Lancement de la filiére E85 en France / E10

Ce forum ne traite pas du «grand jeu» mais des réactions plus locales au pic pétrolier, à l'échelle du pays, des régions, ou des villes.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

sceptique
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 4671
Inscription : 21 nov. 2005, 17:42
Localisation : versailles

Re: Lancement de la filiére E85 en France

Message par sceptique » 06 févr. 2009, 13:24

Un petit pari :
Encore combien de temps pour constater l'abandon de la filière absurde du E85 ?
En effet, il est idiot de lancer à grands frais des infrastructures pour ce carburant :
1) Seule une minorité de véhicules peut l'utiliser
2) Le nombre de pompes sera toujours faible
3) L'éthanol disponible ne pourra guère dépasser 5% (10 ?) de la consommation.
4) Le carburant E05 ou E10 (5 ou 10% d'éthanol dans le reste d'essence) suffit largement pour absorber toute la production.
5) Les subventions à l'éthanol coutent une fortune
...

D'ailleurs il y a combien de pompes E85 et quel est leur débit ? :-D
Encore un gaspillage inutile d'argent public.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57407
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Lancement de la filiére E85 en France

Message par energy_isere » 24 févr. 2009, 19:29

Le superéthanol E85 est au salon de l'agriculture
http://www.moteurnature.com/actu/uneact ... s_id=23992

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57407
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Lancement de la filiére E85 en France

Message par energy_isere » 24 mars 2009, 20:43

Le carburant E10 disponible en avril, ou plus tard

(src : AFP, l'Alsace, Moteur Nature)

Le E10, carburant composé de 10% d'éthanol, est annoncé pour le 1er avril prochain. Mais des retards de plusieurs semaines, voire plusieurs mois, devraient être constatés.
L'E10 est composé de 90% d'essence sans plomb 95 et de 10% d'éthanol produit à partir de betteraves à sucre. L'utilisation d'éthanol permettrait de réduire de 40 à 60% les émissions de dioxyde de carbone par rapport à l'essence standard. Avec ce niveau d'incorporation de 10%, le gain est compris entre 1,6 et 2,8% par rapport au taux actuel de 6%.

Son utilisation est réservée aux modèles de véhicules construits après 2000. Soit 60% du parc des véhicules essence, 9 millions de voitures. En cas d'utilisation dans des véhicules plus anciens, il faudrait toutefois plusieurs utilisations avant qu'une corrosion ne soit observée.

La mise en place de l'E10 se heurte toutefois sur un certain nombre de difficultés techniques. Tout d'abord, parce que le carburant ne peut être transporté que par camion, et non par oléoduc. Ensuite, parce que sa distribution nécessite une mise en conformité des cuves des stations et des dépots.

Les économies qu'offriront ce carburant seront par ailleurs très faibles, voire nulles. En effet, s'il bénéficie d'une exonération partielle de fiscalité qui lui permet d'être moins cher de 1 à 3 centimes à la pompe, la consommation des véhicules utilisant l'E10 sera plus importante, jusqu'à 3,5% de plus, affirme le quotidien l'Alsace.

Enerzine

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57407
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Lancement de la filiére E85 en France

Message par energy_isere » 06 avr. 2009, 13:20

Les betteraviers défendent le carburant E10

(src : CGB)

Depuis le 1er avril, le nouveau carburant E10 est disponible dans les pompes françaises. Une nouveauté qui suscite de nombreuses critiques quant à l'avantage écologique réel du carburant. Face au scepticisme, la Confédération Générale des Planteurs de Betteraves (CGB) défend son activité de production d'éthanol.
Selon le syndicat, "le bioéthanol est une des seules solutions immédiatement disponibles" pour réduire les émissions de gaz à effet de serre lié aux transports routiers. La Directive communautaire sur les énergies renouvelables estime que le bioéthanol de betterave permettrait de réduire de 60% les émissions de CO2 par rapport à l'essence, ce, en prenant en compte toutes les étapes de la production.

Lors de ce processus de fabrication, le bilan énergétique du bioéthanol est largement positif entre énergie fossile consommée et énergie renouvelable produite, affirme le syndicat. De la production du puits de pétrole au réservoir des voitures, en passant par les champs de betteraves, pour 1 unité fossile consommée dans le processus de fabrication et de mise à disposition du bioéthanol, c’est environ 2,5 unités d’énergie renouvelable qui sont produites.

Outre l'avantage écologique, la CGB met en avant le nouveau carburant représenterait également un avantage économique : un milliard d’euros est investi en majorité par les agriculteurs et plusieurs milliers d’emplois créés ou maintenus, souligne-t-elle. "En temps de crise, tous les avantages économiques de cette nouvelle filière de production méritent d’être soulignés."

Ces arguments proviennent d' "études scientifiques approfondies qui ont conduit l’Union Européenne à décider (..) de fixer un objectif de 10% d’énergie renouvelable (tel que le bioéthanol) dans les transports à l’horizon 2020 pour les 27 Etats Membres."

La France s'est quant à elle fixé un objectif intermédiaire d’incorporation de 7% de bioéthanol dans les essences dès 2010.

Enerzine

Avatar de l’utilisateur
navidad
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 1782
Inscription : 13 mars 2008, 09:56

Re: Lancement de la filiére E85 en France

Message par navidad » 08 avr. 2009, 21:51

l'avis d'un agriculteur sur le sujet est aussi comique que l'avis de l'écologiste Alain Prost...

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57407
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Lancement de la filiére E85 en France

Message par energy_isere » 10 juin 2009, 12:42

Le risque de confusion entre agrocarburant et biocarburant continue

06/06/2009

En première lecture au Sénat, le terme « biocarburant » a été banni du projet de loi de programme relatif à la mise en œuvre du Grenelle de l’Environnement, au profit du mot « agrocarburant », moins trompeur pour les consommateurs et citoyens.

La Commission des Affaires économiques de l’Assemblée nationale n’a pas repris ces amendements dans son rapport qui sera soumis aux députés, lors de la 2eme lecture de la loi à partir du 9 juin. La Fédération nationale d’agriculture biologique des régions de France demande que l’amendement des sénateurs soit maintenu et voté définitivement.

Au jour d’aujourd’hui, dans l’esprit des consommateurs, il y a un lien fort entre le préfixe « bio » utilisé pour qualifier des cultures ou des produits issus de ces cultures, et la production biologique, donc à considérer qu’une culture ou produit issu de l’agriculture et qualifié de « bio » respecte l’environnement.

FNAB demande donc que la loi avalise le terme « agrocarburant », comme le font désormais des nombreux acteurs et institutions qui ont à traiter du sujet, afin de lever toute formes d’ambiguïtés.

Rappelons que le terme « bio » lié au mode de production biologique est également utilisé dans d’autres Etats membres, avec le même risque de confusion, et que les associations qui promeuvent la bio dans ces pays demandent, comme en France, l’extension de la protection de ce préfixe à l’ensemble des cultures et produits de cultures, sur l’ensemble du territoire de l’Union Européenne.

La FNAB demande à tous, paysans, citoyens, et consommateurs qui ont à cœur de défendre l’intégrité de l’agriculture biologique et le droit à une information non trompeuse, d’écrire à leur député(e), afin qu’il (elle) vote en ce sens et conserve l’amendement du Sénat.
http://www.actualites-news-environnemen ... urant.html

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57407
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Lancement de la filiére E85 en France

Message par energy_isere » 22 juin 2009, 22:46

L'essence à l'éthanol présente dans 8% des stations en France

Usine Nouvelle 22 Juin 2009

PARIS (Reuters) - Trois mois après le lancement du E10, composé jusqu'à 10% d'éthanol, seulement 8% des pompes distribuent cette nouvelle essence dans l'Hexagone mais, selon les représentants de la filière, l'objectif d'équiper 70% des stations devrait être néanmoins atteint d'ici la fin de l'année.

"La progression n'est pas linéaire. On assiste à une forte accélération", a déclaré lundi lors d'une conférence de presse Thierry Forien, directeur adjoint de Siplec, négociant international pour le groupe Leclerc et deuxième opérateur national derrière le géant Total.

Le démarrage de l'E10, qui a vocation à remplacer progressivement en Europe l'essence sans plomb traditionnelle, est une condition nécessaire pour atteindre l'objectif du plan français qui prévoit d'incorporer 7% de biocarburant d'ici 2010.

Au 17 juin, 1.015 stations services distribuaient ce type d'essence et environ 10 à 15 pompes s'ouvrent quotidiennement, a précisé Alain Jeanroy, directeur général de France betteraves, principale origine de l'éthanol avec le blé et le maïs.

La région la mieux desservie est le Nord-Pas-de-Calais, avec 124 pompes, devant Paris et les Hauts-de-Seine (115 pompes). Dans les Alpes-Maritimes, en revanche, seulement 32 pompes sont disponibles et 25 dans le Rhône.

Pour inciter les consommateurs à se tourner vers ce nouveau carburant, les distributeurs proposent le plus souvent un prix inférieur pouvant aller jusqu'à cinq centimes de moins que le sans plomb 95, qui ne contient que 5% d'éthanol.

Certains ont également mis en place une communication spéciale auprès de leurs clients, notamment en ce qui concerne la liste des véhicules compatibles.

Selon la filière, 60% du parc automobile est compatible avec l'E10, contrairement au superéthanol E85 lancé en 2006 dont le succès est encore très mitigé et qui ne convient qu'aux voitures flex-fuel.

Le nouveau carburant bénéficie par ailleurs du soutien des constructeurs français de l'automobile.

"L'E10 est une brique supplémentaire dans la stratégie globale de réduction des émissions de CO2", a souligné François Roudier, directeur de la communication du Comité des constructeurs français d'automobiles (CCFA).

En avril et mai, 100 millions de litres de E10 ont été vendus, représentant 7,4% des ventes d'essence.

Dans le cadre de sa lutte contre le réchauffement climatique, l'Union européenne s'est engagée à produire 20% de son énergie à partir de sources renouvelables d'ici 2020.

L'objectif dans les transports est de 10%.
http://www.capital.fr/a-la-une/actualit ... nce-405473

Avatar de l’utilisateur
kercoz
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 8287
Inscription : 18 nov. 2007, 21:46
Localisation : SUD GIRONDE GRAVE DE GRAVE

Re: Lancement de la filiére E85 en France / E10

Message par kercoz » 23 juin 2009, 08:12

On devrait pouvoir rapidement se procurer des autocollants a coller sur ces saloperies .
En attendant lançons un concours de graphitis artistique sur ces engeins ou mettre de la graisse sur le pistolet ....
Entre 2 certitudes , il faut toujours choisir la moindre .

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57407
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Lancement de la filiére E85 en France / E10

Message par energy_isere » 23 juin 2009, 21:07

Le carburant vert remplit peu à peu les réservoirs

23/06/2009 Le Figaro


L'éthanol représente près de 7 % du marché de l'essence en France.

Les automobilistes se convertissent en douceur au nouveau carburant. Deux mois après son lancement, le 1er avril, le SP95-E10 a conquis près de 7 % du marché de l'essence dans l'Hexagone. «C'est énorme», alors que 60 % seulement des véhicules essence sont compatibles avec ce produit, juge Thierry Forien, directeur général délégué de Siplec, filiale de Leclerc en charge de l'approvisionnement des stations-service de l'enseigne.

Composé de 10 % d'alcool de betteraves ou de blé (éthanol) et de 90 % d'essence, le nouveau carburant bénéficie de son affichage «vert». Et d'un prix de vente moins élevé que les carburants similaires. Chez Leclerc, il coûte 4 centimes de moins que le SP95. La baisse de prix vise aussi à compenser la surconsommation de 1,7 % induite par l'éthanol. Un véhicule roulant au SP95-E10 consomme 1,7 % de carburant de plus qu'une voiture à essence. Mais c'est un défaut minime pour les partisans de l'éthanol. «Un filtre à air encrassé entraîne une surconsommation de 3 %», souligne Alain Jeanroy, directeur général du syndicat France Betteraves.

C'est peut-être surtout le faible nombre de stations équipées qui freine les consommateurs. À peine 8 % des sites (soit 1 015) disposaient de pompes distribuant du SP95-E10 mi-juin. La région la mieux desservie, le Nord-Pas-de-Calais, en compte aujourd'hui 124, l'Ile-de-France seulement 115 et Rhône-Alpes, 25. Environ 10 à 15 nouvelles stations sont modifiées chaque jour.


Adapter les stations-service

Mais les distributeurs de carburant (groupes pétroliers et grandes surfaces) vont intensifier leur rythme, espèrent les acteurs de la filière éthanol (planteurs de betteraves, producteurs d'alcool agricole, etc.).

C'est une condition indispensable pour atteindre leur objectif de 70 % des stations-service adaptées au nouveau carburant vert d'ici à la fin de l'année. Mais c'est surtout la grande distribution qui doit faire un effort, car elle vend deux fois plus d'essence que les stations classiques, explique-t-on dans l'entourage des groupes pétroliers. Total compte déjà près de 400 stations équipées, BP un peu moins. À l'inverse, le groupe Leclerc n'a adapté que 79 sites et Carrefour, moins de 30.

Il faut surtout que le prix du pétrole diminue pour faire basculer les habitudes de consommation. «Il est trop élevé aujourd'hui pour favoriser un déploiement massif de l'E10», admettent plusieurs acteurs de la filière.
http://www.lefigaro.fr/vert/2009/06/23/ ... voirs-.php

Avatar de l’utilisateur
navidad
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 1782
Inscription : 13 mars 2008, 09:56

Re: Lancement de la filiére E85 en France / E10

Message par navidad » 23 juin 2009, 21:33

Si ce n'est qu'il n'a pas grand chose de "vert" ce carburant :-({|=

Avatar de l’utilisateur
GillesH38
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 13170
Inscription : 10 sept. 2005, 17:07
Localisation : Berceau de la Houille Blanche !
Contact :

Re: Lancement de la filiére E85 en France / E10

Message par GillesH38 » 24 juin 2009, 07:49

c'est le pompon
Il faut surtout que le prix du pétrole diminue pour faire basculer les habitudes de consommation. «Il est trop élevé aujourd'hui pour favoriser un déploiement massif de l'E10», admettent plusieurs acteurs de la filière.
bref, faut relancer la consommation de pétrole pour pouvoir le remplacer ! ](*,)

mais bon c'est aussi instructif : ça montre en quoi les scénarios de "remplacement parce que le pétrole sera trop cher" (sauce charbon, voiture électrique, hydrogène, etc....) peuvent etre à coté de la plaque; si ça coute trop cher, la première chose qu'on fait, c'est baisser sa consommation, pas remplacer par un truc encore plus cher !!!
- Je suis Charlie - "I do not see any harm in people making money if it leads to a lower carbon society " R.K. Pachauri, président du GIEC, interview du 6 mai 2008 à Emirates Business.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57407
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Lancement de la filiére E85 en France / E10

Message par energy_isere » 08 déc. 2009, 13:14

comme c' est Copenhague, les betteraviers de France font leur lobby pour l' étanol de betterave :

http://www.enerzine.com/6/8830+la-filie ... jour+.html
Afin d'informer et de sensibiliser la population à la filière du bioéthanol, la Confédération Générale des Planteurs de Betteraves (CGB) lance à partir du 8 décembre une nouvelle campagne de publicité (sous l'égide de France Betteraves et de l'AIBS).
...............

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57407
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Lancement de la filiére E85 en France / E10

Message par energy_isere » 30 mars 2010, 20:29

Ce weekend j' étais en quasi panne séche et j' ai du me ravitailler hors de mon supermerché habituel en SP95 sans plomb, et tombant sur une station AGIP je n' avais pas le SP95 mais un SP95 coupé à l' éthanol à 10%, un E10 !

Comme ma caisse est d' avant 2000 j' ai pas pris de risque et j' ai pris du SP98.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57407
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Lancement de la filiére E85 en France / E10

Message par energy_isere » 09 déc. 2010, 19:52

La filière Bioéthanol française prête à décoller

Selon la Confédération Générale des Planteurs de betteraves (CGB), les volumes d'éthanol incorporés en France en 2009 ont régressé par rapport à ceux consommés en 2008.
Par conséquent, l'objectif national d'incorporation d'éthanol de 6,25 % (en énergie, soit 9,5% en volume) en 2009 n'a pas été atteint. Avec 8 millions d'hectolitres (Mhl) d'éthanol incorporés aux essences en 2009, dont 7,8 millions d'hectolitres produits par des unités agréées, le taux effectif d’incorporation a atteint 5,24% en énergie (près de 8% en volume).

La CGB semble déplorer cette constation. Et pour cause, l'atteinte de l'objectif de 7% (en contenu énergétique) en 2010 semble compromise à cause notamment "de la lenteur du déploiement du SP95-E10 sur le territoire français".

Elle ajoute, ne pas comprendre "cette frilosité des distributeurs", puisqu'en 2010, plus de 70% du parc automobile français fonctionnant à l'essence accepte ce carburant sans aucune difficulté.

Le gouvernement français a notifié à la Commission européenne son plan d'action national sur les énergies renouvelables durant l'été 2010. Ce document indique notamment la trajectoire prévue pour atteindre une part de 10% d'énergies renouvelables dans les transports en 2020, (soit 15% en volume) conformément à l'objectif fixé par la Directive européenne sur les énergies renouvelables (EnR).

Concernant l’éthanol dans les essences, les volumes incorporés annuellement devront atteindre près de 11 Mhl en 2015 et près de 13 Mhl en 2020, soit des taux d’incorporation respectifs estimés à près de 8% en 2015 et 10% en 2020 en énergie, soit 15% en volume à cette échéance (différence due au pouvoir énergétique moindre du Bioéthanol).

.................
en entier : http://www.enerzine.com/6/10963+la-fili ... ller+.html

Avatar de l’utilisateur
Remundo
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 8325
Inscription : 16 févr. 2008, 19:26
Localisation : Clermont Ferrand
Contact :

Re: Lancement de la filiére E85 en France / E10

Message par Remundo » 10 déc. 2010, 00:14

ben c'est comme pour le photovoltaïque, marche arrière toute =D>

Répondre