Eclairage public

Ce forum ne traite pas du «grand jeu» mais des réactions plus locales au pic pétrolier, à l'échelle du pays, des régions, ou des villes.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
Herv12
Condensat
Condensat
Messages : 659
Inscription : 03 oct. 2011, 09:13
Localisation : Aveyron (12)

Re: Eclairage public

Message par Herv12 » 14 janv. 2013, 21:29

Et celle ci m'a toujours plu dans la mesure ou elle était aisément vérifiable:
« La réalisation d'une machine volante plus lourde que l'air est impossible ». Lord Kelvin, président de la Royal Society, 1895.
Manifestement, Kelvin n'avait pas du beaucoup s'intéresser au cas des oiseaux...
Pour sauver les arbres, mangez les castors.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57721
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Eclairage public

Message par energy_isere » 21 janv. 2013, 13:03

Feux tricolores : Grolleau baisse la consommation d'énergie par deux

21 Janv 2013 enerzine

En 2011, la ville de Paris remettait en cause la totalité du marché des feux tricolores en cours pour s'inscrire dans le plan climat 2012, en faveur des réductions d'énergie, le marché renouvelé avec la société Grolleau en 2009 devenant alors caduc.
Pour les feux de signalisation, l'attributaire du marché se devait désormais être capable de fournir l'ensemble du signal tricolore, à savoir la mécanique et les sources lumineuses, et de garantir la qualification du feu aux normes CE.

En février 2011, la ville de Paris signe un contrat unique de haute performance énergétique avec le groupement d'entreprises Evesa. L'objectif : "réduire de 30% la consommation globale d'énergie de la ville d'ici à 2020, ceci en agissant sur les 201.000 sources d'éclairage public et les 144.000 points de signalisation lumineuse tricolore."

...........
http://www.enerzine.com/15/15149+feux-t ... deux+.html

13 watt par source , ça doit donc étre en LED.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57721
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Eclairage public

Message par energy_isere » 28 janv. 2013, 10:34

Les jours de l'éclairage nocturne sont comptés

Univers-nature 18-01-2013

Vous les avez sans doute déjà remarqués, ces comportement anti-écologiques. Il suffit de se promener dans n'importe quel centre ville à la nuit tombée. Certaines vitrines de magasins pourtant fermés depuis des heures restent éclairées, les immeubles de bureau scintillent, et les enseignes lumineuses vous indiquent le chemin à suivre. La pollution visuelle est évidente, au moins autant que l'est le gaspillage d'énergie.

Pour lutter contre ce phénomène, certaines associations de citoyens (le collectif parisien 'Le clan du néon', entre autres) déambulent dans les rues à la fermeture des magasins, et se chargent d'éteindre elles-mêmes les enseignes. Celles-ci disposent en effet généralement d'un interrupteur accessible de l'extérieur et facilement actionnable. Une action pacifique et non-violente pour favoriser les économies d'énergie. Mais comme on ne peut pas toujours compter sur le bon-vouloir des associations ou sur la conscience environnementale de certains commerçants, les pouvoirs publics doivent parfois prendre les choses en main. C'est ce que Delphine Batho, actuelle ministre de l'Ecologie, s'apprête à faire, elle qui appelle à 'une logique de sobriété énergétique'.

Ainsi, elle a confirmé qu'un 'projet de décret' était actuellement en concertation, et qu'il allait 'permettre l’extinction des éclairages, notamment des vitrines la nuit, pour faire des économies d'énergie'. Comme (trop) souvent dans le domaine de l'écologie politique, cette promesse avait déjà été faite il y a quelques temps par un gouvernement précédent d'un autre bord politique. En l'occurrence, c'est Nathalie Kosciusko-Morizet qui, en décembre 2011, annonçait une mesure équivalente. A partir du 1er juillet 2012, 'un décret obligera les commerces à éteindre leurs enseignes lumineuses entre 1 heure et 6 heures du matin' annonçait alors la ministre de l'époque. La mesure était alors censée permettre à l'Etat d'effectuer des économies d'énergie équivalentes à la consommation électrique annuelle de 750 000 foyers, hors chauffage et eau chaude.

Mais à peine un an plus tard, la mesure entre petit à petit en vigueur. Elle est passée dans d'autres mains, qui cherchent à l'étendre à des nuisances visuelles autres que les enseignes et publicités lumineuses, et doit faire l'objet d'un décret 'd'ici quelques semaines'. Des exceptions dans ce décret sont néanmoins à prévoir : les Champs-Elysées devraient être exempté d'une telle mesure, et les périodes de fêtes et de Noël devraient marquer une trêve dans la chasse au gaspillage énergétique.

Au prix de l'électricité, l'économie réalisée représentera alors 200 millions d'euros. En période de crise, toutes les économies sont bonnes à prendre. Alors si en plus elles contribuent à protéger l'environnement…
http://www.univers-nature.com/inf/inf_a ... gi?id=5347

Avatar de l’utilisateur
kercoz
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 8311
Inscription : 18 nov. 2007, 21:46
Localisation : SUD GIRONDE GRAVE DE GRAVE

Re: Eclairage public

Message par kercoz » 28 janv. 2013, 11:14

energy_isere a écrit :
Les jours de l'éclairage nocturne sont comptés

Ca va creer des emplois !....pour réarmer les differentiels que les services municipaux vont etre obligées de placers sur les circuits eclairage ( je suppose qu' on va les couper vers 10 ou 11h).......Ces circuits bénéficient d' une dérogation réglementaire ( sur l' obligation de DDR 30mA pour les circuits exterieurs) , du fait qu' on les classe comme "eclairage de sécurité" et devant etre permanents .......
Entre 2 certitudes , il faut toujours choisir la moindre .

Avatar de l’utilisateur
Herv12
Condensat
Condensat
Messages : 659
Inscription : 03 oct. 2011, 09:13
Localisation : Aveyron (12)

Re: Eclairage public

Message par Herv12 » 28 janv. 2013, 22:13

Au prix de l'électricité, l'économie réalisée représentera alors 200 millions d'euros. En période de crise, toutes les économies sont bonnes à prendre. Alors si en plus elles contribuent à protéger l'environnement…
200 millions de manque à gagner pour EDF qui les répercuteront sur le prix des autres usagers...
Pour sauver les arbres, mangez les castors.

Avatar de l’utilisateur
Glycogène
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 2349
Inscription : 05 oct. 2005, 00:06
Localisation : Grenoble

Re: Eclairage public

Message par Glycogène » 29 janv. 2013, 00:05

200 millions que EDF pourra exporter... (bon, si c'est pour l'exporter dans les nouvelles STEP de Suisse, pour ensuite les racheter à 4 fois le prix lors des pointes, pas sûr que ce soit une affaire...)

Spiritatus
Brut lourd
Brut lourd
Messages : 347
Inscription : 21 mars 2007, 23:39
Localisation : Sources du Rhône

Re: Eclairage public

Message par Spiritatus » 29 janv. 2013, 18:52

rico a écrit :Euh... un objet phosphorescent même éclairé intensément pendant suffisamment longtemps perd de son pouvoir luminescent. Donc ça peut pas marcher très longtemps et certainement pas toute une nuit, quelques minutes tout au plus.

J'ai vécu qqes semaines dans des abris antiatomique. Les sortie de secours étaient indiquées par des bandes phosphoresantes.
Au matin après plus de 6 heures d'obscurité totale(pas d'étoiles ou de phare de bagnole..) ces bandes éclairaient encore suffisamment pour pouvoir se déplacer dans les abris.
Le "jour" elle étaient éclairées par de simples néons.
Ces bandes avaient plusieurs années d’existences.

Après je ne sais pas ce que ça donne quand ces matières sont exposées aux intempéries, mais sur ce coup là rico t'es vraiment trop pessimiste [-X

Avatar de l’utilisateur
Herv12
Condensat
Condensat
Messages : 659
Inscription : 03 oct. 2011, 09:13
Localisation : Aveyron (12)

Re: Eclairage public

Message par Herv12 » 29 janv. 2013, 20:27

200 millions que EDF pourra exporter... (bon, si c'est pour l'exporter dans les nouvelles STEP de Suisse, pour ensuite les racheter à 4 fois le prix lors des pointes, pas sûr que ce soit une affaire...)
Mais si car on en rachète peu et pas forcément très cher. En tous cas, ça coute probablement moins cher que de construire et entretenir un parc de step surdimensionné.
Pour sauver les arbres, mangez les castors.

WizardOfLinn
Charbon
Charbon
Messages : 231
Inscription : 15 mai 2009, 16:09

Re: Eclairage public

Message par WizardOfLinn » 30 janv. 2013, 08:08

rico a écrit :Euh... un objet phosphorescent même éclairé intensément pendant suffisamment longtemps perd de son pouvoir luminescent. Donc ça peut pas marcher très longtemps et certainement pas toute une nuit, quelques minutes tout au plus.
On peut faire un calcul d'ordre de grandeur pour voir si c'est vraisemblable d'un point de vue énergétique.
Les éclairages routiers produisent une luminance de l'ordre de 2 cd/m².
Soit, dans le jaune, 0.004 W/m²/sr (environ 500 lm/W à ces longueurs d'onde)
Soit une émission totale de 0.013 W/m² (luminance supposée isotrope).
Même si le domaine de longueur d'onde d'excitation du matériau est restreint, une route reçoit bien plus d'énergie de la lumière du jour (1000 W/m² en plein soleil, quelques dizaines de W/m² quand le ciel est bien couvert) pendant la moitié du temps.
C'est donc tout à fait vraisemblable du point de vue énergétique, la marge est même assez grande.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57721
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Eclairage public

Message par energy_isere » 31 janv. 2013, 19:51

Le 1er juillet 2013, les locaux professionnels devront être éteints

31 Janv 2013 enerzine

Un arrêté réglementant le fonctionnement des dispositifs d'éclairage des bâtiments non résidentiels a été publié mercredi par le ministère de l'Écologie, du Développement durable et de l'Énergie. Il doit ainsi permettre de réduire l'empreinte de l'éclairage artificiel sur l'environnement nocturne.

Les éclairages artificiels nocturnes peuvent constituer une source de perturbations significatives pour les écosystèmes, en modifiant la communication entre espèces, les migrations, les cycles de reproduction ou encore le système proie-prédateur. L'impact de la lumière artificielle nocturne sur le sommeil, en perturbant l'alternance jour-nuit, a également fait l'objet de réflexions par l'Institut National du Sommeil et de la Vigilance (INSV), qui proposera des actions courant 2013.

Ce texte fait ainsi de la France l'un des pionniers en Europe dans ce domaine.

Il constitue également une mesure de sobriété énergétique. Estimées à 2TWh par an par l'ADEME, les économies d'énergie attendues équivalent à la consommation électrique annuelle d'environ 750 000 ménages. Cette disposition permet d'éviter le rejet chaque année de 250 000 tonnes de CO2.

Cet arrêté concerne à la fois l'éclairage intérieur émis vers l'extérieur des bâtiments non résidentiels (vitrines de commerces, bureaux...) et l'éclairage des façades de ces mêmes bâtiments. Un bilan du dispositif sera réalisé en janvier 2014.

A partir de son entrée en vigueur, le 1er juillet 2013 :

- les éclairages intérieurs de locaux à usage professionnel devront être éteints une heure après la fin d'occupation desdits locaux ;

- les éclairages des façades des bâtiments seront éteints au plus tard à 1 heure du matin ;

- les éclairages des vitrines de magasins de commerce ou d'exposition seront éteints au plus tard à 1h du matin, ou une heure après la fin d'occupation desdits locaux si celle-ci intervient plus tardivement.

En ce qui concerne les façades et les vitrines, le texte prévoit la possibilité pour le préfet d'accorder des dérogations pour la veille des jours fériés chômés, la période des illuminations de Noël, lors d'événements exceptionnels à caractère local, ou dans des lieux présentant un intérêt touristique exceptionnel définis par l'article L. 3132-25 du code du travail.

Des règles portent également sur les conditions d'allumage :

- les vitrines de magasins de commerce ou d'exposition pourront être allumées à partir de 7 heures du matin ou une heure avant le début de l'activité si celle-ci s'exerce plus tôt ;

- les éclairages des façades des bâtiments ne pourront être allumés avant le coucher du soleil.
http://www.enerzine.com/15/15217+le-1er ... ints+.html

Avatar de l’utilisateur
kercoz
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 8311
Inscription : 18 nov. 2007, 21:46
Localisation : SUD GIRONDE GRAVE DE GRAVE

Re: Eclairage public

Message par kercoz » 31 janv. 2013, 19:58

le "résidenciel" semble échapper au projet .....;Pourtant l'éclairage et surtout le type d' éclairage actuel des abords est une catastrophe du point de vue biologique des sols .....1/3 de mon jardin échappe a la nuit et celà nuit gravement à l' éco-système de surface du sol qui a besoin de la pénombre pour évoluer normalement .
Entre 2 certitudes , il faut toujours choisir la moindre .

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57721
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Eclairage public

Message par energy_isere » 08 févr. 2013, 20:11


Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57721
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Eclairage public

Message par energy_isere » 01 mars 2013, 20:05

Eclairage à LED du métro : la RATP opte pour Philips/Step et Soitec

Cleantech Republic | 01.03.13

La RATP a officialisé, mercredi, le résultat de son appel d’offres européen pour le remplacement des 250 000 points lumineux (lampes et tubes) de ses 302 stations de métro et 66 gares de RER par des éclairages LED. Un marché de 11 millions d’euros sur 48 mois.

Dans un communiqué, la régie se félicite de devenir ainsi le premier réseau de transports existant à équiper intégralement ses espaces de systèmes LED. A l’issue du déploiement, ces nouveaux équipements devraient permettre à la RATP de réduire de 50% ses besoins électriques nécessaires à l’éclairage de son réseau. Un secteur qui représente 12% de sa consommation globale d’énergie.

Image

Travailler avec les PME innovantes

En s’alliant avec l’intégrateur français Step, le groupe hollandais Philips remporte cinq des six lots mis en jeu. L’autre lauréat est l’entreprise innovante iséroise Soitec. Lors de la rédaction de son appel d’offres, la RATP avait en effet volontairement rédigé certains lots afin de permettre à des PME innovantes de répondre à ses besoins de nouveaux éclairages. Un activisme déjà affirmé, en décembre 2012, par la signature de la « charte en faveur du développement des PME innovantes » initié par le Ministère du redressement productif.

Une stratégie entamée en 2009

Dans le communiqué d’annonce des résultats, la RATP rappelle qu’elle fait partie, depuis août 2009, des pionniers français de l’expérimentation de l’éclairage à LED. La régie a ainsi déjà utilisé cette nouvelle génération d’éclairage pour sa station de métro Censier-Daubenton (début 2010), pour son siège social (2010) ou pour certains de ses sites industriels (2011). Le déploiement des nouveaux éclairages débutera mi-avril par la station Franklin Roosevelt (lignes 1 et 9). Si la régie souhaite tenir son calendrier initiale, elle devra équiper annuellement une centaine de stations jusqu’en 2017.
http://www.cleantechrepublic.com/2013/0 ... ep-soitec/

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57721
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Eclairage public

Message par energy_isere » 23 mai 2013, 21:23

Suite du post ci dessus.
Le métro parisien sera le 1er métro au monde à être entièrement équipé en Led. Ces lampes à diode électroluminescente devraient d'ici à 2017 faire baisser de 50% sa consommation d'énergie pour l'éclairage.

22 Mai 2013

La RATP joue à fond la carte "Led". La régie qui gère le metro de Paris a annoncé jeudi avoir débuté la généralisation de ces lampes à diode électroluminescente, dites à Led, de tout son réseau métro et RER, ce qui devrait d'ici à 2017 faire baisser de 50% sa consommation d'énergie pour l'éclairage. "Cette décision s'inscrit dans notre réflexion sur la réduction de notre consommation d'énergie, initiée en 2007, qui s'est traduite par une expérience pilote à la station Censier-Daubenton, puis par l'équipement en lampes à Led du siège de la RATP et d'ateliers de maintenance", a déclaré François Saglier, porte-parole de la régie.

Au delà des gains énergétiques, "les lampes à Led dure environ cinq ans contre deux pour les modèles classiques, ce qui va réduire les coûts de maintenance", a-t-il également souligné. Pour les usagers, le changement n'est pas visible car la qualité de l'éclairage est similaire et les luminaires n'ont pas été remplacés, les partenaires industriels (Philips/Step et Soitec) ayant adapté leurs lampes aux équipements existants.

"Premier métro au monde à être entièrement équipé"

Une centaine de gares RER et de stations de métro vont être équipées chaque année jusqu'en 2017. Avec 369 gares et stations équipées à terme, dont 300 km de couloirs et de quais, "ce sera le 1er métro au monde à être entièrement équipé en Led", a relevé Stéphane Berlioz-Latour, directeur marketing France de Philips Lighting. L'équipement en lampes à Led du réseau francilien de transport représente un marché de 11 millions d'euros.

A terme, le coût global (achat, consommation, maintenance) de l'éclairage sera divisé par trois, indique la régie. Les lampes classiques qui vont être remplacées seront toujours confiées à l'éco-organisme Récylum en vue d'un recyclage. "Les lampes sont l'équipement électrique qui se recycle le mieux, 90% du produit (verre, métaux, plastiques, terres rares) pouvant être réutilisé", a indiqué Hervé Grimaud, directeur de Recylum. Le recyclage des sources lumineuses classiques de la RATP devrait ainsi permettre de récupérer, en quatre ans, 31 tonnes de verre, 1,8 tonne de métaux et 100 kg de terres rares. Jusqu'au 14 juillet, une exposition sur le projet et l'histoire de l'éclairage du réseau RATP est visible à la station Franklin-Roosevelt (lignes 1 et 9).
http://lci.tf1.fr/high-tech/grace-aux-l ... 74919.html

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57721
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Eclairage public

Message par energy_isere » 30 juin 2013, 12:49

Lundi soir, extinction des feux obligatoire en sortant du bureau

30 JUin 2013 Le Figaro

La nouvelle réglementation sur l'éclairage nocturne, publiée en janvier, entre en vigueur lundi 1er juillet.

L'extinction des feux», c'est maintenant! Avec des amendes de 750 euros à la clé en cas d'infraction, avertit Delphine Batho, la ministre de l'Écologie, qui insiste cependant sur l'aspect pédagogique de la mesure.

Les règles sont simples: qu'il s'agisse des façades de bâtiments publics ou des vitrines de magasins ou d'exposition, les lumières devront être éteintes au plus tard à partir d'une heure du matin et jusqu'à 7 heures du matin. Quant aux bureaux qui restaient éclairés toute la nuit, ils devront également être éteints une heure après le départ du dernier salarié. Depuis juillet 2012, les nouvelles enseignes lumineuses, non visées par cet arrêté, doivent également être éteintes. Mais pour celles déjà en place à cette date, un délai de six ans a été accordé aux entreprises pour se mettre en conformité.

Selon le ministère, cette mesure permettrait d'économiser la consommation annuelle d'électricité de 750.000 ménages, d'éviter l'émission de 250.000 tonnes de CO2 et d'alléger la facture d'électricité de 200 millions d'euros. La lutte contre la pollution lumineuse réjouira en outre défenseurs de la biodiversité et astronomes qui peinent de plus en plus à trouver des bouts de ciel bien noir.
Le texte autorise toutefois les préfets à délivrer des autorisations spéciales la veille des jours fériés, à Noël, dans les zones touristiques ou d'affluence exceptionnelle. Une quarantaine de communes sont d'ores et déjà concernées par ces exceptions, dont la Ville Lumière (Champs-Élysées, butte Montmartre, rue de Rivoli, place des Vosges…), mais aussi le centre touristique de Marseille, de Nice ou le Vieux-Lyon.
«Il est vraisemblable que cette réglementation va obliger les communes à mettre en cause leur système d'éclairage», assure de son côté Marc Armengaud, associé de l'agence d'urbanisme AWP et commissaire de l'exposition «Paris la nuit» (Pavillon de l'Arsenal, du 23 mai au 6 octobre). «L'éclairage des vitrines est très structurant, par exemple dans les rues piétonnes», explique ce spécialiste. D'un seul coup, l'éclairage public risque d'apparaître bien tristounet. «Sous couvert d'écologie, on a esquivé un débat, regrette-t-il. Mais la ville s'adapte. On peut aussi voir apparaître une réelle créativité sur l'éclairage, une diversité des ambiances.»
http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2013 ... bureau.php

Répondre