oleocene.org

Site dédié à la fin de l'âge du pétrole
Nous sommes actuellement le 17 Août 2017, 19:27

Les heures sont au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 4 messages ] 
Auteur Message
MessagePublié: 10 Déc 2014, 16:46 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 24 Avr 2005, 21:26
Messages: 49250
Localisation: Les JO de 68, c'était la
Citer:
Consommation énergétique des immeubles tertiaires : tendance à la baisse

10 dec 2014 enerzine

L'Observatoire de l’Immobilier Durable a présenté la semaine dernière les principaux enseignements issus du rapport Baromètre OID 2014 sous le parrainage de Claude Lenglet, Chef de projet Troisième Révolution Industrielle.

Entre 2012 et 2014, les indicateurs indiquent une légère baisse des consommations pour les bureaux et les commerces bailleurs. Serait -ce les premiers résultats, visible à grande échelle, des actions de performance énergétique engagées depuis la loi Grenelle ?

L'Observatoire de l'Immobilier Durable nous livre son analyse.

Comme chaque année depuis 3 ans, l’équipe de l’OID a collecté les données techniques et environnementales de 5.000 bâtiments représentant une surface de plus de 15 millions de m² afin d’offrir au marché de l’immobilier des indicateurs sur l’évolution de la performance énergétique et environnementale du parc tertiaire français.

Bien que l’exercice paraisse fastidieux, le pilotage des consommations est désigné comme un des principaux leviers pour atteindre les objectifs de réduction des consommations énergétiques fixés par les lois Grenelle.

La tendance relative des consommations énergétiques des immeubles tertiaires est à la baisse depuis trois ans. En 2014, les indicateurs en énergie primaire pour les immeubles de bureaux et les centres commerciaux ont diminué en moyenne de 2% malgré un climat plus rigoureux pour la même période. Cette analyse doit être nuancée au regard de l'évolution de l'échantillon depuis 2012.

Ainsi, l’indicateur de consommations énergétiques réelles des bureaux en énergie primaire s’établit pour 2014 à 441 kWhEP/m².an contre 470 kWhEP/m².an en 2012. Malgré cette tendance, 58% des immeubles de bureaux se situent toujours en classe E, F et G sur l’échelle du Diagnostic de Performance Energétique.

Image

On note également qu’un nombre croissant de bâtiments du panel a fait l’objet d'interventions volontaires ou réglementaires telles que la mise en œuvre de certifications (en construction et/ou en rénovation) ou la mise en place d'annexes environnementales.

Les précédentes publications de l’OID ont permis de mieux appréhender les conditions de leurs mises en œuvre. Les prochaines études permettront d'en mesurer les effets.

"Ainsi, nous avons la chance de vivre une période qui prépare de profondes mutations pour le secteur de l'immobilier dans les décennies à venir. Voilà pourquoi dans l'édition 2014 du Baromètre, nous avons souhaité analyser les initiatives qui impacteront l'immobilier de demain." précise Loïs Moulas, Président de l’OID.

Le baromètre 2014 aborde différents chapitres sur la Troisième Révolution Industrielle, la réglementation RBR2020-2050 ou encore la loi de transition énergétique ainsi que les applications et les exemples concrets qu'elles engendrent.

En outre, le baromètre de l’OID viendra utilement enrichir les travaux du Plan Bâtiment Durable dans le cadre de l’analyse du déploiement de la charte pour l’efficacité énergétique des bâtiments tertiaires publics et privés.

Entre réalité et prospective, Guy Marty – Directeur Général de l’IEIF conclut ce Baromètre 2014 en soulignant « La performance énergétique se situe au carrefour de la contrainte, de l’impératif et du rêve » Ce fragile équilibre sera-t-il respecté dans les années à venir ? Le rêve d'aujourd'hui deviendra-t-il l'impératif de demain ?


http://www.enerzine.com/14/17939+consom ... isse+.html


Haut
 Profil  
 
MessagePublié: 01 Avr 2016, 20:28 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 24 Avr 2005, 21:26
Messages: 49250
Localisation: Les JO de 68, c'était la
Citer:
Centre Georges-Pompidou : performance énergétique et environnementale

01 Avril 2016 enerzine

Dans le cadre d’un marché public de 30 M€, Dalkia a réalisé la rénovation du système de climatisation du Centre national d’art et de culture Georges-Pompidou. Ces travaux doivent permettre au Centre Georges-Pompidou de réduire de plus de 20 % sa consommation d’énergie en évitant le rejet de 500 tonnes de CO2 par an, à partir de 2016.

Cette amélioration notable de la performance énergétique et environnementale de l’institution est le résultat des travaux qui ont débuté en 2012 et qui viennent de s’achever. Dalkia a remplacé les treize centrales de traitement d’air sur le toit du bâtiment par de nouvelles centrales équipées de pompes à chaleur air-air.

Ces nouveaux équipements améliorent les rendements électriques et thermiques et répondent aux besoins de chaleur, de froid et d’hygrométrie des 100 000 mètres carrés de surface du bâtiment. Les pompes à chaleur air-air constituent une technologie performante et durable. Leur déploiement a constitué une première pour un projet de cette envergure.

En fonction de l’évolution des conditions climatiques, ces pompes à chaleur air-air permettent, pour le confort de près de 5 millions de visiteurs par an, de maintenir la température du bâtiment entre 19 et 21 degrés et de conserver les œuvres exposées dans des conditions optimales par le maintien d’une hygrométrie constante de 50 %.

"Les établissements culturels ouverts au public sont des consommateurs d’énergie exigeants car ils doivent satisfaire leurs besoins d’électricité et de chauffage ou alimenter leurs équipements tout en respectant des normes strictes pour conserver leurs collections d’œuvres d’art. Pour le Centre Georges-Pompidou, Dalkia a réalisé une climatisation innovante et moins chère en optimisant les consommations d’énergie" précise Jean-Philippe Buisson Directeur de Dalkia Ile-de-France.

http://www.enerzine.com/14/19166+centre ... tale+.html


Haut
 Profil  
 
MessagePublié: 24 Juil 2017, 15:31 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 24 Avr 2005, 21:26
Messages: 49250
Localisation: Les JO de 68, c'était la
Citer:
Le décret rénovation énergétique des bâtiments tertiaires suspendu par le Conseil d’Etat

AURÉLIE BARBAUX le 18/07/2017

Le Conseil d’Etat vient de suspendre l’application du décret sur la performance énergétique des bâtiments du tertiaire. Les échances, notamment pour fournir les études énergétiques, n'étant pas tenables.

Le référé-suspension déposé conjointement par le Conseil du Commerce de France (CdCF), PERIFEM et l’Union des Métiers et des Industries de l’Hôtellerie (UMIH), a en partie été suivi d’effet. Le Conseil d’Etat a suspendu, le 11 juillet dernier, l’application du décret du 9 mai 2017 relatif aux obligations d’amélioration de la performance énergétique dans les bâtiments existants à usage tertiaire prévues dans la loi de transition énergétique pour une croissance verte. Il a estimé que les échéances fixées par le décret - au 1er juillet 2017 pour produire des études énergétiques et des plans d’actions pour chacun des bâtiments assujettis, et au 1er janvier 2020 pour la réduction des consommations énergétiques de 25% - constituaient des formalités inapplicables qui compromettaient la sécurité juridique des entreprises concernées et leur portaient de surcroît un préjudice grave et immédiat. Mais les trois associations ne sont pas encore satisfaites. Le décret n’est que […abonnés]


http://www.usinenouvelle.com/article/le ... at.N566624


Haut
 Profil  
 
MessagePublié: 24 Juil 2017, 20:12 
Hors-ligne
Hydrogène
Hydrogène
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 18 Nov 2007, 22:46
Messages: 7585
Localisation: SUD GIRONDE GRAVE DE GRAVE
energy_isere a écrit:

"Ainsi, nous avons la chance de vivre une période qui prépare de profondes mutations pour le secteur de l'immobilier dans les décennies à venir. Voilà pourquoi dans l'édition 2014 du Baromètre, nous avons souhaité analyser les initiatives qui impacteront l'immobilier de demain." précise Loïs Moulas, Président de l’OID.





Les clapiers se standardisent. Les lapins bondissent de joie et sautent sur leur lapine.

_________________
Entre 2 certitudes , il faut toujours choisir la moindre .


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 4 messages ] 

Les heures sont au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de:
Aller vers:  
POWERED_BY
Traduction réalisée par Maël Soucaze © 2010 phpBB.fr