Libéralisation de l'énergie en France

Ce forum ne traite pas du «grand jeu» mais des réactions plus locales au pic pétrolier, à l'échelle du pays, des régions, ou des villes.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

rhodan1
Kérogène
Kérogène
Messages : 11
Inscription : 19 mai 2006, 19:59

Message par rhodan1 » 28 déc. 2006, 13:35

:-(
Dernière modification par rhodan1 le 14 oct. 2007, 01:08, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Tiennel
Modérateur
Modérateur
Messages : 5020
Inscription : 12 mars 2005, 00:37

Message par Tiennel » 28 déc. 2006, 14:04

Les craintes d'augmentation de tarifs sont notamment nourries par ce qui s'est passé sur le marché de la vente d'électricité aux entreprises.

Voir ce compte-rendu de la Commission des Finances de l'Assemblée Nationale, véritable cahier de doléances de ceux qui furent séduits par les sirènes de l'électricité libérale et découvrent que, comme dans tous les marchés oligopolistiques, ce sont les vendeurs qui font les prix, pas les acheteurs.
Méfiez-vous des biais cognitifs

Avatar de l’utilisateur
Environnement2100
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 2493
Inscription : 18 mai 2006, 23:35
Localisation : Paris
Contact :

Message par Environnement2100 » 28 déc. 2006, 17:57

Invoquer les "lois" de l'économie libérale pour privatiser de force le secteur de l'énergie dans une zone géographique qui n'a pas de ressources en la matière est à hurler de rire.

Nos gouvernements font peu d'efforts pour maîtriser les obsessions bureaucratiques de nos valeureux (et très coûteux) fonctionnaires européens, qui pour la plupart n'ont pas de vision économique proprement dite.
Trop de mépris entraîne des méprises - Phyvette, ca 2007.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59078
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Message par energy_isere » 04 janv. 2007, 02:20

Poweo flambe à la Bourse grâce à l'accès aux centrales nucléaires d'EDF

Un accord avec EDF sur le nucléaire a provoqué un envol de l'action du producteur d'électricité Poweo mercredi, alors que la fringale des investisseurs pour les énergies non-polluantes a fait gagner 42% à EDF Energies nouvelles un mois après son entrée en Bourse.

L'action Poweo a terminé mercredi en forte hausse de 19,17% à 43,45 euros, soit un bond de 17,59% sur les deux premiers jours de l'année 2007. Sur ces deux jours, le CAC a progressé de 1,25% et l'action EDF a perdu 1,63%.

La capitalisation boursière de Poweo a doublé en six mois, pour atteindre 250 millions d'euros. La société, créé par Charles Beigbeder, fondateur du courtier en ligne Selftrade au moment de la bulle Internet, a pourtant perdu de l'argent sur chacune de ses quatre années d'existence.

Poweo a annoncé mercredi avoir signé un accord d'échange de capacités de production de 160 mégawatts (MW) par an sur quinze ans avec EDF pour "avoir accès sur la période 2007-2021 à une énergie en base, issue du parc de production nucléaire" d'EDF.

En échange, Poweo mettra à la disposition d'EDF, pour une même puissance et sur une même durée à compter de 2009, une partie de la capacité de production du futur cycle combiné à gaz de Pont-sur-Sambre (Nord)", dont la mise en service est prévue début 2009.

"EDF va devoir partager une partie de son parc nucléaire avec les concurrents, pour se conformer au souhait de la Commission européenne", a commenté Julien Quistrebert, analyste chez Richelieu Finance.


En Bourse, les grands gagnants de cette course à l'énergie sont les producteurs les moins dépendants aux énergies fossiles (pétrole, gaz et charbon), dont le prix flambe sur les marchés mondiaux.

Les analystes remarquent qu'ils bénéficient en plus de capacités de production disponibles alors qu'elles sont saturées chez les concurrents.

Selon la banque Morgan Stanley, une simple hausse du taux d'utilisation du parc nucléaire français jusqu'à 83% augmenterait la valorisation d'EDF de deux euros par action.

La banque américaine estime que la rentabilité EDF est aussi très sensible au remplissage des barrages alpins: "l'écart de production hydro-électrique observé entre la plus sèche et la plus humide des 15 dernières années, s'élève à 25 terawatts", soit 5,1% des ventes d'EDF et presque autant que bénéfice net (6,35% de ses ventes), a calculé Morgan Stanley.

Le concurrent Suez, qui détient avec Electrabel des centrales nucléaires en Belgique et aux Pays-Bas, est lui aussi bien placé pour profiter de la pénurie d'électricité, selon Julien Picard, analyste financier chez Fideuram Wargny.

Selon lui, les scénarios valorisant à 40 milliards d'euros le pôle énergie de Suez, dans le cadre d'un rachat par l'homme d'affaires François Pinault, confirment "le prix élevé des centrales nucléaires".

Les investisseurs ont aussi plébiscité l'action EDF Energies renouvelables, entré en Bourse à Paris le 29 novembre à 28 euros par action et qui a gagné 42% en un mois, donnant au leader français de l'énergie éolienne une valeur boursière de 2,45 milliards d'euros, soit 40 fois son bénéfice d'exploitation.

"Le marché pourrait valoriser la croissance d'EDF EN au-dessus de celle du secteur", selon le courtier Raymond James.

Poweo est aussi entré en novembre sur le marché de l'énergie éolienne en achetant un site produisant 10 MW à Boulay (Lorraine), qualifié "d'actif solide" par Steeven De Proost, analyste chez Dexia.
Boursorama le 03 Janvier 2007

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59078
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Message par energy_isere » 06 janv. 2007, 19:56

Tiennel a écrit :La dérégulation totale du marché de l'électricité, dans moins de six mois, va être le signal de départ d'importantes hausses du prix de l'électricité, après une courte période de prix cassés pour attirer le chaland.

Mon pronostic est que le prix de l'électricité pour les particuliers devrait doubler d'ici 2010, hors taxes carbone et autres Jancotaxes.

Cela fera vite revenir la bonne vieille habitude d'appuyer sur le bouton I/O...
Quelqu' un en a entendu parler récement ?

Parce que à la veille de l' election ca doit hyper sensible pour Sarkosy ou Royal de parler d' une telle mauvaise nouvelle pour les Français.

Avatar de l’utilisateur
MadMax
Modérateur
Modérateur
Messages : 2990
Inscription : 12 août 2005, 08:58
Localisation : Dans un cul-de-sac gazier

Message par MadMax » 06 janv. 2007, 20:40

alors que le Danemark, les Pays-Bas, la Norvège et la Suède ont enregistré des hausses de prix du kilowattheure entre 12 et 55 % pour les particuliers, la commission européenne poursuit cette politique économique libérale qui a donné de si mauvais résultats
www.amis.monde-diplomatique.fr

Avatar de l’utilisateur
MadMax
Modérateur
Modérateur
Messages : 2990
Inscription : 12 août 2005, 08:58
Localisation : Dans un cul-de-sac gazier

Message par MadMax » 06 janv. 2007, 20:46

patrice a écrit :Cette obligation a été obtenue grâce au Conseil Constitutionnel.
http://www.conseil-constitutionnel.fr/l ... s/fra3.htm --> les membres du Conseil Constitutionnel, et où les contacter. Il serait bon je pense de leur montrer qu'il n'y a pas des que des moutons dans ce pays.

Avatar de l’utilisateur
Tiennel
Modérateur
Modérateur
Messages : 5020
Inscription : 12 mars 2005, 00:37

Message par Tiennel » 06 janv. 2007, 21:28

Sans kWh deux ou trois fois plus cher, il y a peu d'espoir que les investisseurs acceptent de continuer à investir lourdement dans les renouvelables et la CSS.

Nous payons trop peu cher l'électricité aujourd'hui pour avoir un comportement responsable quant à son utilisation et la façon dont elle est produite.
Méfiez-vous des biais cognitifs

Avatar de l’utilisateur
MadMax
Modérateur
Modérateur
Messages : 2990
Inscription : 12 août 2005, 08:58
Localisation : Dans un cul-de-sac gazier

Message par MadMax » 06 janv. 2007, 23:57

Je préfèrerais voir l'argent dans les mains d'un EDF public plutôt que d'entreprises privées (style Enron et sa fausse salle de trading !).

Bref, que l'argent ne parte pas en pub, en dividendes ou en stock-options.

Avatar de l’utilisateur
mahiahi
Modérateur
Modérateur
Messages : 5641
Inscription : 14 sept. 2004, 14:01
Localisation : Yvelines

Message par mahiahi » 07 janv. 2007, 08:46

Publique ou privée, une entreprise claque aussi facilement son fric pour des campagnes de pub ou autres marketing.
Pour les dividendes, ça n'existe pas dans le public, mais d'un autre côté elle subit la politique officielle et a le droit d'exploiter plus facilement les employés (contractuels)
Ne sois pas charlot!

Dieu se rit des hommes qui déplorent les effets dont ils chérissent les causes (Bossuet)

Ce que nous n'avions pas anticipé, c'est que cette crise allait durer plus longtemps que prévu (François Hollande)

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59078
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Message par energy_isere » 30 janv. 2007, 17:24

Poweo vise 100 000 clients résidentiels à fin 2007


Charles Beigberder, PDG de Poweo, explique dans le magazine "La Vie Financière", comment il pense concurrencer EDF sur le marché des particuliers à compter du 1er juillet 2007.

Récemment, Poweo a conclu un accord avec EDF pour la fourniture de 160 mégawatts issue du parc de production nucléaire, avec un droit de tirage valable 15 ans. Cette capacité permettra à Poweo d'alimenter au plus 160 000 foyers à compter de l'ouverture du marché. Grâce à cela nous visons 100 000 nouveaux clients particuliers dès la fin 2007, souligne Charles Beigberder.

De nombreux autres investissements sont prévus afin de disposer d'une capacité de production de 1 600 mégawatts fin 2010 et 400 MW supplémentaires à fin 2011. Fin 2009, une centrale à cycle combiné devrait être mise en service près de Toul ou de Vannes afin de compléter celle de Pont-sur-Sambre dont la mise en service a été annoncé pour 2009.

En 2010, le patron de Poweo compte raccorder au réseau la centrale du plateau du Beaucaire d'une capacité de 800 MW et vise 400 MW supplémentaires pour fin 2011. Des investissements colossaux qui seront financés essentiellement par la dette sans recours.

"Nous aurons besoin d'un milliard d'euros environ mais 180 à 200 millions d'euros de fonds propres suffiront", note Charles Beigberder. "Nous prévoyons un appel au marché d'une centaine de millions d'euros supplémentaires d'ici à 2009", a-t-il conclu.
Enerzine

Avatar de l’utilisateur
Tiennel
Modérateur
Modérateur
Messages : 5020
Inscription : 12 mars 2005, 00:37

Message par Tiennel » 30 janv. 2007, 22:13

Je ne sais pas qui prend le plus de risques : celui qui va prendre un abonnement chez Poweo ou bien celui qui a acheté des actions Poweo :-P
Méfiez-vous des biais cognitifs

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59078
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Message par energy_isere » 08 févr. 2007, 12:56

Sonatrach entre en concurrence avec Gaz de France

La compagnie publique algérienne Sonatrach aurait des vues sur le marché français du gaz en tant que distributeur.

Selon le ministre algérien de l'énergie, Chakib Khelil, le géant gazier pourrait créer une société de commercialisation du gaz naturel en France prochainement.

Après Gazprom, c'est donc un nouvel acteur qui vient perturber le marché français du gaz à 5 mois de l'ouverture complète des marchés de l'énergie à la concurrence.

Rappelons que la Sonatrach reste l'un des principaux fournisseurs de gaz pour la France. Après la Norvège et la Russie, l'Algérie arrive en troisième place en assurant 14,8 % des approvisionnements français.
enerzine

Avatar de l’utilisateur
Tiennel
Modérateur
Modérateur
Messages : 5020
Inscription : 12 mars 2005, 00:37

Message par Tiennel » 08 févr. 2007, 16:06

Voilà qui nous garantit l'approvisionnement, mais pas forcément des prix bas ;)
Méfiez-vous des biais cognitifs

franck1968
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 1430
Inscription : 05 nov. 2005, 10:29

Message par franck1968 » 08 févr. 2007, 16:29

une analyse sur le blog finance
Sonatrach : le gaz d'Algérie s'implante en France

Répondre