Géothermie marine pour l' habitat

Isolation, maisons écologiques, écoconstruction... c'est ici.

Modérateur : Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 49601
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Géothermie marine pour l' habitat

Message par energy_isere » 02 oct. 2014, 19:57

Lancement de la première centrale française de géothermie marine

02 Oct 2014 enerzine

La convention pour la construction de la première centrale de production thermo-frigorifique marine en France a été signée le 30 septembre 2014 à Marseille, entre plusieurs entités dont le Groupe Constructa, la Foncière des Régions et Cofely Services, filiale du groupe GDF Suez.

Située en plein cœur de l'EcoCité Euroméditerranée, cette centrale, unique en son genre, symbolise l'innovation à la française et transforme la mer Méditerranée en source d'énergie durable pour un territoire de près de 500.000 m2 à Marseille.

Ce projet doit permettre de développer un réseau de production de froid et de chaud à l’échelle de la façade maritime nord. Ce procédé industriel, d’origine 100% renouvelable, permettra de fabriquer du chaud en hiver et du froid en été, afin de chauffer ou rafraîchir des quartiers entiers d’Euroméditerranée 2.

Ce système novateur de thalassothermie appelé « boucle à eau de mer », existe déjà à Monaco notamment et devrait bientôt l’être à la Seyne-sur-Mer (83). Basé sur la même technologie, le projet d’Euroméditerranée utilisera le procédé à grande échelle. Ce sera en effet la première fois qu’il bénéficiera à un quartier tout entier. Circulant de la mer à la ville, la boucle fournit des températures adaptées à la saison dans tous les bâtiments du périmètre, grâce à un réseau de pompes à chaleur.

L’objectif : réduire la facture énergétique (qu’elle soit liée au chauffage ou à la climatisation) de 75 %. Cette démarche largement reproductible sur les 2 rives de la Méditerranée ouvre une réflexion plus globale sur l’apport du milieu marin dans la production d’énergie et Euroméditerranée s’associe dans cette réflexion au pôle de compétitivité mer et aux écoles d’ingénieurs.

Un projet référent au service de la Cité Phocéenne

La centrale de géothermie marine Thassalia est une première du genre : "elle est la seule en France à ce jour qui utilise l'énergie thermique marine pour alimenter en chaud et en froid les bâtiments qui lui sont raccordés. A la clé, de nombreux bénéfices pour l'EcoCité au sens de l'efficacité énergétique, à travers une réduction de -70% des émissions de gaz à effet de serre et de -65% de la consommation d'eau."

La centrale est également exemplaire de par la production à l'échelle industrielle qu'elle va pouvoir assurer. A terme, ce sont 500.000m2 de bâtiments qu'elle alimentera entièrement grâce à un réseau long de 3 km, parmi lesquels Euromed Center, Les Quais d'Arenc, Les Docks et le futur Parc Habité d'Arenc.

De plus, la centrale de géothermie marine du site de Thassalia a été conçue pour s'insérer dans l'environnement de l'EcoCité Euroméditerranée, en plein cœur du Grand Port maritime de Marseille. Ses spécificités techniques ont été élaborées sur mesure, en prenant en compte le climat local (vitesse du Mistral, courants marins…) et la géographie du site.
..............

Ce projet représente un investissement à hauteur de plus de 35 millions d'euros,........
Les travaux de la centrale débuteront début 2015 pour permettre les premières livraisons de froid courant 2015.


Image

.............

http://www.enerzine.com/4/17696+lanceme ... rine+.html

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 49601
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Géothermie marine pour l' habitat

Message par energy_isere » 27 oct. 2014, 21:26

À la Réunion, on climaterisa bientôt les bâtiments grâce à l'eau de mer

le 27 Octobre 2014

L'eau froide des profondeurs permettra à ce territoire insulaire de réaliser 75 % d’économies d'énergie sur le refroidissement de ses édifices publics d'ici à 2022. Une première mondiale.

L’île de la Réunion va climatiser une soixantaine de ses bâtiments publics et privés grâce au SWAC ("Sea Water Air Conditionning" ou climatisation à l'eau naturellement froide). Déjà expérimenté à plus petite échelle à Hawaï ou en Polynésie, le procédé consiste à pomper l’eau d'origine polaire des profondeurs de la mer, qui atteint 5° à moins 1 100 mètres; pour refroidir, via un échangeur thermique, un circuit d'eau douce alimentant les locaux à climatiser.

75 % d’économie d’énergie

Les travaux commenceront mi-2015 pour une mise en service mi-2017. 23 kilomètres de tranchées seront nécessaires pour enfouir les canalisations, sept autres pour transporter l’eau de mer jusqu’à l’île et un dernier pour la rejeter dans l’océan après usage. À la clé : 75 % d’économie d’énergie, même si les consommateurs ne devraient pas voir leur facture baisser avant 2022, selon Eric Bassac, du pôle international de GDF Suez, l'un des copilotes du projet.

Image

Ce projet de 150 millions d’euros devrait également permettre de créer 300 à 400 emplois lors de sa mise en place. L’État, la région, GDF Suez et l’ADEME ont ouvert le marché aux petites entreprises locales, alors que la Réunion compte 135 000 chômeurs pour 826 000 habitants.

Vers l’autonomie énergétique

Ce projet constitue un pas de plus vers l’objectif que s’est fixé la Réunion : parvenir à l’autonomie énergétique d’ici à 2030. L’exploitation de l'énergie marine occupe une place centrale dans cette stratégie, initiée par la Région et le Grenelle de l'environnement. À côté de la houle, l’ETM (Energie thermique des mers), comprenant la climatisation à l’eau naturellement froide, devrait assurer 20 % des besoins électriques de base de l’île en 2030, l’équivalent des importations actuelles de charbon.



http://www.wedemain.fr/A-la-Reunion-on- ... _a706.html

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité