[Ex Dossier Iran] La guerre qui n'aura pas lieu.

Impact de la déplétion sur la géopolitique présente, passée et à venir.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
phyvette
Modérateur
Modérateur
Messages : 7646
Inscription : 19 janv. 2006, 03:34

Re: [Ex Dossier Iran] La guerre qui n'aura pas lieu.

Message par phyvette » 21 sept. 2012, 06:30

Remplace "alliances", par relations de bons voisinages, si le mot est mal choisi, c'est plus dans cet esprit, qu'il faillais le lire. Devant l'exaspération actuelle de la population, il est a craindre que la politique extérieur de ces pays, qui subissent aussi lourdement la crise, soit dictée par la rue, avec tout les risques que cela comporte.

Les conséquences d'une attaque sur l'Iran, serait l’humiliation de plus, de trop pour la rue Arabe, il en résulterait un embrasement généralisé de la région, avec des chutes de gouvernements fantoches pro-occidentaux contre la volonté de leur populations.

Les risques sont tellement grands, que pour ces raisons, on ne bougera pas, le temps de l'occident tout puissant et impérialiste est révolu. Nous sommes à un tournant de l'histoire pour tous l’Ouest, semblable à ce que fut la crise de Suez 1956 pour les Anglo-Français. Il y a eu un avant et un après 1956.
2012 et un tournant aussi, attention à la sortie de route.
Gilles a raison
Gilles a tjs raison
Si un membre a raison les 1 et 2 s'appliquent
Gilles ne contredit pas il éduque
Les idées de Gilles sont tjs bonnes
Gilles est obligé de penser pour tout le monde
Seul Gilles a une vision globale de la société

Avatar de l’utilisateur
Alter Egaux
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 4302
Inscription : 08 févr. 2006, 15:18
Localisation : Ile de France
Contact :

Re: [Ex Dossier Iran] La guerre qui n'aura pas lieu.

Message par Alter Egaux » 21 sept. 2012, 06:52

La surprise d'octobre, après avoir été dans le Canard Enchainé, est passé du coté des mass médias, comme le Monde :
[...]Les "faucons" israéliens calculeraient qu'une attaque aérienne conduite par l'Etat juif avant la présidentielle américaine du 6 novembre obligerait les Etats-Unis à s'en solidariser et à y prêter main-forte. Les analystes appellent cela le scénario de la "surprise d'octobre". M. Nétanyahou utilise le levier de la campagne américaine, en sachant que M. Obama a la hantise d'une action militaire qui ferait flamber les prix du pétrole.

Il ne manque pas de voix, en Israël, pour mettre en garde contre des frappes "en solo", en particulier celle du président Shimon Pérès, et d'une bonne partie des cadres chargés de la sécurité. Mais plus l'administration Obama fournira d'assurances à Israël, moins l'Etat juif ressentira le besoin de "régler" le problème seul, comme il l'avait fait en 1981 (bombardement du site d'Osirak en Irak) et en 2007 (destruction de celui d'Al-Kibar en Syrie).[...]
http://www.lemonde.fr/proche-orient/art ... _3218.html
Bien entendu, les "faucons" ne font pas toujours ce qu'ils veulent, et ceci dans les temps qu'ils se sont proposés.
Mais force est de reconnaitre qu'il y a une fenêtre d'opportunité pour Israël, appelé surprise d'octobre.
Etape n°1 : Les africains nomment le pétrole : la "merde" du diable.
Etape n°2 : Restons cool, le PO arrive...
Etape n°3 : "Mais à cet endroit, en ce moment, l'humanité, c'est nous, que cela nous plaise ou non", Samuel Beckett

nemo
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 3845
Inscription : 11 oct. 2005, 03:46
Localisation : Limoges

Re: [Ex Dossier Iran] La guerre qui n'aura pas lieu.

Message par nemo » 21 sept. 2012, 07:05

appelé surprise d'octobre.
Une surprise d'Octobre déjà éventée en Septembre?
"Tu connaîtras la vérité et la vérité te rendra libre"
Saint Jean 8, 32

"N'est pas musulman celui dont le voisin doit craindre la nuisance"
Prophète Mohamed

"Dans le spectacle la vérité est un moment du mensonge"
Debord

Avatar de l’utilisateur
Alter Egaux
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 4302
Inscription : 08 févr. 2006, 15:18
Localisation : Ile de France
Contact :

Re: [Ex Dossier Iran] La guerre qui n'aura pas lieu.

Message par Alter Egaux » 21 sept. 2012, 07:11

nemo a écrit :
appelé surprise d'octobre.
Une surprise d'Octobre déjà éventée en Septembre?
Surprise pour le "public". Cela fait des mois que les journaux "spécialisés" en parlent, ainsi que les diplomates.
Compare à une guerre Irak : rappelle-toi les immenses manifestations contre l'attaque US/Alliés.

Si Israël attaquait en octobre, ce serait une "surprise" pour 99% de la population, y compris ici dont bon nombre d'entre nous trouvent cela tellement improbable que le titre du fil laisse songeur, pour ne pas dire relève d'une naïveté comique.

Oui, surprise est donc bien le terme. Et un peu d'effroi.
Etape n°1 : Les africains nomment le pétrole : la "merde" du diable.
Etape n°2 : Restons cool, le PO arrive...
Etape n°3 : "Mais à cet endroit, en ce moment, l'humanité, c'est nous, que cela nous plaise ou non", Samuel Beckett

nemo
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 3845
Inscription : 11 oct. 2005, 03:46
Localisation : Limoges

Re: [Ex Dossier Iran] La guerre qui n'aura pas lieu.

Message par nemo » 21 sept. 2012, 07:55

Compare à une guerre Irak : rappelle-toi les immenses manifestations contre l'attaque US/Alliés.
Sauf que la guerre en Irak ne pouvait être caché vu qu'elle exigeait le déplacement de centaine de milliers d'homme et une énorme quantité de matériel. Là on parle de frappe qui ne serait efficace que si elle se font par surprise et qui peuvent être maintenu sécrète vu que ça concerne pour l'essentiel l'aviation. Puisque t'es dans les comparaison compare au bombardement d'Osirak ou plus près de nous le bombardement sur l'usine en Syrie il y a quelques années. Je parle surtout pour une attaque israélienne. Plus les journaux en parle moins il y a de chance qu'elle se produise car elle exige la surprise au vu des risques encourus. C'est moins vrai des tazus qui ayant beaucoup plus de moyens ont moins de risque d'un désastre si l'attaque est éventé.
"Tu connaîtras la vérité et la vérité te rendra libre"
Saint Jean 8, 32

"N'est pas musulman celui dont le voisin doit craindre la nuisance"
Prophète Mohamed

"Dans le spectacle la vérité est un moment du mensonge"
Debord

Avatar de l’utilisateur
Alter Egaux
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 4302
Inscription : 08 févr. 2006, 15:18
Localisation : Ile de France
Contact :

Re: [Ex Dossier Iran] La guerre qui n'aura pas lieu.

Message par Alter Egaux » 21 sept. 2012, 08:15

nemo a écrit :Là on parle de frappe qui ne serait efficace que si elle se font par surprise et qui peuvent être maintenu sécrète vu que ça concerne pour l'essentiel l'aviation.
Efficace ? Si l'efficacité réside en la destruction d'installation fixe, un bombardement sera efficace.
Par contre, le fait que les iraniens s'y attendent est un danger pour :
- les militaires exposés dans la manoeuvre,
- les civils en cas de réplique.

Mais là, on est déjà plus dans l'efficacité.
Mais le mot "surprise" n'est pas utilisé pour l'Etat major US, ni européen, ni iranien. Mais bien pour le "public".
Guerre improbable, et donc guerre "surprise".
Etape n°1 : Les africains nomment le pétrole : la "merde" du diable.
Etape n°2 : Restons cool, le PO arrive...
Etape n°3 : "Mais à cet endroit, en ce moment, l'humanité, c'est nous, que cela nous plaise ou non", Samuel Beckett

nemo
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 3845
Inscription : 11 oct. 2005, 03:46
Localisation : Limoges

Re: [Ex Dossier Iran] La guerre qui n'aura pas lieu.

Message par nemo » 21 sept. 2012, 08:46

Si l'efficacité réside en la destruction d'installation fixe, un bombardement sera efficace.
Alter un bombardement est efficace si les cibles sont atteintes. Il est pas certain que les avions israéliens puissent pénétrer en profondeur en Iran sans casse et s'il y a trop de casse elles atteindront rien du tout. De plus une partie des installations iranienne sont enterrés (notamment à Fordo) et il est sur à 99% que les israéliens (et les tazus aussi d'ailleurs) ne pourront les endommagés malgré le blabla au sujet des bombes anti bunker.
Aussi les israéliens ne peuvent se permettre de grosse perte. Or contrairement à une attaque tazu, s'ils ont pas la surprise les pertes sont très probables et peuvent s'avéré catastrophique et le tout sans compter les ripostes éventuelles. Car Dimona est à portée des missiles iraniens...correction pour restituer le sens de la phrase
"Tu connaîtras la vérité et la vérité te rendra libre"
Saint Jean 8, 32

"N'est pas musulman celui dont le voisin doit craindre la nuisance"
Prophète Mohamed

"Dans le spectacle la vérité est un moment du mensonge"
Debord

Avatar de l’utilisateur
phyvette
Modérateur
Modérateur
Messages : 7646
Inscription : 19 janv. 2006, 03:34

Re: [Ex Dossier Iran] La guerre qui n'aura pas lieu.

Message par phyvette » 24 sept. 2012, 23:48

Bonne nouvelle mes amis, il n'y aura pas de guerre en Iran, pas même de frappes ciblées Israéliennes, pas un bruit de bottes, que dalle.
Pourquoi ? Et bien j'ai mis un peu de temps à comprendre en voyant ce graph :

Image

Une autre stratégie est à la manœuvre, comme pour l'URSS tombée à cause de la chute des cours du pétrole, ce qui l'a asphyxiée sur le plan économique en la privant de devise. La même stratégie est mise en place par les Saoudiens et les Américains pour faire tomber demain le régime des mollahs. Comme l'ex URSS, l'Iran est ultra-dépendance des hydrocarbures pour son budget, et même plus, à 90%, le reste ce sont un peu de dattes, des pistaches, des raisins secs et quelques tapis.

Depuis plusieurs mois, l'Arabie Saoudite a donc bien ouvert les vannes pour inonder le marché.
La crise en occident, et la contagion ressente à la Chine, il n'en fallait pas plus pour faire chuter le baril 20$ depuis le printemps. Cette baisse orchestrée pour des enjeux géopolitiques, tout velléité militaires deviennent inutile. Et puis les non belligérants ont il le choix, tout comme pour l'ex URSS, l'Iran reste un bien gros morceau avec des moyens militaires important et une capacité de nuisance réelle.

Comme pour l'Ex URSS, il vaut bien mieux attendre de voir tomber le fruit mur, que de monter à l'arbre et risquer la blessure.

Pour ceux qui trade le pétrole sur le forex faut vendre a découvert.

Tout les pacifistes de la terre peuvent se réjouir.
Gilles a raison
Gilles a tjs raison
Si un membre a raison les 1 et 2 s'appliquent
Gilles ne contredit pas il éduque
Les idées de Gilles sont tjs bonnes
Gilles est obligé de penser pour tout le monde
Seul Gilles a une vision globale de la société

Avatar de l’utilisateur
GillesH38
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 13186
Inscription : 10 sept. 2005, 17:07
Localisation : Berceau de la Houille Blanche !
Contact :

Re: [Ex Dossier Iran] La guerre qui n'aura pas lieu.

Message par GillesH38 » 25 sept. 2012, 07:09

euh, Phyvette, si la production de plein de pays a baissé alors que le baril était à 100 $, ça ne peut précisément pas âtre dû à une augmentation de l'offre, sinon le prix se serait écroulé AVANT la baisse ( (ce qui s'est passé avec le contre choc pétrolier : effondrement du prix dans les années 82-83, pic pétrolier de l'URSS en 86 )

à mon avis la production iranienne baisse à cause de manque d'investissements (ils doivent plus s'occuper du nucléaire ...) et de l'embargo, mais ça ne peut que faire monter les prix.
- Je suis Charlie - "I do not see any harm in people making money if it leads to a lower carbon society " R.K. Pachauri, président du GIEC, interview du 6 mai 2008 à Emirates Business.

Jeuf
Gaz naturel
Gaz naturel
Messages : 1006
Inscription : 01 janv. 2005, 18:08
Localisation : St Quentin en 78

Re: [Ex Dossier Iran] La guerre qui n'aura pas lieu.

Message par Jeuf » 25 sept. 2012, 09:19

La crise en occident, et la contagion ressente à la Chine, il n'en fallait pas plus pour faire chuter le baril 20$ depuis le printemps. Cette baisse orchestrée pour des enjeux géopolitiques,
Mais on reste bien au-dessus du niveau d'il y a 10 ans.
Comment le pays faisait pour vivre alors à ce moment là?

Si passer de 100 à 80 $ le baril asphixie un producteur, qu'a donc impliqué le fait de passer de 20 à 100?

Avatar de l’utilisateur
phyvette
Modérateur
Modérateur
Messages : 7646
Inscription : 19 janv. 2006, 03:34

Re: [Ex Dossier Iran] La guerre qui n'aura pas lieu.

Message par phyvette » 25 sept. 2012, 09:38

Jeuf a écrit :Mais on reste bien au-dessus du niveau d'il y a 10 ans.
Comment le pays faisait pour vivre alors à ce moment là?
L'Iran aussi à évoluée.
La production et les exportations ont baissées en dix ans -augmentation de la consommation interieur-
Le coût de production du baril marginal à augmenté.
Le budget militaire comme pour l'Ex-URSS et un fardeau s'alourdissant.
Les besoins du régime pour ne maintenir vont grandissant.
Pour ça entre autre le prix d’équilibre budgétaire du baril n'est plus le même que dix ans en arrière.
Globalement, on voit que le cours du baril qui assure l’équilibre budgétaire a fortement augmenté dans l’ensemble des pays étudiés. En moyenne, il a triplé depuis 2004 :

Les cas les plus extrêmes sont l’Iraq et l’Iran (break-even voisin de 125 USD/brl en moyenne).
La situation de ces deux pays est d’autant plus critique qu’ils ne disposent pas de fonds souverains.
Image

http://cib.natixis.com/flushdoc.aspx?id=58562
Gilles a raison
Gilles a tjs raison
Si un membre a raison les 1 et 2 s'appliquent
Gilles ne contredit pas il éduque
Les idées de Gilles sont tjs bonnes
Gilles est obligé de penser pour tout le monde
Seul Gilles a une vision globale de la société

nemo
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 3845
Inscription : 11 oct. 2005, 03:46
Localisation : Limoges

Re: [Ex Dossier Iran] La guerre qui n'aura pas lieu.

Message par nemo » 25 sept. 2012, 21:11

Comme pour l'Ex URSS, il vaut bien mieux attendre de voir tomber le fruit mur, que de monter à l'arbre et risquer la blessure.
Sauf que personne n'est sur que cette stratégie va fonctionner. Et la stratégie d'isolement de l'Iran à clairement des limites. Si on se contente de prolonger les courbes on peut imaginer que la stratégie va faire s'écrouler le régime. Sauf que l'Iran n'est pas l'URSS la révolution est beaucoup plus proche dans le temps par exemple. Bref je parierai pas sur une chute prochaine du régime pour ma part et même pas sur un appauvrissement durable du pays (sur le long terme je veux dire).
A terme avec le pic les investissements finiront par arriver. Ils viendront des BRICS si ce n'est des occidentaux. Après il est possible (mais à mon avis improbable) que le régime s'effondre avant.
"Tu connaîtras la vérité et la vérité te rendra libre"
Saint Jean 8, 32

"N'est pas musulman celui dont le voisin doit craindre la nuisance"
Prophète Mohamed

"Dans le spectacle la vérité est un moment du mensonge"
Debord

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57788
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Ex Dossier Iran] La guerre qui n'aura pas lieu.

Message par energy_isere » 26 sept. 2012, 20:06

Ahmadinejad accuse l'Occident d'"intimidation" mais s'abstient de créer le scandale

(AFP) –26 Sept 2012

NEW YORK — Pour sa dernière apparition à la tribune de l'Assemblée générale de l'ONU, le président iranien Mahmoud Ahmadinejad a accusé mercredi l'Occident et Israël de chercher à "intimider" son pays mais s'est abstenu de lancer ses diatribes habituelles.

"La course aux armements et l'intimidation aux moyens d'armes nucléaires (..) par les puissances hégémoniques prévalent", a affirmé M. Ahmedinejad. "Tester de nouvelles générations d'armes ultra-modernes et menacer de les brandir le moment venu est devenu une nouvelle manière de menacer les nations pour les forcer à accepter l'hégémonie".

"Les menaces persistantes brandies par les Sionistes incultes de recourir à l'action militaire contre notre grande nation illustre clairement cette amère réalité", a-t-il ajouté, en référence implicite aux spéculations sur des frappes israéliennes contre les installations nucléaires iraniennes.

Le président Barack Obama avait affirmé mardi matin devant l'Assemblée que les Etats-Unis feraient "ce qu'ils doivent faire" pour empêcher l'Iran d'obtenir la bombe atomique. Les Européens étudient de nouvelles sanctions contre l'Iran et des dirigeants israéliens ont menacé de frapper les installations nucléaires iraniennes.

Les Occidentaux et Israël soupçonnent l'Iran de vouloir mettre au point une bombe sous couvert d'un programme nucléaire civil, ce que Téhéran nie.

Le président iranien a réservé aussi quelques piques à l'ONU, dont le Conseil de sécurité, a-t-il dit, "est sous la domination d'un nombre limité de gouvernements, empêchant ainsi les Nations unies de remplir leurs responsabilités de manière juste et équitable".

Mais il a consacré l'essentiel de son discours à de longues considérations philosophiques et religieuses, prédisant avec lyrisme l'arrivée imminente d'un "Sauveur suprême", l'iman Mahdi.

L'iman arrivera "accompagné de Jésus Christ et des justes" pour assurer à l'humanité un "avenir éternellement radieux", a assuré M. Ahmadinejad. Cet avènement réchauffera et ranimera le monde comme le fait le printemps: "nous sentons ce printemps, son parfum doux et son souffle spirituel (..) vive ce printemps", a-t-il conclu.

Le Mahdi, parfois aussi appelé "imam caché", est le 12e et dernier imam de l'islam chiite iranien disparu au IXe siècle. Les chiites duodécimains, qui représentent près de 10% de la population musulmane dans le monde et sont majoritaires en Iran et en Irak, croient que le Mahdi, douzième successeur du prophète Mahomet, reviendra un jour sur terre pour y établir paix et justice.

Ils considèrent également que Jésus Christ, reconnu par l'islam comme un prophète, reviendra en même temps que l'imam Mahdi dont il est considéré comme un compagnon.
http://www.google.com/hostednews/afp/ar ... 1f2004.641

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57788
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Ex Dossier Iran] La guerre qui n'aura pas lieu.

Message par energy_isere » 27 sept. 2012, 17:11

La guerre d'Israël contre l'Iran "finira par arriver", selon un chef militaire iranien

22 Sept 2012 LeParisien

La guerre d'Israël contre l'Iran "finira par arriver", a déclaré samedi le général Mohammad Ali Jafari, commandant en chef des Gardiens de la révolution (Pasdaran), affirmant que son pays était prêt à cette confrontation et détruirait l'Etat hébreu.
"La guerre finira par arriver mais il n'est pas certain quand et où elle aura lieu", a dit le chef de l'armée d'élite du régime islamique, cité par les agences Isna et Fars.


C'est la première fois qu'un haut responsable iranien reconnaît la possibilité d'un conflit armé avec l'Etat hébreu, son ennemi juré, un scénario jugé jusqu'ici improbable par les dirigeants qui qualifiaient les déclarations israéliennes sur des frappes de bluff.
"Cette tumeur cancéreuse qu'est Israël cherche à lancer une guerre contre nous. Mais on ne sait pas quand elle se produira. Ils (les Israéliens) considèrent désormais la guerre comme le seul moyen de nous affronter", a ajouté le général Jafari.
"S'ils commencent (l'agression), cela conduira à leur destruction", a-t-il averti.
"Tout le monde sait qu'ils ne seront pas en mesure de faire face à la puissance de la République islamique", a-t-il encore dit.
Le général Jafari, cité par l'agence Fars, a ajouté que l'Iran "déployait tous ses efforts pour renforcer ses capacités (militaires) afin de pouvoir se défendre en cas d'agression".
"Nous sommes devenus plus sérieux face aux menaces de notre ennemi contre notre pays", a-t-il ajouté.
L'Iran a mené plusieurs exercices de simulation de guerre cette année. Un de ses exercices était apparemment destiné à prouver ses capacités à fermer le détroit d'Ormuz au trafic pétrolier mondial en cas d'attaque.
Mercredi, Israël a mené un exercice militaire surprise sur le plateau du Golan, à la frontière avec la Syrie, considéré comme un allié de l'Iran. Des manoeuvres militaires conjointes israélo-américaines sont prévues le mois prochain dans la région.
Les Etats-Unis supervisent quant à eux depuis dimanche le plus gros exercice naval de déminage autour du détroit d'Ormuz, auquel participent plus de trente pays.
Les grandes puissances et Israël, considéré comme l'unique détenteur de l'arme nucléaire dans la région, soupçonnent l'Iran de vouloir se doter de l'arme atomique sous couvert de son programme nucléaire civil, ce que Téhéran nie catégoriquement.
Israël a menacé à plusieurs reprises de frapper les sites nucléaires iraniens si les sanctions et les efforts diplomatiques ne parvenaient pas à convaincre Téhéran de cesser ses activités nucléaires sensibles.
Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu multiplie les déclarations en ce sens, malgré les mises en garde de pays amis, comme les Etats-Unis, l'Allemagne, la Grande-Bretagne ou la France qui privilégient à ce stade des sanctions économiques internationales en vue d'un règlement diplomatique.
Vendredi, l'Iran a mis en garde l'Etat hébreu et son allié américain contre toute attaque, assurant que sa réponse serait "immédiate".
http://www.leparisien.fr/flash-actualit ... 176373.php

Avatar de l’utilisateur
Tovi
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 2220
Inscription : 15 sept. 2008, 23:25
Localisation : Nantes
Contact :

Re: [Ex Dossier Iran] La guerre qui n'aura pas lieu.

Message par Tovi » 28 sept. 2012, 13:54

Riposter ? Et avec quoi si Israel a la bombe et pas eux... Sacrée branlée en perspective.
Si vous ne faites pas partie de la solution, alors vous faites partie du problème.
Forum des discussions libres

Répondre