Suisse

Suisse, Belgique, luxembourg...

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 52864
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Suisse

Message par energy_isere » 06 nov. 2013, 15:53

La centrale nucléaire suisse de Mühleberg tirera sa révérence en 2019 .

06 Nov 2013 enerzine

Après avoir analysé différents scénarios portant sur l'avenir de la centrale nucléaire suisse de Mühleberg (CNM), l'entreprise BKW a décidé de poursuivre son exploitation jusqu'en 2019, date à laquelle elle sera définitivement déconnectée du réseau


La compagnie énergétique affirme que l'ensemble des aspects techniques, économiques, stratégiques et politiques ont été pris en compte lors du processus décisionnel. "En renonçant à réaliser les investissements nécessaires à une exploitation à long terme, BKW réduit considérablement le risque entrepreneurial, peut renforcer son engagement dans le domaine de l'hydraulique et de l'éolien en Suisse et à l'étranger, et peut investir de manière accrue dans la mise au point de prestations et de produits innovants" a t-elle expliqué.

Il s'avère que les investissements nécessaires à une exploitation à long terme de la centrale auraient été synonymes de "coûts élevés" pour BKW, des coûts dont l'amortissement n'aurait pas été garanti pour la période d'exploitation restante de la CNM au vu des conditions-cadres économiques, régulatoires et politiques.

BKW table également sur l'apparition à moyen terme de nouveaux aléas d'ordre technique, économique et politique, non quantifiables et encore peu clairs à l'heure actuelle, qui pourraient entraîner une hausse des risques économiques liés à une exploitation à long terme. Par ailleurs, le fait de renoncer à exploiter la CNM au-delà de 2019, libère des moyens financiers et permet à BKW, d'investir de manière accrue dans de nouvelles capacités de production ainsi que dans des prestations énergétiques et des produits innovants.

Au final, BKW ne prévoit aucun licenciement : "Le principal objectif est de conserver les spécialistes et le personnel actuellement employés à la CNM pour le reste de la durée d'exploitation de l'installation ainsi que pour les phases de post-exploitation et de désaffectation."

CNM : Plan d'investissement pour 6 ans seulement

BKW mettra en œuvre à la CNM plusieurs projets de rééquipement au cours des 6 prochaines années d'exploitation.

Au total, les investissements de BKW dans l'exploitation et la maintenance de l'installation s'élèveront à près de 200 millions de CHF, dont 15 millions de CHF pour des mesures de rééquipement 'extraordinaires'. Ces dernières concernent notamment l'optimisation du système d'alimentation en eau de refroidissement ainsi que du dispositif de refroidissement de la piscine de désactivation des combustibles usagés.
http://www.enerzine.com/2/16488+la-cent ... 2019+.html

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 52864
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Suisse

Message par energy_isere » 24 janv. 2014, 20:24

J'avais annoncé la construction dans ce post de mai 2011 viewtopic.php?p=294177#p294177

mais je n' avais pas vu passer l' inauguration en octobre 2012, comme le mentionne dans un autre post ''ToTheEnd ''
Inauguration de la plus grande centrale solaire photovoltaïque de Suisse

Genève, le 16 octobre 2012.

Les Services Industriels de Genève (SIG) et Palexpo SA inaugurent aujourd'hui à Genève la plus grande centrale solaire photovoltaïque de Suisse. Cette inauguration s'est déroulée en présence des conseillers d'Etat Isabel Rochat et Pierre Maudet. La production électrique de ces 15’000 panneaux solaires s'élève à 4,2 GWh/an, soit l'équivalent de la consommation électrique annuelle de 1350 ménages genevois. C'est le triple de la plus grande centrale solaire construite jusqu'ici en Suisse.

Plusieurs mois de travaux ont été nécessaires pour construire la plus grande centrale solaire photovoltaïque de Suisse, sur le toit de Palexpo. "L'excellente collaboration entre deux acteurs majeurs du monde économique genevois, SIG et Palexpo SA, nous a permis de relever de nombreux défis technologiques et financiers", explique Alain Peyrot, président du conseil d'administration de SIG.
Isabel Rochat, conseillère d'Etat qui fut en charge de SIG avant de s'occuper de Palexpo a rappelé "que ces deux institutions prouvent ainsi qu'elles sont non seulement des fleurons de l'économie genevoise, mais aussi des exemples à suivre".
En investissant 15 millions de francs pour construire cette centrale solaire, SIG et Palexpo SA poursuivent un but commun: accroître la production d'énergies renouvelables à Genève en accord avec les principes du développement durable recommandés par le Canton. "Avec une surface de panneaux photovoltaïques par habitant trois fois supérieure à la moyenne nationale, Genève se place ainsi en tête des cantons suisses," se réjouit Pierre Maudet, conseiller d'Etat en charge de l'énergie.


Courant vert à prix compétitif

Cet engagement n'est pas seulement le fruit d'un idéalisme commun. Dès le début de leur collaboration, SIG et Palexpo SA ont oeuvré conjointement pour assurer la rentabilité de cette centrale en produisant de l'électricité à un prix compétitif, c'est-à -dire à moins de 50 centimes le kilowattheure. Le succès est total: le kilowattheure solaire produit par la centrale solaire ne coûte que 33 centimes.

La production d’électricité annuelle de cette centrale photovoltaïque correspond aux 30% de la consommation annuelle des halles d’exposition. " Palexpo s’est engagé très tôt en faveur du développement durable et jouit à ce niveau d’une excellente image sur le marché des foires et congrès. Nous contribuons donc au rayonnement international de Genève aussi dans ce domaine", affirme Robert Hensler, président de Palexpo SA.


Plusieurs défis technologiques

SIG, Palexpo SA et leurs partenaires ont relevé plusieurs défis humains et technologiques. Leurs ingénieurs ont dû renforcer la toiture de Palexpo pour soutenir les panneaux solaires et équipements électriques, qui pèsent au total plus de 560 tonnes.
Palexpo SA s'est équipée de la plus grande centrale solaire photovoltaïque de Suisse, d'une puissance de 4,2 MW, devançant celle de l'EPFL dont la puissance s'élèvera, à terme, à 2 MW et celle du Stade de Suisse (1,3 MW).
Palexpo SA et SIG renforcent ainsi considérablement la production d'énergie renouvelable à Genève et offrent aux Genevois une opportunité supplémentaire de s'approvisionner en énergie verte
http://www.sig-ge.ch/entreprise/relatio ... re_palexpo

Image

Image

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 52864
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Suisse

Message par energy_isere » 30 avr. 2014, 13:00

La Suisse, pays le plus cher du monde

30 Avril 2014 20min.ch

Les chiffres publiés mercredi tiennent compte notamment du pouvoir d'achat. Parmi les nations à haut revenu, les Etats-Unis, 25e, offrent le niveau de vie le meilleur marché.

Selon un classement établi par la Banque mondiale, la Suisse et la Norvège sont les deux pays au monde où la vie est la plus chère, devançant les Bermudes, l'Australie et le Danemark.

A contrario, les pays proposant les prix les plus bas sont l'Egypte, le Pakistan, la République de l'Union du Myanmar (Birmanie), l'Ethiopie et le Laos, selon cette étude qui se base sur des données prenant en compte les différences de taux de change et les mesures du pouvoir d'achat à travers les pays. Les Etats-Unis, première économie mondiale, se classent à la 25e place, soit plus loin que la plupart des autres pays à haut revenu.

..................
http://www.20min.ch/ro/news/suisse/story/13075741

Avatar de l’utilisateur
phyvette
Modérateur
Modérateur
Messages : 6808
Inscription : 19 janv. 2006, 03:34

Re: Suisse

Message par phyvette » 15 janv. 2015, 23:06

Quand on ne peut pas prendre place autour de la table, on se retrouve au menu.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 52864
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Suisse

Message par energy_isere » 18 janv. 2015, 14:54

BNS : La revalorisation du Franc suisse fera-t-elle vaciller l'économie helvète ?

Boursier.com 18 janv 2015

L'économie suisse sera-t-elle ébranlée par la soudaine revalorisation du Franc ? Des fleurons des secteurs du luxe et de l'horlogerie à l'image de Swatch et Richemont pourraient en pâtir alors que de grands groupe comme Nestlé, Novartis ou Roche semblent davantage épargnés en raison de l'internationalisation de leurs activités. La décision de la Banque Nationale Suisse (BNS) de ne plus défendre le cours plancher de 1,2 Franc pour 1 euro institué depuis septembre 2011 a également eu un retentissement international en fragilisant FXCM, la spécialiste américain du courtage de devises pour investisseurs individuels. La décision de la BNS a provoqué une envolée du Franc et dans le mouvement des pertes de plus de 200 millions de dollars, soit près de 173 millions d'euros pour les clients de FXCM. Sa capitalisation boursière a d'ailleurs virtuellement fondu de 88% à Wall Street avant la suspension de cotation décidée par le New York Stock Exchange.

FXCM, victime collatérale...

La décision de la Banque Nationale Suisse (BNS) ayant introduit de la volatilité sur la parité de change euro/Franc, les clients de FXCM ont subi d'importantes pertes se traduisant par des soldes négatifs dus à FXCM d'environ 225 M$ (près de 200 ME). Le spécialiste américain du courtage de devises étant incapable de respecter certaines de ses obligations réglementaires de fonds propres, il doit par conséquent se recapitaliser. Pour cette opération de sauvetage en urgence, FXCM s'est tourné vers Jefferies...

La bouée de sauvetage de Jefferies

Le spécialiste américain du courtage de devises pour les investisseurs individuels va ainsi être renfloué à hauteur de 300 M$ (260 ME environ) par la banque d'investissement, dont la maison-mère, Leucadia National, a annoncé octroyer à FXCM un prêt garanti sur 2 ans à un taux initial de 10%. En outre en contrepartie, Leucadia recevra un pourcentage non précisé en cas de vente éventuelle de FXCM. "Le soutien de Leucadia et ce financement sont de loin la meilleure alternative pour FXCM, nos clients, nos actionnaires et tous les principaux intéressés", rapporte Reuters citant Drew Niv, le directeur général de FXCM.

Tic tac, tic tac, temps compté ?

Localement en première ligne de cette décision de la BNS, Swatch et Richemont dont l'argument commercial principal est d'offrir la qualité suisse, notamment en horlogerie, vont être impactés sur leurs résultats. Citigroup anticipe -5% sur les comptes 2015 de Richemont et -10% en 2016, mais les spécialistes considèrent que ces pertes pourraient être en partie compensées par une baisse des coûts liés aux achats d'or et diverses dépenses. La hausse du Franc suisse devrait aussi amputer les profits de Swatch de -8% à -10%, puisque l'horloger ne s'est pas prémuni contre les variations de change.

Craintes pour l'export et le tourisme

Au-delà du secteur horloger et de la joaillerie, les exportations suisses vont pâtir de cette envolée du Franc alors qu'elles représentent environ un tiers d'un PIB helvète, également emmené par la chimie, la pharmacie, les instruments de précision, les machines-outils, l'électroménager et l'électronique. Les différents secteurs industriels ne seront pas les seuls touchés par cette soudaine revalorisation du Franc. Le tourisme va se renchérir pour les étrangers et il en coûtera globalement 20% de plus pour skier en Suisse. L'impact pourrait être lourd car le tourisme représente 3% du PIB et environ 5% des emplois dans de petites et moyennes structures. Le marché suisse, déjà cher, devient donc très cher tant pour les locaux, les vacanciers et les investisseurs...
http://www.boursier.com/actualites/econ ... 26796.html

chazel
Goudron
Goudron
Messages : 133
Inscription : 04 août 2011, 21:15

Re: Suisse

Message par chazel » 19 janv. 2015, 11:07

energy_isere a écrit :
La Suisse, pays le plus cher du monde

30 Avril 2014 20min.ch

Les chiffres publiés mercredi tiennent compte notamment du pouvoir d'achat. Parmi les nations à haut revenu, les Etats-Unis, 25e, offrent le niveau de vie le meilleur marché.

Selon un classement établi par la Banque mondiale, la Suisse et la Norvège sont les deux pays au monde où la vie est la plus chère, devançant les Bermudes, l'Australie et le Danemark.

A contrario, les pays proposant les prix les plus bas sont l'Egypte, le Pakistan, la République de l'Union du Myanmar (Birmanie), l'Ethiopie et le Laos, selon cette étude qui se base sur des données prenant en compte les différences de taux de change et les mesures du pouvoir d'achat à travers les pays. Les Etats-Unis, première économie mondiale, se classent à la 25e place, soit plus loin que la plupart des autres pays à haut revenu.

..................
http://www.20min.ch/ro/news/suisse/story/13075741
mouai, le pouvoir d'achat intérieur en Suisse est loin d’être le plus mauvais....

http://www.google.ch/url?url=http://www ... pItcHhX7zw

chazel
Goudron
Goudron
Messages : 133
Inscription : 04 août 2011, 21:15

Re: Suisse

Message par chazel » 19 janv. 2015, 11:15

Le magasine Bilan explique très bien la raison de ce choix absolument pas pris au hasard.

Quel effet aurait eu une annonce faite à l 'avance ?

http://www.bilan.ch/myret-zaki/redactio ... ter-marche

Avatar de l’utilisateur
phyvette
Modérateur
Modérateur
Messages : 6808
Inscription : 19 janv. 2006, 03:34

Re: Suisse

Message par phyvette » 19 janv. 2015, 11:34

chazel a écrit :Quel effet aurait eu une annonce faite à l 'avance ?
La Suisse se serait retrouvée très vite avec plus de 100% de son pib en stock en Euros dévalués à la BNS, difficile a expliquer ça à l'homme de la rue.
Quand on ne peut pas prendre place autour de la table, on se retrouve au menu.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 52864
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Suisse

Message par energy_isere » 28 janv. 2015, 13:34

Le Fond National Suisse booste la recherche sur les renouvelables

28 janv 2015 enerzine

Une quinzaine de projets de recherche conjoints ont été retenus par le Fond National Suisse pour aborder le virage énergétique. L’EPFL chapeaute notamment deux importants piliers autour de l’énergie photovoltaïque et de son intégration architecturale.

La Suisse lance un vaste programme national de recherche pour la transition énergétique (PNR 70).

Deux chercheurs de l’EPFL ont la responsabilité d’en développer d’importants piliers. Christophe Ballif, directeur du PV-LAB, mènera le projet PV2050 qui doit améliorer la technologie photovoltaïque et l’amener dans l’environnement construit. Emmanuel Rey, directeur du Laboratoire d'architecture et technologies durables, pilotera le projet Active Interfaces, dont l’objectif est de comprendre et de résoudre les problèmes liés à l’intégration du photovoltaïque dans les bâtiments (BIPV).

Deux visions complémentaires qui veulent rassembler dans un même objectif développeurs, ingénieurs, architectes et utilisateurs. Les chercheurs nous expliquent les défis à relever.

...................
http://www.enerzine.com/14/18048+le-fon ... bles+.html

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 52864
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Suisse

Message par energy_isere » 07 mars 2015, 14:09

Faut-il remplacer la TVA par une taxe sur l’énergie?

Votation du 8 mars

Les Suisses doivent se prononcer le 8 mars sur une initiative des Vert’libéraux qui souhaite remplacer la taxe sur la valeur ajoutée par une taxe sur les sources polluantes d’énergie. Présentation.


Supprimer la TVA, un impôt «antisocial et compliqué», par une taxe sur les énergies polluantes. Tel est le but de l’initiative des Vert’libéraux sur laquelle les Suisses devront se prononcer le 8 mars prochain. Un texte qui n’a pratiquement aucune chance d’aboutir devant le peuple, puisqu’un sondage SSR publié le 30 janvier le donne largement perdant. Seuls 29% des sondés disent vouloir l’accepter, tandis que 58% la rejettent.

Les Vert’libéraux ont déclaré qu’ils seraient très déçus si le oui ne dépasse pas le 20%. Car pour eux, leur projet ouvre une «voie royale» à la transition énergétique prônée par le Conseil fédéral. Le projet accélérerait la sortie du nucléaire, favoriserait le budget des consommateurs peu énergivores, réduirait le gaspillage et favoriserait les énergies vertes, avancent-ils.

Une manne de 22 milliards à remplacer

Concrètement, l’initiative vise à remplacer intégralement la taxe sur la valeur ajoutée, qui rapporte actuellement plus de 22 milliards à la Confédération, soit le tiers des revenus fédéraux, par une taxe sur l’énergie. Celle-ci serait lourde pour les sources d’énergie polluantes, comme l’uranium, le gaz, le charbon et le pétrole, tandis que l’hydraulique, l’énergie solaire ou l’énergie éolienne deviendraient moins chères qu’aujourd’hui.

Les initiants avancent qu’une famille avec un ou deux enfants et disposant de 8700 francs mensuels pourrait économiser 130 francs par mois en adoptant un comportement écologique. A l’inverse, si celle-ci ne prend aucune mesure, elle pourrait payer 165 francs de plus. Selon leurs calculs, en cas de oui, il faudrait compter sur un supplément de 13 centimes le kilowattheure d’électricité et de 1,30 franc par litre d’essence.

Facture salée pour les consommateurs?

Des chiffres à l’opposé de ceux avancés par les opposants, à commencer par le Conseil fédéral qui rejette l’initiative. La ministre des Finances, Eveline Widmer-Schlumpf estime qu’il serait dangereux de se passer de la TVA, principale source de recettes de la Confédération. Mais surtout, l’addition risque d’être très lourde pour les consommateurs. Selon la conseillère fédérale, l’essence pourrait en effet renchérir de 3 francs le litre et le courant de 33 centimes par kWh. Et ce sont surtout les ménages les plus modestes qui seraient pénalisés.

La conseillère fédérale n’est pas la seule à rejeter le texte. Tous les partis, sauf les Verts, y sont opposés. Selon un comité interpartis, remplacer la TVA par une taxe sur l’énergie ferait peser une lourde épée de Damoclès sur les finances fédérales, l’AI et l’AVS. En outre, estime-t-il, si la taxe fonctionne et que les Suisses consomment moins d’énergie «sale», les taux d’imposition devraient augmenter d’année en année pour compenser les pertes dans les caisses de la Confédération.

Les entreprises sont également contre. Pour elles, la taxe voulue par les Vert’libéraux entraînerait une hausse énorme des coûts de production. En outre, elle risque d’augmenter le tourisme d’achat puisque les Suisses pourront se faire rembourser la TVA étrangère sans s’acquitter d’une taxe suisse. Enfin, les régions décentrées seraient pénalisées puisque leurs habitants, souvent dépendants de leur voiture, subiraient de plein fouet la hausse du prix de l’essence. (Newsnet)

(Créé: 10.02.2015)
http://www.tdg.ch/suisse/Fautil-remplac ... y/16417125

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 52864
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Suisse

Message par energy_isere » 08 mars 2015, 14:24

Gifle magistrale pour la taxe sur l’énergie des Vert'libéraux

VOTATION — L'initiative des Vert'libéraux a été refusée dimanche par la majorité des cantons. Elle devrait faire un très mauvais score, qui friserait les records historiques.


Image

La TVA ne sera pas remplacée par une taxe sur l'énergie. L'initiative des Vert'libéraux a été refusée dimanche par la majorité des cantons. Elle devrait faire un très mauvais score, qui friserait les records historiques.

L'initiative des Vert'libéraux proposait «un changement trop radical et était inutilement compliquée», a réagi Adèle Thorens, co-présidente des Verts. Elle ne regrette toutefois pas d'avoir soutenu ce texte qui va dans la bonne direction. «La fiscalité écologique finira par devenir réalité.» La conseillère nationale vaudoise estime qu'il est tout à fait possible d'obtenir le soutien du peuple pour une taxe sur l'énergie «si le système proposé est simple et si l'argent est redistribué». Et de rappeler qu'il y a déjà une taxe sur le CO2 pour le mazout.

Surtout, «il ne faut pas considérer le vote d'aujourd'hui comme un refus total de tout changement», remarque Adèle Thorens. Il ne s'agit que d'une étape. «Le débat va se poursuivre et on va finir par mettre en place une fiscalité écologique.»

Dimensions historiques

Le mauvais score de l'initiative des Vert'libéraux a des dimensions historiques. L'institut gfs.bern pronostique un soutien ne dépassant pas le 8%. Seule l'initiative pour l'approvisionnement du pays en blé avait fait moins bien avec 2,7% de «oui» en mars 1929.
................
................
http://www.lematin.ch/suisse/Gifle-magi ... y/20636252

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 52864
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Suisse

Message par energy_isere » 27 mai 2015, 13:51

Un patchwork de différents techno solaire PV :
Romande Energie et l'EPFL inaugurent leur "parc solaire urbain"

27 Mai 2015 enerzine

Romande Energie et l'EPFL ont construit ensemble, sur le campus de l'EPFL, le plus grand parc solaire de Suisse intégré à un complexe de bâtiments existants. Inauguré mardi dernier, ce parc, d'une surface de 15.500 m2, couvre plus de 25 toitures, à l'image d'une seule centrale sur tous les toits d'un quartier. Mais c'est également d'un important laboratoire de recherche et d'enseignement que se voit dotée la Haute Ecole.

....................

Image
http://www.enerzine.com/1/18427+romande ... bain+.html

voir aussi les 2 minutes de vidéos dans le lien.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 52864
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Suisse

Message par energy_isere » 01 sept. 2015, 09:44

Et si toutes les voitures étaient électriques (en Suisse) ?

1er Sept 2015 enerzine

Tweet Cihan Cavdarli a analysé les impacts d’un parc automobile tout électrique en Suisse. La demande en électricité de la Suisse augmenterait alors d’un quart, mais l’électromobilité apporterait un certain nombre d’avantages socio-économiques et environnementaux.
..............

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 52864
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Suisse

Message par energy_isere » 12 déc. 2015, 20:14

Le nucléaire, une énergie indispensable pour les Suisses

30 novembre 2015 / Écrit par: Jacques Mirat energgek

Dans un sondage réalisé par l’institut d’étude Démoscope pour Swissnuclear, on apprend qu’une majorité de Suisses considèrent que l’énergie nucléaire est indispensable pour assurer leur approvisionnement en électricité. Tandis que les personnes interrogées ne veulent pas dépendre de l’étranger, elles refusent surtout de « faire des concessions sur la protection du climat ».

L’enquête de Démoscope a été menée auprès de 2207 personnes de Suisse alémanique, en octobre dernier. Pour la 16ème année consécutive, la population a été interrogée sur son rapport à l’énergie nucléaire et plus largement sur son avis sur la politique énergétique.

Selon les résultats de ces travaux, 58% des sondés estiment « que les centrales nucléaires existantes sont nécessaires pour l’approvisionnement en électricité de la Suisse ». A titre d’indication, ils seraient également 66% à s’opposer à « une limitation des durées d’exploitation [de celles-ci] tant qu’elles sont sûres ».

Cet attachement à l’atome s’explique notamment par la crainte de dépendre de l’étranger pour s’approvisionner en électricité. En effet, pour trois quarts des répondants, « il est important que le tournant énergétique ne rende pas la Suisse encore plus dépendante de l’étranger » sur la question énergétique.

Enfin, le succès des centrales nucléaires s’explique aussi par les préoccupations environnementales de la population, puisque 83% des personnes interrogées affirment que la transition énergétique ne doit pas devenir un « prétexte pour faire des concessions sur la protection du climat ».
http://lenergeek.com/2015/11/30/le-nucl ... s-suisses/

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 52864
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Suisse

Message par energy_isere » 19 mars 2016, 14:06

La Suisse réaffirme son ambition pour les énergies vertes

jeudi 17 mars 2016 / Écrit par: Jacques Mirat lenerggek

Le Conseil national suisse vient de confirmer ses ambitions pour la production d’énergie verte. Ainsi, les installations hydroélectriques ou les fermes photovoltaïques vont pouvoir bénéficier de l’intervention des pouvoirs publics, sous certaines conditions cependant.

Avec 98 voix contre 95, le conseil national a décidé de maintenir l’objectif de production d’énergies propres à 14 500 gigawatts-heure (GWh). De son côté, le Vice-Président du Parti écologiste suisse, Bastien Girod, affirme même que « chaque térawatt qui ne sera pas produit en Suisse devra être importé ». On observe donc un volontarisme politique incontestable pour la transition énergétique de l’autre côté des Alpes, même si son homologue du Parti libéral-radical, Christian Wasserfallen, souligne l’importance de « fixer des buts réalisables ».

Pour atteindre cet objectif de 14 500 GWh, les élus ont par ailleurs donné quelques précisions sur les moyens à employer. Ces derniers souhaitent notamment soutenir les installations hydroélectriques produisant entre 1 et 10 mégawatts (MW) en assurant la rétribution à prix coûtant (RPC) de ces barrages. Enfin, l’énergie solaire est également devenue une priorité helvétique, puisque les fermes photovoltaïques produisant plus de 30 kW pourront compter sur Swissgrid pour assurer leur développement.
http://lenergeek.com/2016/03/17/la-suis ... es-vertes/

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités