Réglementation environnementale 2020 (dite RE 2020)

Isolation, maisons écologiques, écoconstruction... c'est ici.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 60867
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Réglementation environnementale 2020 (dite RE 2020)

Message par energy_isere » 14 janv. 2020, 21:50

Chauffage des bâtiments neufs : arbitrages favorables à l'électricité dans la future réglementation

AFP parue le 14 janv. 2020

Le gouvernement a annoncé mardi des arbitrages plus favorables au chauffage électrique dans les bâtiments neufs, dans sa future règlementation environnementale attendue à l'automne, très critiquée par le secteur gazier.

Les secteurs de l'énergie et du BTP attendent avec impatience la nouvelle réglementation environnementale 2020 (dite RE 2020) qui doit succéder cette année à l'actuelle réglementation thermique 2012 (RT 2012) pour le bâtiment.

"Le gouvernement lance le début de simulations qui serviront à déterminer les critères et seuils principaux de cette nouvelle règlementation", ont fait savoir les ministères de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires dans un communiqué commun. Il vise une publication des textes réglementaires "d'ici l'automne 2020".

Le gouvernement a déjà retenu certains paramètres pour la phase d'analyse qui va s'ouvrir. Ils concernent le chauffage, alors que les partisans de l'électricité et du gaz naturel s'affrontent pour déterminer quelle énergie est la plus vertueuse, notamment d'un point de vue environnemental.

"Un coefficient de conversion entre énergie primaire et énergie finale de l'électricité de 2,3 sera utilisé", contre 2,58 actuellement, indiquent les ministères. Ce coefficient reflète les pertes d'énergie entre l'énergie primaire (que l'on trouve dans la nature) et l'énergie finale (celle qui arrive chez le consommateur). En abaissant le coefficient, l'électricité apparaîtra automatiquement plus compétitive.

Le facteur d'émission de dioxyde de carbone (CO2) de l'électricité utilisée pour le chauffage verra pour sa part "sa valeur actualisée à 79 g/kWh, afin d'être plus conforme à la réalité constatée".

La France souhaite utiliser moins d'énergie fossile (dont le gaz) dans le cadre de son ambition climatique et de son objectif de neutralité carbone en 2050. Mais le secteur gazier critique fortement le contenu de la nouvelle réglementation qui lui sera défavorable. "Ça va favoriser indéniablement le chauffage électrique et y compris le chauffage électrique peu performant dans le collectif à partir de radiateurs", a regretté mardi Patrick Corbin, président de l'Association française du gaz (AFG). "Par conséquent, ça va aggraver la facture d'électricité des Français", a-t-il assuré à l'AFP.

"Aujourd'hui l'électricité supplémentaire forcément est produite à partir d'électricité carbonée sur le territoire français soit à partir d'importations - et on le sait les importations sont assez largement carbonées du fait de nos voisins", a-t-il aussi souligné.
https://www.connaissancedesenergies.org ... ite-200114

Avatar de l’utilisateur
Remundo
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 9095
Inscription : 16 févr. 2008, 19:26
Localisation : Clermont Ferrand
Contact :

Re: Réglementation environnementale 2020 (dite RE 2020)

Message par Remundo » 14 janv. 2020, 21:59

ces cons n'ont toujours pas compris que l'effet Joule des grille-pain est à proscrire pour des bâtiments modernes.

Pour récupérer le facteur 2,58, il faut imposer des pompes à chaleur de COP environ 3 dans les bâtiments modernes. Et surtout, dans tous les bâtiments, faire de l'isolation thermique. La base de tout avant de penser à pousser des calories dans un logement...

Pour des immeubles, des groupes de cogénération seraient bénéfiques en hiver, j'en ai déjà parlé.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 60867
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Réglementation environnementale 2020 (dite RE 2020)

Message par energy_isere » 14 janv. 2020, 22:32

Remundo a écrit :
14 janv. 2020, 21:59
...... Et surtout, dans tous les bâtiments, faire de l'isolation thermique.......
ça n' est pas l' objet du choix de l' energie utilisée.

Bien évidemment que la RE 2020 va traiter la problématique Isolation, mais c'est pas l' objet de mon post.

Je te laisse chercher ce que commence à dire la RE 2020 à ce sujet au lieu de pousser des cris d' orfraie.

Probablement qu' on va voir un renforcement de la RT2012.

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 10834
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : Essonne

Re: Réglementation environnementale 2020 (dite RE 2020)

Message par mobar » 14 janv. 2020, 22:47

Orfraie vous avez dit?
Image

Une électricité dont le mode de production a permis de gaspiller 70% de l'énergie primaire initiale devrait être interdite d'utilisation pour se chauffer
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 60867
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Réglementation environnementale 2020 (dite RE 2020)

Message par energy_isere » 14 janv. 2020, 23:14

On s 'en fiche, l' Uranium ne coûte pas cher.

Avatar de l’utilisateur
Remundo
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 9095
Inscription : 16 févr. 2008, 19:26
Localisation : Clermont Ferrand
Contact :

Re: Réglementation environnementale 2020 (dite RE 2020)

Message par Remundo » 14 janv. 2020, 23:20

oué oué, c'est ce que se disent les militaires au Mali, surtout quand ils crashent 2 hélicoptères à X millions d'€ , et que 10 ou 20 de nos jeunes hommes les plus vigoureux en crèvent 8-[

j'ai pas le détail de leur norme RT, mais tout ce qui est favorable à du chauffage Joule est une aberration. Rien que sur le plan thermodynamique, c'est stupide d'apporter de la chaleur à partir d'électricité dissipée par effet Joule. Cela fait perdre 2/3 de l'énergie primaire mobilisée. ça peut s'admettre pour des petits usages (radiateur d'appoint, ou cafetière), mais pas pour un chauffage complet, surtout dans une norme "moderne et écologique".

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 60867
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Réglementation environnementale 2020 (dite RE 2020)

Message par energy_isere » 14 janv. 2020, 23:41

Ben justement avec le solaire et l'éolien ce facteur n'est plus la.

C'est bien la raison pour laquelle dans un mix ou le solaire et l'éolien monte en puissance qu'il faut reprendre le coefficient '' moyen'' de 2.58 à 2.3

C'est pas non plus une grosse révolution, ça fait baisser le coefficient que de 11 pour cent.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 60867
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Réglementation environnementale 2020 (dite RE 2020)

Message par energy_isere » 14 janv. 2020, 23:44

Et puis je verrouille le fil parce que ça part mal.

On rouvrira quand d'autres éléments intéressants seront donnés sur l'isolation dans ce nouveau référentiel.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 60867
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Réglementation environnementale 2020 (dite RE 2020)

Message par energy_isere » 15 janv. 2020, 01:41

RE 2020 : la nouvelle réglementation s'appliquera dès le 1er janvier 2021

Par E.G, le 14 janvier 2020

Dès le 1er janvier 2021, la RE 2020 s’appliquera aux constructions neuves. Le gouvernement vient de lancer des simulations afin de déterminer les critères et seuils de cette nouvelle réglementation.

Dans le cadre de cette future réglementation environnementale, le gouvernement a ciblé des priorités : diminuer l’impact sur le climat des bâtiments neufs « en prenant en compte l’ensemble des émissions du bâtiment sur son cycle de vie, dès la construction », précise le ministère de la transition écologique et solidaire. Cela comprend notamment le développement de modes de construction peu émetteurs de gaz à effet de serre, ou encore le recours aux matériaux biosourcés, mais également la consommation de sources d’énergie décarbonées telles que la chaleur renouvelable.

Cette RE 2020 aura également pour objectif de « poursuivre l’amélioration de la performance énergétique et la baisse des consommations des bâtiments neufs ». Cette RE 2020 ira au-delà des exigences de la réglementation actuelle, « en insistant en particulier sur la performance de l’isolation quel que soit le mode de chauffage installé, grâce au renforcement de l’indicateur de besoin bioclimatique », précise le ministère.

Des simulations après l’expérimentation E+/C-

Par ailleurs, après une phase d’expérimentations avec la démarche E+/C- en 2019, une phase de somulations « permettra d’éclairer les choix d’indicateurs et de niveaux de performance pertinents », expliquent les ministères de la transition écologique et du logement. « Elle sera suivie, au printemps 2020, d’une nouvelle phase de concertation qui analysera avec précision les effets de la RE 2020 sur les matériaux, les modes constructifs et les filières du bâtiment », poursuivent les ministères.

L’objectif : définir les paramètres de la future réglementation pour une publication à l’automne 2020. « En particulier, un seuil d’émissions de CO2 pendant la vie du bâtiment sera défini et fixé à un niveau suffisamment ambitieux pour favoriser les énergies les moins carbonées », est-il détaillé. Le facteur d’émission de CO2 de l’électricité sera actualisé à 79 g/kWh et un coefficient de conversion entre énergie primaire et énergie finale de l’électricité de 2,3 sera utilisé.
https://www.environnement-magazine.fr/e ... nvier-2021

Verrouillé