Page 4 sur 5

Re: Politique energétique mandat de E.Macron

Publié : 28 nov. 2018, 10:41
par GillesH38
Donc : il n'en fait pas assez pour augmenter le pouvoir d'achat, "et en même temps", il n'en fait pas assez pour réduire la consommation.

Ca va pas être facile, les dernières années du quinquennat ...

Re: Politique energétique mandat de E.Macron

Publié : 28 nov. 2018, 10:44
par Raminagrobis
J'ai beau n'avoir aucune sympathie pour les "gilets jaunes", la rhétorique du gouvernement est risible. "peste brune" et compagnies... Ils n'utilisent pas des termes aussi durs pour parler de Daesh.

Re: Politique energétique mandat de E.Macron

Publié : 28 nov. 2018, 10:45
par GillesH38
c'est mauvaise foi contre mauvaise foi, moi au balcon je rigole (jaune) ... mais bon c'est toute la société qui fonctionne depuis des années sur un mode schizophrène, où tous les jours aux infos on se lamente sur l'état de la planète pour après scruter les "bonnes nouvelles" économiques de la croissance, donc le spectacle pitoyable donné par les deux camps n'est nullement surprenant.
La première phrase que j'utilisais comme signature est celle d'Aldous Huxley "If you don't deal with reality, reality will deal with you". Et c'est pas près de finir vu les discours surréalistes qu'on entend en boucle sur les chaines.

Re: Politique energétique mandat de E.Macron

Publié : 28 nov. 2018, 10:54
par mobar
Yes

Re: Politique energétique mandat de E.Macron

Publié : 28 nov. 2018, 10:54
par phyvette
Moi j'ai pas de balcon, mais je compte les points, et comme je n'ai d'affection ni pour ce gouvernement, ni pour les gilets-jaunes, je suis sur de voir ce vautrer l'un ou l'autre camps et d'en tirer une satisfaction.

D'autant que peu importe le gagnant du match, l'effondrement a commencé.

Re: Politique energétique mandat de E.Macron

Publié : 28 nov. 2018, 12:00
par GillesH38
tu vois qu'on peut etre d'accord quand même :-D . Mais il n'y aura pas de gagnant !

Re: Politique energétique mandat de E.Macron

Publié : 28 nov. 2018, 12:09
par phyvette
Bien sur qu'on peut être d'accord, et c'est très souvent le cas en plus sauf, sauf quand tu dis que .... :-k Fromage et dessert est impossible... ;-)

Mais si il y aura un gagnant. Mais ce sera une victoire à la Pyrrhus.

Re: Politique energétique mandat de E.Macron

Publié : 28 nov. 2018, 13:41
par mobar
il y a deux altenatives ... pour l'instant :
- on continue à croitre et à se multiplier en consommant tjrs plus et ce sont 10 milliards de pauvres et un environnement détruit en 2100
- on réduit volontairement notre croissance démographique et consumériste pour arriver à 1 milliard d'humains avec le niveau de vie moyen actuel pour continuer à exister jusqu'à l'arrivée de la météorite géante ou l'éruption du prochain super volcan

Pas moyen de traiter la question en passant sous silence la démographie, ni la niveau de consommation.

Demain un autre niveau viendra s'ajouter ce sera la dégradation de l'environnement, notamment par les futurs accidents nucléaires dont la probabilité d'occurence se rapproche à vitesse grand V

Re: Politique energétique mandat de E.Macron

Publié : 28 nov. 2018, 13:45
par GillesH38
c'est une impression ou bien Mobar devient de moins en moins optimiste avec le temps ? :-D

Re: Politique energétique mandat de E.Macron

Publié : 28 nov. 2018, 13:57
par mobar
Hors sujet

"Point n'est besoin d'espérer pour entreprendre, ni de réussir pour persévérer"
Pessimisme ou optimisme ne changent rien à la réalité, d'autres diraient "la peur n'évite pas le danger et le courage non plus"

Re: Politique energétique mandat de E.Macron

Publié : 28 nov. 2018, 22:24
par chakiroul
Et n'oublions pas le fameux : Il faut allier le pessimisme de l'intelligence à l'optimisme de la volonté, d'Antonio Gramsci.

Re: Politique energétique mandat de E.Macron

Publié : 28 nov. 2018, 22:37
par chakiroul
williams a écrit :
23 nov. 2018, 10:05
Le comble sur les taxes dont la taxe carbone est que les avions et bateaux y échappent contrairement aux voitures, camions, motos,... alors que le secteur aérien est indéniablement un des principaux responsables de la pollution mondiale, avec en outre une empreinte carbone de 241 kg de CO2 par passager pour un trajet de 500 km aller-retour en avion, contre 170,6 environ pour le même trajet effectué cette fois en voiture, selon les chiffres de l'Ademe. Pas mieux côté transport maritime : un seul cargo pollue autant que 50 millions de voitures, selon une étude menée par France Nature Environnement.
Désolée mais comme d'habitude on ne sait pas faire les multiplications.
Ce qui compte sur la biosphère c'est le volume global, pas la pollution spécifique par km.passager ou par km.tonne.
Ce que la biosphère voit, c'est le volume global qui lui arrive sur la tronche.

Or les volumes globaux à l'échelle mondiale sont très clairs :
https://www.lemonde.fr/les-decodeurs/ar ... r=RSS-3208
transport aérien de passagers : 757 millions de t de CO2 par an
fret aérien et maritime : 929 millions de t de CO2 par an
fret de surface camions et trains : 2231 millions de t de CO2 par an
transport de passagers en surface (voiture/bus/train) : 3911 millions de t de CO2 par an

Naturellement, à l'échelle individuelle, il vaut mieux prendre le train que l'avion... mais aussi et surtout parce que le train va moins loin parce qu'il va moins vite que l'avion. La pollution globale en avion a un coeff multiplicateur supérieur au ratio des émissions spécifiques par km.passager tout simplement parce qu'on fait bien plus de km avec l'avion.

Mais si on veut réduire globalement, il faut attaquer les plus gros contributeurs.
Cela n'empêche pas que l'absence de taxation du kérozène et du fioul maritime est un gros problème. Appliquer une taxe carbone sur ces contributeurs-là aurait des effets très positifs de par la réaction en chaîne induite sur la relocalisation de la production.

Re: Politique energétique mandat de E.Macron

Publié : 28 nov. 2018, 23:03
par Remundo
Bonnes remarques et chiffrages :idea

le pb est d'avoir un consensus mondial pour taxer le fret et l'aviation internationale... pas gagné !

Re: Politique energétique mandat de E.Macron

Publié : 28 nov. 2018, 23:16
par chakiroul
Remundo a écrit :
28 nov. 2018, 23:03
le pb est d'avoir un consensus mondial pour taxer le fret et l'aviation internationale... pas gagné !
pas gagné du tout étant donné l'obsession pour les traités internationaux de libre échange :smt104

Re: Politique energétique mandat de E.Macron

Publié : 29 nov. 2018, 17:32
par tuefeli
mobar a écrit :
28 nov. 2018, 13:41
Demain un autre niveau viendra s'ajouter ce sera la dégradation de l'environnement, notamment par les futurs accidents nucléaires dont la probabilité d'occurence se rapproche à vitesse grand V
Bof... Ca n'engage que ceux qui y croient. Moi je n'ai pas de boule de cristal pour te dire si demain une centrale pètera, et encore moins pour juger de la gravité de l'accident. Personnellement, entre quelques km2 à évacuer et des milliards de péquins à déplacer pour faute de changement climatique, je choisi la première option.