Division Entreprises de Renault.

Enerzine
http://www.enerzine.com/15/8316+des-veh ... 2011+.html

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57684
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Les ambitions de Renault dans le véhicule électrique

Message par energy_isere » 18 sept. 2009, 20:07

Carlos Ghosn au salon de Francfort dans la Twizy :

Image
....
Avec son fidèle allié Nissan, le constructeur français doit ainsi investir plus de 4 milliards d’euros dans les modèles électriques, et 2.000 personnes travailleraient à leur développement...

Avec un objectif de 10% de voitures électriques à l’horizon 2010.
.....
source : http://www.france-info.com/spip.php?art ... s_theme=23

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57684
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Les ambitions de Renault dans le véhicule électrique

Message par energy_isere » 18 sept. 2009, 20:12

Avec la voiture électrique, Renault cherche à retrouver son statut de marque innovante

LE MONDE | 14.09.09

La voiture électrique commence à devenir une réalité pour Renault. Carlos Ghosn, PDG du groupe, devait présenter mardi 15 septembre au salon de l'automobile de Francfort quatre véhicules électriques : un véhicule utilitaire (Kangoo), une grande berline et citadine de la taille de la Clio et une mini-voiture. Ces modèles devraient être commercialisés à partir de 2011.

Depuis maintenant près de deux ans, et alors que Renault a été très durement touché par la crise, le discours de ses dirigeants s'est focalisé sur le véhicule électrique. A tel point qu'on a pu penser que ce plaidoyer pour cette technologie était avant tout censé faire oublier les difficultés du constructeur.

Ses dirigeants s'en défendent. Il ne s'agit pas d'une "astuce marketing", martèle Patrick Pelata, le directeur général de Renault. Le constructeur est convaincu que l'industrie automobile est à la veille d'une rupture qui va la transformer. Avec le véhicule électrique, Renault espère aussi se "débanaliser" vis-à-vis de la concurrence. "Au fil des années, la marque Renault s'est un peu perdue dans les sables. Aujourd'hui, on est moins différents de nos concurrents. Or, la marque Renault a longtemps incarné les tendances sociétales : populaire avec la R4, familiale avec l'Espace, demain avec la voiture "durable"", explique M. Pelata. Près de 600 personnes travaillent aujourd'hui sur le projet. Et bientôt, ce sera 1 000.

Comment Renault en est-il arrivé à cette conclusion ? Tout commence au début des années 2000. A l'époque, les critiques à l'égard de M. Ghosn, à la tête de Nissan, se font vives. Il lui est reproché de ne pas développer des voitures hybrides (électrique et essence). Toyota, son concurrent, développe cette technologie depuis 1997. Mais M. Ghosn sait que ni Nissan ni Renault ne rattraperont leur retard. Il lui faut trouver une autre technologie.

L'électrique ? Le problème était qu'à l'époque les batteries électriques risquaient à tout moment de prendre feu. "En 2004, le patron de l'ingénierie de Nissan m'informe des gros progrès réalisés sur la sécurité", se souvient M. Pelata, en poste chez Nissan au Japon. Une étude est lancée pour créer une co-entreprise avec un producteur de batteries. M. Ghosn était-il déjà convaincu ? "Pas vraiment, mais il savait qu'il ouvrait une porte", souligne M. Pelata.

La sécurité améliorée, il faut pouvoir produire des batteries à moins de 10 000 euros. Nec qui a tissé un partenariat avec Nissan s'engage sur un tel niveau de prix.

Le catalyseur arrivera quelques années plus tard. Au forum de Davos 2007 exactement. M. Ghosn y croise Shimon Pérès, le président d'Israël, qui lui propose de travailler sur un projet de 100 000 à 150 000 véhicules électriques basé sur un réseau d'échange de batteries réparti dans tout le pays. "Je tiens enfin l'espoir d'une solution au problème du réchauffement planétaire et surtout une solution qui permettra à Renault de se différencier de Toyota", se dit M. Ghosn. Selon lui, le véhicule électrique pourrait atteindre 10 % du marché mondial en 2020, soit quelque 6 millions de véhicules tous les ans.

C'est à cette époque que M. Pelata va chercher Jérôme Perrin. Un "écolo", chercheur au CNRS, de la même promotion que lui à Polytechnique (1977). M. Pelata le charge d'animer les projets électriques.

Tout n'est pas joué pour autant. Pour imposer ce dossier clé, il a fallu vaincre les réticences en interne. "Forcément, nos ingénieurs du Technocentre préféraient inventer un véhicule hybride parce que ça existait déjà", se rappelle M. Pelata. Au sein du groupe, se rejoue le même épisode qu'avec la Logan, le véhicule à bas coût de Renault. Certains ingénieurs trouvent l'aventure électrique excitante. D'autres sont convaincus que c'est un véritable erreur de laisser les technologies partir chez les fabricants de batteries et que cela va appauvrir le Technocentre.

"La grande force de Renault, c'est d'avoir transformé un dossier qui était marginal en un dossier central", estime Bernard Jullien, directeur du Groupe d'études et de recherches permanent sur l'industrie et les salariés de l'automobile (Gerpisa).

Au fil des mois, Renault construit un discours vis-à-vis des pouvoirs publics de constructeur attaché au développement durable. "C'est d'autant plus important que Renault a massivement délocalisé sa production. Avec le véhicule électrique, il redevient un moins mauvais élève puisqu'il doit être produit dans l'usine de Flins, jusque-là menacé", explique M. Jullien. Pour éviter que le projet reste dans les limbes, Renault noue des partenariats tous azimuts avec les pouvoirs publics : Danemark, une dizaine aux Etats-Unis, Portugal, Grande-Bretagne... pour faciliter le développement de la voiture électrique.

Renault sait qu'il joue gros. Il a investi un milliard d'euros avec Nissan dans ce projet et sait que c'est sur ce dossier que peut se jouer son sort.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57684
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Les ambitions de Renault dans le véhicule électrique

Message par energy_isere » 21 sept. 2009, 20:00

Présentation de la Kangoo Z.E. concept

Le Kangoo Z.E. Concept est un véhicule urbain d'une longueur de 3,95 m et une hauteur de 1,85 m. Il préfigure ce que pourrait être la mobilité de demain pour les professionnels du transport et de la livraison de proximité.

Basée sur le Renault Kangoo, la version électrique reçoit une motorisation de 70 kW offrant un couple de 226 Nm et une batterie Lithium-ion.
...............
Image
http://www.enerzine.com/15/8351+objecti ... -z-e+.html

Avatar de l’utilisateur
Glycogène
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 2349
Inscription : 05 oct. 2005, 00:06
Localisation : Grenoble

Re: Les ambitions de Renault dans le véhicule électrique

Message par Glycogène » 21 sept. 2009, 21:50

J'ai du mal à croire que la voiture en photo fasse 4m, mais bon...

Troti
Brut léger
Brut léger
Messages : 404
Inscription : 09 juin 2009, 18:17
Localisation : Comme beaucoup d'autres, dans le Y

Re: Les ambitions de Renault dans le véhicule électrique

Message par Troti » 22 sept. 2009, 15:09

energy_isere a écrit :
Présentation de la Kangoo Z.E. concept

Le Kangoo Z.E. Concept est un véhicule urbain d'une longueur de 3,95 m et une hauteur de 1,85 m. Il préfigure ce que pourrait être la mobilité de demain pour les professionnels du transport et de la livraison de proximité.

Basée sur le Renault Kangoo, la version électrique reçoit une motorisation de 70 kW offrant un couple de 226 Nm et une batterie Lithium-ion.
En gros, Carlos vise La Poste, EDF, et c'est tout avec ce véhicule. Cela n'aura pas plus de succès qu'il y a 10-15 ans, ça reste un Kangoo électrifié. Virer moteur+boite de vitesse, remplacer par un moteur électrique+onduleur, et qq batteries sous le planché à la place du réservoir, ça n'a pas mobilisé des milliers d'ingénieurs au technocentre ... Ca sent le réchauffé, le plan com'
Comment fait-on pour que les ravioles ne collent pas?

Répondre