News, News... d'outre Rhin

Suisse, Belgique, luxembourg...

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
Schlumpf
Modérateur
Modérateur
Messages : 2384
Inscription : 20 nov. 2005, 12:11
Localisation : Wiesbaden

Message par Schlumpf » 29 sept. 2007, 23:47

et pour changer de sujet, ou l'on parle en ce moment Outre Rhin de la durée de vie qui devrait depasser les 100 ans en moyenne pour un homme ou une femme au XXIIème siècle. (photo en déambulatoire à l'appui). Bof.
L'Homo sapiens se conjugue à la première personne du présent irresponsable...

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59057
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Message par energy_isere » 10 oct. 2007, 18:43

et le débat continue ......
La droite allemande relance le débat sur le nucléaire

LE MONDE | 10.10.07

A mi-chemin de la législature, les partis de l'Union chrétienne CDU-CSU, qui gouvernent en Allemagne avec le Parti social-démocrate (SPD), reprennent l'offensive sur le dossier du nucléaire. Dans un document publié, mardi 9 octobre, à Berlin, sur la politique énergétique, le groupe parlementaire CDU-CSU défend l'allongement de la durée d'activité des centrales nucléaires.

Faute d'avoir pu trouver un compromis lors des négociations de 2005 sur la formation de la grande coalition, la droite, conduite par la chancelière Angela Merkel, et le SPD étaient convenus de ne pas toucher à l'accord de sortie du nucléaire conclu par les sociaux-démocrates et leurs alliés Verts en 2000, sous le précédent gouvernement. Cet accord prévoit un arrêt de l'activité des centrales nucléaires au plus tard en 2021. L'opinion publique est, elle, divisée sur cette question si l'on en croit les sondages.

"L'Allemagne est isolée sur la scène internationale avec cette stratégie de sortie" du nucléaire, écrit le groupe parlementaire CDU-CSU dans son document. Venu rencontrer la chancelière à Meseberg le 10 septembre, le président français Nicolas Sarkozy avait exhorté les Allemands à renoncer à ce choix et avait plaidé pour que les deux pays "aient des ambitions énergétiques dans le même sens".


DIVERGENCE DE STRATÉGIE

Ces déclarations avaient provoqué de vives réactions au sein du SPD, farouchement opposé à un changement de stratégie sur le nucléaire, mais n'avaient pas déplu aux chrétiens-démocrates, qui se sont toujours opposés à la fermeture anticipée des centrales atomiques.

La divergence de stratégie énergétique entre Berlin et Paris a relancé les interrogations sur l'avenir de la coopération industrielle dans le domaine du nucléaire. Début septembre, l'ancien ministre président de Bavière Edmund Stoiber (CSU) s'était inquiété d'une éventuelle rupture entre le groupe français Areva et l'allemand Siemens, qui détient 34 % d'Areva NP, la filiale du groupe nucléaire français qui construit le réacteur EPR de troisième génération, notamment en raison de la politique énergétique suivie par l'Allemagne.

Les députés CDU et CSU soulignent que le nucléaire garantit un approvisionnement minimum en électricité et permet d'éviter le rejet de 150 millions de tonnes de CO2 dans l'atmosphère chaque année. Ce qui équivaut au volume généré par le trafic routier. Ils veulent éviter que le développement des énergies renouvelables fasse flamber les prix de l'électricité et s'opposent à un "subventionnement démesuré".

"Ces arguments restent trop souvent absents du débat public", souligne un expert de la CDU-CSU. Les chrétiens-démocrates souhaitent aussi redonner de nouvelles impulsions à la recherche nucléaire. "Nous ne pouvons pas accepter une diminution des investissements dans la recherche et le développement et la perte d'un savoir-faire allemand précieux", écrivent-ils.

Toutefois, les chrétiens-démocrates ne veulent pas s'enfermer dans le seul rôle du défenseur de l'énergie atomique. Ainsi, ils proposent d'utiliser les rendements supplémentaires issus d'un éventuel prolongement de l'activité des centrales nucléaires pour financer l'augmentation des économies d'énergie et le développement des énergies renouvelables. "Il s'agit de concilier l'environnement et l'économie, ce qui n'a pas toujours été naturel pour les chrétiens-démocrates", explique Katharina Reiche, députée CDU.

Avatar de l’utilisateur
Schlumpf
Modérateur
Modérateur
Messages : 2384
Inscription : 20 nov. 2005, 12:11
Localisation : Wiesbaden

Message par Schlumpf » 12 oct. 2007, 23:48

Le petit jeu nuke or no nuke n'est pas près de s'arrêter puisqu'aucun politicien n'est en mesure de préciser l'enjeu: ou bien réduction des consommations ou bien nucléaire. Les énergies renouvelables malgré toutes leurs avancés ne permettent pas de couvrir les dépenses énergétiques suicidaires que nous avons...
Dernière modification par Schlumpf le 16 oct. 2007, 22:40, modifié 1 fois.
L'Homo sapiens se conjugue à la première personne du présent irresponsable...

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59057
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Message par energy_isere » 15 oct. 2007, 21:16

E.ON : forte hausse du prix du gaz et de l'électricité

Lundi, le géant allemand de l'énergie E.ON a annoncé une forte hausse de ses tarifs pour le gaz et l'électricité.


Dès le 1er janvier 2008, le prix de l'électricité devrait augmenter de 7,1 à 9,9%, selon les Länder, et prendre 3,4 à 8,8% pour le gaz.

Karl-Michael Fuhr, directeur opérationnel de E.ON Energie, justifie cette forte hausse par l'augmentation des prix de la production, ajoutée aux taxes sur les énergies renouvelables.

Le prix de l'énergie et ceux des produits agricoles sont actuellement jugés responsables d'une hausse des prix sur l'ensemble du pays

Enerzine

Avatar de l’utilisateur
Schlumpf
Modérateur
Modérateur
Messages : 2384
Inscription : 20 nov. 2005, 12:11
Localisation : Wiesbaden

Message par Schlumpf » 16 oct. 2007, 23:48

Bon, c'est pas tout les jours qu'il se passe quelque chose à Wiesbaden. C'est pourtant à Wiesbaden que la politique russe s'était donnée rendez vous ce week-end. Hier Wladimir Poutine et Angela Merkel s'y sont rencontrés dans le cadre des "dialogues petersbourgeois". Putin et Merkel ont profité de la scène pour réaffirmer leur "partenariat stratégique" malgré les divergences qui les opposent...

Autre nouvelle, le gouvernement polonais attaque la presse allemande...
L'Homo sapiens se conjugue à la première personne du présent irresponsable...

Avatar de l’utilisateur
phyvette
Modérateur
Modérateur
Messages : 7691
Inscription : 19 janv. 2006, 03:34

Message par phyvette » 21 oct. 2007, 15:43

baisse rapide des cotisations chômage à 3,5% grâce à la santé robuste de l'économie du pays et a la baisse du chômage suite aux création d'emploi .
Mais non pas en France , en Allemagne bien sur chez les terreplatistes. Nous on reste solidement décroissants a 6,40% du salaire brut . http://www.actuchomage.org/modules.php? ... e&sid=2420

Phyvette
Gilles a raison
Gilles a tjs raison
Si un membre a raison les 1 et 2 s'appliquent
Gilles ne contredit pas il éduque
Les idées de Gilles sont tjs bonnes
Gilles est obligé de penser pour tout le monde
Seul Gilles a une vision globale de la société

Avatar de l’utilisateur
Schlumpf
Modérateur
Modérateur
Messages : 2384
Inscription : 20 nov. 2005, 12:11
Localisation : Wiesbaden

Message par Schlumpf » 21 oct. 2007, 22:01

en Allemagne bien sur chez les terreplatistes
c'est un peu rapide comme affirmation mon cher phyvette...
L'Homo sapiens se conjugue à la première personne du présent irresponsable...

Avatar de l’utilisateur
phyvette
Modérateur
Modérateur
Messages : 7691
Inscription : 19 janv. 2006, 03:34

Message par phyvette » 21 oct. 2007, 23:42

Ok Schlumph , c'est exact , je retire et remplace par:

En Allemagne bien sur , ou les réformes sont possible et acceptées par une population réaliste ( retraites , TVA , TCE, sacrifices pour le bien commun ), les syndicats pas corporatistes , l'opposition constructive , et la fiscalité plus intelligente, grâce a la TVA social et ou les patrons ne sont pas considérés systématiquement comme des salauds. Réformes de nature a relancer les exportations , équilibrer les comptes de l'état et de la protection social , de supprimer les déficits de toutes natures, par une bonne gestion. Et donc la croissance dans un monde fini !!

Je compte du reste demandé l'asile fiscale a l'Allemagne. En France il y a trop de gaulois pour que ça marche.

Phyvette
Gilles a raison
Gilles a tjs raison
Si un membre a raison les 1 et 2 s'appliquent
Gilles ne contredit pas il éduque
Les idées de Gilles sont tjs bonnes
Gilles est obligé de penser pour tout le monde
Seul Gilles a une vision globale de la société

Avatar de l’utilisateur
rammstein
Condensat
Condensat
Messages : 564
Inscription : 26 oct. 2005, 10:57
Localisation : Allemagne

Message par rammstein » 22 oct. 2007, 16:09

Ah ! Phyvette, tu ne regretteras pas ton exil !

Ici c'est bière, saucisses et pain à la choucroute à volonté !

En tout cas, lors de mes brèves incursions sur les chaînes de TV allemandes, j'ai pu constaté que :
- le PO n'est pas un tabou,
- il commence à y avoir de la pub pour s'équiper en photovoltaique.

Rammstein

Avatar de l’utilisateur
phyvette
Modérateur
Modérateur
Messages : 7691
Inscription : 19 janv. 2006, 03:34

Message par phyvette » 22 oct. 2007, 16:23

Mon bon Rammstein , serais tu près a recevoir les deux premier éco-réfugiés en provenance de France ? (Courageux, travailleurs et frugaux) , l'année prochaine ?

Phyvette
Gilles a raison
Gilles a tjs raison
Si un membre a raison les 1 et 2 s'appliquent
Gilles ne contredit pas il éduque
Les idées de Gilles sont tjs bonnes
Gilles est obligé de penser pour tout le monde
Seul Gilles a une vision globale de la société

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59057
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re:

Message par energy_isere » 02 janv. 2008, 19:50

l' économie Allemande en forme :
L'emploi à son plus haut niveau depuis 1990 en 2007 en Allemagne

BERLIN (Reuters) - L'amélioration du nombre de détenteurs d'un emploi en Allemagne s'est fortement accélérée en 2007, leur nombre étant ressorti en moyenne sur l'année à son plus haut niveau depuis la réunification du pays, selon les chiffres préliminaires de l'Office fédéral de la statistique.

Le volume d'emploi a crû de 1,7% en 2007, soit 649.000 personnes. Il s'agit du taux le plus élevé enregistré depuis 2000, lorsque ce taux était ressorti à 1,9%.

Le nombre moyen de personnes disposant d'un emploi s'est établi à 39,7 millions sur l'année.

En 2006, ce volume avait augmenté de 0,6% ou 242.000 personnes.

"L'environnement économique a contribué à l'amélioration de la situation de l'emploi en 2007", écrit l'Office fédéral.

L'Office fédéral du travail publiera jeudi peu avant 09h00 GMT les chiffres de l'emploi en décembre et les trente économistes interrogés par Reuters anticipent en moyenne un repli de 30.000 du nombre de demandeurs d'emploi en données corrigées des variations saisonnières.

Il s'agirait alors de la 21e baisse mensuelle consécutive du nombre de chômeurs en Allemagne.

Boursoram^

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59057
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Re:

Message par energy_isere » 14 janv. 2008, 11:50

Dans l' Usine Nouvelle de cette semaine :

Image

Avatar de l’utilisateur
Schlumpf
Modérateur
Modérateur
Messages : 2384
Inscription : 20 nov. 2005, 12:11
Localisation : Wiesbaden

Re: News, News... d'outre Rhin

Message par Schlumpf » 15 janv. 2008, 01:30

oui. Le débat sur les centrales à charbon s'invite joyeusement dans celui des élections législatives des Länder.

On rentre dans le vif du sujet: est-on capable d'accepter ou non une réduction des consommations (électriques dans le cas qui nous occupe) moyennant une amélioration du cadre de vie ?

La réponse d'ici quelques jours...
L'Homo sapiens se conjugue à la première personne du présent irresponsable...

Avatar de l’utilisateur
phyvette
Modérateur
Modérateur
Messages : 7691
Inscription : 19 janv. 2006, 03:34

Re: News, News... d'outre Rhin

Message par phyvette » 15 janv. 2008, 01:37

A 19,83 centimes d'€ le kWh TTC en Allemagne, la modération électrique , a plus de chance de passer dans les esprits Teutons que cher nous .
Gilles a raison
Gilles a tjs raison
Si un membre a raison les 1 et 2 s'appliquent
Gilles ne contredit pas il éduque
Les idées de Gilles sont tjs bonnes
Gilles est obligé de penser pour tout le monde
Seul Gilles a une vision globale de la société

Avatar de l’utilisateur
Tiennel
Modérateur
Modérateur
Messages : 5020
Inscription : 12 mars 2005, 00:37

Re: News, News... d'outre Rhin

Message par Tiennel » 17 janv. 2008, 11:04

Enerzine a écrit :L'Allemagne risque de manquer de lignes à haute tension


Confrontée à la multiplication des parcs éoliens et des projets de construction de centrales conventionnelles, l'Allemagne risque de manquer à court terme de lignes à haute tension, ont averti les autorités dans le quotidien économique Handelsblatt.

"Les lenteurs administratives et les résistances de la population au niveau local freinent d'ores et déjà le développement du réseau électrique et vont se révéler être un grave handicap pour la sécurité énergétique de l'Allemagne", a déclaré le Ministre fédéral de l'économie Michael Glos (CSU).

"Un engorgement du réseau à moyen terme n'est pas à exclure", renchérit dans les mêmes pages Matthias Kurth, Président de l'Agence fédérale de régulation des réseaux (Bundesnetzagentur). Une fois n'est pas coutume, cette préoccupation est partagée à la fois par les poids lourds de l'électricité traditionnelle (charbon, gaz, nucléaire), comme le groupe énergétique E.ON qui parle "d'embouteillage bureaucratique", mais aussi par les représentants du secteur des énergies renouvelables.

L'Agence allemande de l'énergie (Dena) a évalué que le développement prévu de l'éolien en mer nécessitera à lui seul l'installation jusqu'en 2015 de 850 kilomètres de nouvelles lignes à haute tension, ainsi que le renforcement de 400 km de lignes existantes. S'ajoutent à cela les besoins engendrés par la construction de nouvelles centrales thermiques conventionnelles (une douzaine de centrales à charbon doivent notamment voir le jour en Allemagne d'ici 2012 :shock:) et les besoins dus au renforcement des capacités d'interconnexion électrique voulu par la Commission européenne pour développer le marché international de l'électricité.

Le gouvernement fédéral a d'ores et déjà affiché le souhait de lancer une "loi de développement des réseaux d'énergie" ("Energieleitungsausbaugesetz") d'ici mai 2008.

Répondre