[Automobiles] Automobiles à moteur hybride

Forum dédié aux discussions sur les moyens de transport.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
kercoz
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 8407
Inscription : 18 nov. 2007, 21:46
Localisation : SUD GIRONDE GRAVE DE GRAVE

Re: [Automobiles] Automobiles à moteur hybride

Message par kercoz » 02 janv. 2016, 16:53

Alturiak a écrit :Hello,

Concrètement si on n'a pas de dispositif électrique ou autre pour réchauffer le moteur avant de démarrer, il serait plus intéressant ( = on économiserait du carburant) de laisser tourner le moteur (au point mort) quelques minutes (combien ?) avant d'entamer la route ?
Y' a pas que la conso dans la vie d' une voiture. J'ai été auxilliaire à l' E.N. dans un bureau ou l' onétudiait le matos pour les achats groupés.
Avec moi y' avait un vieux type, sourd comme un pot, qui avait participé à la construction de la panhard , révolutionnaire pour l' époque. Il nous disait que les 2/3 de l' usure des pieces d' un moteur provenait des premieres minutes de circulation. Pas de film d' huile entre les pièces en mouvement. la viscosité mauvaise à froid etc ....
Entre 2 certitudes , il faut toujours choisir la moindre .

Avatar de l’utilisateur
Remundo
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 8628
Inscription : 16 févr. 2008, 19:26
Localisation : Clermont Ferrand
Contact :

Re: [Automobiles] Automobiles à moteur hybride

Message par Remundo » 02 janv. 2016, 18:19

et justement l'avantage d'un hybride digne de ce nom (avec au moins 20 km d'autonomie électrique) offre l'avantage de ne démarrer le moteur que pour un "vrai" trajet, et pas une promenade où le moteur sera encore froid à l'arrivée...

sinon point n'est besoin de laisser chauffer le moteur au point mort, le mieux est de partir piano-piano et au bout de 5 minutes, le moteur est déjà plus que tiède.

EPE_bel
Gaz naturel
Gaz naturel
Messages : 981
Inscription : 04 mars 2014, 09:26

Re: [Automobiles] Automobiles à moteur hybride

Message par EPE_bel » 02 janv. 2016, 18:29

kercoz a écrit : Il nous disait que les 2/3 de l' usure des pieces d' un moteur provenait des premieres minutes de circulation. Pas de film d' huile entre les pièces en mouvement. la viscosité mauvaise à froid etc ....
Les lubrifiants ont fait de sérieux progrès depuis l'époque Panhard! La qualité de combustion et l'étanchéité des moteurs (segmentation) aussi. J'ai encore connu l'époque où l'intervalle entre vidanges ne passait pas 5000 km et où les conducteurs soucieux de leur mécanique changeaient huile (et même filtre) tous les 2500 km. Et l'huile était déjà noire!
Autrefois EPE http://www.oleocene.org/phpBB3/memberli ... file&u=110 Accès au compte perdu

Avatar de l’utilisateur
Remundo
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 8628
Inscription : 16 févr. 2008, 19:26
Localisation : Clermont Ferrand
Contact :

Re: [Automobiles] Automobiles à moteur hybride

Message par Remundo » 02 janv. 2016, 19:14

il y a eu de gros progrès, mais l'idée de Kercoz reste vraie.

C'est à froid que le moteur souffre, et en plus en général, il consomme plus.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58624
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Automobiles] Automobiles à moteur hybride

Message par energy_isere » 08 janv. 2016, 19:42

Bonus torpillé pour les voitures hybrides : l'étonnant virage du gouvernement


05/01/16 Capital

Le bonus écologique accordé pour l'achat de voitures combinant moteur thermique et électrique a fondu depuis le 1er janvier. Au risque de plomber ce marché jusque-là très dynamique…


Un mois à peine après la clôture de la COP21, voilà une décision pour le moins surprenante. Le bonus écologique, cette aide financière accordée pour l'acquisition d'un véhicule moins polluant que la moyenne, vient en effet d'être radicalement diminué pour les modèles hybrides, combinant moteur thermique et électrique.

Concrètement, la prime pour l'acquisition d'une voiture hybride rejetant moins de 110 grammes de CO2 par kilomètre (CO2/km) est tombée depuis le 1er janvier 2016 de 2.000 à 750 euros, soit 62,5% de moins. Pour les véhicules rejetant entre 21 et 60 grammes de CO2 par km, traditionnellement les hybrides rechargeables, le bonus est même divisé par 4, de 4.000 à 1.000 euros.


Etonnant, vu que les hybrides constituent actuellement le segment le plus développé dans le domaine des voitures "vertes". Et de loin : 61.619 modèles ont été immatriculés en 2015, contre 17.266 véhicules "tout électrique". Soit 3,5 fois plus. Cette réduction drastique du bonus risque donc de plomber les ventes d'hybrides, qui jusque-là étaient très dynamiques, avec une hausse de 43% l'an dernier…

En revanche, le bonus est maintenu à 6.300 euros pour les véhicules 100% électriques. Et cette prime peut même être boostée à 10.000 euros en cas de mise au rebut d'un véhicule diesel âgé de plus de 10 ans. L'objectif affiché est donc clairement de développer en priorité ce marché.

...........................
http://www.capital.fr/a-la-une/politiqu ... nt-1094813

Avatar de l’utilisateur
Remundo
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 8628
Inscription : 16 févr. 2008, 19:26
Localisation : Clermont Ferrand
Contact :

Re: [Automobiles] Automobiles à moteur hybride

Message par Remundo » 09 janv. 2016, 19:23

casser le marché des bons hybrides (ceux qui peuvent parcourir >20 km en conduite normale) est complètement idiot.

Ce sont précisément ces voitures là qu'il faudrait le plus soutenir, et pénaliser les autres 100% thermiques qui n'apportent que bruit, pollution dans les villes, et dépendance aux hydrocarbures au niveau national... à moins que ce dernier point ne soit la clé de compréhension...

Avatar de l’utilisateur
paradigme
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 1348
Inscription : 23 mai 2006, 22:56

Re: [Automobiles] Automobiles à moteur hybride

Message par paradigme » 10 janv. 2016, 22:13

Remundo a écrit :casser le marché des bons hybrides (ceux qui peuvent parcourir >20 km en conduite normale) est complètement idiot.
Ce sont précisément ces voitures là qu'il faudrait le plus soutenir, et pénaliser les autres 100% thermiques qui n'apportent que bruit, pollution dans les villes, et dépendance aux hydrocarbures au niveau national... à moins que ce dernier point ne soit la clé de compréhension...
Quelle bonne blague l'hybride si on considère la fabrication de la voiture et son coût de dé-pollution est beaucoup plus polluante que la même voiture normale (thermique). C'est le principe de base entropique, à chaque transformation de l'énergie il y a perte, deux transformations donc plus de perte !

Avatar de l’utilisateur
Glycogène
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 2351
Inscription : 05 oct. 2005, 00:06
Localisation : Grenoble

Re: [Automobiles] Automobiles à moteur hybride

Message par Glycogène » 11 janv. 2016, 00:35

Et non, pour une hybride série rechargeable, tout dépend du taux d'utilisation du moteur thermique. Qui lui-même est moins couteux en énergie grise et est moins lourd qu'un moteur thermique normal, car il n'a pas besoin d'être surdimensionné, ni même d'être performant sur une large plage de régime, vu qu'il sert juste de groupe électrogène.
Les pertes dues à l'alternateur + moteur électrique (+ charge/décharge de la batterie pour une partie de l'énergie produite par l'alternateur), sont en partie compensé par le meilleur rendement du moteur thermique, qui est toujours au rendement optimum, cet optimum étant lui-même meilleur que l'optimum d'un moteur thermique normal.
Donc voilà, il faut faire le bilan, et pour une voiture qui fait beaucoup de ville et qq trajets plus longs, c'est surement un bon compromis.
En sachant que même si le coût de fabrication est plus élevé, il est aussi compensé par une pollution bien moindre. Une voiture thermique normale, pour atteindre le même taux de pollution (pour de vrai, pas en trichant), devrait être équipée de dispositifs couteux ou baissant le rendement.
Donc on ne peut pas conclure facilement que l'hybride est moins bien que la thermique.
Attention, il y a très peu d'hybrides de ce genre, donc on ne peut pas comparer avec les hybrides connues (qui peuvent donner une idée du coût d'achat et d'entretien ainsi que de la pollution, pour une production de masse).

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58624
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Automobiles] Automobiles à moteur hybride

Message par energy_isere » 11 janv. 2016, 09:47

paradigme a écrit : Quelle bonne blague l'hybride si on considère la fabrication de la voiture et son coût de dé-pollution est beaucoup plus polluante que la même voiture normale (thermique). C'est le principe de base entropique, à chaque transformation de l'énergie il y a perte, deux transformations donc plus de perte !
Le cout de dépollution d' une hybride ? :-k

Il me semble pas que récupérer le cuivre dans les moteurs électriques soit beaucoup plus compliqué ue pour un moteur électrique Lambda.

Et pour la batteries au Lithium qui est en fait pas très grosse, ca sera recyclé comme les grosses batteries au Lithium des 100% électriques.
Les filières de récupération se mettent en place. Je ne suis pas inquiet avec ça.

et pour le reste c'est comme un véhicule normal, les filières VHU sont déjà en place et ça marche plutôt bien.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58624
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Automobiles] Automobiles à moteur hybride

Message par energy_isere » 19 janv. 2016, 19:49

Les deux véhicules les plus vendus au Japon en 2015 sont 2 hybrides de Toyota.

La Toyota Aqua (genre de Yaris) et la Prius4.

lire ici : http://www.moteurnature.com/actu/uneact ... s_id=28193

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58624
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Automobiles] Automobiles à moteur hybride

Message par energy_isere » 25 mai 2016, 21:45

PSA sonne la charge sur l’hybride rechargeable

25 Mai 2016

Les sept voitures hybrides rechargeables et quatre véhicules électriques qui seront mis sur le marché entre 2019 et 2021 sera fabriqués sur les mêmes lignes de production que les modèles à moteur thermique.

La deuxième révolution électrique du groupe PSA se concrétisera à partir de 2019 avec l’arrivée d’un premier véhicule hybride essence rechargeable et d’un modèle totalement électrique inaugurant la nouvelle stratégie du constructeur. Cette stratégie d’électrification, succédant aux petits véhicules électriques et à la technologie hybride diesel, a été présentée hier au siège du groupe, avenue de la Grande-Armée, à Paris. A cette occasion, le président du directoire, Carlos Tavares, a insisté sur « la volonté de PSA de garder la maîtrise technologique et industrielle de l’ensemble de la chaîne de traction ». « Cela a toujours été au cœur de l’entreprise », a souligné Carlos Tavares.

Concrètement, PSA a conçu ses voitures hybrides et électriques afin qu’elles soient produits sur les chaines d’assemblage comme le sont aujourd’hui les véhicules à moteur thermique. « Les voitures hybrides seront plutôt des véhicules élitistes », relève Carlos Tavares, ce qui explique que la technologie hybride sera appliquée sur la plateforme EMP2 (déjà présente à Sochaux et en cours d’installation à Mulhouse) destinée aux véhicules des segments C et supérieur (moyen et haut de gamme). A l’inverse, les modèles électriques des marques PSA seront réalisés sur la future plateforme CMP en cours de développement avec le Chinois Dongfeng pour la production des citadines de segment A et B et jusqu’aux SUV compacts tel que le 2008.

S’agissant de la technologie proprement dite, les véhicules hybrides rechargeables disposeront d’une motorisation essence classique (1.6 THP 150 ou 200 CH) dotée d’une boite automatique 8 vitesses hybridée sur l’essieu avant au moteur électrique mais aussi d’un train arrière électrifié pour les véhicules des segments moyen et haut de gamme qui pourront être proposés en deux ou quatre roues motrices. Le moteur électrique développera 80 ou 90 kw, soit 12 ou 13 kw/h selon les modèles. « L’autonomie en tout électrique pourra atteindre 60 km et l’habitabilité sera préservée par rapport à un modèle thermique », souligne Olivier Salvat, directeur du projet Plug-in au sein de PSA selon qui « le système de freinage sera par contre totalement modifiée avec un système de récupération d’énergie qui supprimera les phénomènes d’usure des disques et plaquettes ». S’agissant du temps de charge, il variera de sept heures avec une prise classique à deux heures avec une prise spécifique. « L’agrément de conduite qui fait la réputation de PSA sera encore renforcé grâce à l’énergie supplémentaire du moteur électrique », ajoute Olivier Salvat.

Pour le futur véhicule électrique également attendu en 2019, les passagers ne souffriront pas de l’encombrement des batteries. PSA en a fait la démonstration, hier, sur une 2008 qui, dotée de batteries placées sous le plancher, sont invisibles. « Parce qu’on part du principe qu’en 2020, une voiture électrique sera, pour l’automobiliste, non pas une deuxième voiture mais un véhicule comme un autre », indique Andres Yarce, directeur du projet électrique. Une batterie embarquant 50 kWh d’énergie pour alimenter le moteur de 115 CH permettra de parcourir entre 390 et 450 km. Une distance accrue grâce, notamment, à une pompe à chaleur capable de fonctionner sur une plage de température élargie. Plusieurs modules de charge sont prévus, de l’ultra-rapide à la longue durée et même par induction. « La technologie n’est pas mature sur le marché mais si elle l’est au moment du lancement, nous serons prêts », résume Carla Gohin, directeur de la Recheche, de l’innovation et des technologies avancées de PSA.
Les choix technologiques réalisés, PSA a lancé la sélection des fournisseurs et équipementiers pour être au rendez-vous en 2019. C’est un véhicule DS qui inaugurera la technologie hybride de PSA.
http://www.ledauphine.com/societe/2016/ ... chargeable

Encore un truc complétement incompréhensible : ''Le moteur électrique développera 80 ou 90 kw, soit 12 ou 13 kw/h selon les modèles.''

Que comprendre avec l' histoire de la pompe à chaleur ?

Avatar de l’utilisateur
Glycogène
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 2351
Inscription : 05 oct. 2005, 00:06
Localisation : Grenoble

Re: [Automobiles] Automobiles à moteur hybride

Message par Glycogène » 25 mai 2016, 22:36

- batterie de 13kWh pour l'hybride rechargeable.
- pompe à chaleur pour le chauffage et la clim de l'habitacle (au lieu de Jouler bêtement de précieux kWh de la batterie pour chauffer l'habitacle).

Avatar de l’utilisateur
Remundo
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 8628
Inscription : 16 févr. 2008, 19:26
Localisation : Clermont Ferrand
Contact :

Re: [Automobiles] Automobiles à moteur hybride

Message par Remundo » 26 mai 2016, 17:05

encore un petit coup de PSA avec des vrais hybrides pour la Saint Glinglin...

ça fait déjà 2 décades qu'ils tergiversent avec des gadgets...

Avatar de l’utilisateur
Glycogène
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 2351
Inscription : 05 oct. 2005, 00:06
Localisation : Grenoble

Re: [Automobiles] Automobiles à moteur hybride

Message par Glycogène » 26 mai 2016, 23:17

C'est surtout que 150ch de thermique, c'est beaucoup trop ! Bien sûr ça pulse, mais l'hybride apparait comme du greenwaching à ce compte là. A quoi ça sert d'avoir 150ch de thermique + 90kW d'électrique ? A part pour aller à 200km/h sur autoroute ou pour faire des pointes à 100km/h dans la montée de l'Alpe d'Huez en étant bien chargé ?
L'intérêt de l'hybride c'est de se contenter de 50kW de thermique + 50kW d'électrique (et c'est déjà pas mal, ça fait 130ch en pointe). En hybride série, on augmente la puissance de l'électrique pour avoir de la marge pour les pointes.

Avatar de l’utilisateur
FOWLER
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 2366
Inscription : 08 févr. 2008, 10:36
Localisation : foret de cure-dents géants des landes, france
Contact :

Re: [Automobiles] Automobiles à moteur hybride

Message par FOWLER » 27 mai 2016, 07:32

Tout à fait d'accord, l'idée d'augmenter la performance en passant à l'électrique est débile

La démarche "éco" c'est de supprimer les chevaux en trop ! ... en plus en diminuant la vitesse max à 90 par ex

On gagnerai un poids considérable sur la sécurité passive, et des kw sur l'aéro....
la nuit la raison dort, et simplement les choses sont.
St Ex

Tout ça pour dire comment ils ne savent pas pourquoi.
Prévert (et pas Guitry !)

J'ai fait fortune...parce que j'ai toujours vendu trop tôt !
Rotschild.

http://www.les-pieds-sur-terre.info

Répondre