Production pétrolière en Norvège

Impact de la déplétion sur la géopolitique présente, passée et à venir.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 53747
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Production pétrolière en Norvège

Message par energy_isere » 05 mars 2016, 14:12

Pétrole : la Norvège puise dans son fonds souverain pour compenser la chute des prix

Par latribune.fr | 04/03/2016,

La Norvège, frappée de plein fouet par la chute du prix du pétrole, a pour la première fois puisé en janvier plus d'argent dans son fonds souverain qu'elle n'en a placé afin d'équilibrer son budget, a indiqué le gouvernement vendredi.
.................
http://www.latribune.fr/economie/intern ... 55520.html

EPE_bel
Gaz naturel
Gaz naturel
Messages : 981
Inscription : 04 mars 2014, 09:26

Re: Production pétrolière en Norvège

Message par EPE_bel » 05 mars 2016, 18:05

La cigale et la fourmi doit être au programme scolaire norvégien, mais pas au vénézuélien.
Autrefois EPE http://www.oleocene.org/phpBB3/memberli ... file&u=110 Accès au compte perdu

Avatar de l’utilisateur
Raminagrobis
Modérateur
Modérateur
Messages : 5041
Inscription : 17 août 2006, 18:05
Localisation : Tours, Lille parfois

Re: Production pétrolière en Norvège

Message par Raminagrobis » 08 avr. 2016, 17:05

Image

La prévision par Rune Likvern sur l'avenir de la production pétrolière norvie. Malgrès la présence d'un gros gisement encore non entamé, il n'y a que du déclin à l'horizon...
Toujours moins.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 53747
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Production pétrolière en Norvège

Message par energy_isere » 22 mai 2016, 14:54

ARCTIQUE. Oslo ouvre de nouvelles zones à la prospection pétrolière

Sciences et Avenir avec AFP le 21-05-2016

Ces exploitations seront situées dans l'océan Arctique, dans des zones auparavant inaccessibles du fait des glaciers. C'est aussi un sanctuaire écologique.

La Norvège a attribué mercredi 18 mai 2016 des licences à 13 compagnies pétrolières dans l'Arctique, y compris dans une nouvelle région de la mer de Barents jusque-là totalement inexplorée, au grand dam des défenseurs de l'environnement. Alors que sa production pétrolière a été divisée de moitié depuis 2000 et que la faiblesse du cours du baril ampute les revenus de l'État, c'est la première fois depuis 1994 que le pays scandinave ouvre une nouvelle contrée à l'industrie pétrolière. Trois des dix licences couvrant au total 40 blocs sont situées à proximité immédiate de la frontière maritime de la Russie, dans une zone que les deux pays se sont longtemps disputée jusqu'à la conclusion d'un accord en 2010. L'exploitation de deux d'entre elles a été offerte au géant pétrolier national Statoil, la troisième à son compatriote Det norske avec une participation notable du russe Lukoil.

"Aujourd'hui s'ouvre un nouveau chapitre dans l'histoire de l'industrie pétrolière norvégienne. Pour la première fois depuis plus de 20 ans, nous ouvrons de nouvelles zones à l'exploration", s'est félicité le ministre du Pétrole et de l'Énergie, Tord Lien, dans un communiqué. "Cela contribuera à l'emploi, à la croissance et à la création de valeur en Norvège. C'est maintenant au tour du nord de la Norvège d'écrire les nouveaux chapitres de l'aventure pétrolière norvégienne", a-t-il ajouté. Libres de glace grâce au Gulf Stream, les eaux ouvertes à la prospection, en particulier celles proches de la Russie, sont jugées prometteuses mais la décision a ulcéré les ONG de défense de l'environnement.

Le risque de nouvelles catastrophes écologique
s

"Nous ne pouvons risquer un Deepwater Horizon en mer de Barents", une région à l'écosystème riche mais fragile, a critiqué Truls Gulowsen, responsable de la branche norvégienne de Greenpeace. En 2010, un accident qui s'était produit sur cette plateforme exploitée pour le compte de BP avait provoqué la mort de 11 personnes et une gigantesque marée noire dans le Golfe du Mexique. "A Paris (lors de la COP21 de décembre dernier, ndlr), les dirigeants du monde entier se sont engagés à maintenir la hausse des températures sous 1,5 degré", a aussi souligné M. Gulowsen. "Si l'on veut atteindre cet objectif, on ne peut chercher du pétrole et du gaz naturel dans l'Arctique". Parmi les autres groupes s'étant vu attribuer des parts figurent le suédois Lundin (représenté dans cinq des dix licences), les américains Chevron et ConocoPhillips ou encore le britannique Centrica.
http://www.sciencesetavenir.fr/nature-e ... liere.html

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 53747
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Production pétrolière en Norvège

Message par energy_isere » 05 juin 2016, 14:24

La Norvège envisage d'interdire les voitures diesel et essence dès 2025

Le Vif 05/06/16

Les quatre partis les plus importants de Norvège envisagent d'interdire les ventes de véhicules diesel et essence sur le territoire national dès 2020, indiquent plusieurs médias internationaux samedi. Une décision à ce sujet ne devrait cependant pas tomber dans l'immédiat.

La droite et la gauche norvégiennes s'accordent pour interdire la vente des voitures utilisant des carburants fossiles d'ici neuf ans, rapporte The Independent. D'ici 2025, tous les véhicules neufs devront fonctionner à l'énergie renouvelable.

Le quotidien norvégien Dagens Naeringsliv écrivait samedi matin qu'un accord en ce sens était déjà intervenu, mais plusieurs mandataires du parti conservateur et libéral FrP ont démenti un tel consensus.

Dans une version précédente du plan national de transport figure l'ambition d'éliminer toute émission de CO2 pour 2025. Le document ne stipule pas si cet objectif doit être atteint via une interdiction ou par un autre moyen.

L'utilisation de voitures vertes bénéfice déjà d'importants incitants fiscaux en Norvège. C'est d'autant plus remarquable que le pays est un important exportateur d'hydrocarbures.
http://www.levif.be/actualite/environne ... 08491.html

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 53747
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Production pétrolière en Norvège

Message par energy_isere » 16 août 2016, 14:10

Norvège: la production de pétrole au plus haut depuis 5 ans

16 Aout 2016

La production de pétrole de la Norvège a nettement augmenté en juillet, atteignant un plus haut mensuel depuis mars 2011, a indiqué mardi la Direction norvégienne du pétrole.

Selon des chiffres préliminaires de l'organisme public, le pays scandinave a produit 1728 million de barils (Mbj) le mois dernier après 1449 Mbj en juin, une période où l'extraction est généralement ralentie par des travaux de maintenance sur les plateformes en mer.

La production d'or noir dépasse de 9% les projections officielles et de 10% les volumes enregistrés en juillet 2015.

Selon la Direction du pétrole, la performance de juillet est due à une activité plus élevée que prévu sur certains gisements et par la montée en puissance de Goliat, champ pétrolier exploité par l'italien Eni dans les eaux norvégiennes en mer de Barents.

Même tendance pour le gaz naturel: la Norvège a vendu 9,1 milliards de m³ sur l'ensemble du mois, contre 8,2 milliards de m³ en juin.
http://www.rtbf.be/info/monde/europe/de ... id=9379891

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 53747
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Production pétrolière en Norvège

Message par energy_isere » 26 août 2016, 15:55

Révision à la baisse des investissements dans l’offshore norvégien

Publié le 25/08/2016 lemarin.fr

Les services statistiques norvégiens viennent de revoir à la baisse les prévisions d’investissements pétroliers en Norvège pour 2016 et 2017.

L’industrie pétrolière et gazière ne devrait au final consacrer cette année que 163 milliards de couronnes (17,3 milliards d’euros) à l’offshore norvégien. C’est 1,8 % de moins que les services statistiques ne le prévoyaient encore en mai.
Pour 2017, les projections ont été revues à la baisse de 1,3 %, à 151 milliards de couronnes. Ce serait le plus faible niveau depuis 2010.

Image
Les investissements de l'industrie pétrolière en Norvège pourraient chuter en 2017 à leur plus faible niveau depuis 2010.
http://www.lemarin.fr/secteurs-activite ... -norvegien

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 53747
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Production pétrolière en Norvège

Message par energy_isere » 02 sept. 2016, 21:09

Statoil abaisse le coût d'un important gisement en mer du Nord

Usine Nouvelle le 29/08/2016
Infos Reuters OSLO (Reuters)

La compagnie pétrolière norvégienne Statoil a abaissé lundi d'environ 20% son estimation du coût de la première phase de développement du gisement de Johan Sverdrup en mer du Nord, tout en relevant nettement sa prévision de production.

Le coût de la phase initiale d'exploitation de ce site, le plus important gisement découvert en mer du Nord depuis plus de 30 ans, a été ramené à 99 milliards de couronnes (10,66 milliards d'euros), contre une estimation initiale de 123 milliards de couronnes.

La production durant cette première phase devrait atteindre 440.000 barils par jour (bpj), soit bien davantage que la fourchette de 315.000 à 380.000 bpj précédemment avancée par Statoil.

"Nous constatons à présent les résultats de la bonne coopération entre Statoil, ses partenaires et ses fournisseurs. Nous réduisons fortement les coûts d'investissement et nous augmentons la capacité de production, l'estimation des ressources et la valeur du gisement", se félicite le directeur général de Statoil, Eldar Saetre, dans un communiqué.

Le coût total de Johan Sverdrup, y compris la deuxième phase de développement, a été abaissé dans une fourchette de 140 milliards à 170 milliards de couronnes, contre 170-220 milliards de couronnes précédemment.

Une fois pleinement développé, ce gisement devrait avoir une capacité de production de 660.000 barils par jour. Statoil évoquait initialement une fourchette de 550.000 à 650.000 bpj.

Statoil est le principal actionnaire du projet avec une participation légèrement supérieure à 40%. Ses partenaires sont le suédois Lundin (22,6%), les norvégiens Petoro et Det norske (11,57% chacun) et le danois Maersk (8,44%).
http://www.usinenouvelle.com/article/st ... rd.N429942

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 53747
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Production pétrolière en Norvège

Message par energy_isere » 09 sept. 2016, 20:52

Environnement: le fonds souverain norvégien bannit le groupe énergétique américain Duke

AFP le 07 sept. 2016

Le fonds souverain norvégien, le plus gros fonds souverain au monde, a inscrit le groupe américain Duke Energy et trois filiales sur sa liste noire pour leurs atteintes "inacceptables" à l'environnement, a annoncé mercredi la Banque de Norvège.

Le fonds, qui pèse quelque 7 358 milliards de couronnes (800 milliards d'euros), a vendu ses parts dans l'entreprise conformément à une recommandation de son Conseil éthique. Celui-ci avait estimé que "pendant de nombre d'années, ces entreprises ont entre autres relâché à plusieurs reprises des substances nuisibles à l'environnement" provenant de leurs centrales à charbon en Caroline du Nord (sud-est des États-Unis).

Malgré plusieurs décisions judiciaires leur intimant de fermer ou de confiner leurs bassins de stockage des cendres, Duke et ses filiales ne devraient pas s'y plier avant 10 ou 15 ans, a relevé le Conseil éthique. Outre leurs conséquences financières immédiates, les décisions du fonds norvégien sont d'autant plus importantes qu'elles sont imitées par un certain nombre d'investisseurs à travers le monde.

Présent au capital d'environ 9 000 entreprises, le fonds est régi par des règles éthiques qui lui interdisent notamment d'investir dans les groupes coupables de violation des droits de l'Homme, les fabricants d'armes "particulièrement inhumaines" ou encore les producteurs de tabac et les entreprises tirant plus de 30% de leur chiffre d'affaires de l'exploitation du charbon.
http://www.connaissancedesenergies.org/ ... uke-160907

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 53747
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Production pétrolière en Norvège

Message par energy_isere » 18 nov. 2016, 11:26

Le champ pétrolier arctique Wisting confirme son potentiel

Publié le 17/11/2016 lemarin.fr

Wisting pourrait bien être la plus importante découverte jamais faite dans les eaux arctiques norvégiennes jusqu’à présent, a fait savoir son opérateur OMV le 17 novembre.

Image
Située par une profondeur d’eau de 400 mètres en mer de Barents, Wisting est la découverte de pétrole la plus au nord jamais faite dans les eaux norvégiennes. (Carte : OMV)
http://www.lemarin.fr/secteurs-activite ... -potentiel

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 53747
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Production pétrolière en Norvège

Message par energy_isere » 18 nov. 2016, 12:36

suite :

Le pétrolier OMV parle de 1 milliards de barils en place, ce qui en ferait le plus gros gisement en Artique Norvégien à ce jour.
200 à 500 millions de barils récupérables.
Lancement du développement en 2019-2020 pour une mise en production en 2024-2025.
Pas de couts annoncé pour le moment


OMV Says Wisting Arctic Discovery May Exceed 1B Barrels

by Reuter , November 17, 2016
Rigzone

Energy firm OMV's Wisting discovery in the Barents Sea, the northernmost oil find off Norway, could contain more than one billion barrels of oil equivalents, it said on Thursday, potentially making it the largest find in the Norwegian Arctic so far.

If the estimates are confirmed, this would further boost the attractiveness of the remote region which, unlike other parts of the Arctic, is ice-free. However, exploration in the Arctic has faced strong opposition from environmental groups.

OMV and its partners continue to explore the area and aim to decide on whether to develop the discovery in 2019 or 2020, OMV's Norway chief David Latin told an energy conference, adding he was increasingly confident the project was financially viable.

The company so far estimates recoverable resources of between 200 million and 500 million barrels of oil equivalents, but this is still a preliminary number.

"We are now very, very comfortable in that range and we're moving towards the upper end. We can now say that the in-place volumes have increased very substantially and we are now well over a billion barrels and we haven't drilled everything yet," Latin said.

"So it's really big and I don't see why it shouldn't be developed. If we can't develop, as an industry, a billion-barrel field, we should just all go home and go to bed," he added.

In-place resources are used to quantify the total oil and gas in a reservoir, but as a rule not all of the original oil in place can be produced technically or profitably.

Located in oceans more than 400 meters deep (437 yards), the field would probably rely on a floating installation for production. Output could start in 2024 or 2025, Latin said, though he declined to provide a cost estimate.

"We've drilled five wells and we've now put the drill bit in most of that billion barrels and there are still some areas around in the licence that haven't been drilled So there is upside to the billion barrels in-place," he said.

"And then there is a licence next door, which we are partners in, that hasn't been drilled yet."

Partners in the Wisting discovery are OMV, Norway's Statoil, Japan's Idemitsu and Norwegian state oil firm Petoro.
http://www.rigzone.com/news/oil_gas/a/1 ... 1B_Barrels

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 53747
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Production pétrolière en Norvège

Message par energy_isere » 05 janv. 2017, 18:14

Exploration pétrolière : Statoil forera nettement plus en 2017

Publié le 05/01/2017 lemarin.fr

À rebours d’une grande partie des compagnies, le norvégien Statoil prévoit d’accroître sensiblement ses forages d’exploration cette année. Il souhaite forer environ 30 puits en tant qu’opérateur ou partenaire, contre 23 en 2016.
http://www.lemarin.fr/secteurs-activite ... us-en-2017

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 53747
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Production pétrolière en Norvège

Message par energy_isere » 28 févr. 2017, 20:03

Le premier fonds souverain au monde a gagné 50 milliards en 2016

Par AFP , publié le 28/02/2017 Oslo

Le fonds souverain de la Norvège, le plus gros au monde, a gagné 50 milliards d'euros en 2016 grâce à l'embellie boursière consécutive à l'élection de Donald Trump mais l'avenir s'annonce moins rose, a annoncé mardi la banque centrale norvégienne.


Avec un rendement de 6,9% sur l'année, le fonds a vu sa valeur atteindre 7.510 milliards de couronnes (près de 850 milliards d'euros au cours actuel) fin décembre.

Si sa taille a plus que doublé en l'espace de cinq ans, l'énorme cagnotte pourrait avoir atteint ses limites, a cependant prévenu son patron, Yngve Slyngstad.

Nous ne nous attendons pas à ce que le fonds grossisse dans les années à venir", a-t-il déclaré lors d'un point de presse.

Placé en actions (62,5% de son portefeuille fin 2016), en obligations (34,3%) et dans l'immobilier (3,2%) hors de Norvège, le fonds est destiné à financer les futures dépenses de l'État-providence en faisant fructifier les revenus pétroliers du pays.


Depuis que l'État norvégien y a versé ses premiers pétrodollars en 1996, il a accumulé un gain total colossal de 3.123 milliards de couronnes.

L'an dernier, ce sont une nouvelle fois les investissements en actions qui ont le mieux performé, avec un rendement de 8,7%. Sur le seul quatrième trimestre, ils ont gagné 4,91%, tirés notamment par les espoirs de réductions fiscales et de déréglementation nés de la victoire inattendue de Donald Trump à la présidentielle américaine.

"Il est toujours difficile de dire quelle aurait été la situation en cas de résultat différent", a commenté Joachim Bernhardsen, économiste chez Nordea Markets, auprès du site d'informations économiques E24.no. "On aurait peut-être vu une partie (de cette tendance haussière, ndlr), vu la reprise globale de l'économie, mais il y a aussi clairement des traces de trading lié à Trump", a-t-il dit.

Fin 2016, le fonds norvégien contrôlait 1,3% de la capitalisation boursière mondiale avec des participations dans près de 9.000 entreprises.

Comme M. Slyngstad, les économistes s'attendent toutefois dans l'ensemble à un tassement des futures performances financières du fonds, lequel pâtit de surcroît d'une diminution des versements de recettes pétrolières publiques à cause de la baisse des cours.

Pour la première fois en 20 ans d'histoire, la Norvège a en 2016 davantage puisé dans sa cagnotte qu'elle n'y a placé: tandis qu'il y versait jusqu'alors en moyenne 171 milliards de couronnes --net-- chaque année, le gouvernement a procédé l'an dernier à une ponction nette de 101 milliards.

Pour empêcher que son bas de laine ne finisse par rétrécir, Oslo vient de proposer d'augmenter sensiblement les investissements en actions, plus rentables mais plus risqués, pour les porter à 70%, et de réduire la possibilité de se servir dans la manne.

Si l'exécutif peut depuis 2001 puiser chaque année jusqu'à 4% dans le fonds --soit le rendement moyen attendu-- pour équilibrer le budget, le gouvernement de droite a suggéré le 16 février de ramener ce plafond à 3%.

Ces propositions doivent encore être examinées par le Parlement, où le gouvernement est minoritaire.
http://lexpansion.lexpress.fr/actualite ... 84184.html

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 53747
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Production pétrolière en Norvège

Message par energy_isere » 11 mars 2017, 13:12

Norvège: le fonds souverain bannit 10 groupes liés au charbon

AFP le 07 mars 2017

Le fonds souverain de la Norvège, le plus gros au monde, a banni dix nouvelles entreprises liées au charbon, en majorité américaines et asiatiques, a annoncé mardi la Banque de Norvège.

Le fonds, qui gère 7.636 milliards de couronnes (854 milliards d'euros), ne peut être investi dans des compagnies minières ou des groupes d'énergie pour lesquels le charbon représente plus de 30% du chiffre d'affaires ou de l'activité, avait décidé le Parlement norvégien en juin 2015.

Ces nouvelles exclusions portent à 69 le nombre d'entreprises figurant pour ces motifs sur sa liste noire.

Sur les dix nouvelles entreprises exclues, on compte deux américaines, deux chinoises, une sud-coréenne, une malaisienne, une brésilienne, une polonaise, une tchèque et une autre ayant son siège à Hong Kong.

La Banque de Norvège a en outre placé deux autres groupes américains sous observation, portant à 13 leur nombre total.

Parmi les autres critères qui le régissent, le fonds doit s'abstenir d'investir dans les entreprises coupables de violations graves des droits de l'Homme, dans celles qui fabriquent des armes nucléaires ou "particulièrement inhumaines", et dans les producteurs de tabac.
http://www.connaissancedesenergies.org/ ... bon-170307

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 53747
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Production pétrolière en Norvège

Message par energy_isere » 26 mars 2017, 13:46

Petite découverte de pétrole et Gaz par Statoil en mer du Nord.
Statoil Makes North Sea Oil, Gas Discovery

by Rigzone Staff| March 24, 2017

Statoil Petroleum AS has made an oil and gas discovery in the North Sea through well 34/10-55 S, the Norwegian petroleum Directorate revealed Friday.

The well, which was drilled from the Gullfaks C platform to a structure east of the Gimle field, encountered a total oil and gas column of about 557 feet, of which 196 feet are in sandstone with good to very good reservoir properties and 32 feet are in sandstone with moderate to good properties.

Preliminary calculations indicate that the discovery contains between 1 and 3 million standard cubic metres of recoverable oil equivalents. The discovery will be produced from a subsequent development well from the Gullfaks C platform.

Well 34/10-55 S was drilled to a vertical and measured depth of 10,590 and 25,626 feet, respectively, below the sea surface, and was terminated in the Lunde formation in the Triassic.
http://www.rigzone.com/news/oil_gas/a/1 ... _Discovery

Répondre