Habitations / Immeubles / bureaux à energie positive

Isolation, maisons écologiques, écoconstruction... c'est ici.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 49939
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Message par energy_isere » 14 oct. 2007, 00:28

Lansing a écrit :
La deuxième réflexion est que l'habitat collectif fait gagner de la place mais pas beaucoup d'énergie, la mutualisation d'un certain nombre de postes de consommation ne compensant pas l'apparition d'autres liès à la concentration.


?? C' est contraire a ce qui se dit par ailleurs.

L' habitat collectif permet de réduire les dépenses de chauffage (on se tiens au chaud entre voisin par les les murs mitoyen et les dalles dessus / dessous).

Peux tu préciser ce que tu vois comme "poste de consommation qui apparaissent lors de la concentration" ? Je vois pas, à par les ascenceurs.

Lansing
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 1796
Inscription : 18 sept. 2005, 10:58
Localisation : Finis Terae

Message par Lansing » 14 oct. 2007, 12:37

Je m'avoue vaincu, j'ai tort, l'habitat collectif est la solution à tous les problèmes, c'est une évidence. Je garde tout de même mon "pavillon à la con" dans mon petit village.
Je vous souhaite tout le bonheur possible, surtout avec la plus belle avenue du monde.

Patrick

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 49939
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Message par energy_isere » 26 oct. 2007, 19:23

Le premier immeuble de bureaux à Energie positive d' Île-de-France devrait voir le jour en 2009 à Meudon (92).

En réduisant de 60% sa consommation energétique par rapport à un immeuble standard TR2005, le "Green Office" de Bouygues devrait produire davantage d'énergie qu'il n'en consomme : 61 Kwh/m²/an consommés, contre 64 KWh/m²/an générés via le bois et le solaire.

D'une surface de 23 300 m², il accueilliera 400 collaborateurs du groupe à partir de 2009.

En septembre , Bouygues immobilier a également remporté le grand prix Eco Building Performance 2007 dans la catégorie "Bâtiment de très grande hauteur" pour son futur siège social.

La Tour Mozart (photo), immeuble de 45 000 m² sera située dans le futur quartier des affaires Seine Ouest, à Issy-les-Moulineaux. Certifiée; HQE Bâtiments tertiaire, elle sera équipée de 1 000 m² de panneaux photovoltaïques. Sa livraison est prévue pour 2010.

Enerzine

Avatar de l’utilisateur
metamec
Condensat
Condensat
Messages : 510
Inscription : 22 avr. 2005, 16:22
Localisation : france

Message par metamec » 26 oct. 2007, 19:59

il font pousser le bois sur l'immeuble??
Je vous enseigne le surhumain. L'homme n'existe que pour être dépassé. Qu'avez-vous fait pour le dépasser ?
Friedrich Nietzsche

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 49939
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Message par energy_isere » 26 oct. 2007, 20:01

metamec a écrit :il font pousser le bois sur l'immeuble??


Ouaip, c' est carrément de la désinformation que d'integrer le bois dans le calcul ! Le bois vient ailleurs que l' immeuble.

Il devraient s' en tenir à dire que le bois utilisé est une énergie renouvelable, point barre.

Avatar de l’utilisateur
metamec
Condensat
Condensat
Messages : 510
Inscription : 22 avr. 2005, 16:22
Localisation : france

Message par metamec » 26 oct. 2007, 20:05

d'autant plus qu'ils ne précisent pas si c'est des kWh d'énergie primaire ou finale. Dans la RT 2005 l'énergie est exprimée en énergie primaire.
Je vous enseigne le surhumain. L'homme n'existe que pour être dépassé. Qu'avez-vous fait pour le dépasser ?
Friedrich Nietzsche

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 49939
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Economies d' energie pour les bureaux

Message par energy_isere » 08 janv. 2008, 20:10

Les immeubles de bureau doivent se mettre au vert

LE MONDE | 08.01.08

Les propriétaires de bureaux prennent subitement conscience que leurs immeubles doivent réduire leurs besoins en énergie. Il s'agit, certes, de contribuer à diviser par quatre les émissions de CO2 d'ici 2050, conformément aux engagements français pris à Kyoto (Japon), mais surtout de réduire les charges.

La banque de données Investment Property Data (IPD) a épluché les comptes de 372 immeubles franciliens et chiffré le coût d'utilisation des locaux à 10 012 euros par salarié et par an, voire 15 000 euros pour un immeuble de "haute technologie", un budget en hausse de 5 % par an. La consommation moyenne d'énergie atteint 327 kilowatts-heure (kwh) par mètre carré, soit une consommation trois fois supérieure au niveau du label "haute performance énergétique" (HPE). On mesure le chemin à parcourir pour amener ces immeubles à une consommation de 130 kwh par m2, sans parler de "très haute performance énergétique" (THPE), qui se situe, elle, à 50 kwh par m2.

Autre aiguillon pour les promoteurs : "Les immeubles trop gourmands risquent d'être pénalisés par le marché, tant pour les louer que pour les vendre", estime Jacques Bagge, de Jones Lang LaSalle.

Des fonds d'investissement dédiés aux "immeubles verts" commencent à voir le jour. Calpers, fonds de pension californien, associé au promoteur Hines va investir 500 millions de dollars (340 millions d'euros) pour acheter des immeubles de ce type aux Etats-Unis. Général Eletric a aussi créé un fonds d'un milliard de dollars dédié aux immeubles verts. Plus modestement, Bouygues lance en France un fonds immobilier spécialisé Haute performance énergétique de 15 millions d'euros : "Pour nous c'est l'avenir, les utilisateurs vont réduire la facture d'énergie et pourront échapper à une future taxe carbone, qui se mettra en place tôt ou tard", prévoit Eric Mazoyer, directeur de Bouygues Immobilier.

Il existe aujourd'hui une cinquantaine de bâtiments HPE, dont sept déjà livrés, et 15 collèges et lycées. La foncière Icade a été pionnière, en achevant, dès septembre 2005, le premier du genre, situé Porte d'Aubervilliers, au nord de Paris, et dont le surcoût, par rapport à une construction traditionnelle, n'était que de 5 % alors qu'il consomme deux fois moins d'énergie qu'un immeuble classique.

Le défi est, aujourd'hui, de construire des bâtiments à énergie nulle, voire positive, c'est-à-dire qui produisent autant ou plus d'énergie qu'ils n'en consomment. C'est ce que font Bouygues immobilier, par exemple, avec son futur siège, baptisé "Green Office", à Meudon (Hauts-de-Seine), ou Eiffage, dont le siège social régional à Lyon doit être achevé en septembre 2008. Le promoteur Framat envisage, lui, un énorme bâtiment à Gennevilliers. Mais l'exercice est loin d'être facile : "Il faut de fait renoncer à climatiser les immeubles", souligne Alain Bornarel du bureau d'étude thermique Tribu.


Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 49939
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re:

Message par energy_isere » 07 févr. 2008, 21:10

Les Parisiens du forum, vous connaissez ce projet qui a déjà démaré ?

La Défense en évolution: La tour AXA devient CB31 et gagne 66m

source : http://www.techno-science.net/?onglet=news&news=4816

il y u un photomontage du projet.

auratus
Kérogène
Kérogène
Messages : 1
Inscription : 31 déc. 2008, 16:17

Utilisation en réhabilitation d'anciens batiments

Message par auratus » 31 déc. 2008, 16:45

Un cas concret décrit sur un projet en cours : la réhabilitation d'une acienne usine de tissage en plateaux pour en faire des logements et des bureaux, l'environnement à été pris en compte dans le projet et l'utilisation combinée du photovoltaique, du granulé bois et de l'hydraulique semble prévu.

:idea: :idea: :idea:

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 49939
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Utilisation en réhabilitation d'anciens batiments

Message par energy_isere » 03 avr. 2009, 19:04

La première tour à énergie positive du monde inaugurée à Dijon

LE MONDE | 03.04.09

Du haut de ses 33,5 mètres, la tour Elithis, inaugurée jeudi 2 avril à Dijon, est assez loin du gratte-ciel. Mais l'édifice revendique un autre record : celui de "premier bâtiment tertiaire à énergie positive". Ces 5 000 m2 de bureaux se veulent six fois moins émetteurs de CO2 qu'un bâtiment standard. Et ce, sans surcoût de construction.

Conçue par le cabinet d'architectes Arte Charpentier pour le bureau d'études thermiques Elithis, la tour est un concentré d'économies d'énergie et d'écologie. Les eaux de pluie sont récupérées, les isolants en matériaux recyclés. La façade est presque entièrement vitrée pour limiter l'éclairage artificiel, mais doublée d'un bouclier thermique en résille d'acier pour éviter la surchauffe solaire. L'aération fait appel à une ventilation double flux avec échangeur de chaleur, complétée par des obturateurs automatisés qui laissent entrer l'air extérieur quand sa température est agréable. Sur le toit, 560 m2 de panneaux photovoltaïques produiront chaque année 82 000 kWh. Le bilan énergétique s'élève à 20 kWh/m2/an. Pour descendre à zéro, Elithis compte sur le comportement de ses salariés, invités à éteindre leurs ordinateurs le soir, à préférer les escaliers. Le bâtiment est équipé de plus de 1 600 capteurs pour mesurer la performance des différents équipements et réguler la consommation d'énergie.


Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 49939
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Utilisation en réhabilitation d'anciens batiments

Message par energy_isere » 15 déc. 2009, 12:55

Le plus grand immeuble d'affaires solaire au monde

(src : China news)

Le plus grand immeuble d'affaires à énergie solaire au monde a été dévoilé à Dezhou, dans la province de Shandong au nord-ouest de la Chine.
..................


http://www.enerzine.com/1037/8875+le-pl ... onde+.html

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 49939
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re:

Message par energy_isere » 20 juin 2012, 21:18

Premiers logements à "énergie positive" en Indre-et-Loire :

Relaxnews 20 Juin 2012

Grâce à une centrale solaire constituée de près de mille panneaux photovoltaïques, l'immeuble la Nef, à Tours, va atteindre les objectifs de construction à énergie positive de 2020. A savoir produire plus d'énergie qu'il n'en consomme.

C'est une première pour la ville de Tours et le département. L'immeuble la Nef, un bâtiment industriel construit au début des années 80 va être requalifié, notamment en 85 logements en accession à la propriété, le tout surmonté de dix maisons sur le toit, par le promoteur Art Prom (architectes Boille & Associés). Et ces immeubles vont produire plus d'énergie qu'ils n'en consomment et atteindre le standard Bepos obligatoire pour tous les bâtiments... à partir de 2020.

Cet ensemble, livré fin juin pour la première tranche, combine plusieurs technologies avancées : géothermie, VMC double flux, etc. Son point d'orgue : une centrale solaire, constituée de près de mille panneaux photovoltaïques, pour une surface de 1600 m² et une puissance de 236 kWc.

Cette centrale va fournir près de 250 000 kWh/an, l'équivalent de la consommation de l'immeuble sur le réseau. Cette production d'énergie appartient à la copropriété, qui est bénéficiaire des recettes.



http://www.boursorama.com/actualites/pr ... 1f4c71d26f

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 49939
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Re:

Message par energy_isere » 13 juil. 2012, 21:04

Figurez vous que j' ai eu mon rendez vous d' ophtalmo il ya 10 jours dans ce batiment :

en 2010 : Prd livre dans l'EcoQuartier de Bonne à Grenoble le 1er immeuble de bureaux à énergie positive Bonne Energie® réalisé, en France

Image

Bonne Energie® produit plus d’énergie primaire renouvelable qu’il n’en consomme et anticipe les normes de 2020. Fruit d’une prise de conscience et d’une avancée technologique, ce 1er immeuble se situe au-delà des référentiels actuels et anticipe la norme BEPOS (Bâtiment à énergie positive) en cours de définition dans la loi Grenelle Environnement, applicable en 2020. Plusieurs brevets ont été déposés au cours de la réalisation de cet immeuble

Ce 1er immeuble est le fruit d’une démarche réactive à la découverte de concepts nouveaux. En concevant celui-ci, l’équipe a été au-delà de l’optimisation des techniques classiques : non seulement il consomme moins d’énergie qu’il n’en produit, mais il est avant tout particulièrement économe. Ainsi, sa conception place en tête des priorités la performance énergétique aussi bien que la valeur d’usage, celle du confort de ses occupants, la qualité urbaine offerte par le projet aux habitants de la ville et enfin l’image pédagogique et emblématique d’une conscience partagée des enjeux environnementaux.

investissement : 5 M€
investisseur : Prd


http://www.prd-fr.com/menu/parcours-d-i ... 2010.phtml

Panneaux solaires PV sur le toit. 430 m2 produisant 47.5 MW.h
Image

Image

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 49939
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Re:

Message par energy_isere » 06 mai 2013, 10:34

L'Allianz Riviera : premier stade de l'Euro 2016 à énergie positive

05 Mai 2013 enerzine

La société Nice Eco-Stadium a annoncé la semaine dernière avoir signé un contrat avec EDF ENR pour la conception, l'installation et la maintenance d'une centrale photovoltaïque sur la toiture du stade du futur stade de la ville de Nice : l'Allianz Riviera.

Cette centrale photovoltaïque est constituée de plus de 4.000 panneaux solaires (environ 7.000 m2) de fabrication européenne. Ils ont par ailleurs été intégrés à la membrane d'étanchéité du toit avec une solution exclusive développée par EDF ENR (AlkorSolar).

Ce projet solaire d'envergure doit contribuer à l'atteinte des objectifs du Plan Climat Energie de la ville de Nice, avec un objectif de 25.110 MWh d'origine renouvelable d'ici 2020. Le stade de l'Allianz Riviera participera à hauteur de 1.500 MWh/an.

Image
....................
L'Allianz Riviera (35 000 places) constitue un stade exemplaire en matière d'éco-construction, l'un des premiers éco-stades au monde au sein d'un éco-quartier.

L'utilisation de bois dans la réalisation de la charpente a permis d'éviter 3.000 tonnes d'émission de CO2. Un dispositif unique de ventilation naturelle va être mis en place par le biais de poteaux soufflants utilisant les vents de la Plaine du Var. L'enceinte puisera ses ressources thermiques (chaleur et fraîcheur) de la nappe phréatique permettant ainsi de diviser par 2 les ressources consommées. La distribution d'eau s'effectuera grâce à la récupération des eaux de pluie ce qui permettra de répondre aux pics de demande d'eau lors des matchs et événements et ainsi de réduire la consommation d'eau de ville.

Image
.............


http://www.enerzine.com/1037/15714+lall ... tive+.html

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 49939
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Re:

Message par energy_isere » 17 juin 2013, 13:10

"Bâtiments et îlots performants et solaire" : 73 ME pour les 6 lauréats

17 Juin 2013 enerzine

Dans le cadre de l'action « bâtiments et îlots performants» et « solaire » du programme d'Investissements d'avenir piloté par l'Ademe pour le compte de l'État, 6 projets ont été retenus.

Sur les six projets présentés, cinq sont issus de l'Appel à Manifestations d'Intérêt (AMI) « Bâtiments et îlots à énergie positive et à bilan carbone minimum », le dernier de l'AMI « Solaire ». Tous ont pour objectif d'améliorer les performances énergétiques des bâtiments, résidentiels, tertiaires ou industriels, existants ou neufs.

Ces projets regroupent des acteurs industriels du secteur, des PME et des organismes publics de recherche tels que le CEA, le CNRS, ARMINES, le CSTB, le LaTEP et l'Université de La Rochelle.

Trois des six projets présentés sont coordonnés par des PME, lesquelles représentent en outre près de la moitié des partenaires financés. L'enjeu principal se situe au niveau du parc existant, fortement énergivore. Pour ce parc, le niveau de performance énergétique visé par l'AMI « Bâtiments et îlots à Energie positive et à bilan carbone minimum » est de 25 kWh EP/m².an[1] que ce soit pour les bâtiments résidentiels - les projets RUPELLA-Reha et CRIBA portent sur les logements sociaux notamment - ou ceux relevant du secteur tertiaire. L'enjeu est d'atteindre, dans des conditions économiques raisonnables, cet objectif ambitieux : les projets sélectionnés doivent permettre de faire émerger des produits et services non seulement performants d'un point de vue énergétique, mais surtout abordables en termes d'investissements pour les propriétaires de bâtiments.


Les projets
....................



en entier : http://www.enerzine.com/1037/15903+bati ... eats+.html

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité