Situation dans les DOM

Ce forum ne traite pas du «grand jeu» mais des réactions plus locales au pic pétrolier, à l'échelle du pays, des régions, ou des villes.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 66209
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Situation dans les DOM

Message par energy_isere » 04 oct. 2020, 15:18

Le non à l'indépendance de la Nouvelle-Calédonie l'a emporté avec 53,26 % des voix dimanche lors du deuxième référendum d'autodétermination dans cet archipel stratégique français du Pacifique-sud.
4 oct 2020
Lire https://www.lepoint.fr/politique/nouvel ... 796_20.php#

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 66209
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Situation dans les DOM

Message par energy_isere » 21 oct. 2020, 20:17

Guyane : la future centrale électrique de Larivot fonctionnera à la biomasse liquide
La future centrale de Larivot en Guyane chargée de remplacer la centrale au fioul de Dégrad-des-Cannes tournera aux biocarburants. Le ministère de la Transition écologique a posé les garde-fous. Reste à EDF de peaufiner son approvisionnement.

19 octobre 2020 | Florence Roussel | Actu-Environnement.com

Image
Centrale électrique actuelle de Dégrad-des-Cannes fonctionnant au fioul lourd

En projet depuis de nombreuses années, le remplacement de la centrale au fioul lourd de Dégrad-des-Cannes en Guyane, prend un nouveau tournant. Le ministère de la Transition écologique annonce que la nouvelle centrale qui la remplacera sera finalement alimentée par de la biomasse liquide, des biocarburants donc. Jusqu'à présent, la programmation pluriannuelle de l'énergie (PPE) de Guyane, adoptée en mars 2017, prévoyait de remplacer la centrale par une nouvelle centrale thermique d'une puissance de 120 mégawatts (MW) fonctionnant au fioul léger convertible au gaz naturel, associée à une centrale photovoltaïque de 10 MW. Ce projet de centrale "hybride" est prévu à Larivot, et est porté par EDF Production électrique insulaire (EDF PEI) et a fait l'objet d'un arrêté d'autorisation d'exploiter en juin 2017 pour une mise en service début 2024. Mais un nouveau dossier sera déposé.

En réflexion depuis plusieurs mois du côté d'EDF, ce fonctionnement à la biomasse semble désormais possible et serait effectif dès la mise en service de l'installation. L'énergéticien s'était engagé à réaliser des tests sur des centrales similaires de son parc de production, avec de l'huile de colza notamment. Il va désormais devoir trouver une filière d'approvisionnement capable de faire tourner sa centrale. En réponse à l'avis de l'Autorité environnementale de décembre 2019, l'énergéticien annonçait « faire sa priorité de la mise en place d'une filière d'approvisionnement respectueuse de l'environnement et cohérente avec le cadre réglementaire exigé par l'Union européenne et l'État ».

Si EDF n'a donné aucune information pour l'instant, le ministère, lui, confirme en lui demandant de ne pas s'approvisionner en biocarburants issus de matières premières présentant un risque élevé d'induire des changements dans l'affectation des sols. « L'utilisation d'huile de palme et de soja sera notamment exclue », explique le ministère. Un défi de taille dans cette région dominée par les productions brésiliennes et états-uniennes à partir de maïs, et sujette à la déforestation, à moins qu'EDF ne se tourne vers la métropole où Total notamment a prévu de renforcer sa production de biocarburants. Quant à la possibilité de créer une filière de production locale, la PPE Guyane n'a rien prévu en la matière à part de poursuivre les recherches. Elle prévoit toutefois l'indépendance énergétique de la Guyane en 2030, ce qui pousse pour une production locale, comme la rappelé l'avis de l'Autorité environnementale.

Révision de la PPE

EDF va également reconsidérer la puissance de l'installation afin qu'elle soit dimensionnée « au strict nécessaire » selon le ministère de la Transition écologique, qui souhaite que la puissance de la centrale soit adaptée en fonction du développement des projets d'électricité renouvelable et de l'équilibre offre-demande de la région. Barbara Pompili a d'ailleurs convenu avec Rodolphe Alexandre, président de la région, de la révision simplifiée de la PPE de Guyane, qui pourrait être adoptée fin 2020. « Cette démarche s'inscrit dans la préparation d'une révision plus approfondie qui sera enclenchée à brève échéance dans le cadre d'une concertation permettant de développer, en Guyane, les énergies renouvelables et d'y implanter les meilleures technologiques disponibles telles que le stockage de l'énergie », précise le ministère.
https://www.actu-environnement.com/ae/n ... but%202024.

Jeuf
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 1553
Inscription : 01 janv. 2005, 18:08
Localisation : Poitou

Re: Situation dans les DOM

Message par Jeuf » 22 oct. 2020, 10:24

energy_isere a écrit :
21 oct. 2020, 20:17
Guyane : la future centrale électrique de Larivot fonctionnera à la biomasse liquide
La future centrale de Larivot en Guyane chargée de remplacer la centrale au fioul de Dégrad-des-Cannes tournera aux biocarburants. Le ministère de la Transition écologique a posé les garde-fous. Reste à EDF de peaufiner son approvisionnement.

https://www.actu-environnement.com/ae/n ... but%202024.
:shock: :shock: :shock:
C'est possible de mettre du carburant liquide pour une centrale électrique? On ferait mieux de le réserver à déplacer des véhicules qui doivent embarquer de l'énergie concentré de façon dense (une fois avoir optimisé la dimension et l'usage des véhicule thermiques)
Pour la production d'électricité, le photovoltaïque demande 100 fois moins de surface sous les tropiques, le rendement du PV est largement meilleure que la photosynthèse, il n'y a pas de problème de déphasage saisonier entre production et consommation , un peu de stockage sous une forme ou une autre complète l'installation. On peut faire beaucoup mieux que ce rapport 120 MW puissance thermique/10 PV

Et sinon, mieux vaut continuer au fioul, vue toute l'énergie et les pesticide pour faire des agrocarburants. Mieux vaut polluer l'air des consommateur d'électricité localement que les sols des gens loin pour leur fournir ce carburant végétal en le prétendant propre

Avatar de l’utilisateur
GillesH38
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 16108
Inscription : 10 sept. 2005, 17:07
Localisation : Berceau de la Houille Blanche !
Contact :

Re: Situation dans les DOM

Message par GillesH38 » 22 oct. 2020, 11:25

Jeuf a écrit :
22 oct. 2020, 10:24
energy_isere a écrit :
21 oct. 2020, 20:17
Guyane : la future centrale électrique de Larivot fonctionnera à la biomasse liquide
La future centrale de Larivot en Guyane chargée de remplacer la centrale au fioul de Dégrad-des-Cannes tournera aux biocarburants. Le ministère de la Transition écologique a posé les garde-fous. Reste à EDF de peaufiner son approvisionnement.

https://www.actu-environnement.com/ae/n ... but%202024.
:shock: :shock: :shock:
C'est possible de mettre du carburant liquide pour une centrale électrique?
:lol: bien sûr, ça s'appelle des centrales à fioul, et en petit un groupe électrogène ! même un alternateur de voiture c'est une petite centrale électrique alimentée par un carburant liquide.
On ferait mieux de le réserver à déplacer des véhicules qui doivent embarquer de l'énergie concentré de façon dense (une fois avoir optimisé la dimension et l'usage des véhicule thermiques)
Pour la production d'électricité, le photovoltaïque demande 100 fois moins de surface sous les tropiques, le rendement du PV est largement meilleure que la photosynthèse, il n'y a pas de problème de déphasage saisonier entre production et consommation , un peu de stockage sous une forme ou une autre complète l'installation.
"un peu" de stockage ? combien selon toi? tu crois qu'il ne pleut jamais en Guyane ? vu la végétation, ça m'étonnerait ...
"Ce ne sont plus les faits contrôlés, les choses examinées avec soin qui forment la conviction ; c'est la conviction souveraine, irrésistible, qui déforme les faits et les choses." Joseph Reinach, à propos de l'affaire Dreyfus.

Jeuf
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 1553
Inscription : 01 janv. 2005, 18:08
Localisation : Poitou

Re: Situation dans les DOM

Message par Jeuf » 22 oct. 2020, 11:50

Je veux dire du carburant liquide renouvelable, qu'est du luxe.


Les périodes de pluie prolongées sont défavorable au PV mais favorable à la production hydro.

Le stockage ne vise pas à pallier à toute l'intermittence , on peut aussi avoir du stock de fioul pour une centrale fossile, éventuellement. L'usage de l'énergie fossile devient marginale devant un mix de renouvelable, au lieu de l'inverse comme actuellement où une pointe de renouvelable verdit un mix à plus de 80% fossile.
Mais bon, il semble bien qu'on prenne le problème à bras le corps et qu'on vise à autre chose que du comestique avec les ENR à présent.

Avatar de l’utilisateur
GillesH38
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 16108
Inscription : 10 sept. 2005, 17:07
Localisation : Berceau de la Houille Blanche !
Contact :

Re: Situation dans les DOM

Message par GillesH38 » 22 oct. 2020, 13:38

Jeuf a écrit :
22 oct. 2020, 11:50
Je veux dire du carburant liquide renouvelable, qu'est du luxe.
si tu veux faire du zéro CO2, ce n'est pas du luxe, c'est la seule forme de carburant liquide que tu utilises.
Les périodes de pluie prolongées sont défavorable au PV mais favorable à la production hydro.
qu'est ce que tu appelles "prolongé" ? les sites de stockages dont j'ai entendu parler ont des capacité de l'ordre d'une heure de leur puissance crête, pas plus. Et pour l'hydro, encore faut il que les puissances crêtes soient suffisantes pour la demande !
tu as l'air d'avoir des solutions tres simples dans ta tête à des problèmes que personne ne sait résoudre depuis des décennies ...
Le stockage ne vise pas à pallier à toute l'intermittence , on peut aussi avoir du stock de fioul pour une centrale fossile, éventuellement. L'usage de l'énergie fossile devient marginale devant un mix de renouvelable, au lieu de l'inverse comme actuellement où une pointe de renouvelable verdit un mix à plus de 80% fossile.
Mais bon, il semble bien qu'on prenne le problème à bras le corps et qu'on vise à autre chose que du comestique avec les ENR à présent.
à part le cas particulier des pays dotés de suffisamment d'hydraulique pour couvrir quasiment tous les besoins à la demande (beaucoup de chutes d'eau et faible densité de population comme la Norvège, le Quebec, le Paraguay avec les chutes d'Iguacu, l'Islande avec la géothermie en complément), quel pays connais tu qui assures son électricité avec un "mix de renouvelables" ?
"Ce ne sont plus les faits contrôlés, les choses examinées avec soin qui forment la conviction ; c'est la conviction souveraine, irrésistible, qui déforme les faits et les choses." Joseph Reinach, à propos de l'affaire Dreyfus.

Jeuf
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 1553
Inscription : 01 janv. 2005, 18:08
Localisation : Poitou

Re: Situation dans les DOM

Message par Jeuf » 22 oct. 2020, 14:46

GillesH38 a écrit :
22 oct. 2020, 13:38
quel pays connais tu qui assures son électricité avec un "mix de renouvelables" ?
Alors que le cout d'investissement du photovoltaïque a connu une forte baisse, associé à quelques autres innovations, il devient possible que des pays où il y a peu de variation de durée du jour au cours de l'année, intègre une forte proportion PV dans leur mix (50% et plus).
Mais la baisse est trop récente pour que cela ait été mis application.

D'ailleurs à petite échelle, des sites isolés parviennent bien à 100%, mais avec beaucoup de batteries.

Avatar de l’utilisateur
GillesH38
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 16108
Inscription : 10 sept. 2005, 17:07
Localisation : Berceau de la Houille Blanche !
Contact :

Re: Situation dans les DOM

Message par GillesH38 » 22 oct. 2020, 14:56

Jeuf a écrit :
22 oct. 2020, 14:46
GillesH38 a écrit :
22 oct. 2020, 13:38
quel pays connais tu qui assures son électricité avec un "mix de renouvelables" ?
Alors que le cout d'investissement du photovoltaïque a connu une forte baisse, associé à quelques autres innovations, il devient possible que des pays où il y a peu de variation de durée du jour au cours de l'année, intègre une forte proportion PV dans leur mix (50% et plus).
Mais la baisse est trop récente pour que cela ait été mis application.

D'ailleurs à petite échelle, des sites isolés parviennent bien à 100%, mais avec beaucoup de batteries.
les "sites isolés" n'ont en général pas les mêmes besoins qu'un pays en terme de fourniture 24/7 d'électricité.

Le problème c'est justement le stockage, pas le prix des panneaux (d'ailleurs à partir du moment où le prix devient dominé par celui de la main d'oeuvre pour l'installer, la baisse du coût des panneaux n'a plus qu'un impact marginal).

Donc : si aucun pays que tu connais (à part ceux que j'ai cités pour l'hydraulique) ne fait son électricité à partir d'un "mix de renouvelable" (on ne voit pas tres bien d'ailleurs pourquoi on doit faire un mix si il y en a une bien moins chère que les autres), quelles perspectives vois-tu du premier pays qui pourrait le faire, et quand ?
"Ce ne sont plus les faits contrôlés, les choses examinées avec soin qui forment la conviction ; c'est la conviction souveraine, irrésistible, qui déforme les faits et les choses." Joseph Reinach, à propos de l'affaire Dreyfus.

Jeuf
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 1553
Inscription : 01 janv. 2005, 18:08
Localisation : Poitou

Re: Situation dans les DOM

Message par Jeuf » 22 oct. 2020, 15:18

GillesH38 a écrit :
22 oct. 2020, 14:56
Donc : si aucun pays que tu connais (à part ceux que j'ai cités pour l'hydraulique) ne fait son électricité à partir d'un "mix de renouvelable" (on ne voit pas tres bien d'ailleurs pourquoi on doit faire un mix si il y en a une bien moins chère que les autres), quelles perspectives vois-tu du premier pays qui pourrait le faire, et quand ?
Ah non, no va pas se facher encore sur l'australie (qui ne manque ni de place, ni de soleil, mais a beaucoup de charbon pas cher )

Je n'ai pas les courbes de charge de pays tropicaux ni le détail des condition météo (répartition des jours de nuages), j'espère et pense que les ingénieurs des pays en question , plus proches se penchent bien sur ces problèmes.

Avatar de l’utilisateur
GillesH38
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 16108
Inscription : 10 sept. 2005, 17:07
Localisation : Berceau de la Houille Blanche !
Contact :

Re: Situation dans les DOM

Message par GillesH38 » 22 oct. 2020, 16:52

oui ben tu peux espérer.
La plupart des gens habitent dans des zones où il y a de la nourriture, et la plupart du temps la nourriture a besoin d'eau pour pousser... tires en les conclusions naturelles :mrgreen: .
"Ce ne sont plus les faits contrôlés, les choses examinées avec soin qui forment la conviction ; c'est la conviction souveraine, irrésistible, qui déforme les faits et les choses." Joseph Reinach, à propos de l'affaire Dreyfus.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 66209
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Situation dans les DOM

Message par energy_isere » 26 oct. 2020, 22:45

La "centrale au fioul" d'EDF en Guyane autorisée malgré les engagements de Barbara Pompili

AFP parue le 26 oct. 2020

L'administration guyanaise a donné son feu vert pour la construction d'une centrale controversée d'EDF en Guyane, alors que la ministre de la Transition écologique Barbara Pompili avait demandé de réorienter le projet, a constaté l'AFP.

Par arrêté préfectoral du 23 octobre, le préfet de Guyane, Marc del Grande, a "autorisé" la mise en exploitation de la "centrale thermique" d'EDF Pei en Guyane, dans une forêt marécageuse de la commune de Matoury.

"A la mise en service de la centrale thermique, les moteurs fonctionnent au fioul domestique", annonce l'arrêté préfectoral.

Le 17 octobre 2020, Barbara Pompili avait pourtant annoncé dans un communiqué "qu'il était hors de question de miser sur le fioul".

"Au regard de l'impact écologique d'un tel projet", la ministre indiquait avoir "demandé de le réorienter" vers une centrale fonctionnant "aux biocarburants" et ce "dès sa mise en service" annoncée pour 2024.

"Il y a une cohérence totale entre les déclarations de la Ministre et l'évolution que nous engagerons sur le dossier", assure Jean-Bernard Lévy, PDG d'EDF, dans une réaction transmise à l'AFP.

L'arrêté préfectoral demande à EDF Pei (Production électrique insulaire) de fournir dans "un délai de deux ans", "une étude technico-économique de faisabilité" qui définira les "modalités de mise en oeuvre" d'une éventuelle conversion des moteurs au fioul en moteurs à "biocombustible".

Les biocombustibles ne devront notamment pas provenir de matières premières "présentant un risque élevé d'induire des changements dans l'affectation des sols", excluant notamment huile de palme et soja, avait indiqué la ministre.

L'arrêté préfectoral mentionne l'interdiction d'envisager un approvisionnement en "huile de palme" mais ne fait pas mention de la filière soja.

La centrale au fioul du Larivot (500 MEUR), qui est une réplique de la centrale EDF de Lucciana en Haute-Corse, est classée "Seveso seuil bas".

Le projet du Larivot avait reçu un avis défavorable de la commission d'enquête publique en juillet 2020.

La centrale thermique avait été co-décidée il y a plusieurs années par la préfecture de Guyane, la collectivité territoriale de Guyane (CTG) et EDF et avait été validée par l'ancien ministre de la Transition énergétique Nicolas Hulot.

Le Larivot doit remplacer l'actuelle centrale thermique "extrêmement vétuste et obsolète", selon la préfecture de Guyane, mise en service en 1982 par EDF, à Rémire-Montjoly, et maintenue sous dérogations successives jusqu'à 2023 malgré des fortes émissions polluantes.
https://www.connaissancedesenergies.org ... ili-201026

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 66209
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Situation dans les DOM

Message par energy_isere » 08 nov. 2020, 22:52

Projet pour une centrale solaire de 10 MW sur le site du Centre spatial guyanais, près de Kourou à entrer en fonctionnement en 2023.

https://www.cieletespace.fr/actualites/ ... -en-guyane

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 66209
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Situation dans les DOM

Message par energy_isere » 19 nov. 2020, 14:18

En Guyane, le complexe de stockage de Toco atteint les 12,6 MW

Par F.M, le 16 novembre 2020

Le développeur Voltalia met en service une station de stockage par batteries de 10 MW. Située en Guyane, elle vient renforcer le complexe de stockage de Toco, ce qui en fait le système de stockage le plus grand de France.

Image

Le complexe de stockage de Toco, en Guyane, monte en puissance avec l’ajout de la centrale de Mana. D’une puissance de 10 MW, pour une production de 13,6 MWh, la station développée par Voltalia augmente la capacité du complexe à un total de 12,6 MW et 16,5 MWh. Elle est aussi lauréate d’un appel d’offres de la Commission de régulation de l’énergie, et bénéficie du Fonds européen pour le développement régional (Feder). Elle est divisée en deux parties : la première, pilotée par EDF, chargera les batteries pendant les heures creuses pour les décharger aux heures de pointe ; la seconde pourra libérer rapidement de l’énergie sur le réseau.

Il reste encore à construire une troisième partie de 0,5 MW et 0,6 MWh. Ce qui fait du complexe de Toco le plus grand système de stockage français.

Inauguré en 2019, le complexe est adossé à la centrale solaire de Savane des Pères, détenue par Voltalia et la Banque des Territoires. Cette centrale photovoltaïque de 3,8 MW permet d’injecter de l’électricité sur le réseau quand la demande est forte. Elle est située sur une ancienne décharge communale de la ville de Sinnamary, dans le nord du département.
https://www.environnement-magazine.fr/e ... -les-12-mw

Répondre