Suisse

Suisse, Belgique, luxembourg...

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 65479
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Suisse

Message par energy_isere » 05 août 2017, 15:31

Suisse : la plus vieille centrale nucléaire du monde à l'arrêt pour travaux

le 05 août 2017

Le deuxième réacteur de la centrale nucléaire de Beznau, en Suisse, a dû être arrêté dans la nuit de vendredi à samedi, a annoncé le gestionnaire de cette plus vieille centrale nucléaire du monde. Le réacteur Beznau 2 a été stoppé pour des "travaux de réparation" suite à un problème constaté à "l'extrémité d'un câble électrique de 220 kilovolt", a indiqué Axpo dans un communiqué. Le premier réacteur de la centrale est déjà à l'arrêt depuis mars 2015 pour des raisons techniques.
...................
http://www.europe1.fr/international/sui ... ux-3404345

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 65479
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Suisse

Message par energy_isere » 13 janv. 2018, 20:05

Suisse : Le démantèlement des centrales nucléaires coûtera plus cher que prévu

21 décembre 2017

Les coûts de désaffectation des centrales nucléaires et de gestion des déchets radioactifs ont été sous-estimés en Suisse selon une étude. Ils seraient plus élevés de 700 millions.

Des experts indépendants ont examiné l'étude de coûts 2016 et ont conclu qu'il faut tabler sur 23,5 milliards de francs plutôt que sur 22,8 milliards. Publiée il y a environ un an, l'étude initiale a été réalisée par swissnuclear pour le compte de la commission pour le fonds de désaffectation et le fonds de gestion des déchets (STENFO).

Démantèlements étudiés à l'étranger
La gestion des déchets nucléaires est basée sur le principe du pollueur-payeur. Les exploitants des centrales doivent donc alimenter deux fonds qui doivent couvrir la gestion des déchets radioactifs ainsi que le futur démantèlement des centrales.

Dans leur examen mené au cours des derniers mois, les experts indépendants ont comparé les résultats de l'étude aux coûts de désaffectation et de gestion des déchets de centrales nucléaires étrangères, détaille jeudi le STENFO. Ils ont conclu que si le calcul des coûts de swissnuclear est "solide et correct", certains points nécessitaient d'être adaptés.
https://www.rts.ch/info/suisse/9192948- ... prevu.html

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 65479
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Suisse

Message par energy_isere » 24 mars 2018, 12:57

Suisse: redémarrage du premier réacteur de la plus vieille centrale nucléaire du monde

AFP parue le 20 mars 2018

La centrale nucléaire suisse de Beznau, la plus vieille au monde, a redémarré son premier réacteur, arrêté depuis mars 2015 pour des raisons techniques, a annoncé mardi son gestionnaire Axpo.

En service depuis 1969, Beznau, installée dans le canton d'Aargau (nord de la Suisse), près de la frontière allemande, a le record mondial de longévité depuis la fermeture du réacteur d'Oldsbury en Grande-Bretagne en 2012. "L'unité 1 de la centrale nucléaire de Beznau est de nouveau connectée au réseau après l'accord donné par l'Inspection fédérale suisse de la sécurité nucléaire (ENSI), et après avoir subi des inspections et tests approfondis", a expliqué la société d'exploitation dans un communiqué.

Le réacteur numéro 2 avait lui été reconnecté au réseau le 7 août 2017, après une interruption de trois jours due à un problème technique. "La centrale va de nouveau contribuer à la production d'énergie domestique et à la sécurité de l'approvisionnement en Suisse", s'est félicité Axpo.

Durant l'arrêt du réacteur 1, "d'importants travaux de rénovation et de modernisation" ont été menés, a souligné Axpo, citant notamment la mise en place d'un "système additionnel d'alimentation d'urgence en cas de tremblement de terre ou d'inondation", "le remplacement du couvercle de la cuve sous pression du réacteur" et "la mise en service d'un nouveau système d'information".

Selon Axpo, "quelque 9 000 activités régulières de maintenance et 20 000 inspections de routine d'éléments de la centrale ont été conduites au cours des trois dernières années".

La Suisse compte quatre centrales (cinq réacteurs nucléaires) produisant environ un tiers de l'électricité du pays. Le 21 mai 2017, les Suisses ont décidé de sortir à moyen terme du nucléaire en acceptant, à 58,2% des voix par référendum, la nouvelle loi sur l'énergie interdisant la construction de nouvelles centrales.
https://www.connaissancedesenergies.org ... nde-180320

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 65479
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Suisse

Message par energy_isere » 01 mai 2018, 11:19

Force hydraulique en Suisse: statistique 2017 et carte interactive

Berne, 01.05.2018

Au 1er janvier 2018, la Suisse comptait 650 aménagements hydroélectriques en exploitation d’une puissance supérieure à 300 kW (1er janvier 2017: 643 installations). Par rapport à l’année précédente, la puissance maximale au générateur a augmenté de 545 MW. La plus grande partie de cette hausse est due à la mise en service de la centrale à pompage-turbinage Linth Limmern.

La production d'énergie attendue a progressé de 63 GWh par an pour atteindre 36 327 GWh par an (année précédente: 36 264 GWh/an).

Selon la nouvelle loi sur l'énergie, la production hydroélectrique annuelle moyenne devrait atteindre 37 400 GWh (valeur indicative) d'ici 2035. Moyennant une augmentation annuelle de l'ordre de celle de 2017 (+63 GWh), cet objectif est réalisable.

Sur la base de la production moyenne attendue, la force hydraulique représente environ 57% de la production d'électricité en Suisse. Les cantons affichant la production attendue la plus élevée sont le Valais, avec 9725 GWh/an (26,8%), les Grisons, avec 7937 GWh/an (21,8%), le Tessin, avec 3547 GWh/an (9,8%), et Berne, avec 3332 GWh/an (9,2%).
https://www.admin.ch/gov/fr/accueil/doc ... 70623.html

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 65479
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Suisse

Message par energy_isere » 17 juin 2018, 14:06

Hausse de 11 % du biométhane injecté dans le réseau gazier suisse en 2017

En 2017, les ventes totales de gaz naturel et de biogaz se sont chiffrées à 39 229 GWh en Suisse soit une augmentation de 0,5 % par rapport à 2016. La quantité de biométhane produite localement et injectée dans le réseau gazier s’est montée à 341 GWh, en hausse de près de 11 % par rapport à l’exercice précédent. En Suisse, on compte aujourd’hui quelque 30 installations de biométhane qui injectent leur produit directement dans le réseau ; des installations supplémentaires sont en phase de construction ou de planification.
...................
https://www.bioenergie-promotion.fr/555 ... e-en-2017/

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 65479
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Suisse

Message par energy_isere » 21 août 2018, 09:25


Le DETEC octroie trois autorisations de forage dans les domaines d’implantation potentiels pour un dépôt en couches géologiques profondes

Berne, 21.08.2018

Le 17 août 2018, le Département fédéral de l'environnement, des transports, de l'énergie et de la communication (DETEC) a octroyé trois autorisations de forage permettant à la Société coopérative nationale pour le stockage des déchets radioactifs (Nagra) d’analyser de manière approfondie les domaines d’implantation potentiels pour un dépôt en couches géologiques profondes. Les autorisations concernent un forage dans le domaine d’implantation Nord des Lägern et deux forages dans le domaine d’implantation Zurich nord-est.

........
https://www.admin.ch/gov/fr/accueil/doc ... 71879.html

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 65479
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Suisse

Message par energy_isere » 31 août 2019, 14:25

Switzerland commits to 2050 climate target

30 August 2019

The Swiss government has announced it will cut its greenhouse gas emissions to a net-zero level by 2050. According to Swiss government statistics, about 60% of Switzerland's electricity generation comes from renewable sources, most of it from hydro (56.6%). Nuclear contributes about 37.6% and about 2.5% comes from fossil fuels.

......
http://www.world-nuclear-news.org/Artic ... ate-target

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 65479
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Suisse

Message par energy_isere » 05 déc. 2019, 08:40

A 50 ans, Beznau, la plus vieille centrale nucléaire d'Europe, se défend d'être obsolète

AFP•05/12/2019

Le réacteur 1 de la centrale nucléaire suisse de Beznau, le plus ancien en service en Europe, fête début décembre ses 50 ans, une durée bien trop longue pour les partis et associations écologiques qui le jugent dangereux et en réclament l'arrêt immédiat.

9 décembre 1969: les Beatles ne sont pas encore séparés, un homme vient juste de marcher sur la Lune et la Suisse lance, dans le nord de son territoire, sur un îlot de la rivière Aar, l'exploitation de sa première centrale nucléaire.

50 ans plus tard, sur le mur bleu vif du bâtiment du réacteur 1 visible depuis la salle des turbines, on peut lire en allemand: "Anniversaire 1969-2019. 355.000 heures de service".

Et Beznau 1 n'est pas loin d'être le doyen nucléaire du monde: selon l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA), seuls les réacteurs 1 et 2 de Tarapur (ouest de l'Inde) le devancent, après des mises en service en octobre 1969.

"C'est un privilège de pouvoir travailler ici", affirme Michael Dost, directeur de la centrale gérée par le distributeur d'électricité suisse Axpo, affichant sa fierté de travailler dans un monument d'histoire industrielle qui, avec ses deux réacteurs (le numéro 2 a été mis en service en 1971) produit quelque 6.000 gigawatt/h, soit environ deux fois la consommation électrique de la plus grande ville de Suisse, Zurich (400.000 habitants).

Tout en menant la visite pour les journalistes sur le site, notamment au cœur d'une salle des commandes aux boutons et panneaux de contrôle très "sixties", le patron de Beznau estime que l'âge de la centrale n'est pas un problème.

- 2CV et Tesla -

Sur le mur du bâtiment du réacteur 1 de la centrale de Beznau, on peut lire en allemand: "Anniversaire 1969-2019. 355.000 heures de service", le 9 juillet 2019 à Dottingen, en Suisse ( AFP / Fabrice COFFRINI )
Sur le mur du bâtiment du réacteur 1 de la centrale de Beznau, on peut lire en allemand: "Anniversaire 1969-2019. 355.000 heures de service", le 9 juillet 2019 à Dottingen, en Suisse ( AFP / Fabrice COFFRINI )

"Beaucoup a été fait sur cette installation", explique-t-il à l'AFP, ajoutant: "des compléments ont été apportés (...), des composants ont été modifiés, de nouveaux équipements construits et nous sommes donc à la hauteur des exigences techniques que l'on peut attendre d'une centrale nucléaire".

Interrogée par l'AFP, l'Inspection fédérale de la sécurité nucléaire (IFSN), l'autorité qui veille à la sûreté des centrales suisses, estime que "Beznau 1 a pu prouver qu'elle remplissait les exigences réglementaires grâce à des rééquipements importants".

Mais pour les opposants au nucléaire, les travaux menés ne compensent pas le vieillissement de l'équipement.

"De grosses sommes ont été investies dans cette centrale", reconnaît pour l'AFP Florian Kasser, référent nucléaire chez Greenpeace-Suisse, "mais vous ne transformez pas une 2CV en une Tesla, simplement en investissant dans les mesures de sécurité".

Le militant pointe par exemple du doigt le dernier arrêt de trois ans du réacteur - entre 2015 et 2017 - lié notamment à des analyses sur la cuve à eau sous pression du réacteur dont l'acier présentait des défauts. Des experts ont conclu qu'ils n'étaient pas causés par l'exploitation du réacteur et ne présentaient pas de danger, ce que l'IFSN a validé.

- Retraite à 61 ans ? -

Mais Greenpeace estime que les tests n'ont pas pris en compte les effets de la radioactivité sur l'usure de cette cuve. Selon M. Kasser, Beznau représente donc "un risque majeur au niveau de la sûreté nucléaire".

Une position également défendue par les Verts qui ont enregistré une progression record aux dernières élections fédérales, fin octobre et demandent la fermeture immédiate de la centrale.

L'arrêt de Beznau n'est cependant pas encore au programme.

Certes, les Suisses ont approuvé par référendum le 21 mai 2017 une sortie progressive du nucléaire - qui représente environ un tiers de l'approvisionnement électrique national - en votant contre la construction de nouvelles centrales.

Mais quelques mois auparavant, le 27 novembre 2016, ils avaient voté contre une initiative visant à interdire aux centrales suisses de fonctionner au-delà de 45 ans.

Actuellement, la Suisse compte quatre centrales: Gösgen, Leibstadt, Beznau et Mühleberg mais cette dernière va définitivement fermer le 20 décembre.

"La durée de vie des centrales n'est pas définie, souligne l'Office de l'énergie.

"La durée d'exploitation effective est donc décidée par la sûreté, surveillée par l'IFSN et/ou l'exploitant (...) s'il décide que l'investissement dans des mesures de sûreté supplémentaires n'est plus économiquement viable", précise-t-il.

Interrogé à ce sujet, le patron du site affirme: "nous envisageons de pouvoir faire fonctionner l'installation jusqu'à l'horizon 2030". Il sera alors temps pour Beznau 1 de partir à la retraite. A 61 ans.
Avec les photos https://www.boursorama.com/actualite-ec ... 3c381fe2c0

Longue vie à Beznau.

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 12556
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : PR des Vosges du Nord

Re: Suisse

Message par mobar » 05 mars 2020, 09:44

https://youtu.be/07WUHnumCmg
Les suisses prêts à soustraire Julian Assange à la "justice" américaine =D>
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 65479
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Suisse

Message par energy_isere » 12 juil. 2020, 23:53

La transition énergétique en Suisse doit sérieusement accélérer avec le bois

FRÉDÉRIC DOUARD · 29 MAI 2020

Chritoph Rutschmann, Energie Bois Suisse

En ratifiant l’Accord de Paris, la Suisse a confirmé sa sortie des énergies fossiles d’ici 2050. Si l’on estime à 20 ans la durée de service des chauffages à mazout et à gaz, ce délai signifie une renonciation complète à l’installation de nouveaux systèmes fossiles dès environ 2030. Or, la conversion tarde massivement à se faire et pourrait bien durer 100 ans si nous ne donnons pas un bon coup d’accélérateur.

Le 11 mai 2016, le Conseil fédéral a déjà confirmé, dans sa réponse à une interpellation du Conseil national, la nécessité d’éliminer la totalité des énergies fossiles dans le secteur du chauffage pour limiter le réchauffement climatique à un maximum de plus 2°C, sur base des valeurs préindustrielles. Pourtant, les chauffages au mazout et au gaz naturel sont toujours responsables d’environ un tiers des émissions de CO2 en Suisse. Notre part de chauffages au fioul compte parmi les plus élevées de tous les pays européens; quant aux systèmes à gaz, un grand nombre de fournisseurs d’énergie continuent de poursuivre la stratégie « En avant vers le passé fossile ! » Chez nous, le symbole de la feuille verte pour le gaz naturel est connu de tous. Il transporte une image faussée en représentant le naturel, la propreté, voire la durabilité. Eblouis par ce message, les propriétaires ne pensent qu’au mazout ou au gaz lorsqu’il s’agit de remplacer leur chaudière fossile. La faute en revient aussi aux planificateurs et installateurs pour lesquels les énergies fossiles sont toujours le cours de la moindre résistance et du profit le plus rapide.

La Suisse reste à la traîne

Nous pouvons tourner et retourner la question comme bon nous semble : il nous faut mettre un bon coup d’accélérateur pour passer aux chauffages climatiquement neutres, car la Suisse est encore bien loin des objectifs visés. Elle doit donc agir de manière aussi décidée que coordonnée et mettre à contribution toutes les sources d’énergie renouvelables pour permettre à la politique énergétique et climatique de rester crédible et d’obtenir enfin un résultat. Parmi ces énergies comptent le bois, le solaire et l’éolien, l’hydraulique et toutes les formes de chaleur ambiante. Comme ces technologies énergétiques renouvelables ont atteint un bon niveau et sont de plus en plus compétitives en termes de prix, nous n’aurons pas à réinventer la roue.

Comment cela peut-il fonctionner?

Par bonheur, nous avons beaucoup de bons exemples sur lesquels nous orienter pour les nouveaux projets. L’énergie du bois, par exemple, recèle un grand potentiel. Chaque année, 2,5 millions de mètres cubes de bois utilisable restent inexploités. Ce volume permettrait de remplacer 500 000 tonnes de mazout par une énergie indigène, renouvelable, respectueuse du climat et sûre, capable de chauffer plusieurs centaines de milliers de foyers. Une exploitation durable de ce potentiel non négligeable créerait mille emplois sûrs, notamment dans les régions rurales, et éviterait à l’atmosphère des émissions de gaz carbonique de non moins de 1,5 million de tonnes.

Qu’il s’agisse d’un chauffage central pour un bâtiment individuel, d’une centrale de chauffage au sein d’un réseau de chaleur pour tout un village ou même d’une centrale de cogénération dans un contexte urbain ou industriel, il existe une solution taillée sur mesure au bois-énergie pour presque toutes les situations. Des circuits de distribution courts, une faible part d’énergie grise, un approvisionnement sûr et une création de valeur locale et régionale importante sont autant d’atouts des projets modernes à l’énergie du bois.

L’Initiative Chaleur Suisse (www.waermeinitiative.ch) – portée par des milieux économiques importants – prouve clairement que la décarbonisation complète du marché du chauffage suisse est faisable. L’énergie issue de la forêt joue un rôle important à cet égard. En l’an 2050, elle pourrait chauffer un cinquième, voire un quart du parc de bâtiments. Plusieurs milliards de francs resteraient dans le pays et garantiraient des emplois plutôt que de se perdre dans le sable des déserts ou les plaines de Russie. La Suisse ne devrait pas manquer une opportunité d’exploiter ses propres ressources en énergie, car celles-ci sont d’ores et déjà disponibles et permettront de mener à bien la transition énergétique. Les milieux politiques devront veiller à ce que cela se fasse à la vitesse requise. Il leur faut créer des conditions cadres aussi inintéressantes que possible pour les énergies fossiles et aussi avantageuses que possible pour nos propres agents énergétiques. Parmi ces conditions, citons des procédures d’autorisation simplifiées, des subventions substantielles et la sécurité juridique à tous les niveaux.
https://www.bioenergie-promotion.fr/666 ... c-le-bois/

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 65479
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Suisse

Message par energy_isere » 19 sept. 2020, 09:00

Des nouvelles de Mühleberg suite à l'arrêt du réacteur il y a 9 mois, et le dementelement qui va suivre.
plant enters permanent decommissioning stage
18 September 2020


The Swiss Federal Nuclear Safety Inspectorate (ENSI) has announced that the operating licence of the Mühleberg nuclear power plant (KKM) has been replaced with a decommissioning order issued by the Federal Department of Environment, Transport, Energy and Communication (DETEC). The single unit 373 MWe boiling water reactor began operations in 1972.

The plant was shut down in December 2019, but has only been considered permanently out of service since 15 September this year, and its operating licence has now been replaced by the decommissioning order, ENSI said.

In a separate statement, BKW said the milestone had been reached as planned - around nine months after the final cessation of service operations on 20 December 2019 - and that the coronavirus pandemic had so far had no impact on the schedule.

........
https://www.world-nuclear-news.org/Arti ... ssioning-s

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 65479
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Suisse

Message par energy_isere » 25 sept. 2020, 19:32

Les Suisses doivent voter ce Dimanche sur un engagement de dépense maxi de 6 milliards de Francs Suisse ( 5.5 milliards €) pour de nouveaux avions de combats.
https://www.usinenouvelle.com/article/n ... e.N1009084

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 65479
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Suisse

Message par energy_isere » 27 sept. 2020, 21:14

C'est passé mais de extrêmement peu :
Ils ont adopté à une majorité encore plus courte (50,1%), l'enveloppe maximale de 6 milliards de francs (5,6 milliards d'euros) qui permettra aux force aériennes de se doter d'une nouvelle flotte.

Les Forces aériennes disposent aujourd'hui de 26 F-5 Tiger d'une quarantaine d'années et ne servant plus qu'à l'instruction et de 30 F/A-18 qui devront être retirés du service vers 2030.
https://www.boursorama.com/actualite-ec ... 6aabf68249

Répondre