De la TIPP à la TIC

Ce forum ne traite pas du «grand jeu» mais des réactions plus locales au pic pétrolier, à l'échelle du pays, des régions, ou des villes.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Jeuf
Gaz naturel
Gaz naturel
Messages : 918
Inscription : 01 janv. 2005, 18:08
Localisation : St Quentin en 78

Re: De la TIPP à la TIC

Message par Jeuf » 15 oct. 2015, 15:13

Evidemment les journaleux font tellement mal leur boulot (ou/et sont à la botte du Pouvoir) que pas un ne relève l'absurdité de ce chiffre dérisoire.
De toute façon tout le monde en a marre de ce gouvernement et de tous les autres.
Et aussi des journalistes. Et de Total. Et du monde entier. Et de leur vie. Et cétéra.

Si les journalistes disent que c'est dérisoire 1 centime, d'une part ce serait un élément subjectif qui n'a rien à faire dans un article journalistique ; d'autre part cela fera encore plus râler les commentateurs que je cite ci-dessus, qui ne trouvent pas ça dérisoire du tout, les faire râler contre le gouvernement et contre les journalistes supposés à sa botte.

Avatar de l’utilisateur
sherpa421
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 2625
Inscription : 28 mars 2012, 16:22

Re: De la TIPP à la TIC

Message par sherpa421 » 15 oct. 2015, 15:20

rico a écrit :l'absurdité de ce chiffre dérisoire.
Puisque c'est si dérisoire, je te propose que tu me verse le montant correspondant à l'impôt collecté avec cette augmentation sur une année. En échange, je viendrais t'apporter le matin à ton domicile pendant une semaine un croissant et le journal.

39 milliards de litre de diesel par ans :
http://www.fntr.fr/lactualite/actualite ... se_tid=All

Mes 390 millions, tu veux me les payer par chèque ou par virement ?
La guerre tue.
Moi, j'aime pas le foot.

Avatar de l’utilisateur
rico
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 6688
Inscription : 21 sept. 2005, 15:00
Localisation : 92

Re: De la TIPP à la TIC

Message par rico » 15 oct. 2015, 17:33

Mollande c'est l'union de mou et de hollande ?
Oui
Si les journalistes disent que c'est dérisoire 1 centime, d'une part ce serait un élément subjectif qui n'a rien à faire dans un article journalistique
T'inquiètes un Bourdin (journaliste) sur BFMTV est régulièrement subjectif. Il pose parfois les bonnes questions, parfois non.
Puisque c'est si dérisoire, je te propose que tu me verse le montant correspondant à l'impôt collecté avec cette augmentation sur une année.
Pour toi ce serait comme gagner au loto. Dans le budget de l'Etat c'est que dalle. Tout est relatif.

Avatar de l’utilisateur
sherpa421
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 2625
Inscription : 28 mars 2012, 16:22

Re: De la TIPP à la TIC

Message par sherpa421 » 16 oct. 2015, 09:35

rico a écrit :Pour toi ce serait comme gagner au loto. Dans le budget de l'Etat c'est que dalle. Tout est relatif.
C'est plutôt comme gagner 15 fois l'Euromilions.
ça fait environ 1 pour mille du budget de l'état. En prenant tout les jours ce genre de décision, en 3 ans ils doublent le budget.
La guerre tue.
Moi, j'aime pas le foot.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 50631
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: De la TIPP à la TIC

Message par energy_isere » 26 nov. 2015, 12:58

Carburants: Finalement, le gouvernement ne réduira pas la taxation de l'essence
AUTOMOBILE Le litre de gazole sera taxé 3,5 centimes de plus, celui de SP95 deux centimes de plus...


26 nov 2015

Le gouvernement fait marche arrière. Contrairement à ce que Ségolène Royal, la ministre de l’Ecologie, avait annoncé en octobre, la taxation pesant sur l’essence ne sera pas allégée pour se rapprocher du niveau auquel est soumis le diesel. En réalité, le litre de gazole sera taxé 3,5 centimes de plus, et celui de sans-plomb 95 (SP95) deux centimes de plus, annonce Le Parisien ce jeudi. Le prix du SP-E10, réputé moins polluant, n’évoluera pas.

En plein scandale Volkswagen, rappelle le journal, la ministre avait pourtant promis un « rapprochement » entre les fiscalités de l’essence et du diesel grâce à « une baisse des taxes sur l’essence et une augmentation sur le diesel ». But de l’opération : réduire à néant l’avantage fiscal dont bénéficiait ce dernier, après la découverte de la triche organisée par le constructeur allemand pour contourner les contrôles antipollution. Le diesel étant « reconnu comme une substance cancérigène, au minimum, pour protéger les consommateurs, il faut que la fiscalité soit neutre », avait-elle alors expliqué. Matignon avait chiffré, quelques jours plus tard, à un centime la baisse de la taxation de l’essence, et à un centime aussi l’augmentation de celle sur le gazole.

Ce revirement s’explique par l’alourdissement des taxes voté fin 2014 et applicable au 1er janvier prochain, selon Le Parisien. Autrement dit, la contribution climat énergie CCE), dont le but est de réduire la part d’énergies les plus polluantes dans la consommation des Français. Les 2,35 milliards récupérés serviront à financer une baisse d’impôt, en 2016, en faveur des entreprises (crédit d’impôt pour la compétitivité et l’emploi, CICE), ainsi que des allégements de fiscalité locale pour les personnes âgées modestes, poursuit Le Parisien.
http://www.20minutes.fr/economie/173822 ... on-essence

Jeuf
Gaz naturel
Gaz naturel
Messages : 918
Inscription : 01 janv. 2005, 18:08
Localisation : St Quentin en 78

Re: De la TIPP à la TIC

Message par Jeuf » 30 nov. 2015, 09:05

Voilà qui devrait réjouir Rico qui trouvait 1 centime ridicule.
On ne l'entend pas.

Et en même temps faire râler largement les commentateurs que je citais ci-dessus.


Personnellement, je suis favorable à une hausse des taxes sur ces énergies fossiles. Une taxe carbone qui augmente régulièrement, comme promu par Jancovici (il me semble avoir lu dans un article le gouvernement dire que ça continuera à augmenter en 2017)
Mais je pense que c'est pas bien de modifier ce qu'on a annoncé.

Avatar de l’utilisateur
rico
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 6688
Inscription : 21 sept. 2005, 15:00
Localisation : 92

Re: De la TIPP à la TIC

Message par rico » 30 nov. 2015, 09:14

Tu crois franchement que 3 cts d'augmentation ça va changer quoi que ce soit dans le monde??? :lol:

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 50631
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: De la TIPP à la TIC

Message par energy_isere » 15 déc. 2015, 17:29

La Commission des Finances favorable à la baisse des taxes du SP95-E10

15 dec 2015 enerzine


La Commission des Finances a approuvé de nouveau le 14 décembre en deuxième lecture du Projet de Loi de Finances Rectificative pour 2015, une baisse supplémentaire de 1 centime de la taxe intérieure de consommation (TICPE) du SP95-E10, compensée par une hausse de 1 centime sur le SP95.

Cette mesure proposée par le gouvernement, a pour objectif d'accentuer l'écart de prix entre le SP95 et le SP95-E10 pour inciter les automobilistes à privilégier ce dernier carburant, plus écologique. En additionnant les différentes mesures fiscales prévues ou annoncées pour 2016, le SP95-E10 est le seul carburant dont la taxe baisserait en 2016, de 0,3 centime par litre alors que celle du SP95 augmenterait de 1,7 centime et celle du gazole de 3 centimes.

Au 1er janvier le SP95-E10, l'essence qui contient jusqu'à 10% d'éthanol essentiellement produit en France, pourrait être vendu en moyenne 5 centimes moins cher que le SP95 dans la même station, au lieu de 3 centimes actuellement*, rendant encore plus attractive à la pompe cette essence plus écologique.

Le SP95-E10 convient aujourd'hui à 91 % des véhicules essence en circulation. Pour les 9% restants, il s'agit, généralement, de véhicules âgés de plus de 15 ans, qui peuvent continuer à utiliser le SP95 ou le SP98.

Image
http://www.enerzine.com/6/18939+la-comm ... -e10+.html

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 7938
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : Essonne

Re: De la TIPP à la TIC

Message par mobar » 15 déc. 2015, 20:03

Jeuf a écrit :

Personnellement, je suis favorable à une hausse des taxes sur ces énergies fossiles. Une taxe carbone qui augmente régulièrement, comme promu par Jancovici (il me semble avoir lu dans un article le gouvernement dire que ça continuera à augmenter en 2017)
D'un autre coté, des taxes tu en payes déjà sur les carburants, le litre de gasoil à 1 €, c'est près de 60 cents de taxe dont une TVA dont une partie est calculée sur le prix du carburant + TICPE

La taxe sur la taxe, très fort le Budget

Ferait mieux de l'appeler taxe Carbone et de la ramener à 20 cents par litre et tout le monde serait d'accord :mrgreen:
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 50631
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: De la TIPP à la TIC

Message par energy_isere » 15 sept. 2016, 18:11

Carburants: pas de hausse de la taxe (Bercy)

Par Lefigaro.fr avec AFP le 15/09/2016

Le projet de budget pour 2017, qui sera présenté fin septembre, ne prévoira pas de nouvelle hausse de la taxe sur les carburants (la taxe intérieure de consommation sur les produits énergétiques ou TICPE), au-delà de celle déjà prévue pour le gazole, a indiqué Bercy à l'AFP ce jeudi.

"Il n'y aura aucun article dans le projet de loi de finances qui prévoit une hausse de la TICPE au-delà de ce qui a déjà été voté", a déclaré une porte-parole du secrétaire d'Etat au Budget, Christian Eckert. Une hausse de la TICPE d'un centime par litre de gazole et une baisse d'un centime par litre d'essence sont déjà prévues pour l'an prochain, dans le cadre du rapprochement de la fiscalité des deux carburants entamé cette année.

Le secrétaire d'Etat aux Transports a cependant estimé mardi qu'"il faut au moins un centime additionnel de TICPE" pour dégager environ 300 millions d'euros afin de financer les grands projets routiers et ferroviaires. "Si les recettes n'augmentent pas, on ne pourra pas faire face aux engagement pris", avait-il expliqué devant des journalistes, ajoutant que "ce débat n'est pas forcément urgent pour 2017".

La Cour des comptes a récemment mis en garde le gouvernement sur le déficit de l'Agence de financement des infrastructures de transports (Afitf), qui atteindra selon ses prévisions 600 millions d'euros en 2019, sans inclure les factures du tunnel ferroviaire Lyon-Turin et du canal Seine-Nord.
http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2016/0 ... -bercy.php

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 50631
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: De la TIPP à la TIC

Message par energy_isere » 06 juil. 2017, 22:52

Fiscalité : vers la convergence fiscale du diesel et de l'essence

Allier la fiscalité du diesel et de l'essence, c'est l'une des annonces du Premier ministre Édouard Philippe hier, mardi 4 juillet. Le journaliste Hervé Godechot fait le point sur le plateau de France 3.

Le gouvernement se donne jusqu'à la fin du quinquennat pour achever cette convergence fiscale. Comme l'explique Hervé Godechot sur le plateau de France 3, "Le principe est de nous dissuader de rouler au diesel, trop polluant". Petit à petit, le prix du gasoil à la pompe devrait être au plus près de celui de l'essence en alignant les taxes de l'un sur l'autre. Actuellement, l'écart est environ de 15 à 20 centimes. "C'était un engagement du candidat Macron, mais en fait, cela a déjà commencé, car le rattrapage du prix de gasoil a été lancé en fait dès 2015 par Ségolène Royal", rappelle le journaliste.

47% des ventes de véhicules neufs contre 70% en 2012

Quelles conséquences cela va-t-il avoir pour ceux qui ont un diesel ? "Je vais vous donner un exemple très concret : un conducteur roulant 15 000 kilomètres par an avec un véhicule consommant en moyenne aux litres aux 100 kilomètres paye aujourd'hui son litre de gasoil 1,15 euro. Coût annuel : 1 035 euros. Imaginons maintenant dans cinq ans, à prix constant, le gasoil soit le même que celui de l'essence, et notre conducteur verra sa facture augmentée de 108 euros par an", calcule le journaliste. Les Français se détournent déjà du diesel, puisque les ventes de diesel ne représentent plus que 47% des ventes de voitures neuves, contre 70% il y a encore cinq ans, en 2012. La mutation du parc automobile est donc en marche.
http://www.francetvinfo.fr/economie/aut ... 70481.html

Avatar de l’utilisateur
Remundo
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 7406
Inscription : 16 févr. 2008, 19:26
Localisation : Clermont Ferrand
Contact :

Re: De la TIPP à la TIC

Message par Remundo » 07 juil. 2017, 00:18

ça converge, oui oui, mais la distance focale est loooonnguue, ou la vergence faible, comme vous voulez. :lol:

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 7938
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : Essonne

Re: De la TIPP à la TIC

Message par mobar » 07 juil. 2017, 06:17

Tant que le diesel sera le plus économique au km parcouru, ne s'en détourneront que les gogos!
Interdire la vente de voitures diesel en France c'est une connerie (en plus d'être une idiotie sans impact sur le climat) si on reste dans l'Europe, les français achèteront leur véhicule ailleurs

Si il veut interdire le diesel et l'essence le Mulot, ILAKA fermer les pompes, les raffineries, les ports pétroliers, les usines qui fabriquent les moteurs ...pourquoi pas après tout guillotiner les ingénieurs motoristes et les pompistes ... la stratégie de l'annonce excessive pour se placer dans une future négociation et ce con de Hulot qui marche dans la combine

Sont pas à une connerie près, les Jupitériens de mes deux!
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 50631
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: De la TIPP à la TIC

Message par energy_isere » 09 juil. 2017, 12:59

Edouard Philippe confirme la convergence de la fiscalité du gazole et de l'essence d'ici 2022

AFP parue le 04 juill. 2017

Edouard Philippe a annoncé mardi que la convergence entre la fiscalité du gazole et de l'essence serait réalisée "avant la fin de la mandature", en 2022, confirmant ainsi une promesse de campagne du candidat Emmanuel Macron.

Le 23 juin, Nicolas Hulot, ministre de la Transition écologique, avait exprimé son souhait d'agir "assez rapidement" pour aligner la fiscalité du gazole, actuellement plus avantageuse, sur celle de l'essence, regrettant qu'une partie des Français aient été "incités pendant des années (...) à acheter des véhicules polluants". Mais deux jours plus tard, le porte-parole du gouvernement Christophe Castaner avait affirmé que "rien" n'était "arrêté" et que les ministres de l'Economie et des Comptes publics feraient "des propositions" lorsqu'ils auraient une "photographie précise".

En février, au Fonds mondial pour la nature (WWF), le candidat Emmanuel Macron avait déclaré: "durant le quinquennat, je fais la convergence totale entre le diesel et l'essence, donc chaque année j'augmente un peu la fiscalité sur le diesel (...) pour qu'elle rejoigne en fin de quinquennat celle sur l'essence".

Les véhicules équipés de moteur diesel - aujourd'hui près des deux tiers du parc automobile français - sont pointés du doigt notamment en raison des particules fines qu'ils émettent. Ces particules microscopiques, également produites par le chauffage domestique et l'industrie, pénètrent profondément dans le système respiratoire et provoquent, surtout chez les personnes fragiles, des affections respiratoires (bronchiolites, rhynopharyngites, asthme, etc.) et une surmortalité chez les personnes souffrant de maladies respiratoires et cardiovasculaires.

L'agence Santé publique France estime que la pollution aux particules entraîne 48 000 morts prématurées par an dans le pays, soit 9% de l'ensemble des décès. Lors de son discours de politique générale devant l'Assemblée nationale, le Premier ministre a également annoncé une accélération de la "montée en puissance de la fiscalité carbone", l'objectif de diviser "par deux les déchets mis en décharge" d'ici à 2025 et de recycler "100% des plastiques" à la même échéance. Il a également confirmé que le gouvernement n'accorderait plus de nouveaux permis d'exploration d'hydrocarbures.
http://www.connaissancedesenergies.org/ ... 022-170704

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 50631
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: De la TIPP à la TIC

Message par energy_isere » 15 juil. 2017, 13:40

La fiscalité sur le diesel rapportera 2 milliards en 2018

le 12 juillet 2017,

La hausse de la fiscalité sur le diesel liée à la politique de convergence avec celle sur l'essence rapportera deux milliards d'euros à l'État en 2018, et celle sur le tabac 500 millions d'euros, a indiqué mercredi le ministre de l'Économie Bruno Le Maire.

Devant la commission des Finances. S'exprimant lors d'une audition devant la commission des Finances de l'Assemblée nationale, Bruno Le Maire a détaillé les 11 milliards d'euros de baisses d'impôts annoncés la veille par le Premier ministre Édouard Philippe. Outre les 7 milliards d'euros correspondant à des mesures votées sous le quinquennat précédent, "il y a 7 milliards d'euros de mesures nouvelles mais qui sont compensées par une augmentation de la fiscalité énergétique, l'objectif étant bien de réorienter notre fiscalité vers la transition écologique", a indiqué le ministre. "À cela s'ajoute donc la compensation par la fiscalité énergétique de deux milliards d'euros", a-t-il poursuivi, précisant qu'il s'agissait de l'alignement progressif de la fiscalité diesel sur la fiscalité de l'essence.
.................
http://www.europe1.fr/economie/la-fisca ... 18-3387599

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invités