Rencontres politiques fédérales

discussions pour le Quebec.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Wolfric
Kérogène
Kérogène
Messages : 26
Inscription : 08 mars 2006, 04:57
Localisation : Roberval
Contact :

Rencontres politiques fédérales

Message par Wolfric » 11 mai 2006, 21:58

Bonjour,

Chaque geste compte mais il faut faire les bon gestes.

Ce midi j'ai diné avec l'attaché politique de Michel Gauthier, Leader Parlementaire du Bloc Québecois.

J'ai utilisé l'introduction et le rapport complet sur le déclin du pétrole pour le sensibiliser au dossier. Ma crédibilité et l'objectivité du rapport on fait en sorte que j'était très entendu. Il ne faut pas négliger que c'est aussi un ami personnel jusqu'a un certain point (a Roberval, toutes les personnes qui s'impliquent finissent par devenir des amis.)

Ce qui est important de la rencontre, c'est que lorsque j'ai bien vu qu'il avait compris le problème et les conséquences possibles, j'ai passé à l'action. Je lui ai dit que ce qui importe c'est de s'assurer de maintenir des réserves alimentaire adéquates afin de se prémunir des effets potentiels. On s'occupera de ce qui est faisable pour modifier notre style de vie a la suite des problèmes.

Je lui ai dit que l'on avait potentiellement entre 1 mois et 3 ans pour se préparer mais que beaucoup de choses devaient être faite en peu de temps.

Je lui ai demandé ce qu'il pouvait faire pour ce problème dans les prochains jours. Il a été très coopérateur. Il siège sur le comité de la sécurité publique et indique que c'est un endroit ou la présentation sera très utile. Il va m'aider pour faire cheminer le dossier auprès des personnes qu'il connait.

Il va aussi parler du dossier a Michel Gauthier afin qu'il puisse ammener le sujet au niveau de la politique fédérale et ainsi mettre les média au courrant de la problématique. Il faudra s'assurer de véhiculer le bon message au niveau politique.
Planter un jardin sauver une personne
Faitre planter des jardins et sauver des personnes!

Avatar de l’utilisateur
cicero
Charbon
Charbon
Messages : 260
Inscription : 22 août 2005, 18:34
Localisation : Île de la Tortue

Re: Rencontres politiques fédérales

Message par cicero » 16 mai 2006, 03:54

Wolfric a écrit :Ce midi j'ai diné avec l'attaché politique de Michel Gauthier, Leader Parlementaire du Bloc Québecois.
espérons que cela permettra de tourner suffisament le titanic canadien pour éviter le pire... une famine par exemple.
Les peuples heureux n'ont pas d'Histoire.

Avatar de l’utilisateur
thorgal
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 1955
Inscription : 05 nov. 2005, 17:55
Localisation : Copenhague

Message par thorgal » 16 mai 2006, 09:56

Salut Wolfric,

tant qu'a causer politique, parle-lui de la Suede!! un gouvernement democratique d'un pays de type 'occidental' a decide de prendre en compte le peak-oil dans sa politique energetique : la strategie est simple -> supprimer la dependance au petrole d'ici 15 ans la facon, c'est une autre histoire ... . Si c'est pas un argument de poids, je sais pas trop ce qu'il faut pour convaincre qu'il y a un probleme serieux a ce niveau.

Wolfric
Kérogène
Kérogène
Messages : 26
Inscription : 08 mars 2006, 04:57
Localisation : Roberval
Contact :

Message par Wolfric » 16 mai 2006, 15:06

Bonjour Thorgal,

J'ai bien entendu utilisé toutes les avancées politiques faites depuis quelques mois concernant le problème de l'approvisionement en pétrole.

Mon objectif est de tenter de faire passer ma région au travers d'une crise alimentaire potentielle.

Lorsque cette crise sera passée, on va certainement automatiquement développer une économie basé sur le troc et sur la production locale.

Ce qui va probablement me manquer le plus, c'est le dentifrice!

Les rencontres vont bien et on va voir ce que l'on peut faire!.
Planter un jardin sauver une personne
Faitre planter des jardins et sauver des personnes!

Avatar de l’utilisateur
thorgal
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 1955
Inscription : 05 nov. 2005, 17:55
Localisation : Copenhague

Message par thorgal » 16 mai 2006, 15:13

Wolfric,

le dentifrice ... j'avais pose la question sur le forum les quelques jours apres mon inscription je crois. Y a des substituts :D mais va falloir soit reposer la question, soit aller a la peche aux vieux posts :lol:

Wolfric
Kérogène
Kérogène
Messages : 26
Inscription : 08 mars 2006, 04:57
Localisation : Roberval
Contact :

Message par Wolfric » 16 mai 2006, 15:48

Sans m'étendre sur le dentifrice :D, un collègue au travail ma donné une solution simple : Le bicarbonate de soude (Arm and Hammer, Soda, La petite Vache, etc) et une saveur menthée. Le tout est probablement facilement produisible localement :-D .

Je risque d'avoir plus de temps prochainement pour monter mon organisation locale pour répondre aux effets du pic pétrolier.

Je vais lui trouver un nom intéressant, marketing, positif, qui vise l'avenir et le changement, qui laisse présager un avenir meilleur. La vision et la mission seront probablement très bien défini.

Avec la ville de Roberval et des possibilités de financement par le programe IDEC-RC (un programme fédéral) je pense qu'il est possible de mettre en place un cellule de réponse rapidement.

Je vous tien au courant rapidement.
Planter un jardin sauver une personne
Faitre planter des jardins et sauver des personnes!

Avatar de l’utilisateur
Cassandre
Modérateur
Modérateur
Messages : 2495
Inscription : 14 sept. 2005, 02:18
Localisation : Toulouse

Message par Cassandre » 16 mai 2006, 15:49

(l'argile, avec un peu d'huile essentielle de menthe ou de citron…)
regarder Oléocène
« No fate but what we make » (Sarah) « If you're listening to this, you are the resistence. » (John)

Wolfric
Kérogène
Kérogène
Messages : 26
Inscription : 08 mars 2006, 04:57
Localisation : Roberval
Contact :

Message par Wolfric » 16 mai 2006, 21:43

Il y aura aussi bientôt une rencontre avec le conseil de ville de Roberval et l'objectif est de faire adopter une résolution du même style que la résolution de la ville de Portland.

Je vous tien au courant des développements.

j'ai la possibilité d'avoir un peu de temps libre (c'est une denrée rare dans mon cas) pour mettre sur pied une association local et semi-régionale pour évaluer les risques et les possibilités de réponses au problèmes du pic pétrolier.

Dès que je trouve le nom, je vous en parle.

Si vous avez des suggestions, c'est bienvenue. Le nom ne doit pas contenir les mots suivants :

- Pétrole, pic, pic pétrolier, essence, etc
- communautaire et les mots de la même famille
- Bénévole et autres mots similaires.

C'est important parce que tous ces mots ont une connotation péjoratives et orienté vers un problème. Je veux donner un aspect positif a cet crise autant que possible.

Vous en entendrez parler, dès que c'est sur pied.
Planter un jardin sauver une personne
Faitre planter des jardins et sauver des personnes!

Avatar de l’utilisateur
cicero
Charbon
Charbon
Messages : 260
Inscription : 22 août 2005, 18:34
Localisation : Île de la Tortue

Message par cicero » 14 juin 2006, 04:55

EDIT: --Désolé pour le double post (?) --
Dernière modification par cicero le 16 juin 2006, 01:23, modifié 1 fois.
Les peuples heureux n'ont pas d'Histoire.

Avatar de l’utilisateur
cicero
Charbon
Charbon
Messages : 260
Inscription : 22 août 2005, 18:34
Localisation : Île de la Tortue

Message par cicero » 14 juin 2006, 15:19

Wolfric a écrit : Mon objectif est de tenter de faire passer ma région au travers d'une crise alimentaire potentielle.
C'est là chose qui m'inquiète le plus, vue l'infinie dépendance de notre agricuture industrielle face au pétrole et à l'énergie en générale. Je trouve que c'est une bonne initiative, mais il ne faudrait pas oublier que d'autre région ne seront pas aussi bien préparée. Et des mouvements migratiores importants risquent de survenir en cas de disette (voir de famine). Il serait sage de prévoir des moyens d'acueillir ces migrants affamés pour éviter d'accroitre les tention déjà vive et l'éclatement de violences.
Wolfric a écrit :Lorsque cette crise sera passée, on va certainement automatiquement développer une économie basé sur le troc et sur la production locale.
Je travaille présentement sur un essais sur une économie post-pétrole / post-monétaire. Et je ne crois pas que le troc est grand avenir, ce n'est qu'une transposition du mode d'échange propre au monétarisme dans un context sans monaie ce qui selon mes recherche sur les civilisations anciennes est impraticable à large echelle. Les société ancienne avait une économie de réciprocité et non de troc.

Par contre il est clair que la nouvelle économie sera très fortement locale. Les trasports devenant de plus en plus dispendieux.
Les peuples heureux n'ont pas d'Histoire.

Wolfric
Kérogène
Kérogène
Messages : 26
Inscription : 08 mars 2006, 04:57
Localisation : Roberval
Contact :

Message par Wolfric » 14 juin 2006, 23:13

Je travaille sur une monnaie locale basée sur les principes de la monnaie de Salt Spring en Colombie-Britanique.

Je vien tout juste de rencontrer un groupe de personnes qui vont m'aider à former des familles à faible revenus et des personnes avec emploi précaire pour faire de l'agriculture Bio-Intensive. L'objectif est de former le plus de monde envers des pratiques simples qui produise beaucoup et de leur donner une meilleure qualité de vie en leur permettant d'accéder à plus de légumes.

L'autre objectif en attendant une crise potentielle ou un simple ralentissement économique est de favoriser l'activité économique autour de ces jardins. La monnaie locale va probablement être mis en place l'an prochain pour favoriser l'économie locale.

La ville de Roberval va probablement rendre disponible une parcelle de terrain relativement grande pour que l'on puisse mettre sur pied la formation. On regarde aussi les possibilités d'obtenir de l'aide financière d'emploi Québec et de la commission scolaire du pays des Bleuets pour monter la formation.

Dans la formation, il y aura de la pratique pour préparer le sol dès l'automne, préparer les cases pour les semis et enfin réaliser les semis pendant l'hiver et le printemps. La formation se termine avec le début de la plantation. Le principe de la formation reste à voir mais je pense que ce sera très acceptable.

En passant mon rapport d'analyse en français est relativement bien reçu et je m'en sert pour former les gens 2 ou 3 personnes à la fois. C'est plus durable et important que trop de monde par une campagne médiatique.

De par mon travail de directeur général d'une chambre de commerce et parce que je suis impliqué dans 12 comités différents a Roberval, il m'aurait été très facile d'envoyer des communiqués de presse aux médias locaux et régionaux mais j'hésite encore. Moi et mon entourage municipal on craint les répercussions et l'effet de panique que cela pourrait créer.

Je tente aussi de mettre le changement qui va arriver le plus positif possible. Mes positions ne sont pas très bienvenues au niveau du conseil d'administration de la Chambre de commerce. Il est vrai que j'ai une vue d'ensemble du problème que je considère systémique et que j'ai développé un ensemble de pistes de solutions inter-reliés pour le système complet. Je vais mettre en ligne d'ici quelques temps un site web dédié aux solutions locales que je vais pousser et mettre de l'avant dans mon secteur. Enfin ces grands concepts et le problème pétrolier pèse lourd sur les administrateurs et ils ne veulent pas tellement que je leurs en parle.

De toute façon je leur ai dit que j'allais poursuivre les planifications en ce sens et tranquillement mais sûrement je met de plus en plus de monde a la cause. Je maquille le problème de la façon la plus positive possible. J'ai deux bonnes raisons pour cela :

1. Il est plus facile de faire agir les gens quand ils perçoivent que les changements seront relativements positifs, donc il faut camouffler certains faits.

2. Les implications pourraient ou ne pourraient pas être désastreuses à court terme, tout reste à expérimenter.

Si les évènements se précipitent, ils auront au moins quelques personnes qui peuvent aider à faire passer les moments difficilent. Si les évènements se développent de façon graduelle, nous aurons le temps de former suffisament de personnes pour que le mouvement prennent une bonne ampleur et que plus de gens soient préparés dans l'ensemble.

En prenant pour acquis qu'une crise innévitable est pour se produire d'ici la fin de l'automne ou le début de l'hiver, les réserves de nourriture pourraient ou ne pourraient pas être suffisantes, cela reste à vérifier. Si elles ne sont pas suffisantes, c'est du ressort du comité de la sécurité civile, créé pour gérer les situations de crises.

Je vais faire des démarches auprès de ce comité pour qu'Ils s'assurent de la disponibilité alimentaire en cas de crise des transports. Le responsable local de la sécurité alimentaire est déjà au courrant du problème et à eu une copie du rapport d'analyse. Incidemment il est l'attaché politique du Député Michel Gauthier. Il prend cette menace au sérieux et je vais probablement avoir une rencontre a ce sujet bientôt.

Je n'ai pas de prise sur les marchés mondiaux et seulement qu'une influence légère auprès des institutions de Roberval. Par contre j'utilise toute la crédibilité que j'ai accumulé au cours de mes 8 années de bénévolat dans plusieurs comités différents pour faire avancer ce dossier.
Planter un jardin sauver une personne
Faitre planter des jardins et sauver des personnes!

Avatar de l’utilisateur
cicero
Charbon
Charbon
Messages : 260
Inscription : 22 août 2005, 18:34
Localisation : Île de la Tortue

Message par cicero » 16 juin 2006, 01:58

Wolfric a écrit :Je travaille sur une monnaie locale basée sur les principes de la monnaie de Salt Spring en Colombie-Britanique.
Intéressant concept
Wolfric a écrit : Je viens tout juste de rencontrer un groupe de personnes qui vont m'aider à former des familles à faible revenus et des personnes avec emploi précaire pour faire de l'agriculture Bio-Intensive. L'objectif est de former le plus de monde envers des pratiques simples qui produise beaucoup et de leur donner une meilleure qualité de vie en leur permettant d'accéder à plus de légumes.
C'est une bonne idée, la meilleurs façon de combattre une famine c'est de montrer au plus de gens possible comment cultiver la terre. Pour ma part j'utilise une méthode de culture dérivé directement des travaux de Masanobu Fukuoka. Ce qui réduit le travail au minimun et laisse faire la nature.
Wolfric a écrit :L'autre objectif en attendant une crise potentielle ou un simple ralentissement économique est de favoriser l'activité économique autour de ces jardins. La monnaie locale va probablement être mis en place l'an prochain pour favoriser l'économie locale.
C'est déjà un bon début, et une bonne stratégie de formé une microéconomie autour de ce jardin. Avec ou mieux sans monnaie (réciprocité; don contre-don, etc). Ce qui peut être agrandis en recopiant le modèle sur plusieurs jardins interconnecté. C'est un peu ce que je veux proposer chez nous. (Je posterai un lien sur mon essais une fois terminer sur ce fil.)
Wolfric a écrit : En passant mon rapport d'analyse en français est relativement bien reçu et je m'en sert pour former les gens 2 ou 3 personnes à la fois. C'est plus durable et important que trop de monde par une campagne médiatique.
On peut le télécharger quelque part ton rapport d'analyse? Je pense à essayer d'aborder le sujet du PP avec ma municipalité ça pourrait être un outil pour les convaincres de prendre certaines mesures.

Je pense que tu as raison de prendre les gens par 2-3 c'est un sujet qui demande bcp d'explications et qui est accompagné de bcp d'incrédulité. Par ailleurs, ça permet de modulé la quantité de réalité froide donnée selon la capacité des gens à l'accepter...

J'avoue par contre que c'est plus simple depuis que le baril se tiens près de 70$ de semer un doute sur l'inépuisabilité du pétrole... ;-)
Les peuples heureux n'ont pas d'Histoire.

Wolfric
Kérogène
Kérogène
Messages : 26
Inscription : 08 mars 2006, 04:57
Localisation : Roberval
Contact :

Message par Wolfric » 16 juin 2006, 06:07

Le rapport d'analyse en français se nomme "Le déclin de l'économie pétrolière" Il est facilement trouvable en mettant le titre dans google. Il est aussi présent sur Oléocene dans la section Québec sous la rubrique rapport d'analyse en français. Il est aussi dans la section ressource.

Il est accompagné par un powerpoint (diapositives) de 55 pages. Imprimé en 4 pages par feuille est un bon début d'introduction.

J'ai aussi traduit le témoignage de Alan Greenspan devant le comité sénatorial des relation étrangères dans la section Actualité.

Les travaux en vue de démarrer une formation en jardinage biointensif va de bon train et je pense que l'on pourra démarrer cet automne.

Je vais aussi traduire le texte du discours fait par Ben Bernanke le 15 juin devant le Chicago Economic Club. Je me sert de ces traductions pour indiquer que nous sommes probablement déjà passé le pic de production. A tout le moins les deux articles présentent des avertissements tout de même très sérieux sur les effets économiques.

Au niveau économique je pense qu'une récession ou une dépression pourra probablement arriver vers la mi-octobre, au retour de la chasse. Je pense que cette récession pourra nous aider à accélérer l'implantation de jardin. Bernanke ne semble pas vouloir maintenir un dollar fort au cours de cette crise et utilisera les méthodes de dévaluation du dollar.

Ce que l'on va avoir comme résultat est difficilement prévisible, tout reste à voir.
Planter un jardin sauver une personne
Faitre planter des jardins et sauver des personnes!

Avatar de l’utilisateur
cicero
Charbon
Charbon
Messages : 260
Inscription : 22 août 2005, 18:34
Localisation : Île de la Tortue

Message par cicero » 18 juin 2006, 05:06

Wolfric a écrit :Le rapport d'analyse en français se nomme "Le déclin de l'économie pétrolière" Il est facilement trouvable ...
Merci ce sera certainement très utile dans mon projet. Ainsi que le PPT.
Wolfric a écrit :Au niveau économique je pense qu'une récession ou une dépression pourra probablement arriver vers la mi-octobre, au retour de la chasse.
La TD semble être de ton avis, elle annonçait, il y a peu, qu'elle prévoyait un ralentissement économique... et une baisse du pétrole (là je suis très sceptique). Alors, si on a bel et bien atteint le pic, comme plusieurs faits troublants me le laisse penser. Tu risque d'être près de la vérité...

Et à partir de ce moment Dieu seul sait où va s'arrêter la chute au enfer... :-(
Les peuples heureux n'ont pas d'Histoire.

Avatar de l’utilisateur
Saratoga Elensar
Condensat
Condensat
Messages : 542
Inscription : 06 nov. 2007, 19:37

Re: Rencontres politiques fédérales

Message par Saratoga Elensar » 26 déc. 2007, 23:28

Le Parti Socialiste Européen propose de créer un Forum européen sur le pétrole
Un forum qui se pencherait sur la façon de mettre fin à la dépendance de l'Europe vis-à-vis du pétrole: telle est l'idée du président du PSE Poul Nyrup Rasmussen et de la chef de file des sociaux-démocrates suédois Mona Sahlin, qui proposent de créer un 'Forum sur le pétrole' pour étudier la question, avec la participation de représentants politiques, de l'industrie, de la communauté scientifique et des institutions européennes.

Le Forum élaborerait un programme pour réduire la dépendance de l'Europe vis-à-vis du pétrole en identifiant les réglementations européennes qui sont en contradiction avec les efforts pour mettre fin à cette dépendance et en proposant de nouvelles politiques au niveau européen.

"Le pétrole, à l'instar des carburants fossiles, contribue à jusqu'à 90% des émissions des gaz à effet de serre", a déclaré Mona Sahlin. "Afin de lutter contre les changements climatiques, nous devons mettre fin à notre dépendance envers le pétrole."

"Le coût croissant du pétrole constitue une menace majeure pour nos économies", a ajouté Poul Nyrup Rasmussen "et peut être la cause de nouvelles instabilités et de conflits."

La proposition formulée par Mme Sahlin et M. Rasmussen fait suite à l'expérience réussie de la 'Commission pour l'indépendance vise-à-vis du pétrole' créée en Suède par l'ancien premier ministre Göran Persson et qui a présenté un rapport en juin 2006 sous le titre "Faire de la Suède une société sans pétrole'.

Dans une lettre adressée au président de la Commission européenne José Manuel Barroso, M. Rasmussen et Mme Sahlin proposent que le forum soit composé de représentants des entreprises et de l'industrie, d'organisations agricoles et environnementales, de la communauté scientifique, des Etats membres de l'UE, de la Commission européenne et des syndicats. "Grâce à la participation des grands acteurs et opérateurs au sein du Forum européen sur le pétrole, nous pouvons trouver un consensus large sur ce qu'il convient de faire".
another world is not only possible, she is on her way, on a quiet day i can hear her breathing

Répondre