Le chauffage au bois

Isolation, maisons écologiques, écoconstruction... c'est ici.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
GillesH38
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 15909
Inscription : 10 sept. 2005, 17:07
Localisation : Berceau de la Houille Blanche !
Contact :

Re: Le chauffage au bois

Message par GillesH38 » 02 févr. 2013, 08:40

sauf celle emportée par les sondes interplanétaires sous forme d'énergie cinétique :)
"Ce ne sont plus les faits contrôlés, les choses examinées avec soin qui forment la conviction ; c'est la conviction souveraine, irrésistible, qui déforme les faits et les choses." Joseph Reinach, à propos de l'affaire Dreyfus.

Avatar de l’utilisateur
Alturiak
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 1595
Inscription : 24 mai 2008, 21:28
Localisation : Paris

Re: Le chauffage au bois

Message par Alturiak » 03 févr. 2013, 11:09

Raminagrobis a écrit :En effet toute l'énergie consommée par l'humanité, quelque soit sa source et son mode d'utilisation, finit dispersée dans l'atmopshère sous forme de chaleur :mrgreen:
Cette réflexion avait déjà été faite ici, et toi-même Ramina (il me semble) avait répondu qu'il fallait exclure un peu d'énergie potentielle (les bâtiments par exemple) et de l'énergie chimique aussi j'imagine. Et on rajoute l'Ec citée par Gilles ! Mais bien sûr tout cela reste peanuts devant l'énergie thermique.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 65518
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le chauffage au bois

Message par energy_isere » 04 févr. 2013, 10:54

suite de ce post viewtopic.php?p=343321#p343321

Des exemptions !
Le feu de bois, au coin de la cheminée, bientôt fini ?

30-01-2013 Univers-nature

Au nom de la lutte contre les particules dans l'atmosphère, les simples feux de cheminée devraient devenir persona non grata dans deux ans, y compris les installations existantes. En effet, pour le nouveau Plan de Protection de l'Atmosphère (PPA), les feux de cheminée à foyer ouvert sont accusés d'être d'importants contributeurs de particules fines (moins de 10 microns), dont on connaît l'impact sur la santé (1).

Etabli par la Direction régionale et interdépartementale de l'environnement et de l'énergie d'Île-de-France (Driee), ce plan vise pour le moment cette seule région et demeure soumis à l'approbation des préfets. Néanmoins, face à un accueil mitigé au niveau politique, tous les Franciliens ne seraient pas concernés, les communes rurales de la grande couronne ayant obtenu d'en être exemptées. Au final, si près de neuf Franciliens sur dix se verront interdire le plaisir d'une bonne flambée, il n'y aurait que 125 000 foyers équipés d'une cheminée ouverte et donc directement concernés au 1er janvier 2015. A cette date, pour ces derniers, l'installation d'un insert ou foyer deviendra la seule issue pour être en conformité avec la loi et pouvoir utiliser leur cheminée. Une solution d'autant plus onéreuse que la majorité de ceux qui se chauffent avec une cheminée traditionnelle sont dans une situation économique précaire ...

Face à ce texte, plusieurs voix se sont élevées soulignant notamment qu'il n'existait d'autres sources de pollution bien plus graves. En effet, même si selon les données d'Airparif, 20% des émissions de particules sont du fait de la combustion du bois (contre 25% pour les transports), les motorisations diesel restent les plus préjudiciables.
Pourtant, le PPA n'est pas en la matière aussi radical. Il en va de même d'autres activités comme les incinérateurs de déchets ou l'agriculture dont la pollution, via les traitements, n'est pas que terrestre (ce n'est pas pour rien que l'on retrouve des pesticides dans les eaux pluviales parisiennes par exemple...).
Bref, généralement plus incitatif que contraignant, le PPA a trouvé en l'interdiction de ces installations un moyen de faire preuve d'autorité sans gêner trop de monde, si ce n'est les personnes pour lesquelles ces cheminées constituent un moyen de chauffage à part entière faute de pouvoir s'offrir mieux.


1- Selon l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS), les particules fines (toutes sources confondues) seraient responsables de 42 000 décès chaque année en France.

http://www.univers-nature.com/inf/inf_a ... gi?id=5355

Avatar de l’utilisateur
kercoz
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 9173
Inscription : 18 nov. 2007, 21:46
Localisation : SUD GIRONDE GRAVE DE GRAVE

Re: Le chauffage au bois

Message par kercoz » 04 févr. 2013, 17:22

Du point de vue philo, le fait d' interdire l' un des premiers acquis de l' humain sur la nature ...le droit du feu ...me pose problème .
Entre 2 certitudes , il faut toujours choisir la moindre .

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 65518
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le chauffage au bois

Message par energy_isere » 04 févr. 2013, 18:11

kercoz a écrit :Du point de vue philo, le fait d' interdire l' un des premiers acquis de l' humain sur la nature ...le droit du feu ...me pose problème .
ce droit n' est pas interdit. Faut juste contenir le feu dans un foyer fermé.

Est ce qu' en 1850 on s 'est posé la question que ne plus pouvoir pisser dans son salon et qu' il fallait aller aux toilettes sur le palier ou dans la cour était une atteinte au droit immémorial de pisser ou on voulait ?

Avatar de l’utilisateur
Herv12
Condensat
Condensat
Messages : 659
Inscription : 03 oct. 2011, 09:13
Localisation : Aveyron (12)

Re: Le chauffage au bois

Message par Herv12 » 04 févr. 2013, 20:13

Bonjour Energy,

J'ai entendu parler de ce sujet. Avez vous vu passer des études... comme quoi les foyer fermé serait mieux?

Comme ça consomme moins de bois ça produit certainement moins de particules... Mais à quantité de bois brulée identique j'aimerais savoir si c'est réellement mieux.

@ Kercoz: De toute façon ça concerne que les parigos, on n'est pas concernés... A+
Pour sauver les arbres, mangez les castors.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 65518
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le chauffage au bois

Message par energy_isere » 04 févr. 2013, 20:16

Herv12 a écrit :Bonjour Energy,

J'ai entendu parler de ce sujet. Avez vous vu passer des études... comme quoi les foyer fermé serait mieux?

Comme ça consomme moins de bois ça produit certainement moins de particules... Mais à quantité de bois brulée identique j'aimerais savoir si c'est réellement mieux.
Le foyer fermé permet une plus haute température de flamme et une meilleure combustion.
Il y a beaucoup moins de COV émis.

Evidemment il vaudrait mieux que ces foyer fermés soient avec le label Flamme verte qui donne un mini d' efficacité de récupération de chaleur.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 65518
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le chauffage au bois

Message par energy_isere » 04 févr. 2013, 20:20

fiche ADEME : http://www.google.fr/url?q=http://www2. ... TVvchYZYdQ

LES IMPACTS DU CHAUFFAGE AU BOIS SUR LA
QUALITE DE L’AIR INTERIEUR ET EXTERIEUR pdf une page


Y a pas photo !
en allure nominale, la combustion en foyer ouvert est globalement plus polluante
que la combustion en foyer fermé : près de 70 fois plus de PM 2,5 en
concentration massique, plus de 30 fois plus de COV Totaux, 10 fois plus de
dioxines et furanes, près de 2 fois plus de BTEX. Par contre, la tendance est
inversée pour les émissions de HAP (entre deux et trois fois moins selon le
référentiel réglementaire choisi) ;

- l’impact de l’allure réduite en foyer fermé par rapport à l’allure nominale est
d’augmenter les émissions de polluants sauf pour les dioxines/furanes et les HAP
pour lesquels l’influence est contraire. Pour le foyer ouvert, tous les facteurs
d’émission obtenus sous allure réduite sont plus faibles que ceux obtenus en
allure nominale ;

Avatar de l’utilisateur
kercoz
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 9173
Inscription : 18 nov. 2007, 21:46
Localisation : SUD GIRONDE GRAVE DE GRAVE

Re: Le chauffage au bois

Message par kercoz » 04 févr. 2013, 23:36

Herv12 a écrit :Bonjour Energy,

J'ai entendu parler de ce sujet. Avez vous vu passer des études... comme quoi les foyer fermé serait mieux?

Comme ça consomme moins de bois ça produit certainement moins de particules... Mais à quantité de bois brulée identique j'aimerais savoir si c'est réellement mieux.

@ Kercoz: De toute façon ça concerne que les parigos, on n'est pas concernés... A+
Perso , j' ai saqué le récup a vitre ...J'aime bien le rayonnement direct sur mes doigts de pieds ....mais je ne pisse pas dans mo salon , mais dans mon jardin en changeant régulierement les bénéficiaires ...
Pour le chauffage a bois , de mémoire sur 10KW de bois , on récupère
une cheminée ouverte classique : 2Kw ( 20% car on change l'air de la piece ttes les 2h)
Une cheminée avec arrivée d'air exterieur( en bas du foyer) : 5 KW
la meme avec 200kg de fonte : 6KW ( on voit deja l' arnaque )
La meme avec foyer fermé ou poele a bois : 8kw ...mais faut tuber le conduit car les gaz sont plus chauds .

Maintenant , je veux bien ne plus bruler ds mon jardin et fermer ma cheminée ( je peux placer un poele devant en cas de gros froid ou de recession severe).....mais je vais attendre de ne plus croiser de blaireaux en 4x4 et que les cons n'aient plus d'ailes .
Entre 2 certitudes , il faut toujours choisir la moindre .

Avatar de l’utilisateur
Herv12
Condensat
Condensat
Messages : 659
Inscription : 03 oct. 2011, 09:13
Localisation : Aveyron (12)

Re: Le chauffage au bois

Message par Herv12 » 05 févr. 2013, 12:59

Merci Energy.
kercoz a écrit :une cheminée ouverte classique : 2Kw ( 20% car on change l'air de la piece ttes les 2h)
Une cheminée avec arrivée d'air exterieur( en bas du foyer) : 5 KW
C'est assez surprenant car dans les 2 cas la cheminée est ouverte. Sans en être sur, je crois que le problème des cheminées ouvertes, c'est qu'il faut un conduit de taille importante ou il passe beaucoup d'air pour pas que ça fume. Comme la cheminée est ouverte elle aspire l'air de la maison en quantité. Je vois pas trop la différence entre les 2 sauf peut être que dans le second cas la maison peut être étanche, et donc empêcher l'air de circuler?

Pour la fonte, ça sert probablement à différer la chauffe (effet de stockage). ça peut améliorer l'efficacité car tu fais une flambée plus intense (foyer moins bridé, donc meilleur rendement et ensuite ça restitue)

Pour la vitre, je veut bien te croire. Avant je pensais que la majorité de la puissance de l'insert sortait par la vitre. Y a quelque temps on a refait le réseau de distribution de chaleur chez un pote car ça marchait mal (les chambres... n'étaient pas assez chauffées. On a redimensionné le réseau pour optimiser le débit (gain: 150m3h -> ~600). Depuis les chambres sont plus chaudes que le séjour ou est situé la cheminée!
Pour sauver les arbres, mangez les castors.

Avatar de l’utilisateur
kercoz
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 9173
Inscription : 18 nov. 2007, 21:46
Localisation : SUD GIRONDE GRAVE DE GRAVE

Re: Le chauffage au bois

Message par kercoz » 05 févr. 2013, 13:16

@ Herv 12:
L' arnaque du récuperateur tient au fait que 80% du gain en kw provient de l' arrivée d'air ext. pour la combustion ......Ce que tu peux faire tout seul si ta cheminée est adossée a une grange ou a l(' exterieur ...ou en prenant l'air de combustion au sous-sol/vide sanitaire ..........sinon c'est tranchée vers le mur ext. le plus proche ....
L'argument contraire serait le moindre renouvellement d'air sanitaire de la piece ....
Entre 2 certitudes , il faut toujours choisir la moindre .

Avatar de l’utilisateur
Glycogène
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 2512
Inscription : 05 oct. 2005, 00:06
Localisation : Grenoble

Re: Le chauffage au bois

Message par Glycogène » 05 févr. 2013, 20:55

Herv12 a écrit :C'est assez surprenant car dans les 2 cas la cheminée est ouverte.
Ben oui mais dans le 2nd cas tu n'aspires pas l'air intérieur déjà chaud (enfin beaucoup moins), qui reste donc à l'intérieur et peut se chauffer encore plus.

epe
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 1467
Inscription : 22 juin 2005, 16:33
Localisation : 15' de Lille, de l'autre côté de la frontière

Re: Le chauffage au bois

Message par epe » 06 févr. 2013, 13:46

Chez moi (enfin, futur chez moi) foyer ouvert, cheminée entre 2 pièces (apport d'air extérieur impossible)
J'envisage un insert mais je trouve ça horriblement cher en proportion du volume chauffé comparé à une chaudière de chauffage central (surtout en comptant les primes)

Ce sera donc plus que probablement remplacement de la vieille chaudière fioul par une gaz à condensation dans un premier temps. Beaucoup plus rapide à amortir. Cela dit la maison (ancienne) dispose encore de deux autres cheminées (probablement utilisées pour des poêles à charbon autrefois) L'une est entièrement condamnée, l'autre est condamnée au rez de chaussée mais sert au chauffage central. Peut-être des idées à creuser pour quand le fossile sera définitivement hors de prix.
-Il vaut mieux pomper même s'il ne se passe rien que de risquer qu'il se passe quelque chose de pire en ne pompant pas.
Les Shadoks

Avatar de l’utilisateur
kercoz
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 9173
Inscription : 18 nov. 2007, 21:46
Localisation : SUD GIRONDE GRAVE DE GRAVE

Re: Le chauffage au bois

Message par kercoz » 08 févr. 2013, 13:30

epe a écrit :Chez moi (enfin, futur chez moi) foyer ouvert, cheminée entre 2 pièces (apport d'air extérieur impossible)
L' apport d'air ext. est toujours possible ......J' ai du sacrifier des carreaux de gironde centenaires pour faire passer un conduit depuis le mur EST au foyer .......En étage c'est moins facile , le conduit au niveau du sol doit etre cloisonné ( diamétre 10 cm conseillé).
Entre 2 certitudes , il faut toujours choisir la moindre .

Avatar de l’utilisateur
phyvette
Modérateur
Modérateur
Messages : 7930
Inscription : 19 janv. 2006, 03:34

Re: Le chauffage au bois

Message par phyvette » 05 avr. 2013, 12:14

Hiver très long avec longue période de chauffage, augmentation importante du nombre de foyers qui passent au chauffage bois, forte demande de bois de chauffe.
Sur le marché les stocks sont au plus bas, sur l'Île de France il n'est presque plus possible de se faire livrer du bois sec pour un usage immédiat.

Si les stocks de bois sec sont à sec, avec la nécessite de deux ans de séchage au moins, le bois bûche sera cher pour l'hiver prochain.

Répondre