Le ministére de l'économie, le gouvernement, et le pétrole

Ce forum ne traite pas du «grand jeu» mais des réactions plus locales au pic pétrolier, à l'échelle du pays, des régions, ou des villes.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59105
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le ministére de l'économie, le gouvernement, et le pétrole

Message par energy_isere » 16 juin 2008, 00:44

Il ne serait pas "acceptable" que l'Europe ne limite pas les prix de l'énergie, prévient Michel Barnier

Face à la hausse du prix des carburants, il "n'est pas acceptable" que l'Union européenne refuse d'agir, a prévenu dimanche le ministre de l'Agriculture Michel Barnier.

"Le président de la République a eu une idée qui est de dire prélevons le supplément de TVA (généré mécaniquement par la hausse du prix du pétrole), mettons-le dans un fonds spécial et aidons les gens sur le plan social", a rappelé Michel Barnier lors du "Grand rendez-vous" Europe-1/TV5Monde/"Le Parisien"/"Aujourd'hui en France".

"On lui répond: 'ce n'est pas possible, on ne peut rien faire, on ne doit rien faire'. Cette réponse n'est pas acceptable", s'est insurgé le ministre français. "On ne va pas laisser l'économie être détruite ou fragilisée par le prix du pétrole sans rien dire."

Il a demandé à la Commission européenne et aux autres Etats de formuler des propositions pour limiter l'impact de la hausse du pétrole pour "tant de catégories de Français et de citoyens européens".

Appuyé par l'Espagne et l'Allemagne, la France, qui prendra la présidence tournante de l'UE au 1er juillet, a décidé de présenter la semaine prochaine une seconde proposition consistant à réduire le taux de TVA sur les carburants au-delà d'un certain prix du pétrole afin de limiter l'impact de la hausse du baril.

Au-delà du prix des carburants, l'ancien commissaire européen a souhaité que l'Europe "s'occupe de problèmes et des projets qui intéressent les gens". Il faut "refaire la preuve du sentiment européen", a souhaité le ministre français, qui a estimé que c'était le moyen de redonner confiance dans les institutions européennes après le "non" irlandais au traité de Lisbonne, lors du référendum de jeudi. AP

zoorah
Kérogène
Kérogène
Messages : 50
Inscription : 11 juil. 2008, 05:42

écrire au ministre

Message par zoorah » 14 juil. 2008, 06:42

Je suis allée sur le site du gouvernement et j'écris via internet au ministre pour lui demander d'écouter Yves Cochet.
J'ai attiré son attention sur la fin de notre civilisation et le chaos si nous ne faisons rien.
Faites de m^me pour essayer de sensibliser nos politiques car l'heure est grave.
Je vais encore leur écrire à mon retour de vacances pour leur parler du bon sens de jancovici qui recommande plus d'etat et une taxe sur l'energie pour préparer notre pays au changement.

Je l'ai fait quitte à passer pour une folle

Avatar de l’utilisateur
GillesH38
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 13582
Inscription : 10 sept. 2005, 17:07
Localisation : Berceau de la Houille Blanche !
Contact :

Re: écrire au ministre

Message par GillesH38 » 14 juil. 2008, 08:06

c'est à dire que l'idée de la taxe etait surtout une idée au temps où l'énergie n'etait pas chère. Maintenant, je ne vois plus trop en quoi elle est utile, ni même comment on pourrait politiquement la justifier....et l'expérience de la flambée des cours montre que son efficacité n'aurait sans doute pas été énorme finalement !
- Je suis Charlie - "I do not see any harm in people making money if it leads to a lower carbon society " R.K. Pachauri, président du GIEC, interview du 6 mai 2008 à Emirates Business.

Avatar de l’utilisateur
matthieu25
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 3358
Inscription : 21 juil. 2005, 00:17
Localisation : passenans

Re: écrire au ministre

Message par matthieu25 » 14 juil. 2008, 10:29

GillesH38 a écrit :c'est à dire que l'idée de la taxe etait surtout une idée au temps où l'énergie n'etait pas chère. Maintenant, je ne vois plus trop en quoi elle est utile, ni même comment on pourrait politiquement la justifier....et l'expérience de la flambée des cours montre que son efficacité n'aurait sans doute pas été énorme finalement !
Si on avait eu des taxes importantes sur le kérozene, je ne pense pas que l'aviation aurait pris un tel essor...L'économie aérienne et touristique n' aurait pas pris un tel essor.
Mieux vaut tard que jamais. ;)
La religion est la maladie honteuse de l' humanité.la politique en est le cancer(Millon de Montherlant)

Sandro Minimo
Brut lourd
Brut lourd
Messages : 394
Inscription : 22 févr. 2008, 00:01

Re: écrire au ministre

Message par Sandro Minimo » 14 juil. 2008, 10:35

GillesH38 a écrit :c'est à dire que l'idée de la taxe etait surtout une idée au temps où l'énergie n'etait pas chère. Maintenant, je ne vois plus trop en quoi elle est utile, ni même comment on pourrait politiquement la justifier....et l'expérience de la flambée des cours montre que son efficacité n'aurait sans doute pas été énorme finalement !
Je ne suis pas complètement d'accord. C'est vrai que c'est ultra-délicat de justifier politiquement qu'on sur-taxe encore l'essence (et assez injuste), mais si l'on reverse immédiatement l'intégralité des recettes de la taxe pour développer les transports en commun, les systèmes de co-voiturage, d'auto-partage, l'isolation des bâtiments et maisons, chacun pourra y voir son avantage. Mais c'est sûr que ç'aurait été mieux de s'y prendre il y a 3 ans...

de vangelis
Kérogène
Kérogène
Messages : 40
Inscription : 12 nov. 2007, 19:38

Re: écrire au ministre

Message par de vangelis » 14 juil. 2008, 10:40

si tu crois que les politiques en ont à cirer de ce que tu leur racontes......

Lansing
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 1796
Inscription : 18 sept. 2005, 10:58
Localisation : Finis Terae

Re: écrire au ministre

Message par Lansing » 14 juil. 2008, 10:54

Pierre M. Boriliens a écrit : ...
pour une fois le sabir taxpayer serait plus parlant) a payé tout ça,
...
Image

Avatar de l’utilisateur
Angelus68
Gaz naturel
Gaz naturel
Messages : 1022
Inscription : 07 janv. 2008, 00:27

Re: écrire au ministre

Message par Angelus68 » 14 juil. 2008, 12:12

zoorah a écrit :Je suis allée sur le site du gouvernement et j'écris via internet au ministre pour lui demander d'écouter Yves Cochet.
J'ai attiré son attention sur la fin de notre civilisation et le chaos si nous ne faisons rien.
Faites de m^me pour essayer de sensibliser nos politiques car l'heure est grave.
Je vais encore leur écrire à mon retour de vacances pour leur parler du bon sens de jancovici qui recommande plus d'etat et une taxe sur l'energie pour préparer notre pays au changement.

Je l'ai fait quitte à passer pour une folle
Si déja ils écoutent pas Yves Cochet alors je pense pas qu'ils vont t'écouter.
<< La décennie 2010-2020, c'est la décennie de tous les dangers. >>

Yves Cochet

http://www.youtube.com/watch?v=Ulxe1ie-vEY

Avatar de l’utilisateur
oxymore
Goudron
Goudron
Messages : 134
Inscription : 25 juil. 2007, 15:45
Localisation : Paris

Re: écrire au ministre

Message par oxymore » 14 juil. 2008, 15:00

zoorah a écrit : Je l'ai fait quitte à passer pour une folle
Folle ! Non, je dirais naïve.

Si les politiques apportaient des solutions au lieu de déplacer soigneusement les problèmes, cela se saurait depuis longtemps.
C'est comme cela depuis la nuit des temps.

Maintenant pour te remonter le moral, recherche les résultats du jeu oléo qui consistait à trouver la date du franchissement des 100$ pour le baril. Tu vas reprendre espoir en voyant que les "ingénieurs " et les plus brillants analystes du forum se sont joyeusement plantés dans le timing.
Par contre ils ont raison sur le fond, le baril est passé par 100$, mais il va s'en passer des choses inimaginables dans les années qui arrivent, et pas toutes catastrophiques comme l'ambiance générale pourrait te le faire penser.

Désolé je ne suis pas de la race des signeurs.

Avatar de l’utilisateur
guino
Condensat
Condensat
Messages : 564
Inscription : 30 août 2005, 12:40
Localisation : 13 Marseille
Contact :

Re: écrire au ministre

Message par guino » 17 juil. 2008, 16:55

Mais la taxe est toujours d'actualité ...

Zoorah ,je t'envie d'avoir le courage d'agir, même si ce n'est qu'une goutte d'eau, mieux vaut pisser dans un violon que de ne rien faire.

J'espere que tu garderas un peu d'énergie, pas comme la plupart des "vieux" oléocéniens, qui après être passés par des phases d'envie de bouger, se plongent dans l'aquoibonnisme ...
mai 2010. je passais de moins en moins, j'ai acheté mon terrain, commencé à le travailler. L'ambiance sur oléocène se dégrade d'une façon alarmante, peu réjouissant quant à la capacité de l'humanité à réagir à des crises.Je ne me sens plus à ma place ici.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59105
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le ministére de l'économie, le gouvernement, et le pétrole

Message par energy_isere » 08 sept. 2008, 13:06

Prime transports: "une erreur de raisonnement du gouvernement", selon Laurence Parisot

La présidente du MEDEF Laurence Parisot a réitéré lundi son opposition à la prime transports, "une erreur de raisonnement du gouvernement", auquel elle va écrire pour appeler à "une vraie réflexion qui doit être beaucoup plus générale".

"Cette affaire n'est pas raisonnable, c'est une erreur de raisonnement de la part du gouvernement: aujourd'hui les entreprises françaises ne peuvent pas supporter un centime de charge en plus", a assuré Laurence Parisot sur RTL. "Au cours du premier semestre de cette année, il y a eu plus de 50.000 dépôts de bilan, c'est beaucoup plus que l'année précédente, c'est le chiffre le plus élevé depuis plus de dix ans".

De plus, "le prix de l'essence, à 60% ce sont des taxes: qu'est ce qu'on est en train de faire, une taxe sur les taxes? Ce n'est pas raisonnable non plus", a jugé la patronne des patrons. "Nous allons écrire au Premier ministre pour lui expliquer notre position et pour rappeler que tous les transports collectifs urbains sont financés principalement par les entreprises".

"Nous sommes le premier contributeurs au développement de ces transports collectifs, entre quatre et cinq milliards d'euros chaque année", a souligné Laurence Parisot, qui souhaite une "vraie réflexion doit être beaucoup plus générale, plus globale".

"Oui, il y a pas mal de salariés qui souffrent de l'augmentation du prix de l'essence. La réponse à cela, c'est une politique économique qui booste la croissance, et va permettre une augmentation sérieuse du pouvoir d'achat des salariés, qui feront leur arbitrage", a conclu la présidente du MEDEF.
http://www.boursorama.com/infos/actuali ... ws=5847456

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59105
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le ministére de l'économie, le gouvernement, et le pétrole

Message par energy_isere » 08 sept. 2008, 20:05

Hausse de 50 euros de la prime à la cuve

(src : Figaro, JDD, Le Parisien)

Dimanche, la ministre de l'Economie Christine Lagarde a annoncé une hausse de la prime à la cuve, qui passera de 150 à 200 euros.
Cette hausse concerne les approvisionnements effectués entre juillet 2008 et fin mars 2009.

830 000 ménages non imposables ont bénéficié de la prime à la cuve en 2007, a indiqué la ministre au micro de RTL. Le dispositif sera financé par les producteurs et les distributeurs, sans qu'en soit précisé le montant de ce financement.

L'an dernier, la hausse avait été prise en charge par Total pour un montant de 102 millions d'euros ainsi que par d'autres pétroliers.

Enerzine

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59105
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le ministére de l'économie, le gouvernement, et le pétrole

Message par energy_isere » 20 nov. 2008, 19:57

CO2: impot annuel pour les véhicules les plus polluants

(src : Le Monde, AFP, les Echos)

Le ministère de l'Environnement a annoncé mercredi l'annualisation du malus pour les véhicules les plus polluants. \:D/

Cette mesure concernera, à partir de janvier 2009, les véhicules émettant plus de 250 grammes de CO2 par km. Leurs propriétaires seront soumis à un impot de 160 euros par an.

Selon le gouvernement, la mesure concernerait 1% du parc, et 4 marques françaises : La Citroën C6, les Renault Vel Satis et deux Espace.

Cette mesure, qui ne concerne que les nouveaux acheteurs, ne remet pas en cause le bonus malus imposé à l'achat d'un véhicule.

Enerzine

Avatar de l’utilisateur
Cheb
Charbon
Charbon
Messages : 286
Inscription : 30 nov. 2005, 12:06
Localisation : Ariège

Re: Le ministére de l'économie, le gouvernement, et le pétrole

Message par Cheb » 21 nov. 2008, 00:39

Selon le gouvernement, la mesure concernerait 1% du parc, et 4 marques françaises : La Citroën C6, les Renault Vel Satis et deux Espace.
Hmmm la phrase est ambigue : seule les voitures Françaises seraient imposées ? :-k
"Si vous n'aimez pas mes idées, ce n'est pas grave, j'en ai d'autres" (Marshall Mc Luhan)

Avatar de l’utilisateur
Aerobar
Modérateur
Modérateur
Messages : 1125
Inscription : 15 mai 2005, 15:31
Localisation : Paris
Contact :

Re: Le ministére de l'économie, le gouvernement, et le pétrole

Message par Aerobar » 02 mai 2010, 12:26

Le Canard Enchaîné de cette semaine :
Vous ne pouvez pas consulter les pièces jointes insérées à ce message.
Nous sommes tous voués à devenir ennuyeux.
Paul Valéry, Autres Rhumbs

Répondre