Construction en bois?

Isolation, maisons écologiques, écoconstruction... c'est ici.

Modérateur : Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
Schlumpf
Modérateur
Modérateur
Messages : 2384
Inscription : 20 nov. 2005, 12:11
Localisation : Wiesbaden

Message par Schlumpf » 18 août 2006, 00:19

Bonjour yann22,

comme je ne pratique pas la fuste au quotidien, je suis allé faire un plongeon dans mes docs. Apparemment un incontournable en langue francaise est l'Association Bois Sacré: BSTCB. D'autres sites anglophones (Canada ?) sont facilement trouvables sur ton moteur de recherche préféré.

Maintenant pourquoi vouloir construire en fuste ? Même si c'est certainement une manière élégante de piéger le carbone, la fuste n'est pas tellement traditionnelle dans nos régions. On y pratique plutôt la construction terre/paille (on a construit des maisons terre/paille de 1945 à 1950 en Allemagne). Je dirais presque que le bois est un matériau "trop noble" pour en faire une maison... Maintenant la fuste a des atouts incomparables si l'on veut donner une touche "ma cabane au Canada" ou "mon petit chalet des alpages"...
L'Homo sapiens se conjugue à la première personne du présent irresponsable...

yann22
Kérogène
Kérogène
Messages : 4
Inscription : 17 juil. 2006, 13:27

Message par yann22 » 18 août 2006, 09:14

beaucoup d'atout, comme le prix, l'isolation, le confort, l'esthétique...
quand au cachet de la région, jepense que ca peut avoir un cachet un peu plus traditionnel qu'un bête pavillon en béton crépis...

merci pour bois sacré, j'ai trouvé leur site y'a 10 jours et ai commandé 4livres sur la construction de fustes, très complet et documenté, ils organisent aussi des formations.

Lansing
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 1796
Inscription : 18 sept. 2005, 10:58
Localisation : Finis Terae

Message par Lansing » 18 août 2006, 10:25

yann22 a écrit :...
quand au cachet de la région, jepense que ca peut avoir un cachet un peu plus traditionnel qu'un bête pavillon en béton crépis...
...

Sauf que la maison en bois n'a rien de traditionnel en Bretagne, historiquement elle n'a même été repérée nul part si on excepte les toits à bardeau bois des environs de certaines forêts comme Guérande, Brocéliande, Cranou, Huelgoat.
Voici une carte des forêts bretonnes de 2004, ce document est fourni par l'IAAT (Institut atlantique d'aménagement du territoires) sous license libre GFDL.

Image

Ces forêts couvrent 330.000 hectares et sont en expension de 63.000 ha entre 1980 et 1998. le taux de boisement est de 8,3% pour l'Ille et Vilaine à 16,4% pour le Morbihan (chiffres communiqués par Bretagne Environnement pour 2004)

yann22
Kérogène
Kérogène
Messages : 4
Inscription : 17 juil. 2006, 13:27

Message par yann22 » 18 août 2006, 11:36

historiquement la ville de st malo etait en bois ainsi que la ville de brest et toutes les autres villes portuaires, elles ont toutes brulée dans les guerres et ont alors été reconstruite en pierre ou en béton pour les dernières guerre.
N'oublions pas que nous avons pas mal de liensavec les "nordiques" chez qui la fuste reste très commune. et comment retrouverait on des techniques identiques entre pays nordiques et le smontagnes Françaises si ce n'était par un passage longitudinal sur toute la France?

Le bois a été utilisé partout pour l'habitat tant qu'il y avait des forêts.

Mais avant de coller avec l'architecture de ma région, je tiens avant tout à construire une maison écologique ou il fait bon vivre, et pour moi la fuste offre tous ces atouts ainsi qu'une meilleure intégration au paysage qu'une maison ossature bois ou parpaing.

Merci pour la carte.

Lansing
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 1796
Inscription : 18 sept. 2005, 10:58
Localisation : Finis Terae

Message par Lansing » 18 août 2006, 14:32

Pour trouver des maisons d'habitation en bois à Saint-malo il faut remonter au XVIe siècle durant lequel les vestiges médiévaux ont disparus lors de la fortification.
Quand à Brest les rares habitations en bois étaient quelques immeubles du nord de Brest recouverts de feuilles de zinc et beaucoup de cabanes d'ouvriers qui ont perdurées après la libération, voir proliférées en attente de la reconstruction, certaines subsistent encore comme cabanes de jardin.
Sinon en habitat traditionnel, il ne reste absolument rien.

yann22
Kérogène
Kérogène
Messages : 4
Inscription : 17 juil. 2006, 13:27

Message par yann22 » 18 août 2006, 16:08

alors revenons y!!!!

non sans blague, je sais que la fuste n'est pas traditionnelle aujourd'hui en Bretagne, mais mon but n'ets pas celui d'un habitat traditionnel, mais celui d'une maison ou il fait bon vivre...

Lansing
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 1796
Inscription : 18 sept. 2005, 10:58
Localisation : Finis Terae

Message par Lansing » 19 août 2006, 10:40

Le problème de la fuste est que tu devras utiliser le bois non traité, c'est nettement plus sain mais pas très bon pour la longévité de ta maison, surtout dans notre région.
Ne te méprend pas Yann, je ne suis pas contre la maison en bois, mais je me suis documenté lorsque j'avais construit la mienne et j'avais reculé devant les ennuis de plusieurs personnes de mon entourage.
J'avais visité une unité de traitement du bois, il y en a plusieurs par ici, j'étais ressorti avec la certitude que je ne ferais pas vivre ma famille dans une maison construite avec ça.

Avatar de l’utilisateur
Schlumpf
Modérateur
Modérateur
Messages : 2384
Inscription : 20 nov. 2005, 12:11
Localisation : Wiesbaden

Guide d'orientation environnemental (bois)

Message par Schlumpf » 27 août 2006, 01:13

Guide d'orientation environnemental (bois)

Le "Guide d'orientation environnemental" réalisé par l'Arene Idf malgré son titre pompeux, ne concerne que le bois, ses caractéristiques et sa mise en oeuvre. Néanmoins c'est une mine d'information pour tous ceux qui s'intéressent à la construction en bois.

Guide d'orientation environnemental (bois) (pdf)
L'Homo sapiens se conjugue à la première personne du présent irresponsable...

DELEPELAIRE
Kérogène
Kérogène
Messages : 1
Inscription : 09 janv. 2007, 17:14
Contact :

Message par DELEPELAIRE » 22 févr. 2007, 15:36

Bonjour Yann 22
tu peux aller sur:
http://fuste.aceboard.fr/index.php?login=251740
c'est spécial fuste

lefustiervoyageur
Kérogène
Kérogène
Messages : 1
Inscription : 17 mai 2008, 20:49

Re: témoignage sur les fustes?? (en bretagne...?)

Message par lefustiervoyageur » 17 mai 2008, 20:55

bonjour, je suis fustier et je viens de lire les conversations que vous avez sur ce forum, vos démarches sont bien parties : l'association bois sacré est en effet une réference , pour la suite je vous invite à faire un tour sur mon blog, mon cheminement ressemble au votre et peut-etre y trouverez vous des infos
http://lefustiervoyageur.over-blog.com

Avatar de l’utilisateur
FOWLER
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 2366
Inscription : 08 févr. 2008, 10:36
Localisation : foret de cure-dents géants des landes, france
Contact :

Re: témoignage sur les fustes?? (en bretagne...?)

Message par FOWLER » 17 mai 2008, 21:48

C'est pas en bretagne mais j'ai aussi un pote fustier ici : http://www.fustia.com/

Il est assez doué pour les meubles en acacia, à mon gout....
la nuit la raison dort, et simplement les choses sont.
St Ex

Tout ça pour dire comment ils ne savent pas pourquoi.
Prévert (et pas Guitry !)

J'ai fait fortune...parce que j'ai toujours vendu trop tôt !
Rotschild.

http://www.les-pieds-sur-terre.info

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 49566
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: témoignage sur les fustes?? (en bretagne...?)

Message par energy_isere » 02 juin 2008, 19:57

En Corrèze, la cabane en rondins sort du bois

LE MONDE | 31.05.08

L' épaisse forêt corrézienne, non loin du château de Ventadour. Au détour d'un chemin, sur la commune de Lamazière-Basse, 280 habitants, deux maisons de bois en troncs bruts écorcés et au toit couvert d'herbe, style cabanes au Canada. C'est la clairière de la Combe-Noire. La famille qui vit là n'a rien de misanthrope ni d'archaïque. Thierry Houdart est ingénieur en techniques du bois, Marie-France, ethnologue et éditrice (éditions Maïade), leur fille Camille architecte.

La Combe-Noire est un lieu de formation technique. C'est là que se trouve l'Ecole de la fuste, un chantier-école de construction en rondins créé en 1999, qui a accueilli à ce jour quelque six cents stagiaires et suscité en France une cinquantaine d'entreprises spécialisées, fédérées en association, Bois sacré technique et civilisation du bois.


TOITURE-PRAIRIE

Une fuste, donc, c'est une habitation en grumes, ces arbres juste abattus, écimés et ébranchés. Empilées et ajustées, celles-ci sont recouvertes d'une toiture-prairie en écorce de bouleau, réputée imputrescible, recouverte d'une couche de terre herbeuse. L'Ecole de la fuste ne s'est pas créée pour cultiver un esthétisme de la vie rustique, explique Thierry Houdart. "C'est une technique d'avenir qui répond parfaitement aux problèmes d'économies d'énergie et de développement durable", affirme-t-il.


HABITAT SCANDINAVE

Un outil de climatisation naturelle, économe à chauffer et d'une hygrométrie stable. Sans compter qu'elle valorise la forêt française et nécessite une transformation minimale : peu de sciage, un simple façonnage des troncs pour les joindre précisément.

Les maisons en rondins sont un habitat traditionnel des campagnes scandinaves, de l'archipel des Feroë et des îles écossaises. En France, ce mot et ce mode de construction sont originaires de la vallée du Queyras, dans les Hautes-Alpes, entre Briançon et la frontière italienne.

Après les régions montagneuses et boisées, la fuste a gagné des régions de plaine, aux forêts plus domestiquées, la Normandie et le Bassin parisien par exemple. La technique commence à intéresser, outre les particuliers, les collectivités, les centres de vacances, l'hôtellerie-restauration. Les fustiers se voient en professionnels d'avenir.


Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 49566
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Message par energy_isere » 20 mai 2009, 20:20

Le président Sarkozy veut un grand plan de relance de la filiére bois.

et en particulier il veut plus d' utilisation du bois dans la construction des maisons.
Le chiffre qu' il cite me parait non réaliste à court terme. Mais vous savez bien comme moi qu' il annonce beaucoup de chose, et ensuite .......

Je cite quand méme :

Sarkozy veut relancer l'utilisation du bois

De notre correspondante en Alsace, Yolande Baldeweck
Le Figaro 20/05/2009

Le président a annoncé mardi la création d'un fonds d'investissement forestier de 100 millions d'euros.

«la forêt occupe un tiers de notre territoire national. C'est un atout formidable, considérablement sous-exploité», a assuré le président Sarkozy, mardi à Urmatt (Bas-Rhin), devant un millier d'élus locaux et de socioprofessionnels alsaciens et lorrains liés à la filière bois. Seuls 60 % de l'accroissement naturel annuel sont prélevés et si l'ensemble de la filière - avec l'ameublement - affiche un déficit commercial de 6 milliards d'euros en 2008, il a dévoilé les grandes lignes d'«un plan bois» destiné aux entreprises et aux propriétaires forestiers.

«Un fonds stratégique d'investissement», constitué en majorité d'opérateurs privés, comme le groupe Eiffage et le Crédit agricole, doté de 100 millions d'euros à terme­ - mais 20 M€ cette année -, sera consacré au développement des 2 000 scieries françaises dont 300 assurent plus de 85 % de la production nationale. L'entreprise Siat-Braun, qu'il a visitée hier matin, le plus gros site industriel de sciage résineux français, ne se situe qu'au 25e rang européen… Pour pousser les 3,5 millions de propriétaires privés - qui détiennent à 70 % la forêt française - à mieux la gérer, les exonérations fiscales seront conditionnées, dès l'an prochain à l'exploitation des parcelles.


«21 millions de m 3 de bois supplémentaires»

Concernant les 600 M€ de prêts bonifiés en faveur des sylviculteurs du Sud-Ouest, touchés par la tempête de janvier, il a précisé que «les conventions avec les banques viennent d'être signées».

Le développement de la forêt s'inscrit aussi dans le paquet «climat-énergie» où la France s'engage d'ici à 2020 à fournir 23 % de sa consommation énergétique grâce à des énergies renouvelables, contre 9 % aujourd'hui. «Notre filière bois doit fournir plus du tiers de cet effort, soit l'équivalent de l'énergie produite par six centrales nucléaires», a-t-il rappelé. «Il faudra sortir 21 millions de m3 de bois supplémentaires de nos forêts.» Toujours dans la stratégie de lutte contre l'effet de serre, il a annoncé «la multiplication par dix du seuil minimum d'incorporation du bois dans les constructions neuves, dès 2010», ce que l'État fera également, et «la suppression du permis de construire pour les travaux d'isolation thermique en bois des bâtiments». Par ailleurs, le tarif d'achat d'électricité produite par des unités de cogénération de taille moyenne, fixé à­ 50 €/MWh, sera doublé, voire triplé .

http://www.lefigaro.fr/sciences/2009/05 ... -bois-.php

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 49566
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re:

Message par energy_isere » 22 janv. 2016, 19:44

Le bois reconquiert la ville

Par Didier Ragu Usine Nouvelle le 22 janvier

Le plus grand bâtiment résidentiel en bois massif d’Europe est en cours de construction dans l’Essonne. Situé dans un écoquartier de Ris-Orangis installé sur d'anciennes friches industrielles, il abrite 140 logements répartis sur 5 étages.

Image

Constitué de 140 logements locatifs sociaux, le plus grand immeuble en bois d'Europe est actuellement construit sur d’anciennes friches industrielles en bord de Seine, au sein de l’écoquartier des Docks de Ris à Ris-Orangis. C’est la plus importante opération résidentielle réalisée avec des structures en bois massif en France.

Des panneaux de bois prêts à poser

Conçu par l’architecte Jean-Michel Wilmotte et construit par l’entreprise Eiffage, l’immeuble de 150 mètres de long comporte un rez de chaussée plus quatre étages. Les murs et planchers des étages sont constitués de panneaux massifs de CLT (Cross Laminated Timber), des panneaux épais de grand format réalisés par un assemblage de voiles de bois, principalement des essences d’épicéas, collés et assemblés en couches ou plis croisés. "Cette technique, inventée en France mais développée en Autriche, leur confère une grande résistance à la charge", explique Franck Mathis, patron de l’entreprise de menuiserie industrielle du même nom et fournisseur des panneaux. Légers et porteurs, ces éléments préfabriqués et livrés prêts à poser peuvent atteindre 16 mètres de long pour 2,95 mètres de large. Ils ont la capacité de remplacer les voiles porteurs classiques en béton armé. "Ils possèdent également de meilleures résistances thermiques et acoustiques que le béton", souligne Guillaume Poitrinal, président de Woodeum, société de promotion immobilière et d’assistance à maîtrise d’ouvrage.

Excellence environnementale

Biosourcé et recyclable, ce matériau stocke le carbone au lieu de l’émettre. Ce qui n’est pas la moindre de ses qualités. Il permet ainsi de construire des bâtiments en réduisant les émissions de carbone. "Avec sa structure en bois massif, près de 2000 m3, le bâtiment va stocker 880 tonnes de CO2, soit l’équivalent des émissions de ses besoins en chauffage et eau chaude sanitaire pendant près de 90 ans", s’enthousiasme Stéphane Raffalli, le maire de Ris-Orangis. Et de faire remarquer que "le chantier prendra nettement moins de temps qu’avec des matériaux classiques : débuté en septembre 2015, il sera terminé en un an".

Cette opération, qui se veut exemplaire d’un point de vue écologique (l'immeuble va être chauffé par une chaudière à biomasse), va peut-être changer les mentalités. L'exemplarité pourrait déclencher une prise de conscience chez les décideurs politiques et les grands donneurs d’ordres sur l’intérêt de travailler avec ce matériau. L'occasion, aussi, de structurer ainsi une partie de la filière bois française. Les immeubles d’habitation à structure bois sont sans doute à la veille de réinvestir le paysage urbain.


http://www.usinenouvelle.com/article/le ... le.N375098

Troti
Brut lourd
Brut lourd
Messages : 388
Inscription : 09 juin 2009, 18:17
Localisation : Comme beaucoup d'autres, dans le Y

Re: Construction en bois?

Message par Troti » 24 janv. 2016, 21:03

Dans le genre construction bois impressionante et de toute beauté , il y a le château d'Himeji :
https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Ch%C3%A2teau_de_Himeji
Comment fait-on pour que les ravioles ne collent pas?

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité