Emprunt et stratégie à longs termes

discussions pour le Quebec.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

postcarbon15
Kérogène
Kérogène
Messages : 63
Inscription : 24 avr. 2005, 16:08
Localisation : AURILLAC ( 15 )

Emprunt et stratégie à longs termes

Message par postcarbon15 » 16 août 2005, 15:51

Un bref exposé de ma situation personnelle mais qui , je crois, est celle de beaucoup d'oleoceniens.
Je suis actuellement locataire de mon logement. J'envisage depuis longtemps de construire une maison MAIS il me faut emprunter à la banque. De là, le peak oil amène plusieurs questions:

- Faut-il se dépêcher d'emprunter avant que les taux d'intérêt n'explosent avec la recession économique imminente ?
- Faut emprunter une maximum en espérant que le système financier se casse la figure ensuite ?
- faut-il investir à fond dans l'autonomie ( énergie, eau, nourriture (potager ) ) quitte à griller ses dernières économies ? C'est théoriquement possible avec solaire+éolien+récupération d'eau de pluie.
le cas idéal: à la campagne avec du terrain.

Si le système financier s'écroule avec le pic, soit les banques feront faillites et les emprunteur ne seront pas tenu de rembourser, soit il y aura des millions de particuliers incapables de payer. On voit mal, dans ces conditions, les créanciers engager une armée de chasseurs de prime pour réclamer son dû... :-D
Qu'en pensez-vous ? Si vous êtes dans la même situation que moi, votre avis m'intèresse au plus haut point.

fabinoo

Message par fabinoo » 16 août 2005, 17:19

Je ne suis pas exactement dans la même situation que toi, puisque je n'envisage en aucun cas d'investir dans un logement. Cependant, moi aussi je souhaite acheter, non pas une maison, mais des terrains agricole, donc il semble bien que nous ayons le même problème.

A mon avis, ce n'est pas en général une bonne affaire d'acheter dans l'immobilier aujourd'hui, vu que les prix sont 50% au-dessus de la normale. J'ai d'ailleurs trouvé ça aujourd'hui :
http://www.foncier.org/statistiques/Urbanissimo2004.htm

Si véritablement tu trouves la maison de tes rêves et que tu décides d'acheter quand même, surtout ne le fais que si tu es capable d'assumer un emprunt court (15 ans). Emprunte alors à taux fixe impérativement, ça ne peut plus baisser significativement, mais en revanche ça risque bien comme tu le dis de monter très fort. L'observation de ces deux principes te préservera de ça : http://www.oleocene.org/phpBB2/viewtopic.php?t=608

Quant au type de logement, il y a deux écoles qui me semblent se tenir : soit au coeur d'une grande ville, avec des commerces de proximité permettant de vivre sans voiture (c'est d'ores et déjà une économie de 500 euros par mois en moyenne); soit carrément à la campagne ou dans un village, avec du terrain, je dirais au moins 1000m² par personne.


Dernier point : il ne faut pas compter sur la faillite du système pour éviter de rembourser. Il n'y a qu'à voir les films de Moore (Roger and me, The big one), pour voir comment ça se passe quand tout s'effondre : le dernier à avoir du boulot, c'était le policier chargé des expulsions.

n.g
Charbon
Charbon
Messages : 250
Inscription : 01 déc. 2004, 23:25

Message par n.g » 16 août 2005, 18:01

fabinoo a écrit :Dernier point : il ne faut pas compter sur la faillite du système pour éviter de rembourser. Il n'y a qu'à voir les films de Moore (Roger and me, The big one), pour voir comment ça se passe quand tout s'effondre : le dernier à avoir du boulot, c'était le policier chargé des expulsions.
Sauf si la grosse majorité des gens qui ont emprunté arrêtent de rembourser, dans ce cas il n'y aura pas assez de flics pour virer tout le monde ;)

Avatar de l’utilisateur
matthieu25
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 3358
Inscription : 21 juil. 2005, 00:17
Localisation : passenans

Les flics ont du boulot...

Message par matthieu25 » 16 août 2005, 20:01

Avec la faillite du systeme les flics la justice et les prisons vont pas chomer à moins que la révolution tant souhaitée par certains membres ne fasse son apparition soudaine.. :-D

Avatar de l’utilisateur
Sylvain
Modérateur
Modérateur
Messages : 1836
Inscription : 17 déc. 2004, 08:34

Re: EMPRUNT ET STRATEGIE A LONG TERME

Message par Sylvain » 16 août 2005, 21:28

postcarbon15 a écrit :J'envisage depuis longtemps de construire une maison
Peut-être est-il préférable d'acheter une maison déjà faîte, plutôt que de construire et de diminuer encore la surface des terres cultivables ?
L'exode rural a probablement laissé des maisons vides dans quelques villages ?

kraveunn
Charbon
Charbon
Messages : 287
Inscription : 16 avr. 2005, 19:37

Re: EMPRUNT ET STRATEGIE A LONG TERME

Message par kraveunn » 16 août 2005, 21:49

Sylvain a écrit :
postcarbon15 a écrit :L'exode rural a probablement laissé des maisons vides dans quelques villages ?
Pas probablement...certainement ; ici, en corrrèze, il y a même des hameaux entiers laissés à l'abandon. Pour les passionnés de rénovation des vieilles pierres qui ne plaignent pas ni leur temps, ni leurs éfforts, il y a à faire :D
Dernière modification par kraveunn le 16 août 2005, 22:20, modifié 1 fois.

fabinoo

Message par fabinoo » 16 août 2005, 22:07

Ca fait une dizaine d'années que j'avais pensé à mon premier hameau.
Il y a des exemples très réussis de réhabilitation, mêlant agriculture bio et tourisme vert.
Acheter une maison dans un coin considéré comme desherité, ça doit pouvoir se faire à 500 euros le m².
Quand mes parents ont vendu la maison de mon enfance dans un village pourtant encore bien vivant (la pop est passée de 90 hab à 200 entre 1980 et 2000), dans une zone assez touristique, les 6 pièces sur 100m² valaient 60 000 euros. Ca devait être en 1997.
Je ne sais pas si la flambée de l'immobilier a eu un gros impact sur les hameaux déserts. Je ne pense pas.

kraveunn
Charbon
Charbon
Messages : 287
Inscription : 16 avr. 2005, 19:37

Message par kraveunn » 16 août 2005, 22:22

Je ne pense pas ; seulement, le gros inconvénient c'est d'obtenir un crédit pour rénover de l'ancien...pas facile, voir impossible...les banques ne prètent que pour construire du neuf.

lafripouille
Kérogène
Kérogène
Messages : 13
Inscription : 13 août 2005, 01:02

Message par lafripouille » 17 août 2005, 11:16

fabinoo a écrit : Acheter une maison dans un coin considéré comme desherité, ça doit pouvoir se faire à 500 euros le m².
aujourd'hui les prix sur Nice : 2500 euros à 5000 euros le m2 identiques à Paris centre je pense ....
identique pour l'arriere pays, si tu veux renover faut compter 100 à 150000 euros

postcarbon15
Kérogène
Kérogène
Messages : 63
Inscription : 24 avr. 2005, 16:08
Localisation : AURILLAC ( 15 )

AU SUJET DU POST

Message par postcarbon15 » 17 août 2005, 14:13

Au prix où se négocie actuellement les ruines, il est plus rentable de constuire du neuf. A moins bien sur, que vous n'ayez trouvé la maison de caractère de vos rêves à retaper...
Pour moi, le pic entrainera le retour à une société à dominante rurale car il faudra énormément de main d'oeuvre pour cultiver sans engrais et sans moyens mécaniques. Je mise donc sur une propriété à la campagne.

Personnellement, je compte autoconstruire ma maison pour réduire le coût de la construction et avoir plus de terrain en contrepartie. Je suis intéressé par les concepts écologiques d'autosuffisance alimentaire ( Pierre Rabhi ) et de maison autonome en énergie ( Patrick Baronnet ). Si vous avez des projets dans ce sens, n'hésitez pas à me contacter.

En fait, le post que j'ai créé est trop vaste, il faudrait le décomposer en plusieurs sujets:
- construire ou rénover ?
- à la ville ou à la campagne ?
- emprunter, combien et sur quelle durée?
- du terrain ou pas ?
- autosuffisance ? ETC...
Ca permettrait de relancer la discussion sur des bases plus précises.
Qui commence ?

fabinoo

Message par fabinoo » 17 août 2005, 14:31

aujourd'hui les prix sur Nice : 2500 euros à 5000 euros le m2 identiques à Paris centre je pense ....
identique pour l'arriere pays, si tu veux renover faut compter 100 à 150000 euros

Au prix où se négocie actuellement les ruines, il est plus rentable de constuire du neuf. A moins bien sur, que vous n'ayez trouvé la maison de caractère de vos rêves à retaper...

Il ne faut pas confondre vieille maison à proximité d'une grande ville, très chere, parce que tout le monde rêve de vivre à la campagne avec les avantages de la ville, et régions vraiment abandonnées comme on en trouve dans les massifs montagneux éloignés des villes et sans grande indutrie touristique (Massif Central, probablement Jura, certaines zones des Pyrennées et Corse). Je vous garantis que dans ces zones, on n'est pas loin des 500 euros/ m² pour une maison immédiatement habitable.

Maintenant, l'idée d'autoconstruction, ça me plaît aussi.

Avatar de l’utilisateur
nicolasParis03
Goudron
Goudron
Messages : 141
Inscription : 03 août 2005, 11:27
Localisation : PARIS

Message par nicolasParis03 » 17 août 2005, 14:40

Je me souviens d'un séjour à NAJAC (12270), voilà quelques années. Que de bicoques à vendre dans le village !
Une idée des prix par là bas ?
En ces temps d’imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire (George Orwell)

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59990
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: EMPRUNT ET STRATEGIE A LONG TERME

Message par energy_isere » 18 août 2005, 21:06

postcarbon15 a écrit :Un bref exposé de ma situation personnelle mais qui , je crois, est celle de beaucoup d'oleoceniens.
Je suis actuellement locataire de mon logement. J'envisage depuis longtemps de construire une maison MAIS il me faut emprunter à la banque. De là, le peak oil amène plusieurs questions:

- Faut-il se dépêcher d'emprunter avant que les taux d'intérêt n'explosent avec la recession économique imminente ?
- Faut emprunter une maximum en espérant que le système financier se casse la figure ensuite ?
- faut-il investir à fond dans l'autonomie ( énergie, eau, nourriture (potager ) ) quitte à griller ses dernières économies ? C'est théoriquement possible avec solaire+éolien+récupération d'eau de pluie.
le cas idéal: à la campagne avec du terrain.

Si le système financier s'écroule avec le pic, soit les banques feront faillites et les emprunteur ne seront pas tenu de rembourser, soit il y aura des millions de particuliers incapables de payer. On voit mal, dans ces conditions, les créanciers engager une armée de chasseurs de prime pour réclamer son dû... :-D
Qu'en pensez-vous ? Si vous êtes dans la même situation que moi, votre avis m'intèresse au plus haut point.
Salut postcarbon15 !

je suis précisément dans ta problématique, ou plutot je l'était il y a 6 mois. Car j'ai maintenant pris les décisions pour ma situation personelle et je peux te répondre :

je viens d' acheter un terrain (taux fixe à la banque!)
je vais faire construire (ca sera taux fixe aussi)

je me dépeche effectivement avant que les taux remontent.

Prévision de chauffage = pompe à chaleur avec champ de captage dans le sol (appelé de facon impropre géothermie). Surtout pas le fuel :-x .

et si il me reste encore quelques ressources financiéres : une cuve de 3000 litre pour la récupération d'eau de pluie pour essayer de tenir un peu mieux en canicule.

et puis je commence à penser au potager.

pas de 4x4 ni de grosse berline. 100 km/H sur Autoroute (effet trés visible sur la consommation).

Mais tout ceci est bien sur personnel, chacun prenant ses décisions en fonction de sa localisation (Paris , grande ville ou province), de sa situation familiale, et de ses moyens financiers.
Bye

Avatar de l’utilisateur
nicolasParis03
Goudron
Goudron
Messages : 141
Inscription : 03 août 2005, 11:27
Localisation : PARIS

Message par nicolasParis03 » 19 août 2005, 14:53

Bon alors personne connait les prix dans la région de Najac ? :-(
En ces temps d’imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire (George Orwell)

fabinoo

Message par fabinoo » 19 août 2005, 15:37

Pour les terrains, tu peux aller sur le site de legifrance.
Tu tapes terres agricoles dans accès thématique, et tu as les extraits du JO relatifs à la valeur vénale moyenne des terres agricoles.

Pour l'Aveyron, c'est pas cher.
EDIT : enfin, y'a des coins pas trop chers...


Tu viens pique-niquer dimanche ?

Répondre