CSPE

Ce forum ne traite pas du «grand jeu» mais des réactions plus locales au pic pétrolier, à l'échelle du pays, des régions, ou des villes.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57719
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: CSPE

Message par energy_isere » 05 mai 2014, 10:05

mobar a écrit : ....Que le PV pèse lourd, c'est normal son potentiel est 1000 fois supérieur à celui de l'éolien
Vous vous rendez compte de l' absurdité de ce que vous dites ? :roll:

Avatar de l’utilisateur
Remundo
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 8358
Inscription : 16 févr. 2008, 19:26
Localisation : Clermont Ferrand
Contact :

Re: CSPE

Message par Remundo » 05 mai 2014, 11:42

Je n'ai pas bien compris ce que veut dire Mobar, laissons-le peut-être préciser son idée.

Par rapport au poids de la CSPE PV, c'est EDF Energies Nouvelles qui se taille la part du lion, puisqu'il doit détenir grosso-modo 70% de la puissance raccordée, et qu'il détient beaucoup de centrales au sol de grande taille avec des contrats à 30 ct€/kWh...

Difficile d'avoir des chiffres précis, mais il fut une époque (2010) ou RTE était complétement engorgée par les demandes de EDF EN sur les raccordements de fortes puissances (HTA).

EDF EN avait d'ailleurs artificiellement découpé certains projets en "petits" morceaux de moins de 12 MWc, car à l'époque, il n'était pas permis de raccorder plus gros

Donc finalement, la part PV de la CSPE est à 70% une subvention accordée par l'Etat à la filiale d'EDF. EDF collecte la CSPE PV et la reverse à EDF EN.

Avatar de l’utilisateur
kercoz
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 8311
Inscription : 18 nov. 2007, 21:46
Localisation : SUD GIRONDE GRAVE DE GRAVE

Re: CSPE

Message par kercoz » 05 mai 2014, 18:35

je ne sais pas si ce site est deja mentionné sur oléo.....production en temps réel par type :
http://www.rte-france.com/fr/developpem ... ar-filiere
Entre 2 certitudes , il faut toujours choisir la moindre .

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 9133
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : Essonne

Re: CSPE

Message par mobar » 05 mai 2014, 19:01

energy_isere a écrit :
mobar a écrit : ....Que le PV pèse lourd, c'est normal son potentiel est 1000 fois supérieur à celui de l'éolien
Vous vous rendez compte de l' absurdité de ce que vous dites ? :roll:
Le graphique montre que la part du solaire dans la CSPE est importante, ce n'est pas étonnant puisque :
1- Couvrir l'ensemble des toitures exposée au sud en France suffirait à produire l'électricité consommée (ce que ne pourrait pas faire l'éolien terrestre avec le même niveau de nuisances)
2- c'est une énergie plus récente que l'éolien (il existait des moulins à vent depuis plus de mille ans) et elle doit être aidée pour atteindre une taille critique et un niveau d'industrialisation qui permette sa rentabilité à court terme

il est donc normal vu son potentiel et sa facilité d'exploitation qu'il pèse plus lourd dans les aides que des énergies plus traditionnelles arrivées à maturité
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57719
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: CSPE

Message par energy_isere » 05 mai 2014, 19:07

mobar a écrit :
energy_isere a écrit :
mobar a écrit : ....Que le PV pèse lourd, c'est normal son potentiel est 1000 fois supérieur à celui de l'éolien
Vous vous rendez compte de l' absurdité de ce que vous dites ? :roll:
Le graphique montre que la part du solaire dans la CSPE est importante, ce n'est pas étonnant puisque :
1- Couvrir l'ensemble des toitures exposée au sud en France suffirait à produire l'électricité consommée (ce que ne pourrait pas faire l'éolien terrestre avec le même niveau de nuisances)
2- c'est une énergie plus récente que l'éolien (il existait des moulins à vent depuis plus de mille ans) et elle doit être aidée pour atteindre une taille critique et un niveau d'industrialisation qui permette sa rentabilité à court terme

il est donc normal vu son potentiel et sa facilité d'exploitation qu'il pèse plus lourd dans les aides que des énergies plus traditionnelles arrivées à maturité
OK avec ca.

ce que je veux dire c' est qu' au niveau actuel la barre jaune du graphe c' est 2.2 milliards € d' aides pour le ''peu'' de solaire PV du moment.
On ne pourra pas faire 1000 x ça.

pas méme 5 fois ça.

ou sinon à aide constante. ( 2 à 3 milliards par an) avec des prix de parc installés en décroissance par KWc.

Maintenant avec des khmers verts au gouvernement, tout est possible.

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 9133
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : Essonne

Re: CSPE

Message par mobar » 05 mai 2014, 19:25

energy_isere a écrit :
OK avec ca.

ce que je veux dire c' est qu' au niveau actuel la barre jaune du graphe c' est 2.2 milliards € d' aides pour le ''peu'' de solaire PV du moment.
On ne pourra pas faire 1000 x ça.

pas méme 5 fois ça.

ou sinon à aide constante. ( 2 à 3 milliards par an) avec des prix de parc installés en décroissance par KWc.

Maintenant avec des khmers verts au gouvernement, tout est possible.
Le principe des aides au développement de technologie nouvelles ou innovantes est d'être limitées dans le temps
C'est un soutien pour les primo inverstisseurs qui permet de partager le risque (et les bénéfices futurs) qu'un déploiement rapide peu permettre
Comme tout ce qui a trait à l'industrialisation de technos innovantes, c'est un pari

Si celui qui a inventé la roue à pu bénéficier d'une aide de son chef de tribu (l'attribution d'une part de sanglier supplémentaire par exemple) cette aide a été remboursée de milliards de fois par les services rendu par la roue depuis

C'est le principe, ça marche pas toujours (le moteur à eau, l'énergie du vide, les machines surnuméraires ...) mais c'est le lot de tous les paris

Les industriels font ça tous les jours avec leurs fournisseurs, Airbus par exemple et sa politique de risk sharing avec des fournisseurs de matériaux avancés qui assurent la conception, validation, qualification et les investissements de production contre une garantie d'achat de leur produit sur la durée de production d'un appareil à des prix attractifs (qui remboursent entre 10 et 100 fois les dépenses de R&D)

Si le produit ne marche pas l'inventeur perd sa mise (qq k€) et Airbus perd un marché (qq Md€)

Et crois moi, ils font tout pour que ça ne foire pas!
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57719
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: CSPE

Message par energy_isere » 06 mai 2014, 09:46

mobar a écrit : ....Si le produit ne marche pas l'inventeur perd sa mise (qq k€) et Airbus perd un marché (qq Md€)

..
Le risk sharing pour les partenaires d' AIRBUS est bien plus important que des k€.

C 'est en million d' € qu' ils se mouillent dans l' affaire, par exemple pour l' A350.

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 9133
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : Essonne

Re: CSPE

Message par mobar » 07 mai 2014, 21:38

energy_isere a écrit :
mobar a écrit : ....Si le produit ne marche pas l'inventeur perd sa mise (qq k€) et Airbus perd un marché (qq Md€)

..
Le risk sharing pour les partenaires d' AIRBUS est bien plus important que des k€.

C 'est en million d' € qu' ils se mouillent dans l' affaire, par exemple pour l' A350.
Tu confonds les sommes (empruntées par les PME auprès des banques grâce aux lettres d'intention d'Airbus) et consacrées aux projets de développement et leur participation réelle en fonds propres (ou en manque à gagner) de ces mêmes PME (qui souvent sont des prestations facturées au projet à marge 0)

Une PME de 100 ou 500 personnes qui plante son projet, elle ne rembourse pas les millions d'euros empruntés, elle fait faillite
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57719
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: CSPE

Message par energy_isere » 07 mai 2014, 21:58

mobar,
je me fiche de savoir si le financement est fait par les banque ou autrement.

Le risque c' est le risque..

Ce dont je parle, pour étre sur qu' on parle de la méme chose c'est ceci :
http://www.themavision.fr/jcms/c_176689 ... -traitants
Airbus tisse de nouvelles relations avec ses sous-traitants

Le 01 septembre 2010

Pour faire face à la complexité croissante de son métier, Airbus met en place un nouveau modèle économique et industriel basé sur l'externalisation et le partage des risques technologiques et financiers avec ses sous-traitants.

...........

Airbus a mis en place une stratégie de co-développement avec ses équipementiers qui va de la conception de sous-ensembles complets, à la production, à la certification et parfois jusqu'aux tests. Airbus fait ainsi peser sur ses partenaires de rang 1, une partie des risques technologiques et financiers du programme : ils ne seront payés qu'avec les premières livraisons. Seules des entreprises de taille mondiale, capables d'assumer les coûts de R&D et d'obtenir des économies d'échelles, sont désormais en mesure de travailler directement avec le constructeur.

................
ou cet article dans les Echos
http://www.lesechos.fr/19/01/2005/LesEc ... ring--.htm
.........
Autres exemples, la jeune société ST-Aero, créée à Labège près de Toulouse, ou encore la société Alema à Tarnos dans les Landes. Créé en 1988 comme une coopérative ouvrière de quatre personnes, le groupe emploie désormais 450 personnes pour un chiffre d'affaires de 40 millions d'euros. Il a autofinancé sa croissance. « Le monde bancaire n'a pas l'habitude de financer la R&D », explique le président, Joël Roy, qui veut désormais se tourner vers le capital-risque.
..........

Parle t' on de la méme chose ?

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57719
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: CSPE

Message par energy_isere » 22 mai 2014, 18:32

L' équivalent de la CSPE en Allemagne s' apelle la contribution EEG = Erneuerbare-Energien-Gesetz.

Et ils s'en sont mis pour 20 milliards d'€.

Ils c' est les consommateurs. :shock:

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 9133
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : Essonne

Re: CSPE

Message par mobar » 23 mai 2014, 07:52

energy_isere a écrit :
Parle t' on de la méme chose ?
On parle bien de la même chose.
Les banquiers ne financent pas la R&D mais les équipements de production adossés à un contrat de production, ce sont ces investissements qui représentent des millions d'euros. Le financement est bancaire en grande majorité et adossé au contrat de production des pièces étalé sur toute la durée de production de l'avion

Par exemple une ligne de production de composites installée au Maroc qui fabriquera les pièces développées par le BE en France grace à un programme de R&D financé en partie par la PME (20-30%) et complété par des fonds de la BPI ou d'Oseo. La participation réelle en fonds propres de la PME est limité à quelques centaines de k€ qui la plupart du temps sont des heures d'ingé, des pièces prototypes, de la matière première et des procédures de qualification et de certification

Le risque est partagé du point de vue d'Airbus parce qu'ils n'ont pas à investir dans une ligne de conception fabrication pour disposer des produits, mais il n'est pas pris en charge par la PME qui n'a pas les moyens de financer l'usine de production.
C'est la banque qui prends un risque (limité) en investissant (elle à fait un audit poussé de la PME) et si ça tourne mal elle pourra toujours trouver un repreneur qui rattrappera le coup en cas de défaillance de la PME grace à son nantissement sur le financement.

C'est compliqué, mais ça marche, chacun fait ce qu'il sait faire, et s'engage à hauteur de son potentiel commercial, financier et disponibilités en trésorerie, propriété industrielle et savoir faire.
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57719
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: CSPE

Message par energy_isere » 23 mai 2014, 09:11

mobar a écrit :
energy_isere a écrit :
Parle t' on de la méme chose ?
On parle bien de la même chose.
Les banquiers ne financent pas la R&D mais les équipements de production adossés à un contrat de production, ce sont ces investissements qui représentent des millions d'euros. Le financement est bancaire en grande majorité et adossé au contrat de production des pièces étalé sur toute la durée de production de l'avion

Par exemple une ligne de production de composites installée au Maroc qui fabriquera les pièces développées par le BE en France grace à un programme de R&D financé en partie par la PME (20-30%) et complété par des fonds de la BPI ou d'Oseo. La participation réelle en fonds propres de la PME est limité à quelques centaines de k€ qui la plupart du temps sont des heures d'ingé, des pièces prototypes, de la matière première et des procédures de qualification et de certification

Le risque est partagé du point de vue d'Airbus parce qu'ils n'ont pas à investir dans une ligne de conception fabrication pour disposer des produits, mais il n'est pas pris en charge par la PME qui n'a pas les moyens de financer l'usine de production.
C'est la banque qui prends un risque (limité) en investissant (elle à fait un audit poussé de la PME) et si ça tourne mal elle pourra toujours trouver un repreneur qui rattrappera le coup en cas de défaillance de la PME grace à son nantissement sur le financement.

C'est compliqué, mais ça marche, chacun fait ce qu'il sait faire, et s'engage à hauteur de son potentiel commercial, financier et disponibilités en trésorerie, propriété industrielle et savoir faire.
et bien pour une fois les banquiers font le job que leur demande A Montebourg et les PME. ;)

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 9133
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : Essonne

Re: CSPE

Message par mobar » 23 mai 2014, 12:51

energy_isere a écrit :
et bien pour une fois les banquiers font le job que leur demande A Montebourg et les PME. ;)
Une partie des banquiers fait le job, c'est sur, sinon le système ne fonctionnerait pas

Il génère aussi des fonctionnements déviants de type Kerviel ou Barrings, et c'est inévitable quand l'Etat démissionne pour légiférer ou faire respecter les règles

Aprés le problème reste entier, tant que l'on ne s'attaquera pas à la répartition équitable des richesses produites entre les différents créateurs de cette richesse, le patrimoine de certains pourra se multiplier à l'infini

L'ennemi ce n'est pas la finance, c'est le politique qui se fait acheter par le financier et qui préfère se faire réélire grace à une campagne électorale offerte plutôt que de défendre les électeurs qui lui ont délégué leur responsabilté pour mettre en place des mécanismes de régulation
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 9133
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : Essonne

Re: CSPE

Message par mobar » 27 mai 2014, 09:57

energy_isere a écrit :L' équivalent de la CSPE en Allemagne s' apelle la contribution EEG = Erneuerbare-Energien-Gesetz.

Et ils s'en sont mis pour 20 milliards d'€.

Ils c' est les consommateurs. :shock:
Ce qui représente en tout et pour tout 3.68% de la facture électrique du pays (en 2012 : 19.6 Md€/526.9Md€)

Pas de quoi en faire un fromage, dès lors que l'objectif des 35% d'électricité renouvelable (pour 2020) dans le mix est dans le collimateur (50% en 2050)
Faut tjrs relativiser les chiffres et les mettre en face du global concerné, sinon on peut être taxé à juste titre d'amateur, d'enfumeur ou pire de manipulateur appointé
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57719
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: CSPE

Message par energy_isere » 27 mai 2014, 10:13

mobar a écrit :
energy_isere a écrit :L' équivalent de la CSPE en Allemagne s' apelle la contribution EEG = Erneuerbare-Energien-Gesetz.

Et ils s'en sont mis pour 20 milliards d'€.

Ils c' est les consommateurs. :shock:
Ce qui représente en tout et pour tout 3.68% de la facture électrique du pays (en 2012 : 19.6 Md€/526.9Md€)

Pas de quoi en faire un fromage, dès lors que l'objectif des 35% d'électricité renouvelable (pour 2020) dans le mix est dans le collimateur (50% en 2050)
Faut tjrs relativiser les chiffres et les mettre en face du global concerné, sinon on peut être taxé à juste titre d'amateur, d'enfumeur ou pire de manipulateur appointé
Sauf que c'est les consommateurs individuels qui supportent l' essentiel afin de preserver la compétitivité des entreprises.

et en France c' est pareil.

sur mon dernier relevé de GEG ma CSPE représente 13 € sur 130 € soit 10 %.

Répondre