Corée du Nord

Impact de la déplétion sur la géopolitique présente, passée et à venir.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59593
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Corée du Nord

Message par energy_isere » 26 juil. 2019, 11:24

Kim Jong Un: les tirs de missiles sont un "avertissement" à Séoul

AFP•26/07/2019

Les tirs de jeudi étaient les premiers essais de missile depuis la rencontre impromptue le mois dernier entre Donald Trump et Kim Jong Un dans la Zone démilitarisée (DMZ) qui divise la péninsule. Le président américain et le dirigeant nord-coréen avaient alors convenu de reprendre les discussions sur le programme nucléaire nord-coréen.

Mais cet engagement ne s'est pour l'heure pas concrétisé et Pyongyang a averti récemment que le processus pourrait dérailler si les manoeuvres conjointes se déroulaient comme prévu en août.

L'agence de presse officielle nord-coréenne KCNA n'a apporté vendredi que peu de précisions techniques sur les engins en question, déclarant qu'il s'agissait d'"un nouveau type d'arme tactique guidée" et d'"un système d'arme ultra-moderne".

Ces essais constituent "un avertissement solennel aux militaires bellicistes sud-coréens" qui persistent dans leur volonté de mener les exercices conjoints "malgré notre avertissements répétés"

Près de 30.000 soldats américains sont déployés en Corée du Sud et les exercices annuels qu'ils mènent avec des dizaines de milliers de soldats sud-coréens ne manquent jamais de courroucer Pyongyang. Le Nord les considère comme la répétition générale d'une invasion de son territoire.

D'après les évaluations de l'armée sud-coréenne, les deux missiles de courte portée ont parcouru respectivement 450 et 700 kilomètres avant de s'abîmer en mer entre la péninsule coréenne et le Japon. Ces engins seraient ainsi capables d'atteindre n'importe quelle cible en Corée du Sud.

Le ministre japonais de la Défense a parlé de tirs "extrêmement regrettables", le Bureau de la sécurité nationale sud-coréenne s'est déclaré "profondément préoccupé" et les Etats-Unis ont réclamé l'arrêt des "provocations".

D'après KCNA, Kim Jong Un a déclaré que les nouveaux missiles "perfectionnés" pouvaient voler à basse altitude, ce qui les rends difficile à intercepter. Il a mis en garde Séoul contre la tentation "d'ignorer l'avertissement" implicite qu'ils représentent.

........
https://www.boursorama.com/actualite-ec ... 6952355d45

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59593
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Corée du Nord

Message par energy_isere » 02 oct. 2019, 19:08

La Corée du Nord tire un missile balistique avant des discussions avec Washington

AFP•02/10/2019

La Corée du Nord a tiré mercredi ce qui semble être un missile mer-sol balistique, au lendemain de l'annonce par Pyongyang de la tenue samedi de discussions de travail sur le nucléaire avec Washington.

Ce missile "pourrait être un Pukguksong", c'est-à-dire un missile mer-sol balistique (SLBM), lancé à partir d'un sous-marin et actuellement développé par la Corée du Nord, selon la même source.

Le Pukguksong est un SLBM dont le premier essai réussi remonte au 24 août 2016. Il avait volé sur 500 km en direction du Japon, ce qui avait conduit le leader nord-coréen Kim Jong-Un à affirmer que le territoire continental américain était désormais à portée d'un sous-marin croisant dans le Pacifique.

En juillet, les médias officiels nord-coréens avaient publié des photos montrant M. Kim en train d'inspecter un nouveau sous-marin, laissant penser que Pyongyang ne développe un programme de SLBM.

Le lancement d'un missile mer-sol balistique par la Corée du Nord prouverait que Pyongyang a franchi un nouveau cap et serait désormais en capacité de frapper au-delà de la péninsule coréenne.

Selon des experts, il s'agirait d'un missile de portée intermédiaire pouvant parcourir environ 2.000 km.

Vipin Narang, professeur associé au Massachusetts Institute of Technology (MIT), a qualifié le lancement de mercredi de "système d'armes nucléaires explicite", contrairement à la dernière série de tirs nord-coréens.
...............
https://www.boursorama.com/actualite-ec ... eca6441719

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59593
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Corée du Nord

Message par energy_isere » 05 oct. 2019, 14:05

Nucléaire: Etats-Unis et Corée du Nord tentent de renouer la dialogue en Suède

AFP•05/10/2019

Des représentants de la Corée du Nord et des Etats-Unis ont engagé des consultations sur le nucléaire nord-coréen samedi à Stockholm après des mois d'impasse et malgré une nouvelle escalade de Pyongyang dans ses essais de missiles.
..........
https://www.boursorama.com/actualite-ec ... 03ca0f19c0

Image

Photo fournie le 3 octobre par l'agence nord-coréenne Kcna montrant un tir de missile dans les eaux au large de la Baie de Wonsan, le 2 octobre 2019 en Corée du Nord ( KCNA VIA KNS / KCNA VIA KNS )

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59593
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Corée du Nord

Message par energy_isere » 06 oct. 2019, 14:15

Nucléaire: les discussions en Suède entre Washington et Pyongyang dans l'impasse

AFP•06/10/2019

Les discussions engagées samedi en Suède sur le programme nucléaire nord-coréen se sont terminées sur une impasse, Pyongyang accusant Washington d'avoir fait échouer les consultations tandis que les Etats-Unis affirmaient au contraire qu'elles avaient été "bonnes".
Ces pourparlers constituaient la première tentative de renouer le dialogue entre les deux pays depuis l'échec du sommet de Hanoï en février entre le président Donald Trump et le dirigeant nord-coréen Kim Jong Un.

A Stockholm, les émissaires nord-coréen Kim Myong Gil et américain Stephen Biegun se sont rencontrés sous médiation de l'envoyé spécial de la Suède Kent Härstedt, artisan de la libération cet été d'un étudiant australien, Alek Sigley, brièvement détenu par Pyongyang.

A l'issue de la journée, Kim Myong Gil a constaté leur échec.

"Les négociations n'ont pas satisfait nos attentes et ont finalement échoué (...). L'échec des négociations, qui n'ont débouché sur aucune avancée, est uniquement dû aux Etats-Unis qui n'ont pas renoncé à leur attitude habituelle", a-t-il déclaré à des journalistes devant l'ambassade nord-coréenne à Stockholm

........
https://www.boursorama.com/actualite-ec ... 03ca0f19c0

Répondre