Panneaux solaires thermiques (eau chaude)

Isolation, maisons écologiques, écoconstruction... c'est ici.

Modérateur : Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
paradigme
Gaz naturel
Gaz naturel
Messages : 1162
Inscription : 23 mai 2006, 22:56

Panneaux solaires thermiques (eau chaude)

Message par paradigme » 21 oct. 2006, 18:24

Bonjour à tous,

J'ai la chance d'avoir un système eau chaude solaire, toutefois j'aimerais avoir l'avis d'autres possesseurs de tels systèmes car je me pose la question suivante :

L'échangeur se met en route quand la différence de température entre le panneau et le ballon (d1) est de 6°c, il s'arrête quand cette différence (d2) n'est plus que de 4°c.

Mais j'aimerais modifier ces données afin d'améliorer le rendement suivant la saison (l'ensoleillement) que feriez-vous ?

J'ai l'impression que si j'augmente le (d1) en été je vais faire tourner le circulateur moins souvent mais que de toute façon j'aurai de l'eau chaude, par contre en hivers si je baisse le (d1)le circulateur tournera plus mais j'aurai un peu plus d'eau chaude dans le ballon, et idem si je baisse (d2). Le jeu en vaut-il la chandelle ?

On peut aussi jouer sur la vitesse du circulateur, vous vous êtes amusé avec ?

ddfranc
Kérogène
Kérogène
Messages : 11
Inscription : 07 oct. 2006, 17:46

Message par ddfranc » 28 oct. 2006, 15:06

excellente question à mon avis la solution proposée si elle est techniquement possible vous le coup donc le coût
pouvez vous donner qq précisions sur l'installation : département, surfce panneau, volume ECS, marque cout d'achat et instal régulation

merci DDFRANC

Avatar de l’utilisateur
paradigme
Gaz naturel
Gaz naturel
Messages : 1162
Inscription : 23 mai 2006, 22:56

Eau chaude

Message par paradigme » 28 oct. 2006, 21:12

Les panneaux sont installés au nord de la France, surface 4m², volume du ballon 300L, la marque Brodge, le coût d'environ 6000 €, le circulateur fonctionne avec un liquide caloporteur sur une distance assez longue plus de 20 m.

A priori je note qu'avec les nouveaux réglages l'eau du ballon est plus chaude... toutefois cela est à confirmé vu le climat très RC du mois d'octobre.

Avatar de l’utilisateur
Glycogène
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 2284
Inscription : 05 oct. 2005, 00:06
Localisation : Grenoble

Message par Glycogène » 28 oct. 2006, 21:55

Evidemment que tes changements fonctionnent.
Mais quelle sera l'augmentation de consommation électrique en hiver ?
Si le gain de chaleur dû au nouveau réglage ne compense pas la surconsommation électrique, il est préférable d'effectuer ce gain de chaleur par une résistance électrique (ou plutôt de ne pas effectuer ce gain du tout et de se contenter d'une eau plus froide).
Il faut aussi compter sur l'usure de la pompe.
Je ne sais pas si tu seras toujours gagnant ou non, je ne connais pas les détails, mais ce sont les questions que tu dois te poser. Il dois y en avoir d'autres, demande au fabricant ou à un installateur.

Avatar de l’utilisateur
Glycogène
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 2284
Inscription : 05 oct. 2005, 00:06
Localisation : Grenoble

Message par Glycogène » 28 oct. 2006, 22:10

Ah tiens, j'ai trouvé un moyen simple de connaitre une borne minimum de réglage en dessous de laquelle on ne gagne plus grand chose.
Quelle est la résistance thermique de l'échangeur ?
Quelle est le débit maximum dans le circulateur ?
A partir de là, tu peux calculer la différence de température minimum pour que le circulateur fonctionne en source de chaleur et non en source de température.

Avatar de l’utilisateur
paradigme
Gaz naturel
Gaz naturel
Messages : 1162
Inscription : 23 mai 2006, 22:56

Chaleur, température

Message par paradigme » 29 oct. 2006, 06:48

Evidemment que tes changements fonctionnent.
Mais quelle sera l'augmentation de consommation électrique en hiver ?
Si le gain de chaleur dû au nouveau réglage ne compense pas la surconsommation électrique, il est préférable d'effectuer ce gain de chaleur par une résistance électrique (ou plutôt de ne pas effectuer ce gain du tout et de se contenter d'une eau plus froide).
Il faut aussi compter sur l'usure de la pompe.
Je ne sais pas si tu seras toujours gagnant ou non, je ne connais pas les détails, mais ce sont les questions que tu dois te poser. Il dois y en avoir d'autres, demande au fabricant ou à un installateur.


Effectivement, je risque de consommer plus d'électricité... même si je dispose aussi d'un panneau photovoltaïque qui me permet de produire du courant lorsque le soleil est là.
Mais il est bien certain que ce que je cherche c'est à utiliser au mieux le système suivant les saisons...

Ah tiens, j'ai trouvé un moyen simple de connaitre une borne minimum de réglage en dessous de laquelle on ne gagne plus grand chose.
Quelle est la résistance thermique de l'échangeur ?
Quelle est le débit maximum dans le circulateur ?
A partir de là, tu peux calculer la différence de température minimum pour que le circulateur fonctionne en source de chaleur et non en source de température.


Je vais essayé de trouver les infos, mais quelle est la différence entre "source de chaleur" et "source de température"... c'est un peu ténu... ça me donne de la fièvre tout ça.

Avatar de l’utilisateur
Glycogène
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 2284
Inscription : 05 oct. 2005, 00:06
Localisation : Grenoble

Re: Chaleur, température

Message par Glycogène » 29 oct. 2006, 15:57

paradigme a écrit :Je vais essayé de trouver les infos, mais quelle est la différence entre "source de chaleur" et "source de température"... c'est un peu ténu...

Ben, la même différence qu'il y a entre l'intensité (~chaleur) et la tension (~température) en électricité.

paradigme a écrit :ça me donne de la fièvre tout ça.

Et bien la voilà la solution, même par internet j'ai réussi à te réchauffer, c'est pas beau ça ? :-D

diogene
Charbon
Charbon
Messages : 263
Inscription : 16 août 2006, 17:22

Re: Chaleur, température

Message par diogene » 30 oct. 2006, 02:21

Glycogène a écrit :Ben, la même différence qu'il y a entre l'intensité (~chaleur) et la tension (~température) en électricité.

Concretement, a partir de quelle valeur pour quel parametre, le circulateur ne produit plus de la chaleur mais de la temperature ou l'inverse.

Je ne comprends pas pourquoi on parle de consommation d'electricite alors qu'il s'agit d'un capteur solaire thermique. N'est-il pas plus simple de faire fonctionner capteur et ballon en thermosiphon? Si on veut renvoyer de l'eau chaude dans des radiateurs ou un plancher chauffant a partir d'un ballon en hauteur, un circulateur branche sur un petit panneau photovoltaique fonctionne en meme temps que le capteur produit de l'eau chaude.
On peut aussi faire tourner le circulateur avec un petit moteur Stirling ou avec un systeme a contrepoids.

Sinon, ca revient a faire un systeme de chauffage qui s'arrete quand EdF est en panne. :-D

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 49601
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re:

Message par energy_isere » 30 juin 2008, 19:13

Les chauffe-eau solaires deviennent obligatoires à Hawaii


Hawaï est devenu le premier État américain à exiger des chauffe-eau solaires dans les nouveaux foyers.
Le projet de loi, signé par le gouverneur républicain Linda Lingle oblige l'installation de systèmes d'économie d'énergie dans tous les nouveaux logements à partir de 2010.

Aucun permis de construire ne sera délivré pour les logements individuels/collectifs qui ne sont pas équipés de chauffe-eau solaires. En effet, selon les statistiques officielles, cette île du Pacifique située à environ 3 900 kilomètres au sud-ouest de San Francisco, utilise le combustible fossile comme source principale d'énergie, et dont 90 % est issue des seules importations.

Cependant, quelques exceptions seront autorisées, comme par exemple, les zones forestières où la quantité de soleil reste relativement faible.

C'est le vice-président de l'énergie et de l'environnement de l'Etat d'Hawaï (Gary Hooser Sen), qui a lancé pour la première fois cette initiative il y a cinq ans, lorsque le baril de pétrole ne valait encore "que 40 dollars". Une bonne intuition car depuis, le prix du du pétrole a plus que triplé.

"Il est très clair que nous devons prendre des mesures sérieuses pour protéger Hawaï, parce que nous sommes trop dépendant du pétrole", a déclaré Hooser. "Je suis très heureux que le gouverneur reconnaisse l'importance de ce projet de loi et les énormes avantages qui en découleront..."

Enerzine

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 49601
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Re:

Message par energy_isere » 09 juil. 2008, 12:49

Un chauffe-eau solaire sur 90% des maisons israéliennes

Alors que Hawaii s'est récemment doté d'une législation rendant obligatoire l'installation de chauffe-eau solaires, il est peu probable que l'Etat atteigne avant longtemps le niveau record de ces équipements en Israël. En effet, 90% des maisons israéliennes sont équipées en systèmes de chauffage de l'eau utilisant l'énergie du soleil.
Les difficultés d'approvisionnement en hydrocarbures qu'a connu le pays les premières années de son existence et les crises énergétiques de la seconde moitié du vingtième siècle ont contraint les israéliens à trouver des solutions énergétiques alternatives.

Au début des années 50, le gouvernement a mis en place de sévères restrictions pour le chauffage de l'eau, conduisant de nombreux israéliens à se doter de chauffe-eau solaires. 20% de la population en était équipée en 1967. Ils étaient 60% en 1983, conséquence d'une loi rendant obligatoire l'installation d'un tel système pour toute construction d'habitation. Si cette loi ne concerne ni les industries ni les immeubles, elle s'applique en revanche aux hôpitaux, maisons de retraite, aux hôtels et aux institutions scolaires.

Elle explique qu'aujourd'hui, 90% des maisons du pays sont équipées de chauffe-eau solaires. De ce fait, Israël est l'un des premiers pays en terme d'usage de l'énergie solaire par habitant : 3% de l'énergie primaire consommée provient de l'énergie solaire.

Enerzine

Avatar de l’utilisateur
kercoz
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 7590
Inscription : 18 nov. 2007, 21:46
Localisation : SUD GIRONDE GRAVE DE GRAVE

Re: Energie solaire thermique

Message par kercoz » 10 juil. 2008, 09:31

Bonjour.
Si qqun de pertinent (voire meme impertinent ou interessé)ds le domaine nous lit, j'aimerai son avis:
En se basant sur le fait qu'en basse temperature une simple vitre est plus rentable pour un capteur (jusqu'à 40 degrés de delta) , j'avais pensé a faire un chauffe eau solaire a deux etages :
une seule vitre jusqu'à 40/50 degrés et deuxieme etage pour la surchauffe avec double vitrage.
Il me semble que le gain de rendement ne soit pas négligeable ainsi que le temps de montée en température.
Entre 2 certitudes , il faut toujours choisir la moindre .

Lansing
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 1796
Inscription : 18 sept. 2005, 10:58
Localisation : Finis Terae

Re: Energie solaire thermique

Message par Lansing » 10 juil. 2008, 10:27

Bonjour,
Bien faire attention au coût du 2e étage et le gain espéré. On peut se bricoler pour quasiment rien un chauffe eau basique, mais pour surchauffer l'eau on entre dans un autre domaine, rien de ce qui fait le 1er étage est utilisable.

Patrick

Avatar de l’utilisateur
FOWLER
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 2366
Inscription : 08 févr. 2008, 10:36
Localisation : foret de cure-dents géants des landes, france
Contact :

Chauffe eau à tubes sous vide

Message par FOWLER » 09 mars 2009, 22:34

Pas vu de sujet là dessus :

Voilà, pour 732 euros, je viens d'acheter puis d'installer un chauffe eau solaire à tubes sous vide avec 210 litres de capacité. C'est TOP, rien à dire. Pas de fluide caloporteur, pas de pompe, pas d'électrovanne ni d'électronique à la noix, juste un réservoir à niveau constant, 21 tubes, et basta.

Image
la nuit la raison dort, et simplement les choses sont.
St Ex

Tout ça pour dire comment ils ne savent pas pourquoi.
Prévert (et pas Guitry !)

J'ai fait fortune...parce que j'ai toujours vendu trop tôt !
Rotschild.

http://www.les-pieds-sur-terre.info

batista
Brut léger
Brut léger
Messages : 488
Inscription : 16 juin 2008, 23:16
Localisation : Charente Maritime

Re: Chauffe eau à tubes sous vide

Message par batista » 09 mars 2009, 23:05

732€, c'est pas cher!
Et comment se passe la transition avec le chauffe eau électrique quand il n'y a pas de soleil?
C'est toi qui te l'installe ce chauffe eau solaire?
"Deus sive natura"
Benoît de Spinoza

Phili2pe
Brut lourd
Brut lourd
Messages : 311
Inscription : 28 janv. 2009, 23:46

Re: Chauffe eau à tubes sous vide

Message par Phili2pe » 09 mars 2009, 23:34

et quelles sont les contraites d'utilsations pour la famille??? vraiment intéressant
Petroleum donare, postea dioxydecarbonare, ensuita rechaufare

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités