Portugal

Suisse, Belgique, luxembourg...

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 52864
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Portugal

Message par energy_isere » 05 févr. 2014, 19:29


Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 52864
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Portugal

Message par energy_isere » 10 févr. 2014, 20:12

Le Portugal retourne sur le marché de la dette

Le Portugal, sous perfusion financière internationale depuis 2011, a mandaté six banques pour lancer "dans un avenir proche" une émission de dette à dix ans, sa première depuis mai 2013, a annoncé lundi l'agence portugaise de la dette (IGCP). "Il y a un groupe de six banques mandatées pour lancer une émission de dette dans un avenir proche. Cette émission se fera dès que les conditions du marché le permettront", a déclaré un porte-parole de l'IGCP.

L'émission devrait normalement se dérouler dès mardi ou mercredi. Le Portugal souhaite ainsi bénéficier de la nette détente de ses taux d'emprunt à dix ans, qui sont passés en dessous de 5 % alors qu'ils étaient encore à 6 % en début de l'année.

Étape cruciale

Cet emprunt à long terme sera une étape cruciale pour le Portugal qui cherche à s'affranchir de la tutelle de ses créanciers internationaux en mai, à la fin de son programme d'assistance de 78 milliards d'euros accordé en 2011.

...........
http://www.lepoint.fr/economie/le-portu ... 309_28.php

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 52864
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Portugal

Message par energy_isere » 06 juil. 2014, 12:30

Les déboires de Banco Espirito Santo font trembler le Portugal


le 05/07/2014 à Le Figaro

La première banque du pays a perdu 30 % de sa capitalisation boursière. Des irrégularités ont été mises au jour.

La plus grande banque du Portugal vacille. Banco Espirito Santo (BES) a vu sa capitalisation boursière s'effondrer de 30 % en quelques mois. Du coup, elle est passée du premier au deuxième rang dans le classement des établissements financiers du pays. De 6 milliards d'euros à 3,9 milliards aujourd'hui, la dégringolade se produit sur fond de guerre de succession et d'irrégularités comptables.
Dans l'économie lusitanienne, qui commence à peine à se remettre de quatre ans de crise et d'une cure d'austérité sans précédent, on craint que les éternuements de BES n'enrhument tout le pays.
.............
http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2014 ... rtugal.php

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 52864
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Portugal

Message par energy_isere » 07 sept. 2014, 14:14

L' éolien a produit 25 % de l’électricité au mois d'aout au Portugual.

Derrière l' hydraulique qui à fait 35%.
Wind power meet 25% of August electricity demand in Portugal

September 2, 2014 evwind

.............
Hydro power ensured 35% of consumption, wind energy 25%, biomass 6% whilst solar power chipped in with just 1%.
In terms of recourse to fossil fuels to power the national grid, the REN statement said that burning coal and natural gas had provided for 20% and 12% of the electricity produced in the first eight months of this year.
http://www.evwind.es/2014/09/02/wind-po ... ugal/47212

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 52864
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Portugal

Message par energy_isere » 03 juin 2016, 17:58

Caixa Geral de Depósitos (CGD), la plus grande banque du Portugal, est au bord de l’effondrement, après un premier trimestre catastrophique. Selon le journal espagnol El País elle aurait besoin d’une recapitalisation de 4 milliards d’euros pour se sortir des difficultés. Ce montant équivaut à 2,5 % du PIB portugais.

Caixa Geral de Depósitos détient en portefeuille quasiment un tiers des dépôts et 22 % des prêts de tout le pays. La banque vient de réaliser un très mauvais premier trimestre qui se solde par des pertes de 74 millions d’euros. Au total, sur les 5 dernières années, elle a perdu près de 2 milliards d’euros.

..................
https://fr.express.live/2016/05/30/port ... res-crise/

Krom
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 2297
Inscription : 19 juin 2006, 17:51
Localisation : Lausanne, Rock City

Re: Portugal

Message par Krom » 06 juin 2016, 11:27

Début mai, le Portugal a fonctionné à l'électricité renouvelable (éolien, solaire, hydro-électrique) pendant 4 jours :
http://www.theguardian.com/environment/ ... ergy-alone

Avatar de l’utilisateur
rico
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 6953
Inscription : 21 sept. 2005, 15:00
Localisation : 92

Re: Portugal

Message par rico » 29 août 2016, 10:29

Ruiné mais jamais à court d’idées, le gouvernement portugais instaure une taxe sur le… paysage !
http://www.businessbourse.com/2016/08/2 ... e-paysage/

Avatar de l’utilisateur
sherpa421
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 2719
Inscription : 28 mars 2012, 16:22

Re: Portugal

Message par sherpa421 » 29 août 2016, 11:12

En France, dans le même style, on a la taxe sur les espaces naturels sensibles.
La guerre tue.
Moi, j'aime pas le foot.

Avatar de l’utilisateur
matthieu25
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 4264
Inscription : 21 juil. 2005, 00:17
Localisation : passenans

Re: Portugal

Message par matthieu25 » 29 août 2016, 19:09

Les portugais sont encore plus intelligents depuis qu ils ont gagné l euro.
La religion est la maladie honteuse de l' humanité.la politique en est le cancer(Millon de Montherlant)

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 52864
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Portugal

Message par energy_isere » 02 mars 2018, 10:42

EDP: bénéfice 2017 en hausse de 16% grâce à la cession d'une filiale

01/03/2018 Lisbonne (awp/afp)

Le groupe d'électricité et de gaz Energias de Portugal (EDP) a enregistré en 2017 un bénéfice net en hausse de 16%, à 1.11 milliard d'euros, notamment grâce à la cession de sa filiale espagnole de distribution de gaz naturel, a-t-il annoncé jeudi.

L'électricien avait cédé Naturgas en juillet à Nature Investments, un consortium d'investisseurs, pour un montant avoisinant les 2,6 milliards d'euros. En avril, EDP avait également vendu sa filiale portugaise EDP Gas au gestionnaire de réseau électrique REN, abandonnant ainsi la distribution de gaz naturel dans la péninsule ibérique.

Ce résultat a également été encouragé par "une hausse de l'énergie éolienne et solaire et une croissance des activités au Brésil" malgré "des conditions météorologiques anormalement sèches dans la péninsule ibérique en 2017 qui ont pénalisé la production hydroélectrique", a précisé EDP dans un communiqué.

Néanmoins, le bénéfice annoncé par EDP pour 2017 a été inférieur aux attentes des analystes qui tablaient sur une hausse de 40% à 1,34 milliard d'euros.

Sur l'ensemble de l'année dernière, EDP a dégagé un excédent brut d'exploitation (EBITDA) en hausse de 6%, à 3,99 milliards d'euros contre 3,75 milliards d'euros un an plus tôt.

Les coûts opérationnel du groupe énergétique portugais, qui emploie quelque 12.000 salariés, ont progressé de 4% à 1,67 milliard d'euros en 2017.

La dette nette d'EDP, dont le principal actionnaire est le groupe China Three Gorges avec une participation de 21,35% du capital, atteignait fin décembre 2017 13,9 milliards d'euros, en baisse de 13% par rapport à 2016.

De son côté, la filiale d'EDP pour les énergies renouvelables EDP Renovaveis a vu son bénéfice net progressé de 84% par rapport à 2016, à 231 millions d'euros.

A la Bourse de Lisbonne, le titre de EDP a terminé jeudi en baisse de 1,24% à 2,71 euros.
http://www.zonebourse.com/ENERGIAS-DE-P ... -26086783/

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 52864
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Portugal

Message par energy_isere » 02 mars 2018, 10:57

500 millions d’euros pour l’interconnexion électrique Maroc-Portugal

Publié par Ouchagour Leila février 15, 2018

Le succès de la transition énergétique passe par le développement de la coopération et des partenariats en faveur des énergies propres et de l’intégration des réseaux et des marchés électriques.

Les chantiers pour le développement d’un réseau d’interconnexion électrique entre le Maroc et l’Europe se multiplient. Dernier en date, le projet de réalisation de la ligne d’interconnexion électrique entre le Maroc et le Portugal. Du fait qu’une ligne de transport électrique exige d’importants investissements, cette ligne nécessitera 500 millions d’euros, selon Aziz Rabbah, ministre de l’énergie, des mines et du développement durable. Concernant les caractéristiques de cette nouvelle ligne de transport d’électricité entre les deux pays, le ministre indique que celle-ci sera d’une longueur de 220 km et totalisera une capacité de 1.000 MW.

Pour Aziz Rabbah, le succès de la transition énergétique passe par le développement de la coopération et des partenariats en faveur des énergies propres et de l’intégration des réseaux et des marchés électriques.

Pour sa part, Mustapha Bakkoury, président de Masen, confie que les interconnexions faciliteront le développement des énergies renouvelables et les nouvelles étapes de développement de ces énergies. Côté portugais, Jorge Seguro Sanches, secrétaire d’Etat chargé de l’énergie, a affirmé que l’étude de faisabilité est toujours en cours d’élaboration et que les dates et les échéances pour le démarrage des travaux de ce projet d’envergure devront bientôt être fixées en concertation avec le gouvernement marocain. En termes de coût d’investissement, le secrétaire d’État portugais est confiant sur le rendement du capital qui sera investi dans ce projet.

Sur les perspectives de partenariat entre les deux pays, Jorge Seguro Sanches explique que le Maroc et le Portugal sont confrontés aux mêmes défis en matière d’énergies, notamment dans le domaine du renouvelable. Il ajoute que les deux pays disposent de ressources importantes en matière d’énergie propre. Il a ainsi invité les entreprises portugaises à s’ouvrir aux opportunités d’investissement au Maroc dans ce domaine. Sur les projets européens dans le domaine, il a affirmé que l’Europe accorde un grand intérêt aux développements des interconnexions électriques citant les «projets d’intérêt commun» destinés à aider au développement rapide de ces interconnexions. Pour lui, cette stratégie est bénéfique et pour le Portugal et pour le Maroc dans la mesure où elle permettra d’accéder aux pays du centre de l’Europe. Pour la tutelle, la route de l’énergie électrique ne s’arrêtera pas à ce stade.

En effet, le Maroc prévoit également le renforcement de l’interconnexion avec l’Espagne par une 3ème ligne d’une capacité de 700 MW et la Mauritanie qui est en cours de réflexion. Pour ce secteur, le Maroc a abrité récemment la réunion de lancement des travaux du comité de pilotage de la déclaration conjointe sur l’échange durable d’électricité visant la réalisation d’une feuille de route pour l’échange d’électricité durable entre le Maroc et l’Europe.

Plusieurs pays partenaires y ont participé, notamment la France, l’Espagne, le Portugal, l’Allemagne, ainsi que les institutions qui soutiennent ce projet, à savoir la Banque mondiale, l’Union pour la Méditerranée et la Commission européenne.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 52864
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Portugal

Message par energy_isere » 04 avr. 2018, 22:11

Le Portugal produit plus d’énergie propre qu’il en consomme

Cédric Soares Usine Nouvelle le 04/04/2018 À 18H25

Vu sur le web Durant le mois de mars 2018, le Portugal a produit plus d’énergie renouvelable qu’il en a consommées. Mais faute de stockage et d’interconnexion avec d’autres réseaux électriques européens, le surplus n’a pu être utilisé.

En à peine une année, le Portugal a complètement verdi son l’électricité… jusqu’à dépasser le besoin de consommation en énergie du pays. Le site internet Euractiv révèle que selon le Redes Energéticas Nacionais (REN), exploitant du réseau portugais, la production d’électricité renouvelable a atteint 4 812 GWh en mars, alors que les besoins étaient de 4 647 GWh. Principalement issue d’éoliennes et de barrages hydroélectriques, la part de la production de renouvelable s’est élevée à 103,6% durant le mois.

Plusieurs centrales thermiques ont fonctionné ponctuellement, et de l’énergie a été importée afin d’assurer la stabilité des réseaux pendant certaines heures. Ces périodes ont été équilibrées par un surplus de production verte à d’autres périodes. Le record est d’autant plus significatif que l’électricité renouvelable n’avait représenté que 6% de production portugaise en mars 2017.

Selon l’association portugaise pour l’énergie renouvelable (ARPEN) et l’ONG ZERO, cités dans l'article, ce mois de mars est synonyme d’un "manque à émettre" de 1,8 million de tonnes de CO2 ainsi qu’une économie de 20 millions d’euros de quotas d’émissions.

Le changement de mode de production s’est aussi traduit par une baisse du prix de l’électricité. Le MWh est passé de 43,93 euros en mars 2017 à 39,75 euros en mars 2018.

Toutefois l’essor de l’électricité verte pourrait être freiné par un manque d’infrastructures de stockage et un déficit d’interconnexion du réseau portugais. A titre d’exemple, le 11 mars, le pays a généré 143% d’électricité renouvelable, dont une partie n’a pu être utilisée.

Antonio Costa, le Premier ministre Portugais, a annoncé en décembre 2017 l’organisation prochaine d’un mini-sommet avec son homologue espagnol Mariano Rajoy, pour discuter interconnexion. Emmanuel Macron et Jean-Claude Juncker pourraient également y assister.
https://www.usinenouvelle.com/article/l ... me.N675919

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 52864
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Portugal

Message par energy_isere » 12 mai 2018, 13:01

China Three Gorges lance une OPA à 9 milliards d'euros sur Energias de Portugal

AFP parue le 12 mai 2018 à 00h25
China Three Gorges a lancé une offre publique d'achat(OPA) sur les 76,7% du capital du groupe d'électricité Energias de Portugal(EDP) qu'il ne détient pas encore pour environ 9 milliards d'euros, a-t-on appris vendredi auprès du gendarme de la Bourse portugaise.

Le prix par action proposé, 3,26 euros, représente une prime de 4,82% par rapport au cours de clôture de vendredi à la Bourse de Lisbonne, où le titre EDP avait terminé en hausse de 0,75% à 3,11 euros.

L'opération vise l'obtention de plus de 50% des droits de vote, a précisé le groupe dans un communiqué publié sur le site de la Commission du marché de valeurs mobilières (CMVM).

Le groupe chinois a également lancé une OPA sur la filiale pour les énergies renouvelables d'EDP, EDP Renovaveis, proposant 7,33 euros par action, un prix inférieur au dernier cours du titre. EDP Renovaveis a clôturé vendredi en hausse de 0,58% à 7,84 euros.

Les titres EDP et de sa filiale pour les énergies renouvelables avaient été suspendus après la fermeture de la Bourse de Lisbonne vendredi, sur fond de rumeurs d'une possible OPA. La CMVM a levé cette suspension après l'annonce faite par China Three Gorges.

China Three Gorges, qui détient actuellement 23,27% du capital d'EDP, "est depuis de longues années un actionnaire de référence. Nous n'avons rien à opposer" à une OPA, a déclaré le Premier ministre portugais Antonio Costa avant même l'annonce de l'opération.

"En revanche, il est important de savoir ce que les actionnaires souhaitent faire de l'entreprise(...). J'espère que leur ambition sera bonne pour notre économie", a-t-il dit.
https://www.connaissancedesenergies.org ... gal-180512

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 52864
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Portugal

Message par energy_isere » 08 juil. 2018, 15:54

Au Portugal, le forage pétrolier ne coule pas de source

08 juillet 2018 Cascais (Portugal)

Opposés au forage pétrolier au large des côtes portugaises, les défenseurs de l'environnement s'en remettent à la justice tout en faisant pression sur un gouvernement qui veut jouer les bons élèves en matière de transition énergétique.

Sous le slogan "stopper le forage", des dizaines de manifestants aux joues barrées d'une croix noire se sont rassemblés samedi sur une trentaine de plages du nord au sud du Portugal sous les mots d'ordre: "stopper le forage" ou "le pétrole n'est pas la vague à prendre".

"Pourquoi chercher du pétrole? C'est une énergie du passé!", s'insurge Margarida Mendes, une des organisatrices du mouvement, interrogée par l'AFP sur la plage de Carcavelos, une des plus populaires de la région de Lisbonne.

Les militants qui se sont mobilisés contre le projet de forage pétrolier à 46 km au large d'Aljezur, une commune située au coeur du parc naturel qui s'étend au long du littoral sud-ouest du Portugal, ont remporté la semaine dernière une importante victoire contre le consortium formé par le groupe pétrolier italien ENI et son partenaire portugais Galp.

Saisi par la Plateforme pour un Algarve libre de pétrole (PALP), qui regroupe une vingtaine d'ONG de défense de l'environnement, le tribunal de Loulé (sud) a décidé en référé de suspendre les travaux de préparation du forage, censé avoir lieu entre le 15 septembre 2018 et le 15 janvier 2019.

Perte de crédibilité

Mais la plateforme redoute que le gouvernement socialiste accorde un nouveau délai à un projet successivement reporté depuis 2007.

Les ONG reprochent notamment à l'exécutif socialiste d'avoir cautionné la décision de l'Agence pour l'environnement de se passer d'une étude évaluant l'impact du forage sur l'environnement.

"Alors que le ministère de l'Environnement déroule le tapis rouge au secteur pétrolier, les tribunaux pourraient retarder ou même empêcher le forage", résume Francisco Ferreira, président de l'ONG Zero.

D'après ce vétéran de la défense de l'environnement, le Portugal "perd de sa crédibilité" alors même qu'il figure "parmi les pays les plus ambitieux d'Europe en matière de lutte contre le changement climatique".

Après des années d'investissement dans les énergies renouvelables, le Portugal surgit au 7e rang des Etats membres de l'Union européenne dont la part d'énergies propres dans la consommation totale d'énergie est la plus importante, à près de 25%.

Ce ratio monte à plus de 50% si l'on considère uniquement l'énergie électrique consommée par le pays. Et, à la faveur d'un printemps particulièrement pluvieux, au cours du mois de mars la production d'énergies renouvelables a dépassé la consommation d'électricité de ses quelque 10 millions d'habitants.

Dans ce contexte, l'autorisation du forage pétrolier représente un "désastre de marketing sur le plan international", regrette Francisco Ferreira. "Et, sur le plan interne, le mouvement de contestation reste assez fort car il y va de protéger une des régions côtières les plus préservées du pays", poursuit-il.

- Moratoire sur les nouveaux projets -

Les municipalités de la région s'opposent également à l'exploitation d'hydrocarbures car elle risquerait de plomber une filière touristique vitale pour l'économie locale.

De son côté, le gouvernement fait valoir que le fond marin en cause n'est pas particulièrement sensible et que le risque d'accident est extrêmement réduit, mais il a tout de même décidé en mai dernier d'un moratoire sur tout nouveau projet de forage et réaffirmé l'objectif d'une neutralité carbone à l'horizon 2050.

"Pour l'instant, nous n'en sommes qu'au stade où l'intéressé cherche à savoir s'il y a ou non du pétrole. S'il y en a, alors il faudra faire une étude d'impact environnemental préalable", s'est défendu le ministre de l'Environnement, Joao Pedro Matos Fernandes, lors d'une audition au Parlement le 27 juin dernier.

"Le taux de succès d'un nouveau forage est de 15%", a indiqué le directeur du département d'exploration et production de Galp, Thore Kristiansen, en précisant dans un entretien au Jornal de Negocios qu'il était "très très sûr" de creuser ce type de puits de forage, qui coûte environ 100 millions de dollars (85 millions d'euros).
https://www.romandie.com/news/Au-Portug ... 934478.rom

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 52864
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Portugal

Message par energy_isere » 07 août 2018, 18:32


Portugal : construction des fondations de Windfloat Atlantic

Publié le 07/08/2018 lemarin.fr

La joint-venture Navantia-Windar vient d'annoncer le début de la construction de la première des trois plateformes pour les éoliennes flottantes MHI Vestas de 8,4 MW du projet Windfloat Atlantic (25 MW), au large du Portugal. Les deux autres plateformes seront construites par le portugais ASM industries

Image
ASM industries et la joint Venture Navantia-Windar fabriqueront les trois plateformes du projet Windfloat Atlantic (Photo : Windfloat)
http://www.lemarin.fr/secteurs-activite ... -windfloat

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités