[France] La sortie progressive du nucléaire ?

Ce forum ne traite pas du «grand jeu» mais des réactions plus locales au pic pétrolier, à l'échelle du pays, des régions, ou des villes.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
Alter Egaux
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 4302
Inscription : 08 févr. 2006, 15:18
Localisation : Ile de France
Contact :

[France] La sortie progressive du nucléaire ?

Message par Alter Egaux » 01 avr. 2011, 19:39

Dans l'émission animée par Yves Calvi, avec Nadine Morano, Marine Le Pen, Cecile Duflot, JL Mélenchon, et Harlem Desir, ce dernier annonce qu'il va falloir sortir du nucléaire.

C'est parti, le PS a bougé sur sa posture, et les 3 principaux partis de gauche (PS, Verts et Front de Gauche) annoncent être d'accord sur la sortie du nucléaire. Les modalités (le temps de sortie) restent à négocier.

C'est historique !
Même Harlem Désir parle de transition énergétique historique.

Voir la fin de partie n°2 :

Mots croisés 1/2
Mots croisés 2/2
Etape n°1 : Les africains nomment le pétrole : la "merde" du diable.
Etape n°2 : Restons cool, le PO arrive...
Etape n°3 : "Mais à cet endroit, en ce moment, l'humanité, c'est nous, que cela nous plaise ou non", Samuel Beckett

Avatar de l’utilisateur
Remundo
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 8868
Inscription : 16 févr. 2008, 19:26
Localisation : Clermont Ferrand
Contact :

Re: [France] La sortie du nucléaire

Message par Remundo » 01 avr. 2011, 23:18

j'ai regardé ça...

A mon avis, pour le PS c'est du pipeau pour se faire élire. Mais ce n'est que mon avis.

Tout de façon, il n'y a aucun candidat qui tient la route sur l'énergie. :roll:

Avatar de l’utilisateur
Alter Egaux
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 4302
Inscription : 08 févr. 2006, 15:18
Localisation : Ile de France
Contact :

Re: [France] La sortie du nucléaire

Message par Alter Egaux » 02 avr. 2011, 09:16

Remundo a écrit :A mon avis, pour le PS c'est du pipeau pour se faire élire. Mais ce n'est que mon avis.
Remundo, il y a un après Fukushima. Les logiciels des partis politiques évoluent avec des évènements aussi "structurants".
Remundo a écrit :Tout de façon, il n'y a aucun candidat qui tient la route sur l'énergie. :roll:
Le programme du Front de Gauche semble tenir la route, coté planification écologique. Le scénario négawatt est évoqué, soutenu par Martine Billard (l'ex rouge-vert passée au FdG).

D'ailleurs, sur le débat à l'assemblée sur les gaz de schistes, elle semble avoir tout compris.

Pour le programme des Verts, on le connait aussi pro sortie du nucléaire.
Les lignes bougent, et c'est normal. Même Marine Le Pen est pour la nationalisation totale d'EDF. C'est dire.
Etape n°1 : Les africains nomment le pétrole : la "merde" du diable.
Etape n°2 : Restons cool, le PO arrive...
Etape n°3 : "Mais à cet endroit, en ce moment, l'humanité, c'est nous, que cela nous plaise ou non", Samuel Beckett

Avatar de l’utilisateur
Remundo
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 8868
Inscription : 16 févr. 2008, 19:26
Localisation : Clermont Ferrand
Contact :

Re: [France] La sortie du nucléaire

Message par Remundo » 02 avr. 2011, 10:22

Mélenchon ne doit pas savoir qu'un kWh, ça n'est pas un kW

et les autres dans le même genre... Par ex il ne cernent pas la différence entre une énergie thermique et une électrique... Le rendement qu'on peut avoir pour convertir l'une en l'autre...

N'ont aucune idée d'un quelconque ordre de grandeur pour n'importe quelle EnR ou des besoins réels d'un foyer...

Etc...... :-s

Avatar de l’utilisateur
Tovi
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 2220
Inscription : 15 sept. 2008, 23:25
Localisation : Nantes
Contact :

Re: [France] La sortie du nucléaire

Message par Tovi » 02 avr. 2011, 14:42

Ben oui, demander à la gauche de faire de l'écologie c'est un peu comme de demander à la droite de faire du social.
L'écologie politique n'est ni un hobbie ni un vote de protestation, c'est un programme politique à long terme sur des bases plus scientifiques qu'idéologiques.
Si vous ne faites pas partie de la solution, alors vous faites partie du problème.
Forum des discussions libres

Avatar de l’utilisateur
krolik
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 2873
Inscription : 31 janv. 2009, 17:55
Localisation : Beaugency
Contact :

Re: [France] La sortie du nucléaire

Message par krolik » 02 avr. 2011, 17:23

Remundo a écrit :Mélenchon ne doit pas savoir qu'un kWh, ça n'est pas un kW

et les autres dans le même genre... Par ex il ne cernent pas la différence entre une énergie thermique et une électrique... Le rendement qu'on peut avoir pour convertir l'une en l'autre...

N'ont aucune idée d'un quelconque ordre de grandeur pour n'importe quelle EnR ou des besoins réels d'un foyer...

Etc...... :-s
Bien d'accord, ils sont absolument pitoyables, dans la foulée du débat en 2007 entre Ségo et Sarko, l'ignorance crasse..
@+

Avatar de l’utilisateur
Alter Egaux
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 4302
Inscription : 08 févr. 2006, 15:18
Localisation : Ile de France
Contact :

Re: [France] La sortie du nucléaire

Message par Alter Egaux » 03 avr. 2011, 09:42

Remundo a écrit :Mélenchon ne doit pas savoir qu'un kWh, ça n'est pas un kW
Reprocherais tu à un prof de philosophie (voir le parcours professionnel de Mélenchon) ses lacunes en mathématiques et en physiques ?
Remundo, il faut prendre un peu de hauteur. D'un côté, le "tous pourris" de le Pen, de l'autre, l'incompétence des femmes et hommes politiques, nous serions coincés entre ses 2 postures poujadistes ?

Lorsque Mitterrand a annoncé avant son élection, malgré les sondages défavorables, l'abolition de la peine de mort en France, se basait il sur ses connaissances d'avocat ou sa conscience sociétale ?

Non, les politiciens s'appuient aussi sur leur entourage (ici, Martine Billard a une influence certaine), apprennent comme tout le monde, et évoluent dans leur schéma de pensée. Mélenchon était pour le nucléaire, il a maintenant pris conscience que le nucléaire (et son budget exclusif) freine le changement de paradigme à opérer si la France veut relever le défi de la transition énergétique.
De toute façon, vu la situation française, la sortie sera lente.

Regarde où mène la compétence de Krolik : à aller dans ton sens. Ben oui, remettre en cause le nucléaire français, ce serait probablement couper la tête du nucléaire mondiale. On sait où mène l'avis des "experts", surtout lorsque ceux ci ne veulent pas d'un débat démocrate...
Dernière modification par Alter Egaux le 03 avr. 2011, 19:11, modifié 1 fois.
Etape n°1 : Les africains nomment le pétrole : la "merde" du diable.
Etape n°2 : Restons cool, le PO arrive...
Etape n°3 : "Mais à cet endroit, en ce moment, l'humanité, c'est nous, que cela nous plaise ou non", Samuel Beckett

Avatar de l’utilisateur
ticaribou
Gaz naturel
Gaz naturel
Messages : 1057
Inscription : 14 juin 2007, 11:06

Re: [France] La sortie du nucléaire

Message par ticaribou » 03 avr. 2011, 10:32

je plussoie
il ne faut pas forcément être ingénieur physicien pour être le seul capable de prendre des décisions responsables. expliquez en termes compréhensibles les tenants et aboutissants de la chose, bienfaits attendus et inconvénients, sans rien cacher, et les gens lambda sont capables de prendre des décisions totalement responsables.
admettons que vous ayez un cancer du colon, et que sans rien vous expliquer, on vous donne une date d'opération, sans expliquer les suites. vous vous réveillez avec un anus artificiel, et découvrez de jour en jour qu'il n'y a que des "emmerdes" avec ça, car le colon trop court fait des selles liquides et acides n'importe quand. et croyez-moi, c'est vraiment pas drôle à vivre. peau brûlée par l'acidité, douleurs, poches qui ne collent pas à cause de l'état de la peau etc. vie sociale impossible, cette poche empêche les sorties. tout ça pour ? 11 mois de survie à pleurer quand il faut se changer intégralement car la poche a encore débordé. c'est le vécu d'un membre de ma famille. Elle aurait préféré qu'on lui dise au départ, qu'elle puisse au moins choisir car en plus, là, c'était subi passivement. au nom de quoi un médecin peut-il choisir pour vous votre fin de vie ? en termes compréhensibles, il pouvait lui expliquer les 2 options, opérer ou pas, et ce qu'elle pouvait en attendre.

avec le nucléaire, des "experts" ont aussi décidé pour nous, sans se soucier des générations futures qui paieront le prix fort. et c'est inadmissible.
Image

Avatar de l’utilisateur
Remundo
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 8868
Inscription : 16 févr. 2008, 19:26
Localisation : Clermont Ferrand
Contact :

Re: [France] La sortie du nucléaire

Message par Remundo » 03 avr. 2011, 11:31

Alter Egaux a écrit :
Remundo a écrit :Mélenchon ne doit pas savoir qu'un kWh, ça n'est pas un kW
Reprocherais tu à un prof de philosophie (voir le parcours professionnel de Mélenchon) ses lacunes en mathématiques et en physiques ?
Remundo, il faut prendre un peu de hauteur. D'un côté, le "tous pourris" de le Pen, de l'autre, l'incompétence des femmes et hommes politiques, nous serions coincés entre ses 2 postures poujadistes ?
J'affirme que les hommes politiques sont des incompétents notoires en termes de politiques énergétiques, et plus largement industrielles.
Lorsque Mitterrand a annoncé avant son élection, malgré les sondages défavorables, l'abolition de la peine de mort en France, se basait il sur ses connaissances d'avocat ou sa conscience sociétale ?
Et voici le parfait exemple de l'homme politique qui hume l'air du temps à des fins électorales, masquant son hypocrisie par une sincère comédie. Mais que l'on ne s'y trompe pas : ils sont tous comme ça.

Et Mélenchon dans tout ça ? Je n'ai rien contre lui, mais il y a quelques mois, il prônait le nucléaire à des fins électives car le Peuple de Gauche aime (aimait) l'énergie étatisée et bon marché.

Faisant aussi l'affaire du Peuple de Droite par la nucléogarchie bouffie d'argent, de pouvoir et d'orgueil qui en découle, il y avait un consensus absolu sur l'Atome.

Pour revenir à Mélenchon, son bon Peuple de Gauche, tout "émouvanté" par Fukushima, serre les fesses maintenant vis à vis de l'énergie nucléaire, et à son tour Mélenchon serre les siennes. ça lui permet aussi de faire la connexion avec des groupuscules d'extrême gauche turbulents qui sont connus pour leurs manifestations antinucléaires.

Tout comme les clowns du PS qui brutalement proposent une sortie du nucléaire alors qu'ils le promeuvent assidument depuis 30 ans.

Et la droite s'arc-boute sur sa déesse fission via Nicolas Sarkozy, grand soutien de l'EPR et des quelques rigolos qui tournent autour. Je vous le dis clairement ; il n'y en a pas un pour rattraper l'autre.
Regarde où mène la compétence de Krolik : à aller dans ton sens. Ben oui, remettre en cause le nucléaire français, ce serait probablement couper la tête du nucléaire mondiale. On sait où mène l'avis des "experts", surtout lorsque ceux ci ne veulent pas d'un débat démocrate...
Nous sommes d'accord avec Krolik pour dire que les hommes politiques sont nuls en science et en énergie.

ça ne veut pas dire que nous en tirons les mêmes conclusions... Chacun a pu s'en rendre compte sur ce forum..

Ce qui est marquant actuellement, c'est que le nucléaire touche enfin les limites évidentes que les Experts lobbyistes ont toujours niées, et les Experts indépendants ont toujours signalées., mais sans être entendus... car les giffles radioactives du système énergétique mis en place n'étaient pas encore tombées...

Ces "limites évidentes" sont plutôt un euphémisme et maintenant, les baffes pleuvent en aller-retour par des massacres économique et écologique du nucléaire, acceptés car à court-terme (40 ans), ils n'apparaissent pas puisque l'énergie (donc le fric) coule à flot et les pollutions radioactives sont relativement bien contenues... Le nucléaire, c'est une énergie de calme éphémère avant une longue tempête.

Dernière remarque : en matière de "débat démocratique", je ne vois pas ce qui peut sortir d'un débat d'ignorants. Pour qu'un débat soit réussi, il faut que les intervenants soient à la fois raisonnables et compétents sur le sujet... c'est pour ça qu'en général, les débats sur des questions énergétiques foirent systématiquement.

Bref... Méditons un peu, mais surtout agissons beaucoup et dans le bon sens. Pour l'instant, il n'ya que les actions individuelles qui sont possibles (mais pas toujours faciles !!), parce qu'il n'y a précisément pas de gouvernances énergétique et industrielle dignes de ce nom.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59621
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [France] La sortie du nucléaire

Message par energy_isere » 03 avr. 2011, 11:43

Remundo a écrit :Nous sommes d'accord avec Krolik pour dire que les hommes politiques sont nuls en science et en énergie.

.
Yep.

Quel est le ministre de l' éducation nationale qui fut placé en difficulté pour une régle de trois en 2008 ?
Commence par un D.

Quel est le ministre de l' agriculture qui ne savait pas combien de m2 font un hectare ?
Commence par un L.

\:D/

Avatar de l’utilisateur
Remundo
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 8868
Inscription : 16 févr. 2008, 19:26
Localisation : Clermont Ferrand
Contact :

Re: [France] La sortie du nucléaire

Message par Remundo » 03 avr. 2011, 11:53

Absolument oui Energy.

Xavier Darcos et Bruno Le Maire

voilà des exemples cinglants : un Ministre de l'Education Nationale ne sait pas poser une multiplication simple, le ministre d' l'agriculture ne connaît pas l'équivalence entre l'hectare et le m²...

Un film caricatural de dénigrement ? et bien non, c'est la réalité...

Avatar de l’utilisateur
Alter Egaux
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 4302
Inscription : 08 févr. 2006, 15:18
Localisation : Ile de France
Contact :

Re: [France] La sortie du nucléaire

Message par Alter Egaux » 03 avr. 2011, 19:27

Remundo a écrit :Dernière remarque : en matière de "débat démocratique", je ne vois pas ce qui peut sortir d'un débat d'ignorants.
J'ai envie de dire, après tes réponses, que nous méritons les politiciens qui nous gouvernent, qui sont à notre image.
Le niveau global du citoyen lambda en termes d’histoire de la politique, de connaissances de ses institutions et de leurs fonctionnements est globalement déplorable.
Sur oleocene comme ailleurs : voire la confusion du keynésianisme avec d’autres systèmes économiques à consonance dictatoriale.

Ce qui ne me m'étonne gère, lorsque l'on voit le FN monter irrémédiablement jusqu'à son point de bascule, et qui a pour conséquence la guerre civile.

Pour la règle de 3 que je suis en train d’apprendre à mon enfant, 10 ans, l’incompétence des politiciens est la seule conséquence des électeurs, en démocratie.
Il me semble toujours assez risible d’annoncer que nos représentants sont nuls, en omettant que nous les avons élus.

Je ne suis pas sur cette posture. Et je m’incline lorsqu’une majorité est élue, sans abandonner mes combats nombreux et varier.
Etape n°1 : Les africains nomment le pétrole : la "merde" du diable.
Etape n°2 : Restons cool, le PO arrive...
Etape n°3 : "Mais à cet endroit, en ce moment, l'humanité, c'est nous, que cela nous plaise ou non", Samuel Beckett

Avatar de l’utilisateur
krolik
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 2873
Inscription : 31 janv. 2009, 17:55
Localisation : Beaugency
Contact :

Re: [France] La sortie du nucléaire

Message par krolik » 03 avr. 2011, 19:45

Mais ne vous inquiétez pas, ça va laver plus blanc que blanc !
@+
http://www.legrandsoir.info/+Pour-un-tr ... 2012+.html

jeudi 31 mars 2011
Pour un tribunal Russell contre les crimes du nucléaire civil en 2012


Communiqué de presse de Paul Ariès et René Balme

Signez la pétition en cliquant sur ce lien http://www.tribunalrusselnucleaire....

En 1966, le Tribunal Russell-Sartre jugea les crimes de guerre contre l’humanité notamment commis par les Etats-Unis au Viêt-Nam. On y condamna aussi le nucléaire militaire. En 2012, un nouveau Tribunal d’opinion doit juger les crimes du nucléaire civil. Les Tchernobyl et les Fukushima passent mais le nucléaire ne trépasse pas.

Le gouvernement japonais lui-même ne cesse de se plaindre de l’opacité que pratique la société gestionnaire donc responsable de la catastrophe humaine et écologique.

Ce nouveau Tribunal Russell est indispensable pour que la vérité succède aux mensonges.

Ce nouveau Tribunal Russell est indispensable pour que la politique succède à la peur.

La parole doit revenir d’abord aux citoyens et à leurs élus et non aux experts mercenaires.

Nous ne pouvons pas rester sans agir dans l’attente d’une nouvelle catastrophe (Etats-Unis 1979, URSS 1986, Japon 2011) alors que nous sommes le principal pays nucléocrate.

Nous entendons faire entendre notre voix d’ici 2012 et bien sûr au-delà.

Nous, citoyens, élus, intellectuels appelons donc l’ensemble de la population à signer cet appel le plus massivement possible et à le faire connaître par tous les moyens.

Paul Ariès, Directeur du Sarkophage http://www.lesarkophage.com/
René Balme, Maire de Grigny 69520 (PG)

Contact presse : paularies@voila.fr

Ca pourrait se faire à Nuremberg, il y a un local pour ça !
@+

Avatar de l’utilisateur
Alter Egaux
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 4302
Inscription : 08 févr. 2006, 15:18
Localisation : Ile de France
Contact :

Re: [France] La sortie du nucléaire

Message par Alter Egaux » 03 avr. 2011, 19:54

Oui, j'ai vu cela. J'aime beaucoup Paul Ariès. Mais il dépasse les bornes. Tout ceci devient très excessif, même si le "crime de bureau" est un fait déjà bien étudié de nos jours.

Comme quoi il faudrait mieux que les partis de gouvernements (UMP, Modem, Verts, PS, PC) montent en compétence sur la transition énergétique que cela soit un parti à l'extrémité qui prenne le pouvoir.
L'UMP a eu sa chance avec le Grenelle de l'environnement. Raté. Espérons que l'alternance qui vient ira dans le bon sens...
Etape n°1 : Les africains nomment le pétrole : la "merde" du diable.
Etape n°2 : Restons cool, le PO arrive...
Etape n°3 : "Mais à cet endroit, en ce moment, l'humanité, c'est nous, que cela nous plaise ou non", Samuel Beckett

Avatar de l’utilisateur
Alter Egaux
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 4302
Inscription : 08 févr. 2006, 15:18
Localisation : Ile de France
Contact :

Re: [France] La sortie du nucléaire

Message par Alter Egaux » 04 avr. 2011, 06:38

Pour revenir au sujet : le nouveau programme du PS fait bien référence à une sortie, mais du "tout-nucléaire". La nuance ne permet pas de dire en quelle quantité le nucléaire sera réduit.
A suivre donc...

Extrait :
[...]
- La sortie du « tout-nucléaire ». Cette mini-révolution se ferait sur une vingtaine d’années.

- Une réforme fiscale. Le programme du Parti socialiste préconise de fusionner l’impôt sur le revenu et la CSG (Contribution sociale généralisée), qui participe au financement de la sécurité sociale, pour créer un grand impôt prélevé à la source. Une nouvelle tranche pourrait également être créée pour que les plus riches participent davantage.

- Le retour de la police de proximité. 10 000 policiers seraient recrutés sur 5 ans.

- L’encadrement des salaires des dirigeants. Les patrons d’entreprises dont l’Etat est présent au capital verront leur salaire limité à une échelle de 1 à 20.
http://fr.news.yahoo.com/77/20110403/tf ... c756d.html
Etape n°1 : Les africains nomment le pétrole : la "merde" du diable.
Etape n°2 : Restons cool, le PO arrive...
Etape n°3 : "Mais à cet endroit, en ce moment, l'humanité, c'est nous, que cela nous plaise ou non", Samuel Beckett

Répondre