Rationnement de l' électricité en France 2022 - 2023

Ce forum ne traite pas du «grand jeu» mais des réactions plus locales au pic pétrolier, à l'échelle du pays, des régions, ou des villes.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 80763
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Rationnement de l' électricité en France 2022 - 2023

Message par energy_isere » 30 nov. 2022, 21:18

Risques de « délestage » : Orange s'inquiète de coupures du réseau mobile français cet hiver

AFP le 30 nov. 2022

Christel Heydemann, directrice générale d'Orange, a prévenu mercredi des risques de coupures du réseau mobile français cet hiver, et par conséquent d'un possible impact sur "l'accès aux services de numéro d'urgence", en cas de coupures de courant temporaires et localisées qui pourraient être organisées face à des pénuries d'électricité.

"Il est illusoire d'imaginer qu'en cas de délestage, on saura maintenir un service continu pour l'ensemble des Français. Les services mobiles, s'ils sont éteints dans une zone géographique pendant deux heures, il n'y aura pas d'accès aux services de numéro d'urgence pendant un temps", a-t-elle déclaré lors d'une audition devant la Commission des affaires économiques du Sénat.

Avec la crise de l'énergie, la possibilité de "délestages" cet hiver est fréquemment évoquée. Il s'agit de coupures ciblées et temporaires de l'approvisionnement destinées à soulager le système en cas de trop fortes tensions, avec un fonctionnement différent pour le gaz et l'électricité, et éviter le "blackout", c'est-à-dire la panne généralisée et incontrôlée, en cas de tensions entre l'offre et la demande.

Cette crainte de coupures a été ravivée après les dernières prévisions de RTE, le gestionnaire du réseau de haute tension, qui a averti mi-novembre d'un risque "élevé" de tensions sur le système électrique en janvier, en raison du redémarrage plus lent que prévu de réacteurs nucléaires d'EDF. Ce n'est qu'en "tout dernier recours" que des "délestages" pourraient être effectués par Enedis à la demande de RTE.

"Tours de contrôle" de la sécurité du réseau de distribution, les 28 agences de conduite régionale d'Enedis seraient alors chargées d'activer à distance ces coupures tournantes de deux heures sur tout le territoire. À l'exclusion de quelque 14 000 sites prioritaires déterminés par un arrêté qui remonte au 5 juillet 1990: défense, production d'électricité, mais aussi hôpitaux, prisons.

Réseaux télécoms non prioritaires

"Malheureusement, les réseaux télécoms ne sont pas jugés comme des sites prioritaires", a déploré Mme Heydemann, alors que les téléphones portables sont devenus le moyen principal des Français pour contacter les services de secours et le numéro d'urgence 112.

"C'est un sujet sur lequel Orange et la Fédération des télécoms alertent le gouvernement depuis le début de l'année 2022. On continue de travailler (ensemble sur le sujet), mais je crains que nos concitoyens découvrent que les réseaux télécoms dépendent de l'électricité", a-t-elle ajouté, assurant que l'opérateur fait "des exercices de crise".

"Dans les réseaux télécoms, il y a différents types de sites : certains sont priorisés dans les plans de prévention que nous mettons en œuvre. Mais une partie de nos sites, en particulier la dizaine de milliers de sites mobiles, ne sera pas priorisé. De même qu'un certains nombres de nos sites critiques" équipés de générateurs et de batteries, qui "peuvent avoir un impact (sur le réseau) au niveau national", a expliqué Christel Heydemann.

"Il y a des systèmes de secours qui permettront de prendre le relais. Néanmoins si les délestages se multiplient, on ne sait pas comment se comportera le réseau", a-t-elle indiqué, ajoutant qu'il "est illusoire d'imaginer mettre des batteries au pied de chacun des sites mobiles en France".

"Il pourrait y avoir des situations où la lumière fonctionne dans un appartement mais les (réseaux) mobiles ne fonctionnent pas parce que la tour est dans une zone qui est elle-même délestée, et vice-versa", a encore averti la dirigeante d'Orange. Cela donnerait "des situations assez inédites".
https://www.connaissancedesenergies.org ... ver-221130

Avatar de l’utilisateur
kercoz
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 12086
Inscription : 18 nov. 2007, 21:46
Localisation : SUD GIRONDE GRAVE DE GRAVE

Re: Rationnement de l' électricité en France 2022 - 2023

Message par kercoz » 30 nov. 2022, 21:23

Il me semble utile de signaler que l'ancien modèle téléphonique n'aurait eu aucun problème de cet ordre...puisqu'il ne dépendait pas de l'élec...j'avais déja remarqué cette régression en terme de résilience,lors de coupure de courant.
L'Homme succombera tué par l'excès de ce qu'il appelle la civilisation. ( Jean Henri Fabre / Souvenirs Entomologiques)

Avatar de l’utilisateur
LeLama
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 3325
Inscription : 08 août 2006, 23:12
Localisation : Angers, France
Contact :

Re: Rationnement de l' électricité en France 2022 - 2023

Message par LeLama » 30 nov. 2022, 21:25

Ca va etre sympa. On va vivre sans internet, sans tel et sans lumiere. Une bonne veillee comme autrefois avec les voisins :)

Avatar de l’utilisateur
kercoz
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 12086
Inscription : 18 nov. 2007, 21:46
Localisation : SUD GIRONDE GRAVE DE GRAVE

Re: Rationnement de l' électricité en France 2022 - 2023

Message par kercoz » 30 nov. 2022, 21:31

Il faudra se rappeler que ces "coupures" d'élec seront en réalité des coupures de GAZ ....puisque les chaudières gaz des particuliers ne peuvent fonctionner qu'avec l'élec .... alors que la chaudière ne réclame pas plus de 100w (une ancienne lampe) pour chauffer la maison.
L'Homme succombera tué par l'excès de ce qu'il appelle la civilisation. ( Jean Henri Fabre / Souvenirs Entomologiques)

Avatar de l’utilisateur
Glycogène
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 3242
Inscription : 05 oct. 2005, 00:06
Localisation : Grenoble

Re: Rationnement de l' électricité en France 2022 - 2023

Message par Glycogène » 30 nov. 2022, 22:52

kercoz a écrit :
30 nov. 2022, 21:31
Il faudra se rappeler que ces "coupures" d'élec seront en réalité des coupures de GAZ ....puisque les chaudières gaz des particuliers ne peuvent fonctionner qu'avec l'élec
La coupure du chauffage au gaz s'ajoutera à celle de l'élec, de l'accès à internet et des ascenseurs, on n'aura pas le choix de l'un ou l'autre :mrgreen:

Avatar de l’utilisateur
kercoz
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 12086
Inscription : 18 nov. 2007, 21:46
Localisation : SUD GIRONDE GRAVE DE GRAVE

Re: Rationnement de l' électricité en France 2022 - 2023

Message par kercoz » 30 nov. 2022, 23:25

Glycogène a écrit :
30 nov. 2022, 22:52
kercoz a écrit :
30 nov. 2022, 21:31
Il faudra se rappeler que ces "coupures" d'élec seront en réalité des coupures de GAZ ....puisque les chaudières gaz des particuliers ne peuvent fonctionner qu'avec l'élec
La coupure du chauffage au gaz s'ajoutera à celle de l'élec, de l'accès à internet et des ascenseurs, on n'aura pas le choix de l'un ou l'autre :mrgreen:
Ce que je veux dire c'est que s'il faut économiser du gaz (pour en refiler à l'Allemagne, par exemple), on pourra couper l'élec ...sans qu'il y ait réellement un manque d'élec.
L'Homme succombera tué par l'excès de ce qu'il appelle la civilisation. ( Jean Henri Fabre / Souvenirs Entomologiques)

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 80763
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Rationnement de l' électricité en France 2022 - 2023

Message par energy_isere » 30 nov. 2022, 23:44

kercoz a écrit :
30 nov. 2022, 21:31
Il faudra se rappeler que ces "coupures" d'élec seront en réalité des coupures de GAZ ....puisque les chaudières gaz des particuliers ne peuvent fonctionner qu'avec l'élec .... alors que la chaudière ne réclame pas plus de 100w (une ancienne lampe) pour chauffer la maison.
:?:
Aussitôt l'electricité revenue ces chauffages au Gaz repartirons de plus belle vu que la temperature aura baissé dans le logement.
Ca ne fera que décaler la consommation de gaz de 2 heures.

Jeuf
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 2634
Inscription : 01 janv. 2005, 18:08
Localisation : Poitou

Re: Rationnement de l' électricité en France 2022 - 2023

Message par Jeuf » 01 déc. 2022, 11:39

energy_isere a écrit :
30 nov. 2022, 23:44
kercoz a écrit :
30 nov. 2022, 21:31
Il faudra se rappeler que ces "coupures" d'élec seront en réalité des coupures de GAZ ....puisque les chaudières gaz des particuliers ne peuvent fonctionner qu'avec l'élec .... alors que la chaudière ne réclame pas plus de 100w (une ancienne lampe) pour chauffer la maison.
:?:
Aussitôt l'electricité revenue ces chauffages au Gaz repartirons de plus belle vu que la temperature aura baissé dans le logement.
Ca ne fera que décaler la consommation de gaz de 2 heures.
Certes, mais on ne compense pas totalement l'énergie économisé au moment où la maison était un peu plus froide.

Sinon, concernant l'idée de rationnement, une réflexion : on est toujours rationnés. Par les prix. On n'achete tout ce qu'on pourrait, sauf certains milliardaires pour lesquels il ne semble pas y avoir de limite.

Pour l'électricité, les baisses de tension ou coupures tournantes sont des "mécanismes hors marché", suivant les termes de RTE.
C'est juste du rationnement hors marché, au contraire du rationnement habituel dont on ne se rend pas compte et qu'on ne nomme pas comme ça.

Autre réflexion : on va délester en période de grand froid pour que les grille-pains continue de tourner. Et les prix de l'élec pour l'industrie flambent , alors que les particuliers sont protégé.
Or ce sont les particuliers et leurs convecteurs ( ou panneaux rayonnants, ou "radiateurs à inertie" : c'est presque pareil à 10% près!) , vulgairement nommés grille-pain qui lestent le réseau, à 2,4GW par °C de froid extérieur.
Et le grille- pain, c'est pas la meilleur façon d'utiliser l'énergie noble qu'est l'électricité, c'est presque la pire.
L'industrie utilise majoritairement l'élec à des usages spécifiques et constant sur l'année, pourtant c'est elle qui part à cause de la hausse des problème d'approvisionnement uniquement en hiver dont elle n'est pas la cause
En bref, on désindustrialise et les grilles pain continuent à tourner comme si de rien n'étaient. On sera malin à devoir importer encore plus d'objets fabriqués, ça va pas aller pour améliorer la balance commerciale, juste pour sauvegarder le chauffage électrique. Avec ça, on est aussi largement déficitaire, à présent en 2022, en balance commerciale sur l'électricité avec les pannes nucléaires. On risque de pas pouvoir maintenir longtemps notre niveau de vie et tout le parc de grille-pains, à ce rythme.
On n'entend pas parler de plan de réduction du gradient thermique sur le réseau électrique français.

Avatar de l’utilisateur
kercoz
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 12086
Inscription : 18 nov. 2007, 21:46
Localisation : SUD GIRONDE GRAVE DE GRAVE

Re: Rationnement de l' électricité en France 2022 - 2023

Message par kercoz » 01 déc. 2022, 11:53

Un peu énervant le terme "grille pain". 1kw, c'est tant de calories ....que tu achètes ton radiateur 30 ou 300 euros ...c'est juste un terme stigmatisant faisant croire à un gain si tu débourse 300 euros de plus.
Faut pas oublier non plus que les PAC se transforment en vulgaire grille pain s'il fait un peu trop froid...malgré l'investissement.
L'Homme succombera tué par l'excès de ce qu'il appelle la civilisation. ( Jean Henri Fabre / Souvenirs Entomologiques)

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 15247
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : PR des Vosges du Nord

Re: Rationnement de l' électricité en France 2022 - 2023

Message par mobar » 01 déc. 2022, 12:00

kercoz a écrit :
01 déc. 2022, 11:53
Un peu énervant le terme "grille pain". 1kw, c'est tant de calories ....que tu achètes ton radiateur 30 ou 300 euros ...c'est juste un terme stigmatisant faisant croire à un gain si tu débourse 300 euros de plus.
Faut pas oublier non plus que les PAC se transforment en vulgaire grille pain s'il fait un peu trop froid...malgré l'investissement.
Une PàC air-eau ou air-air n'est pas un équipement pour grand froid, ce n'est efficace qu'en demi-saison et avec une électricité abordable!

Dès lors que l'électricité vaut plus de 4 fois le prix d'un autre combustible la PàC qui utilise l'air ambiant comme source chaude perd sa compétitivité

Le plus économique sera pour longtemps encore le bois buche!

https://selectra.info/energie/guides/co ... oins-chere
https://youtu.be/0pK01iKwb1U
« Ne doutez jamais qu'un petit groupe de personnes bien informées et impliquées puisse changer le monde, en fait, ce n'est jamais que comme cela que le monde a changé »

Avatar de l’utilisateur
LeLama
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 3325
Inscription : 08 août 2006, 23:12
Localisation : Angers, France
Contact :

Re: Rationnement de l' électricité en France 2022 - 2023

Message par LeLama » 01 déc. 2022, 14:05

On verra l'effet des mesures de rationnement. Pas clair.

L'an passé, c'etait froid dans nos bureaux et certains avaient amené des chauffages d'appoint electriques. Et donc on a sous-employé la chaudiere bois qui alimente en partie la fac pour remplacer par de l'elec. Si beaucoup de chauffages gaz/bois sont sous-utilisés dans les lieux de travail, et que les employés amenent des radiateurs d'appoint elec, ca peut paradoxalement augmenter la conso élec et les pbs.

On verra.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 80763
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Rationnement de l' électricité en France 2022 - 2023

Message par energy_isere » 01 déc. 2022, 21:00

La France sera "très importatrice d'électricité" cet hiver, selon RTE

AFP le 01 déc. 2022

La France sera "très importatrice d'électricité cet hiver" pour compenser un manque de production nucléaire, a indiqué jeudi Xavier Piechaczyk, président du directoire de RTE, le gestionnaire du réseau de transport d'électricité, qui n'exclut pas des risques de coupures.

"Il y a un risque de quelques jours d'EcoWatt rouges sur l'ensemble de l'hiver", a-t-il prévenu sur Franceinfo, "mais ça dépend essentiellement de la météo".

Le signal rouge de la plateforme EcoWatt gérée par RTE prévient d'un risque de coupures trois jours avant. "Des coupures électriques sont inévitables si la consommation d'électricité ne diminue pas dans ces créneaux", selon RTE.

"Aujourd'hui, on est à 35 GW (de capacité nucléaire disponible) au 1er décembre, l'objectif c'est d'atteindre 40-41 GW au 1er janvier, et de finir le mois de janvier autour de 43 GW, sur 61 GW" de capacité nucléaire installée, a expliqué Xavier Piechaczyk au micro de Franceinfo. Il s'est dit "assez confiant", sur la capacité d'EDF à tenir cette trajectoire.

Cet hiver, la France est exposée à des risques de coupures en particulier en raison d'un niveau de production d'électricité nucléaire au plus bas. La moitié de son parc de réacteurs est indisponible en raison de maintenances programmées mais parfois prolongées, ou de problèmes de corrosion.

Le manque d'électricité nucléaire a conduit la France à être "très légèrement importatrice sur l'ensemble de l'année et il faut parier sur un hiver où on sera très importateur parce qu'on a besoin de cette électricité", a déclaré M. Xavier Piechaczyk.

Allemagne, Royaume-Uni, Benelux, Espagne.... "On sera globalement, nous la France, importateur cet hiver de l'ensemble des pays qui nous entourent", a-t-il ajouté.

"Historiquement, la France était très exportatrice parce qu'elle avait un parc nucléaire très gros, là il s'avère qu'il a des difficultés passagères (...) (qui) vont se résoudre mais ça va prendre quelques années. Pendant ce temps on importe de l'électricité". Et "aucun pays ne rechigne à nous faire passer de l'électricité si on en a besoin", a-t-il assuré.

La France a une capacité physique d'importation de 15 GW, ce qui représente "une part utile" pour faire face à une pointe de consommation électrique de 90 GW, et "contribue à pouvoir éviter les coupures", a-t-il expliqué.

Le gouvernement va adresser aux préfets une circulaire pour anticiper et préparer leurs départements à d'éventuelles coupures programmées d'approvisionnement en électricité, qui pourraient concerner 60% de la population mais aucun site critique ou client prioritaire.

Il y a "une situation à risque mais il ne faut pas considérer ces coupures comme une fatalité", a rassuré M. Piechaczyk, en rappelant la nécessité de baisser la consommation.

La consommation d'électricité en France a diminué de 6,7% la semaine dernière par rapport à la moyenne des années précédentes (2014-2019), une baisse "largement concentrée dans le secteur industriel", selon le dernier bilan de RTE mardi.

Cette baisse, "on commence à la voir chez les particuliers, ça frémit (...) de l'ordre du pourcent", a commenté M. Piechaczyk.

"En revanche on ne voit pas encore de baisse de consommation dans le (secteur) tertiaire, ça c'est un problème", a-t-il souligné.
https://www.connaissancedesenergies.org ... e-221201-0

Jeuf
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 2634
Inscription : 01 janv. 2005, 18:08
Localisation : Poitou

Re: Rationnement de l' électricité en France 2022 - 2023

Message par Jeuf » 01 déc. 2022, 22:20

energy_isere a écrit :
01 déc. 2022, 21:00
La France sera "très importatrice d'électricité" cet hiver, selon RTE


"Historiquement, la France était très exportatrice parce qu'elle avait un parc nucléaire très gros, là il s'avère qu'il a des difficultés passagères (...) (qui) vont se résoudre mais ça va prendre quelques années. Pendant ce temps on importe de l'électricité". Et "aucun pays ne rechigne à nous faire passer de l'électricité si on en a besoin", a-t-il assuré.
Non , historiquement la France est toujours très importatrice en puissance dès qu'il fait un peu froid
même si sur toute l'année elle était exportatrice en volume.

Un peu énervant le terme "grille pain". 1kw, c'est tant de calories ....que tu achètes ton radiateur 30 ou 300 euros ...c'est juste un terme stigmatisant faisant croire à un gain si tu débourse 300 euros de plus.
effectivement, et je l'ai bien écrit. Un radiateur électrique très cher consomme presque autant qu'un modèle basique, pour maintenir la température.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 80763
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Rationnement de l' électricité en France 2022 - 2023

Message par energy_isere » 02 déc. 2022, 19:49

Dans une usine de roues près de Troyes, on produit la nuit pour éviter les coupures d'électricité, une « responsabilité sociétale »

AFP le 02 déc. 2022

"Bravo à tous, économie de 19%" : à l'usine de roues Accuride, près de Troyes, les salariés travaillent désormais la nuit pour réduire la consommation d'électricité et les risques de coupure de courant.

À l'extérieur du bâtiment, un écran indique le niveau de la consommation énergétique de la veille et félicite les équipes de leurs efforts.

Des hangars de la Chapelle-Saint-Luc sortent des roues en acier pour utilitaires et véhicules de tourisme ainsi que des roues de métro destinées au monde entier. Des machines y déroulent de gigantesques bobines de feuilles de tôles, tandis que des jantes circulent sur des tapis roulants comme sur autant d'autoroutes interconnectées.

Les 240 salariés du site Accuride Wheels Troyes -- une filiale du géant industriel américain Accuride -- travaillent habituellement en deux équipes (2X8) de 5h00 à 21h00. Mais, depuis novembre, les chaînes de production ont tourné trois semaines de 13h00 à 5h00 du matin, un rythme qui sera aussi imposé mi-décembre et en janvier.

"Nous avons volontairement décalé notre production afin d'effacer 3,6 MWh de consommation du besoin national, lors du pic du matin 8h00-12h00", "c'est l'équivalent de la consommation de 1 000 foyers", indique Hugues Dugrés, directeur général.

La direction s'est basée sur les analyses du gestionnaire du réseau de transport d'électricité, RTE, relevant les périodes de tension en alimentation à l'échelle nationale. En fonction des estimations à venir de RTE, "il est possible que nous décalions encore en janvier ou février", anticipe Hugues Dugrés.

« Responsabilité sociétale »

Outre l'envolée record des tarifs, la production électrique française est historiquement faible car près de la moitié des réacteurs nucléaires sont à l'arrêt. D'autres sites industriels, Toshiba à Dieppe ou Setforge et Ascométal en Lorraine, ont ou vont réorganiser leur production, selon franceinfo.

À Accuride, la motivation n'est pas pécuniaire, insiste M. Dugrés, pour qui la réorganisation traduit une "responsabilité sociétale" et un souci de protéger l'outil industriel.

Derrière lui, une machine d'emboutissage produisant des pièces métalliques à partir d'une fine feuille de tôle: "En cas de rupture soudaine d'approvisionnement, elle pourrait rester bloquée plusieurs heures voire plusieurs jours, on ne peut pas prendre ce risque".

La facture énergétique de l'usine est passée de 1,8 million d'euros en 2021 à plus de 4,4 millions en 2022. La réorganisation a permis la semaine dernière une économie de presque 10.000 euros.

Mais la somme est en partie réabsorbée par les majorations salariales du travail de nuit, affirme Alexis Beck, responsable de l'énergie pour le site troyen.

« Pas forcément le choix »

"L'électricité est notre troisième poste de dépense historique sur notre fabrication", après l'acier et les salaires, mais "cette année l'énergie va certainement arriver à l'équivalence de la masse salariale", indique-t-il.

"Travailler la nuit, quand ça fait des années qu'on ne l'a pas fait, c'est dur", constate Nicolas Godard, producteur suppléant sur une ligne qui prépare les disques d'acier. "La prime de nuit, ça fait un petit plus sur la paie à la fin du mois", reconnaît toutefois ce père de deux enfants. D'autant qu'il a trouvé une solution de garde gratuite, avec un grand-père qui "peut garder les gamins pendant la nuit".

"J'arrive à comprendre qu'on décale nos horaires pour délester un peu le réseau, mais ça fait toujours un petit peu plus de contraintes", confie aussi Antonio Garcia, dépanneur, depuis 22 ans à Accuride.

Pour Didier Le Beller, délégué syndical FO, "tout le monde joue le jeu parce qu'on n'a pas forcément le choix mais c'est pas évident, il y a des gens pour qui cela crée de gros problèmes" pour la vie de famille. Il chiffre à environ 120 euros brut à la fin du mois le bénéfice pour les salariés concernés.

Cette bascule sur la nuit fait partie selon EDF, des formules choisies par les industriels pour faire face à la crise énergétique. RTE indique pour sa part travailler avec les entreprises pour éviter des coupures, avec une panoplie "d'écogestes".
https://www.connaissancedesenergies.org ... ale-221202

ou Boursorama qui a des photos dans ce reportage : https://www.boursorama.com/actualite-ec ... 7f6519100d

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 80763
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Rationnement de l' électricité en France 2022 - 2023

Message par energy_isere » 04 déc. 2022, 13:22

Coupures d’électricité : 40 % de la population sera épargnée, en faites-vous partie ?

le 02/12/2022 SudOuest.fr

Une partie de la population pourrait être concernée par des délestages, mais certaines zones considérées comme critiques sont épargnées. C’est notamment le cas de Paris ou de la Corse


Selon une circulaire transmise par la Première ministre Élisabeth Borne, 60 % de la population pourrait être concernée par des coupures, qui interviendraient « si le froid se confirme, si on a un problème de production ou d’interconnexion (avec les pays voisins) et si la consommation ne baisse pas », a précisé une source gouvernementale. Six à dix délestages seraient nécessaires sur la période de Noël. Ils toucheraient six millions de personnes en même temps.

Votre zone va-t-elle être impactée ?

Le texte ne concerne que le territoire métropolitain. La Corse ne sera pas concernée car elle bénéficie d’une interconnexion partielle avec l’Italie (partie continentale) et la Sardaigne. Par ailleurs, les zones coupées dépendront des besoins d’énergie à économiser, mais aucun département ne sera délesté en entier. « Le délestage sera réparti sur l’ensemble du territoire. C’est une configuration en peau de léopard, il y aura une forme d’équité. On ne délestera pas deux fois de suite une même zone. À chaque fois, la portion coupée sera très minoritaire », a assuré le gouvernement.

Qui sera épargné ?

40 % de la population sera épargnée, notamment l’ensemble des Parisiens. « Les sites critiques qui engagent la continuité de la vie de la nation » ne seront pas impactés, avait souligné le gouvernement. Soit les hôpitaux, les commissariats, les gendarmeries, les casernes de pompiers, les tribunaux… Si vous vous trouvez « sur une ligne électrique qui alimente un site protégé comme un hôpital », votre électricité ne sera donc pas coupée. Et c’est donc le cas de la capitale où un large nombre de sites protégés sont concentrés, selon « Le Parisien ». Pour que la ville participe tout de même à l’effort national l’État travaille à des coupures volontaires.

Certains acteurs économique seront aussi épargnés, souligne le média qui cite l’exécutif, sans pour autant fournir de liste « car ce sont des points sensibles ». Les autres devront s’organiser en fonction. Décaler les heures de traite des vaches ou de nettoyage des outils de production, par exemple.

Comment savoir si vous aurez de l’électricité le lendemain ?

En cas de coupure de courant, un signal rouge sera émis trois jours à l’avance sur le site internet et l’application EcoWatt, mis en place par le gestionnaire du réseau électrique français RTE, en partenariat avec l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe). La liste des départements concernés sera ensuite publiée. La veille, à 17 heures, il sera possible de savoir plus précisément qui sera touché par les délestages en renseignant son adresse sur le site internet d’Enedis et de RTE.

Via cet outil, vous pourrez visualiser en temps réel le niveau de consommation dans votre région et savoir exactement à quel moment il est nécessaire d’agir. Si le voyant est au vert, la consommation électrique est raisonnable dans la région. S’il vire au orange, la situation devient alors tendue et les écogestes sont les bienvenus.
https://www.sudouest.fr/economie/energi ... 219013.php

Répondre