Colombie

Impact de la déplétion sur la géopolitique présente, passée et à venir.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
Raminagrobis
Modérateur
Modérateur
Messages : 5199
Inscription : 17 août 2006, 18:05
Localisation : Tours, Lille parfois

Re: Colombie

Message par Raminagrobis » 15 févr. 2016, 11:10

lien

La production colombienne en légère baisse en janvier, à 982 kb/j contre 994 en décembre, et 1005 de moyenne sur 2015. Ils attribue néanmoins ce déclin à des puits fermés pour maintenance.

La production colombienne semble avoir atteind son pic, c'est à surveiller car ce pays représente plus de 1% de la production mondiale de pétrole.

Le ratio réserve/production, pour ce que ça vaut, est très faible à 6.5 ans.

Il reste néanmoins un potentiel important en offshore, surtout à grande profondeur, où peu d'exploration a été faite.


lien Le cabinet Kallanish Energy tire la sonnette d'alarme : la production colombienne, sans redémarrage des investissements, pourrait tomber de 900 000 b/j actuellement à seulement 400 000 en 2022. Cette chute ferait de la Colombie un importateur net de pétrole.

Voilà un pays qu'on peut désormais ranger sans états d'âme dans la catégorie de ceux qui ont passé le peak oil. Et vu qu'il représente, mine de rien, plus de 1% de la production mondiale de pétrole, ce n'est pas sans conséquences.

lien

Ecopetrol, qui contrôle presque toute la production du pays, annonce une baisse de 11% de ses réserves (pétrole et gaz confondu) fin 2015, elles ne sont plus équivalentes qu'à 7.4 ans de production. Les découvertes n'ont compensé que 6% de la production de l'année.



lien La production colombienne en plein crash : -11.1% en avril, comparé à avril 2015.

D'autre part Les réserves ont été revues considérablement à la baisse, elles ne sont plus que de 2.0 Milliards de barils contre 2.3 l'an dernier. Ca équivaut à seulement 5.5 ans de production. La baisse correspond pratiquement au volume produit dans l'année, il n'ont donc quasiment pas remplacé les réserves consommées.
Toujours moins.

Avatar de l’utilisateur
Raminagrobis
Modérateur
Modérateur
Messages : 5199
Inscription : 17 août 2006, 18:05
Localisation : Tours, Lille parfois

Re: Colombie

Message par Raminagrobis » 23 juin 2016, 21:26

La colombie pourrait enfin connaitre la paix : un accord avec les FARC a été signé. Une paix relative, car il y a d'autres factions armées que les FARC.
En attendant, la production de pétrole est en plein crash : le mois de mai est encore à -11.8% par rapport à Mai 2015. Le gaz décline presque autant.
Toujours moins.

Avatar de l’utilisateur
Raminagrobis
Modérateur
Modérateur
Messages : 5199
Inscription : 17 août 2006, 18:05
Localisation : Tours, Lille parfois

Re: Colombie

Message par Raminagrobis » 18 déc. 2016, 19:53

Lien Ecopetrol, l'entreprise nationale colombienne du pétrole, a perdu 1.2 Md$ l'an dernier. Ils sont à la fois confrontés à une baisse de la production par déclin naturel des gisements, à des interruptions par des attaques sur les pipelines, et bien sur au faible prix du baril.

Ils prennent de gros risques financiers, puiqu'en 2015 ils vont plus que tripler le nombre de puits de développement (en forer 500 contre 150) et surtout forer 15 puits d'exploration, dont 5 offshore en mer de caraïbes.
Toujours moins.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 63892
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Colombie

Message par energy_isere » 04 mai 2017, 21:13

Le potentiel de l’offshore caribéen colombien se confirme

Publié le 04/05/2017 lemarin.fr

Une troisième découverte gazière vient d’être faite en quelques mois dans les eaux caribéennes de la Colombie. La naissance d’une nouvelle province gazière se profile.

Image
Le forage du puits Gorgon-1 à l'aide du « Bolette Dolphin » de Fred Olsen a permis de faire une nouvelle découverte gazière dans l'offshore caribéen de la Colombie. (Photo : offshorenergytoday)
http://www.lemarin.fr/secteurs-activite ... e-confirme

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 63892
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Colombie

Message par energy_isere » 31 mars 2018, 14:12

Crise environnementale en Colombie après une fuite de pétrole

AFP parue le 27 mars 2018

Des rivières souillées par des coulées noires, des plantes et des animaux contaminés: le nord de la Colombie était en alerte cette semaine à cause d'une fuite de pétrole qui semblait échapper au contrôle de l'entreprise publique Ecopetrol.

Cette crise environnementale, qui frappe la localité de Barrancabermeja, dans le département de Santander, trouve son origine au niveau d'un puits inactif d'où s'échappe du brut depuis le 3 mars, soit plus de 3 semaines. Jusqu'à lundi, la fuite était évaluée à l'équivalent de "500 barils de brut" environ, a indiqué une source d'Ecopetrol à l'AFP.

La tâche de liquide noirâtre, qui a atteint plusieurs cours d'eau de la zone, s'étend désormais sur 23 km de long. Des fortes pluies ont accéléré la pollution. A partir du 12 mars, la situation s'est compliquée car "il n'y avait pas de (système de) rétention" du brut, a déclaré Claudia Gonzalez, directrice de l'Agence nationale des permis environnementaux (Anla) au micro de Caracol Radio.

Quelque 70 personnes ont dû être déplacées à titre préventif et 1 235 mammifères, oiseaux et reptiles ont été secourus, selon Ecopetrol. La pêche dans les cours d'eau de la région est également très affectée. "Je n'ai quasiment rien à manger. Toute la vie, on a vécu de la rivière et la pollution a déjà atteint le (fleuve) Magdalena", le plus important de Colombie, a assuré Elkin Cala, une habitante de la région à la chaîne Uno.

L'Anla a annoncé qu'elle était en train d'enquêter pour déterminer les responsabilités de l'entreprise publique pétrolière. "L'Anla va imposer des sanctions exemplaires à Ecopetrol à cause d'un défaut dans la mise à jour de ses plans d'urgence; cette entreprise est responsable des permis environnementaux (qui lui ont été délivrés) et elle doit faire face", a écrit sur Twitter le ministre de l'Environnement Luis Murillo.

Bien que l'origine de la fuite n'avait pas encore été établie, le président d'Ecopetrol Felipe Bayon a estimé qu'elle pouvait avoir été causée par des "problèmes de pression" au niveau du puits ou par une activité sismique dans cette zone. L'entreprise publique espère pouvoir contrôler au plus vite cet incident bien que cela pourrait prendre encore deux semaines supplémentaires, selon l'Anla. Cette zone compte 14 autres puits, dont trois sont inactifs.
https://www.connaissancedesenergies.org ... ole-180327

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 63892
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Colombie

Message par energy_isere » 05 avr. 2018, 21:49

Colombie: une fuite de pétrole maîtrisée

Par Lefigaro.fr avec AFP le 02/04/2018

La fuite de pétrole, qui a généré début mars une crise environnementale dans le nord de la Colombie, affectant plus d'un millier d'animaux, la végétation et plusieurs rivières, est désormais sous contrôle, a assuré lundi l'entreprise publique Ecopetrol.

"Il est important de préciser que le puits est scellé. Cela signifie qu'il ne fuit plus. Cependant, la situation d'urgence perdure, le plan d'intervention est maintenu et nous poursuivons les travaux d'étanchéité définitive", a dit le président d'Ecopetrol, Felipe Bayon. Bien que ce puits n'était pas opérationnel, l'équivalent d'environ 550 barils de brut s'est infiltré par le fond dans la terre et plusieurs rivières du département de Santander ont été souillées.

L'urgence avait été déclarée le 3 mars et la pollution a affecté la pêche, la végétation, tandis que plusieurs centaines d'animaux, tels que des iguanes, crabes, oiseaux, grenouilles et tortues, ont été contaminés.

Jusqu'à ce jour, "1.357 animaux ont été récupérés et transférés dans un refuge", a ajouté Ecopetrol dans un communiqué. En outre, 79 personnes vivant sur les berges de rivières ont été temporairement relogées. L'Agence nationale des licences environnementales (Anla) a ouvert une enquête pour déterminer la responsabilité d'Ecopetrol dans cette crise. L'entreprise n'a pas encore établi la cause de la fuite.

Cette zone compte 14 autres puits de pétrole, dont trois sont inactifs.
http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2018/ ... trisee.php

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 63892
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Colombie

Message par energy_isere » 18 mai 2018, 21:45

Gros bordel et inquiétude maximale sur un chantier de gros barrage sur le fleuve Cauca en Colombie :
La future plus grande centrale hydroélectrique de Colombie inondée

Publié le 18/05/2018

En Colombie, 11 000 ouvriers sont actuellement déployés pour renforcer la structure d’Hidroituango, la future plus grande centrale hydroélectrique du pays, inondée par le lac Cauca suite à un glissement de terrain. Des milliers d'habitants sont évacués.
............
https://www.usinenouvelle.com/article/e ... te.N695184


Image
The dam of the Hidroituango Hydroelctric Project, on the Cauca river, near Ituango municipality in Colombia on 12 May 2018. Photograph: Joaquin Sarmiento/AFP/Getty Images

https://www.theguardian.com/world/2018/ ... ods-at-dam

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 63892
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Colombie

Message par energy_isere » 20 mai 2018, 13:50

Davantage de développement sur ces problémes trés graves :
En Colombie, alerte rouge autour d’un barrage

Guylaine Roujol Perez| 20 mai 2018

.......
Finalement, le 12 mai, le troisième tunnel s’est débouché, apparemment sous la force de l’eau. Son évacuation par ce biais et par la salle des machines a provoqué plus bas une montée subite du niveau de l’eau du Cauca, dont le débit s’est emballé.

Les habitants de Puerto Valdivia, en première ligne, ont dû être évacués en urgence, l’eau dévastant tout sur son passage. Trois ponts se sont effondrés. Dix-sept communes de quatre départements (Antioquia, Sucre, Córdoba et Bolívar) ont été placées en alerte. La population vit au rythme des informations au sujet du niveau du fleuve dont le débit moyen dans cette région d’environ 2300 m3 par seconde est monté jusqu’à 6000 m3/seconde selon les observateurs sur place.

Vendredi, l’Unité nationale pour la gestion des risques et des désastres a annoncé avoir évacué 6 123 personnes des municipalités de Valdivia, Tarazá, Cáceres et de Caucasia. Des postes de secours ont été installés et des kits de première nécessité (couvertures, matelas, produits d’hygiène) apportés. La police, l’armée, les pompiers, la Croix Rouge entre autres sont mobilisés.
...........

Image
Le 18 mai à Puerto Valvidia, à 40 km du barrage. REUTERS/Fredy Builes
http://www.leparisien.fr/environnement/ ... 726005.php

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 63892
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Colombie

Message par energy_isere » 18 juin 2018, 01:12

Résultat de l'élection présidentielle en Colombie, Ivan Duque franchement à droite serait élu.
Il déteste son voisin Maduro au Venezuela voisin.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 63892
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Colombie

Message par energy_isere » 19 juin 2018, 20:33

ah tiens, la Colombie est un producteur d'huile de plame, et c'est le plus gros d' Amérique du Sud.
How Colombia became Latin America’s palm oil powerhouse

by Taran Volckhausen on 31 May 2018
....................
Colombia produces more palm oil than any other country in Latin America and, as of 2016, is considered the fourth-largest producer worldwide. Palm oil producer organization Fedepalma reported a record 1.6 million metric tons of crude palm oil was produced in Colombia in 2017 — a substantial 42 percent increase over the previous year. According to the National Administrative Department of Statistics (DANE), palm oil-related exports generated $414 million in export revenue for Colombia in 2017, up 48 percent from the year before and most of it heading to the EU.

Palm oil, together with ethanol, also forms the backbone to Colombia’s biodiesel industry, which by law must account for 10 percent of automobile fuel sold nationwide.

Image
Harvested oil palm fruit piled up beside San José de Playón reservoir. Photo by Taran Volckhausen

................
long article : https://news.mongabay.com/2018/05/how-c ... owerhouse/

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 63892
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Colombie

Message par energy_isere » 19 juin 2018, 20:36

Colombia Produced 865,987 Barrels of Oil per Day in May 2018

by Jared Wade June 14, 2018

Colombia produced an average of 865,987 barrels of oil per day in May, an uptick of 1.6% over May 2017 according to government figures.

This level also represents a 0.1% increase from April, and the slight increase marks the third straight month of rising production, according to the Ministry of Mines and Energy.

After five months, the annual average for the country now stands at 854,190 barrels of oil per day. This is almost exactly in line with the 2017 average of 854,121 barrels of oil per day yet still below the 885,000-barrel daily average of 2016.

The annual figure, however, still exceeds the Ministry of Mines’ previously released “medium-term” estimate of 840,000 barrels of oil per day.

The vast majority of the oil in Colombia is produced by state-controlled oil company Ecopetrol. The Bogotá-based company has set a goal of 725,000 barrels of petroleum-equivalent per day for 2018 and expects to drill at least 620 development wells and 12 exploration wells during the year to help replace falling reserves.

Frontera Energy, formerly known as Pacific Rubiales, produced an average of 52,195 barrels of oil per day in Colombia the first quarter of 2018. This was a slight decrease from the 56,593 it produced in the country compared to the first quarter of 2017.
https://www.financecolombia.com/colombi ... ay-in-may/

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 63892
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Colombie

Message par energy_isere » 06 sept. 2018, 08:37

Suite aux événements qu'il y a eu le 20 mai (voir plus haut)

Colombie: la méga-centrale Hidroituango prend trois ans de retard


Par AFP, publié le 06/09/20 Bogota

La plus grande centreale hydroélectrique de Colombie ne sera pas opérationnelle avant 2021, avec trois ans de retard, suite à la situation d'urgence qui a fait craindre son effondrement, a déclaré Jorge Tabares, dirigeant du principal actionnaire.
Hidroituango, qui doit couvrir un cinquième des besoins énergétiques du pays, s'élève sur le fleuve Cauca, dans le département d'Antioquia (nord-ouest), pour un investissement initial équivalent à 3,7 milliards de dollars.

Mais début mai, ce chantier colossal s'est trouvé en situation d'urgence: un glissement de terrain a bloqué une conduite de sortie des eaux, la pression menaçant alors toute la structure du gigantesque barrage.


Jusqu'à 25.000 habitants de municipalités voisines ont dû être évacués, dont 3.000 sont encore dans des centres d'accueil, selon les autorités.

"Il y a d'importantes incertitudes (...) mais notre projection de base montre au moins 36 mois de retard sur la date initiale, c'est-à-dire que le projet devrait produire de l'énergie en 2021", a déclaré à l'AFP M. Tabares, vice-président exécutif de Finances corporatives de entreprises publiques de Medellin (EPM).

Après l'obstruction de la conduite, les ingénieurs avaient habilité la chambre des machines comme voie d'évacuation des eaux.

Bien qu'un risque d'effondrement ne soit plus évoqué, M. Tabares a précisé que l'urgence ne pourra être écartée que lorsque il aura été possible de "fermer l'évacuation de l'eau par la salle des machines (...) entre octobre et décembre de cette année".

Cette situation génère pour plus de deux milliards de dollars de frais supplémentaires et pertes.

Pour compenser ces coûts, le gérant général d'EPM, Jorge Londoño, a indiqué que l'entreprise adopterait notamment "un plan de réduction des frais internes" et reporterait des investissements prévus pour moderniser des installations énergétiques, d'eau ou d'assainissement.

La construction de la centrale est assurée par le consortium CCC Ituango, composé des entreprises brésilienne Camargo Correa (55%) et colombiennes Conconcreto (35%) et Coninsa-Ramon H (10%).

Camargo Correa est sous le coup d'une enquête dans le cadre de l'opération anti-corruption "Lava Jato" (lavage d'autos, ndlr), qui a mis à jour un réseau de pots-de-vin au sein de l'appareil gouvernemental et politique brésilien, avec des ramifications dans des dizaines de pays.

Le Parquet colombien enquête pour sa part sur l'adjudication et le contrat de construction, ainsi que sur des dégâts environnementaux présumés.

Avatar de l’utilisateur
Silenius
Gaz naturel
Gaz naturel
Messages : 1166
Inscription : 06 avr. 2007, 00:56

Re: Colombie

Message par Silenius » 06 sept. 2018, 21:33

Quasiment un mini EPR a l'echelle Colombienne !

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 63892
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Colombie

Message par energy_isere » 13 nov. 2018, 08:25

Attetntat à la bombe contre les oléoducs en Colombie, le 78 iéme de l'année !
Colombian Pipeline Bombed For The 78th Time This Year

By Irina Slav - Nov 12, 2018

Colombia’s Cano Limon crude oil pipeline that can transport 210,000 bpd of crude has been bombed again, for the 78th time since the start of this year, Ecopetrol, the state oil company, said, as quoted by Reuters. Previous attacks have been blamed by the Colombian army on a rebel group, the national Liberation Army, or ELN, which is considered a terrorist group by the European Union and the United States.

The pipeline was not operational at the time of the attack, which is the second in as many months. In September, Reuters reported that the pipeline was bombed again in the same region, close to the border with Venezuela. At the time, the pipeline was shut down so the attack did not cause a lot of damage. In fact, the pipeline was shut down six months earlier precisely because of the repeated attacks.

The Cano Limon pipeline carries crude from the same-name field, which is operated by Occidental Petroleum. The ELN, a Marxist organization, bombs oil infrastructure in protest of the presence of multinational companies in Colombia’s natural resources industry claiming it robs the locals of the benefits this sector offers.
.......
https://oilprice.com/Latest-Energy-News ... -Year.html

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 63892
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Colombie

Message par energy_isere » 09 mars 2019, 14:40

La Colombie s'intéresse fortement au fracking pour le pétrole et le gaz. 3 projets pilotes vont êtres menés.
Plusieurs compagnies intéressées.
Fracking Could Nearly Triple Colombia Oil, Gas Reserves

By Julia Symmes Cobb and Luis Jaime Acosta, Reuters
Fri, 03/08/2019

BOGOTA, Colombia—At least five companies are interested in six fracking blocks in Colombia and use of the technique could nearly triple the country’s reserves of crude and gas, the energy minister said.

Exxon Mobil Corp., ConocoPhillips, Parex Resources Inc. and state-run oil company Ecopetrol are among those seeking to operate in the six blocks, Mines and Energy Minister Maria Fernanda Suarez said in an interview late on March 7, without identifying the fifth company.

An expert commission convened by the government to study the use of hydraulic fracturing recommended strict monitoring of three pilot projects to determine whether the technique should be widely used.

Suarez said she and the environment ministry will study the final recommendations and that while no specific law to allow fracking is required for the use of the technique to go ahead, further regulations are needed.

“Most important is that the only regulation that’s in force refers to the exploration phase, in Colombia we still haven’t developed any regulation for the production phase,” she said.

Fracking breaks up rock formations with pressurized liquid. Its use is credited for booming oil and gas production in the United States, but environmental activists have blamed it for water pollution.

Some local communities and many environmentalists in Colombia oppose the technology.

Other companies from the United States and Argentina may also be interested in the blocks, Suarez added.

Use of fracking could nearly triple the country’s crude and gas reserves, she said.

“We have 5.7 years of crude reserves and 11 years of gas reserves. Our estimates say that with unconventional deposits we could have 30 years of gas and 15 years of crude.”

Ecopetrol has some 7.2 years of reserves, well below the average of nearly 12 years for the world’s top oil and gas companies.

The company plans to spend $500 million on unconventional exploration over the next three years, its CEO told Reuters this week.
https://www.hartenergy.com/news/frackin ... ves-178137

Répondre