Soutien du gouvernement au véhicule électrique

Ce forum ne traite pas du «grand jeu» mais des réactions plus locales au pic pétrolier, à l'échelle du pays, des régions, ou des villes.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 60191
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Soutien du gouvernement au véhicule électrique

Message par energy_isere » 13 févr. 2019, 23:14

L'Elysée annonce 700 millions d'euros pour les batteries électriques de voitures

Usine Nouvelle le 13/02/2019

Emmanuel Macron annoncera ce mercredi 13 février que l’Etat soutiendra des projets de développement de batteries à hauteur de 700 millions d’euros. Le président dévoilera des mesures pour conforter l’essor du véhicule électrique et invitera les industriels européens à collaborer dans les véhicules autonomes, a appris Reuters auprès de l’Elysée.

Le président français Emmanuel Macron doit s’exprimer mercredi 13 février au soir devant 500 personnes réunies pour les cent ans de l’Organisation internationale des constructeurs automobiles, à Paris. Selon les informations de Reuters, 700 millions d’euros seront déboursés sur cinq ans pour contribuer à l’émergence d’une filière européenne de batteries capable de rivaliser avec les constructeurs chinois et coréens notamment. Ce soutien prendra la forme de subventions, de fonds propres ou d’avances remboursables, selon la nature des projets, précise Reuters. Les collectivités locales sont invitées à ajouter leur propre soutien financier car l'objectif est de voir naître des usines en France.

La France et l’Allemagne travaillent depuis des mois pour constituer cette filière et ont obtenu de pouvoir apporter un soutien public dans le cadre d’un dispositif européen. Le gouvernement allemand prévoit de débloquer un milliard d’euros. L'Union européenne a lancé fin 2017 une initiative pour un "Airbus" des batteries mais plusieurs projets évoluent pour l’instant en parallèle, avec notamment Saft, les allemands Siemens et Manz et le belge Solvay d'un côté, et de l'autre le suédois Northvolt.

Aucun constructeur automobile n’a encore annoncé qu’il pourrait participer directement à un tel consortium mais plusieurs réfléchissent à le faire, ont indiqué récemment des sources françaises. La stratégie présidentielle pour le véhicule autonome prône également davantage de coopération entre les industriels européens, constructeurs automobiles et entreprises des nouvelles technologies.

Emmanuel Macron annoncera également à cette occasion que le dispositif de bonus pour l’acquisition de véhicules électriques sera en vigueur pendant plusieurs années en France. Des mesures seront prises pour favoriser le développement des véhicules électriques dans les flottes d’entreprise et l’installation de bornes de recharge. Un plan "Etat exemplaire" relèvera nettement le pourcentage de véhicules électriques et hybrides achetés par les pouvoirs publics, a également appris Reuters auprès de la présidence de la République.
https://www.usinenouvelle.com/article/l ... es.N806190

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 60191
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Soutien du gouvernement au véhicule électrique

Message par energy_isere » 01 déc. 2019, 14:49

Voiture électrique : vers la fin du bonus à 6000 euros pour tous

Désireux de réduire le budget alloué au bonus, les fonctionnaires de Bercy prévoient d’en changer les règles dès 2020. Au programme : des montants réduits pour les pros mais aussi des paliers appliqués en fonction du prix de vente des véhicules.

L’étau se resserre… Alors que de gros changements sont attendus l’an prochain au niveau du malus avec l’introduction d’un système à deux barèmes, le bonus 2020 accordé aux voitures électriques devrait lui aussi évoluer. Il y a quelques semaines, nous vous parlions déjà d’une grosse baisse des aides allouées aux professionnels. Désormais, Le Parisien évoque la mise en place de plafonds en fonction du prix d’acquisition des voitures à compter du 1er janvier 2020.

Particuliers et professionnels…. cette fois-ci, toutes les catégories d’acheteurs seraient concernées. Si l’aide de 6000 euros sera conservée sur les modèles dont le prix de vente est inférieur à 45.000 €, elle sera réduite à 3.000 € pour ceux vendus entre 45.000 et 60.000 €. Quant aux voitures électriques dont le prix dépasse les 60.000 €, elles devraient être tout simplement exclues du dispositif. Un principe déjà adopté dans plusieurs pays européens, dont l’Allemagne.

Avec ce nouveau barème, les voitures électriques les plus populaires telles que la Renault ZOE, la Peugeot e-208 ou la Nissan Leaf devraient être épargnées. En revanche, les modèles premium sont clairement dans le collimateur des fonctionnaires de Bercy. Tesla Model S, Audi e-tron, Jaguar i-Pace, Mercedes EQC ou Porsche Taycan feraient ainsi partie des voitures électriques dont le montant du bonus sera nul à compter du 1er janvier.

......
Lire https://www.automobile-propre.com/voitu ... -tous/amp/

Répondre