Quelques actions au niveau régional

Ce forum ne traite pas du «grand jeu» mais des réactions plus locales au pic pétrolier, à l'échelle du pays, des régions, ou des villes.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57719
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Quelques actions au niveau régional

Message par energy_isere » 19 mai 2006, 12:44

La région Ile-De-France lance son plan énergie


Le conseil régional d'Ile-de-France a adopté mercredi son plan quinquennal pour la maîtrise de l'énergie, doté d'une enveloppe de plus de 120 millions d'euros. Ce plan permettra en autres d'aider financièrement les particuliers à investir dans le chauffe-eau ou le chauffage solaire. Le coût de la pose de l'installation sera subventionné à hauteur de 30 % à 50 %, pour peu que l'installateur soit adhérent de la charte Qualisol.

Michel Vampouille a rappelé que le coût d'un tel équipement varie entre 4 000 et 6 000 euros. L'objectif serait de passer de 300 installations en 2006 à 1 000 en 2007, puis de multiplier par deux ce chiffre tous les ans jusqu'en 2010 (soit une économie en CO2 de 17 200 tonnes).

Toujours pour lutter contre l'effet de serre, une autre partie de l'enveloppe va être allouée au programme de géothermie, avec 30 000 nouveaux logements raccordés d'ici à 2010. Rappelons que l'île de France possède le premier réseau européen de géothermie avec 17 500 foyers raccordés (cf brève du 12 janvier 2006).

Enfin, le bois n'est pas en reste puisque la région veut écouler 300 000 tonnes de bois par an pour alimenter des chaufferies, dès 2010.
source enerzine : http://www.enerzine.com/14/426+La-regio ... rgie+.html

Avatar de l’utilisateur
Cheb
Charbon
Charbon
Messages : 286
Inscription : 30 nov. 2005, 12:06
Localisation : Ariège

Message par Cheb » 19 mai 2006, 16:15

Un site interessant :

qui recense nottament dans un pdf l'ensemble des aides régionales 2006 en compléments du CI de 50% ....
"Si vous n'aimez pas mes idées, ce n'est pas grave, j'en ai d'autres" (Marshall Mc Luhan)

Avatar de l’utilisateur
greenchris
Gaz naturel
Gaz naturel
Messages : 1233
Inscription : 02 août 2005, 12:00
Localisation : 91 Essonne
Contact :

Message par greenchris » 19 mai 2006, 17:52

Il était temps, l'Ile de France était la dernière région a ne pas aider les énergies renouvelables.

Le solaire, c'est bien, mais le bois pour le particulier, il est où ???

Le site du conseil régional marche très mal.
Le charbon et le gaz prendront sa place (temporairement).
Dans l'ordre, Sobriété, Efficacité et enfin Renouvelables (negawatt).
Attention aux utopies techniques (Global Chance)

Avatar de l’utilisateur
Sylvain
Modérateur
Modérateur
Messages : 1836
Inscription : 17 déc. 2004, 08:34

Message par Sylvain » 26 août 2006, 11:01

Préfecture de la Région d'Ile de France - Semaine européenne de la mobilité, l'Ile-de-France se mobilise du 16 au 22 septembre 2006
À l'occasion de la semaine européenne de la mobilité, organisée du 16 au 22 septembre 2006, une campagne de sensibilisation sera menée en Ile-de-France sur le thème : « Bougez autrement. La meilleure énergie, c'est la vôtre ... »
www.bougezautrement.gouv.fr
La géologie pétrolière se moque de votre envie de conduire une automobile.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57719
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Message par energy_isere » 16 nov. 2006, 21:15

IDF : La taxe sur les carburants (TIPP) va augmenter

A partir du 1er janvier 2007, le prix de l'essence va augmenter dans les stations-service de la région parisienne.

Cette augmentation de la taxe sur les produits pétroliers (TIPP) a été voté par le conseil régional afin de financer les transferts de charges liées à la décentralisation. Pour la région, cela représente un revenu budgétaire de l'ordre 80 millions d'euros.

En clair, ce vote va se traduire par une hausse à la pompe de 1,7 centime d'euro par litre pour le super à partir de janvier 2007. Pour le Francilien, cela signifie une augmentation de 0,58 € environ pour un plein de 50 litres de gazole et de 0,89 € pour un plein de 50 litres de supercarburant.

L'ensemble des régions françaises devrait suivre le mouvement et porter à son maximum la fraction de cette taxe sur les carburants qu'elles peuvent faire moduler depuis cette année.
enerzine le 16 Nov 2006

koogan
Goudron
Goudron
Messages : 126
Inscription : 22 avr. 2006, 11:38

Message par koogan » 16 nov. 2006, 22:33

Sylvain a écrit : www.bougezautrement.gouv.fr
La pauvre animation flash caricaturant l'écolo à vélo à coup de papillons et d'arc-en-ciel... pathétique :roll:
C'est sûr, ça va donner envie aux franciliens...

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57719
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Message par energy_isere » 21 nov. 2006, 18:10

Augmentation de la TIPP régionale.

reportez vous au post ici : http://forums.oleocene.org/viewtopic.php?p=95256#95256

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57719
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Message par energy_isere » 08 déc. 2006, 19:26

A Calais, biodéchets et graisses vont produire compost et électricité
posté ici : http://forums.oleocene.org/viewtopic.php?p=97793#97793

Avatar de l’utilisateur
thorgal
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 1955
Inscription : 05 nov. 2005, 17:55
Localisation : Copenhague

Actions citoyennes locales ... un brin naïves :)

Message par thorgal » 01 déc. 2008, 12:41

Des types se regroupent la nuit sur Paname pour éteindre les néons des enseignes commerciales.

http://www.dailymotion.com/channel/news ... ville_news

pourquoi appeler ça terrorisme ??

d'un autre côté, il faudrait qu'ils se rencardent sur le fonctionnement de la grille de jus ... je m'demande s'ils continueraient s'ils connaissaient ce fontionnement (trop plein de jus à dissiper d'une manière ou d'une autre). A mon avis, à part essayer de créer un symbole dans l'opinion, ça ne sert pas à grand-chose vu comment notre système EL marche ...
Never under-estimate the predictability of stupidity - Bullet Tooth Tony

Avatar de l’utilisateur
kercoz
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 8311
Inscription : 18 nov. 2007, 21:46
Localisation : SUD GIRONDE GRAVE DE GRAVE

Re: Actions citoyennes locales ... un brin naïves :)

Message par kercoz » 01 déc. 2008, 13:48

Tu aurais du ecouter jusqu'au bout . L'important c'est le passage a l'acte. Theoriquement , l'energie "perdue" la nuit pourrait avoir une meilleur utilisation , et elle en aura bientot , ds qqs euros de plus.
L'interrogation serait plutot au niveau de la dépendance de l'individu au système et qui est obligé de récuperer un espace "ludique" pour exprimer une detresse : celle de sa déconnexion avec la réalité de son environnement .
Entre 2 certitudes , il faut toujours choisir la moindre .

lecolo
Kérogène
Kérogène
Messages : 53
Inscription : 24 oct. 2008, 16:38

Re: Actions citoyennes locales ... un brin naïves :)

Message par lecolo » 01 déc. 2008, 16:24

Bonjour,
tu débarques Thorgal? ;)
Le but du "jeu", ce n'est pas d'économiser quelques heures de consommation sur un néon!

Restons pratiques :
http://clanduneon.over-blog.com/article-12140221.html

Avatar de l’utilisateur
thorgal
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 1955
Inscription : 05 nov. 2005, 17:55
Localisation : Copenhague

Re: Actions citoyennes locales ... un brin naïves :)

Message par thorgal » 01 déc. 2008, 16:34

héhé, le CDN, connaissais pas ... :)

J'ai lu les fondamentaux ... c'est donc surtout contre la pub intempestive que le groupe agit.
Ce qui m'a fait tilter, c'est le titre de la vidéo : "terrorisme vert". Rien à voir avec la pub :lol:
Never under-estimate the predictability of stupidity - Bullet Tooth Tony

Avatar de l’utilisateur
Tovi
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 2220
Inscription : 15 sept. 2008, 23:25
Localisation : Nantes
Contact :

Re: Actions citoyennes locales ... un brin naïves :)

Message par Tovi » 08 déc. 2008, 09:55

Il y avait quelques actions de Greenpeace dans ce sens. C'est plus pour entretenir le moral des troupes - genre "on fait quelque chose" - que dans l'espoir d'une véritable efficacité. C'est aussi une façon d'initier des militants débutants en commençant par de petites actions, creer un esprit de groupe etc.
Poser des affiches ou distribuer des tracts ce n'est pas très efficace non plus si on va par là.

La question que j'ai tendance à poser c'est : "et vous, que faites vous concrètement pour faire changer les choses ?"
La critique, le sarcasme et le cynisme sont avant tout des façons de se trouver de bonnes raisons de ne rien voir, de ne rien faire.
Si vous ne faites pas partie de la solution, alors vous faites partie du problème.
Forum des discussions libres

Avatar de l’utilisateur
Alturiak
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 1595
Inscription : 24 mai 2008, 21:28
Localisation : Paris

Re: Actions citoyennes locales ... un brin naïves :)

Message par Alturiak » 08 déc. 2008, 11:33

On en parlait ici. Il ne faut pas voir dans ces actions autre chose que ce qu'elles sont : un symbole. On a vu pire (comme symbole / action).

Avatar de l’utilisateur
Tovi
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 2220
Inscription : 15 sept. 2008, 23:25
Localisation : Nantes
Contact :

La Bretagne s'éloigne du productivisme

Message par Tovi » 24 mars 2009, 13:50

La Bretagne décide de rompre avec le modèle productiviste

Par Raphaël Baldos (9 mars 2009)
Depuis 2008, dans les Côtes d’Armor, le financement public de l’agriculture est réservé aux petits exploitants engagés dans une démarche de développement durable. Un bonus sera même accordé à ceux qui passent en bio. Tout le contraire de la Politique agricole commune (PAC) qui déverse des milliards de subventions sans se soucier des conditions de productions, et des pollutions qu’engendre l’agriculture industrielle.
Une agriculture solidaire et respectueuse de l’environnement est-elle possible ? Le conseil général des Côtes d’Armor en a fait le pari. Il a adopté, il y a un an, de nouvelles orientations stratégiques qui donnent la priorité à l’agriculture bio et durable, aux labels de qualité et aux petites exploitations. Et qui excluent le soutien aux cultures OGM. « Nous considérons que le modèle agricole breton (productivisme au détriment de l’environnement) est dépassé », explique Hervé Tanguy, directeur de l’agriculture et du développement durable au conseil général. « Pour affronter la concurrence internationale, il faut améliorer la qualité des produits, encourager l’innovation et diversifier les productions. »
Ces nouvelles orientations font suite à un travail de réflexion et de concertation entamé en 2006. Une centaine de personnes issues de syndicats agricoles, de coopératives, de lycées agricoles, de l’Institut national de la recherche agronomique (INRA) et du monde associatif ont été auditionnées par la commission de l’agriculture et du développement durable. Des personnalités, comme Gilles-Eric Séralini, professeur de biologie moléculaire et expert à la Commission européenne sur les OGM, ont rappelé les limites actuelles de notre modèle de développement : épuisement des ressources naturelles, pollution du milieu, etc. Au printemps 2007, le conseil général a sollicité l’avis de l’Observatoire départemental du développement durable (O3D) – composé d’élus, de représentants des services de l’Etat, des chambres consulaires et d’associations – puis en janvier 2008, il est passé à l’action, avec l’adoption des nouveaux principes d’intervention.
OGM non grata
Le département va désormais conditionner son soutien au respect de la réglementation environnementale, à l’adhésion à une charte de qualité et à l’absence d’OGM sur l’exploitation. Un bonus sera à accordé à ceux qui iront le plus loin possible dans leur démarche de développement durable. Le taux des subventions ou leur plafonnement seront alors plus élevés. Exemple : l’aide pour les bâtiments de porcs sur paille passera de 20 à 30% s’il s’agit d’élevages en bio ou labellisés. Le bonus peut concerner aussi une démarche globale, comme la réalisation d’un diagnostic énergétique de l’exploitation pour obtenir une aide à la production d’énergie renouvelable, ou la vente des produits de la ferme en circuit court (marchés, systèmes de paniers). Mais que se passera-t-il pour ceux qui n’ont pas les moyens d’obtenir la certification biologique ou un label ? « Une dérogation pourra être accordée aux exploitants en difficulté, avec un délai de trois ans pour s’inscrire dans une certification ou pour s’engager dans une démarche globale de qualité », répond Joël Ollivier, directeur adjoint de l’agriculture.
Un budget de 13 millions d’euros
« La part de notre budget consacré à l’agriculture, 13 millions d’euros, représente bien peu par rapport aux 160 millions d’aides directes de la Politique commune européenne (PAC). C’est pour cela que nos aides cibleront les exploitations qui en ont le plus besoin », précise Hervé Tanguy. Ce choix budgétaire se justifie aussi par l’ampleur du secteur agricole dans l’économie du département : l’espace agricole occupe 70% du territoire, 10% des actifs sont paysans, et l’agroalimentaire représente 46% des emplois industriels. Les aides aux organismes agricoles seront, elles aussi, conditionnées : seules les actions en cohérence avec les priorités du conseil général seront financées. Les comices et autres foires devront également prendre en compte le développement durable. Exemples : assurer une bonne gestion des déchets, favoriser l’accès des handicapés... Les projets collectifs d’agriculteurs devront, comme pour les initiatives individuelles, respecter un socle de base pour accéder aux aides : engagement dans une démarche de qualité ; études de marché ; autofinancement, transparence financière (production de documents comptables). Ils pourront obtenir davantage s’ils approfondissent leur démarche, notamment en créant une filière non OGM, en pratiquant le commerce équitable ou une gestion sociale des emplois. Cette petite révolution dans le monde agricole n’est pas prête de s’arrêter : le conseil général prépare déjà de nouveaux dispositifs facilitant l’acquisition de terres par les jeunes agriculteurs.
http://bastamag.net/spip.php?article476
Si vous ne faites pas partie de la solution, alors vous faites partie du problème.
Forum des discussions libres

Répondre