Ukraine

Impact de la déplétion sur la géopolitique présente, passée et à venir.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 53747
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Ukraine

Message par energy_isere » 04 août 2016, 19:49

L'américain Westinghouse va construire une usine de production de combustible nucléaire en Ukraine

Usine Nouvelle le 04/08/2016

Vu sur le web L'entreprise américaine Westinghouse vient de conclure un accord pour construire une usine de production de combustible nucléaire en Ukraine. En parallèle, pour réduire sa dépendance énergétique envers la Russie, l'Ukraine va diversifier l'approvisionnement de la moitié de ses réacteurs nucléaires.

Selon L'agence de presse ukrainienne Interfax, le gouvernement ukrainien vient de conclure un accord avec Westinghouse, une entreprise américaine spécialisée dans le nucléaire. La société américaine doit construire une usine de production de combustible nucléaire en Ukraine.

Cette annonce a été faite lors d'une conférence de presse par le ministre ukrainien de l'Industrie et du Charbon Ihor Nasalyk. Il a précisé que l’objectif de cet accord est de réduire la dépendance énergétique de l’Ukraine vis-à-vis de la Russie. En effet, la Russie fournit 95% du combustible nucléaire aux centrales nucléaires ukrainiennes.

Un approvisionnement plus diversifé

Il est aussi prévu que l’Ukraine diversifie l’approvisionnement de la moitié de ses réacteurs nucléaires. Seulement deux réacteurs fonctionnent grâce aux combustibles de l’entreprise Westinghouse. Le plan pour réduire la dépendance énergétique envers la Russie implique notamment qu’un autre réacteur soit approvisionné par la société américaine dès décembre 2016.

En mars 2008, Energoatom, la compagnie nationale de production d’énergie nucléaire ukrainienne, et Westinghouse avaient déjà signé un accord pour que l'enteprise américaine fournisse des combustibles à trois ou six réacteurs entre 2011 et 2015. Ce contrat a été prolongé jusqu’en 2020, précise Interfax.
http://www.usinenouvelle.com/article/l- ... ne.N422177

Avatar de l’utilisateur
sherpa421
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 2492
Inscription : 28 mars 2012, 16:22

Re: Ukraine

Message par sherpa421 » 05 août 2016, 09:06

Investir dans le nucléaire en Ukraine !?!? Comment on peut en arriver à prendre de tels décisions ? Tchernobyl +politiquement instable.
La guerre tue.
Moi, j'aime pas le foot.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 53747
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Ukraine

Message par energy_isere » 18 févr. 2017, 14:36

L'Ukraine déclare l'état d'urgence énergétique

AFP le 15 févr. 2017

L'Ukraine a décrété mercredi l'état d'urgence énergétique, qui pourrait s'accompagner de délestages électriques, suite au blocage depuis deux semaines par les ultra-nationalistes d'une voie ferrée reliant l'est, producteur de charbon, au reste du pays. Cette décision a été prise lors d'une réunion gouvernementale, les autorités s'efforçant de réduire la consommation d'électricité par la population.

Kiev continue d'acheter un type particulier de charbon qui ne se trouve que dans l'est séparatiste du pays, pro-russe, et qui est nécessaire au fonctionnement des centrales électriques ukrainiennes. Ce flux s'est poursuivi en dépit du conflit entre les séparatistes prorusses et l'armée ukrainienne qui a coûté la vie à plus de dix mille personnes.

Le ministre ukrainien de l'Energie, Igor Nasalyk, a précisé que le plus urgent était que la population s'efforce de faire des économies d'énergie, tant dans les foyers que dans l'industrie. "Nous mettrons en place des délestages électriques pour équilibrer le fonctionnement du système énergétique ukrainien" si les mesures d'économie ne se révèlent pas suffisantes, a averti le ministre.

Les ultra-nationalistes ukrainiens justifient leur action en estimant que Kiev ne devrait pas commercer avec des rebelles qui s'efforcent à leurs yeux d'établir leur fief près de la frontière avec la Russie. Les responsables pro-occidentaux à Kiev ont écarté la possibilité de lever le blocage de la voie ferrée, redoutant la réaction d'une large partie de la population acquise à la cause des protestataires. Igor Nasalyk a indiqué que l'Ukraine pourrait dans les prochaines semaines compter davantage sur des usines à gaz pour produire de l'électricité, de façon à limiter l'utilisation de charbon.

Le Premier ministre ukrainien, Volodymyr Groysman, a qualifié de "crime" le blocage de la voie ferrée. "Ces blocages pourraient laisser des hôpitaux et des foyers ukrainiens sans électricité", a-t-il lancé. Il s'est engagé également à combattre la "contrebande" qui serait acheminée par voie ferrée par les rebelles de l'est du pays. Selon les ultra-nationalistes ukrainiens, les rebelles de l'est de l'Ukraine utilisent les wagons pour transporter des fusils et des soldats vers certains lieux de combat.
http://www.connaissancedesenergies.org/ ... que-170215

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 53747
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Ukraine

Message par energy_isere » 27 févr. 2017, 21:45

Blocus du charbon: les séparatistes en Ukraine menacent de saisir des entreprises

AFP le 27 févr. 2017

Les rebelles prorusses ont menacé lundi de saisir les entreprises ukrainiennes se trouvant dans les territoires sous leur contrôle si Kiev ne parvient pas à mettre un terme au blocage en cours des livraisons de charbon par les nationalistes. Des militants nationalistes empêchent depuis près d'un mois les livraisons de charbon à partir des régions séparatistes vers le reste de l'Ukraine, au risque de pénuries d'électricité, exigeant la fin du commerce avec les séparatistes.

Lundi, les dirigeants des deux républiques séparatistes de Donetsk et de Lougansk ont menacé d'installer leurs partisans dans certaines sociétés si les autorités ukrainiennes n'arrivaient pas à briser ce blocus d'ici à mercredi. Plusieurs entreprises et industries lourdes continuent d'opérer dans le flou juridique le plus total dans les territoires séparatistes, et ce en dépit du conflit entre les rebelles et l'armée ukrainienne qui a fait près de 10 000 morts depuis 2014.

Afin de continuer à commercer avec le reste de l'Ukraine, ces sociétés sont enregistrées légalement dans des zones contrôlées par le gouvernement, mais paient des impôts à la fois à Kiev et aux rebelles. Parallèlement, Kiev continue d'acheter un type particulier de charbon qui ne se trouve que dans l'est séparatiste de l'Ukraine et qui est nécessaire au fonctionnement des centrales électriques ukrainiennes.

Les autorités ukrainiennes se sont dites vendredi "prêtes au dialogue" avec les nationalistes, à condition que leurs actions ne se transforment pas en "sabotage". Ces disputes commerciales interviennent à un moment où des affrontement sporadiques continuent d'avoir lieu le long de la ligne de front, malgré l'instauration d'une nouvelle trêve il y a une semaine. L'armée ukrainienne a fait état lundi de deux soldats tués et de quatre autres blessés au cours des dernières 24 heures.
http://www.connaissancedesenergies.org/ ... ses-170227

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 53747
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Ukraine

Message par energy_isere » 22 avr. 2017, 13:18

L'Ukraine veut interdire les importations de charbon russe

AFP parue le 19 avr. 2017

L'Ukraine compte interdire les importations de charbon de Russie pour s'approvisionner avant tout auprès des États-Unis, creusant encore le fossé entre Kiev et Moscou, a annoncé mercredi le ministre de l'Energie Igor Nassalyk. Le ministre a présenté au gouvernement un projet de loi empêchant les importations de charbon russe pour les centrales électriques ukrainiennes.

Selon lui, Kiev peut dans les semaines à venir avoir recours à du charbon acheté en Afrique du Sud par le milliardaire Rinat Akhmetov pour ses propres entreprises et, à plus long terme, espère signer un contrat pour se procurer quatre millions de tonnes par an aux États-Unis. "J'espère que les Américains deviendront nos principaux fournisseurs", a indiqué M. Nassalyk.

L'Ukraine, une ex-république soviétique, s'est trouvée contrainte de s'approvisionner en Russie après avoir interdit mi-mars tous les échanges commerciaux avec les zones de l'Est sous contrôle des séparatistes prorusses. Jusqu'alors, ces régions riches en anthracite continuaient de fournir au reste du pays le type de charbon consommé par ses centrales thermiques malgré la guerre qui y a fait plus de 10 000 morts en trois ans.

Pour réduire la consommation de charbon, le Premier ministre Volodymyr Groïsman a annoncé en février un projet en vue de moderniser les centrales de manière à les alimenter en gaz.
http://www.connaissancedesenergies.org/ ... sse-170419

Avatar de l’utilisateur
mahiahi
Modérateur
Modérateur
Messages : 5654
Inscription : 14 sept. 2004, 14:01
Localisation : Yvelines

Re: Ukraine

Message par mahiahi » 22 avr. 2017, 18:31

L'Ukraine veut interdire les importations de charbon russe
Pour réduire la consommation de charbon, le Premier ministre Volodymyr Groïsman a annoncé en février un projet en vue de moderniser les centrales de manière à les alimenter en gaz.
Le gaz alimentant l'Ukraine venant de Russie :lol:
Ne sois pas charlot!

Dieu se rit des hommes qui déplorent les effets dont ils chérissent les causes (Bossuet)

Ce que nous n'avions pas anticipé, c'est que cette crise allait durer plus longtemps que prévu (François Hollande)

Avatar de l’utilisateur
Remundo
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 7605
Inscription : 16 févr. 2008, 19:26
Localisation : Clermont Ferrand
Contact :

Re: Ukraine

Message par Remundo » 22 avr. 2017, 19:29

c'est parce que les mines du Dombass ont ralenti les livraisons de charbon.

mais en fait, Kiev et le Dombass sont en train de se tenir par les coucougnettes et ils tirent : résultat : ça fait mal pour tout le monde et il n'y a pas d'avantages... si ce n'est pour les influences Russes qui "préemptent" économiquement le Dombass, et Kiev qui s'aligne sur l'Europe.

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 7731
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : Essonne

Re: Ukraine

Message par mobar » 23 avr. 2017, 19:05

Remundo a écrit :c'est parce que les mines du Dombass ont ralenti les livraisons de charbon.

mais en fait, Kiev et le Dombass sont en train de se tenir par les coucougnettes et ils tirent : résultat : ça fait mal pour tout le monde et il n'y a pas d'avantages... si ce n'est pour les influences Russes qui "préemptent" économiquement le Dombass, et Kiev qui s'aligne sur l'Europe.
Les mines du Donbass n'ont pas été privatisées en 2013?

Elles étaient obsolètes et ne produisaient presque plus, ça n'a pas du s'arrager avec le conflit!
http://www.courrierinternational.com/ar ... de-charbon
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 53747
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Ukraine

Message par energy_isere » 29 avr. 2017, 13:34

L'Ukraine coupe l'électricité dans une partie de l'Est séparatiste

AFP le 25 avr. 2017

L'Ukraine a coupé mardi pour cause d'impayés l'approvisionnement en électricité des territoires sous contrôle séparatiste prorusse dans la région de Lougansk, dans l'Est du pays.

Les autorités rebelles ont néanmoins indiqué avoir été en mesure de restaurer immédiatement le courant grâce à un approvisionnement venu de Russie. Kiev les accuse de devoir près de 90 millions d'euros en facture d'électricité.


"La nuit dernière, nous avons complétement cessé notre approvisionnement en électricité aux territoires non contrôlées de la région de Lougansk", a indiqué sur Facebook le directeur du fournisseur public d'électricité Ukrenergo, Vsevolod Kovaltchouk. Le "ministre" des Situations d'urgence de la région rebelle, Sergueï Ivanouchkine, a indiqué que la coupure n'avait duré qu'une quarantaine de minutes. Selon le responsable rebelle Vladislav Deinego, la Russie voisine est immédiatement venue en aide à Lougansk via ses propres lignes électriques.

Selon M. Deinego, la région rebelle avait déjà utilisé les lignes à haute tension russes en 2014 lors d'une coupure du réseau ukrainien. Cette décision des autorités ukrainiennes devrait encore accroître la dépendance des territoires séparatistes envers la Russie. Elle fait suite à la suspension par Kiev le mois dernier de tout commerce avec les territoires séparatistes.

Cette coupure dans l'approvisionnement "est un pas de plus dans le rejet de ces territoires par l'Ukraine", a réagi le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, ajoutant que la Russie ferait tout pour "minimiser les conséquences" de cette décision pour les habitants de la région. "C'est une décision qui va à l'encontre de l'esprit des accords de paix de Minsk" signés en février 2015, a-t-il accusé.

Quatre millions de personnes habitent dans les territoires sous contrôle séparatiste dans l'est de l'Ukraine, soit près d'un dixième de la population ukrainienne. Le conflit entre l'armée ukrainienne et les rebelles prorusses a fait plus de 10 000 morts depuis son déclenchement en avril 2014. Malgré une diminution significative des violences après la signature de plusieurs cessez-le-feu, la mise en oeuvre des accords de paix est dans l'impasse.
http://www.connaissancedesenergies.org/ ... ste-170425

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 53747
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Ukraine

Message par energy_isere » 02 août 2017, 21:24

L'Ukraine va s'approvisionner en charbon aux États-Unis pour la première fois

AFP le 31 juill. 2017

L'Ukraine a signé un contrat "historique", officialisé lundi, lui permettant d'importer pour la première fois du charbon des États-Unis, afin de compenser la fin des approvisionnements de l'Est sous contrôle des séparatistes prorusses.

En vertu du contrat signé mi-juillet et présenté lundi à la presse entre le producteur américain XCoal et l'électricien ukrainien TsentrEnergo, un premier cargo doit décharger 85 000 tonnes de charbon début septembre en vue d'importer au total 700 000 tonnes d'ici à la fin 2017, a précisé le directeur général de la société, Oleg Kozemko.

"C'est une journée historique", a insisté Emie Thrasher, PDG du groupe américain basé en Pennsylvanie (Est). "Cet accord marque la première fois où du charbon va être exporté des États-Unis vers l'Ukraine". Certaines entreprises ukrainiennes se sont retrouvées contraintes de s'approvisionner en Russie après l'interdiction par Kiev mi-mars de tous les échanges commerciaux avec les zones de l'Est sous contrôle des séparatistes prorusses.

Jusqu'alors, ces régions riches en anthracite continuaient de fournir au reste du pays le type de charbon consommé par ses centrales thermiques malgré la guerre qui y a fait plus de 10 000 morts en trois ans. Mais Kiev avait souhaité trouver rapidement d'autres sources d'approvisionnements afin d'éviter toute dépendance à la Russie avec qui les relations sont au plus mal.

L'Ukraine a par ailleurs cessé depuis presque deux ans tout achat de gaz russe. Selon Oleg Kozemko, les volumes prévus par le contrat avec XCoal seront suffisants pour couvrir la consommation de l'Ukraine pendant l'hiver prochain.

Il a précisé que les volumes pourraient atteindre à partir de l'an prochain deux millions de tonnes et que des négociations étaient en cours avec d'autres pays, notamment l'Afrique du Sud. Ce contrat a été conclu, selon ce responsable, "en application des accords signés entre nos présidents" Petro Porochenko et Donald Trump.

Ce dernier a promis de relancer la production de charbon aux États-Unis et a signé en mars un décret ordonnant un réexamen de la mesure phare de son prédécesseur Barack Obama sur le climat, le « Clean Power Plan », qui impose aux centrales thermiques des réductions de leurs émissions de CO2.

Le secrétaire américain au Commerce Wilbur Ross et celui à l'énergie Rick Perry se sont félicités de cet accord. "Comme il l'avait promis durant la campagne, le président Trump délivre le secteur énergétique de ses contraintes. Cela apporte d'énormes bénéfices aux mineurs du pays et maintenant à un partenaire économique international important", a affirmé M. Ross dans un communiqué. "Dans le passé, la Russie a essayé de réduire les obstacles à ses ambitions en réduisant les fournitures de gaz naturel à ses voisins", a-t-il ajouté.

M. Perry a de son côté déclaré que "ces dernières années, Kiev et une grande partie de l'Europe orientale ont été dépendants et débiteurs de la Russie pour se chauffer. Maintenant cela va changer". Xcoal Energy and Resources est basée en Pennsylvanie, l'un des Etats miniers des Etats-Unis qui avait basculé en faveur du candidat républicain lors de l'élection présidentielle américaine en novembre. Donald Trump a promis de relancer l'industrie du charbon aux Etats-Unis malgré le fait qu'elle pollue davantage que d'autres sources d'énergie.
http://www.connaissancedesenergies.org/ ... ois-170731

Avatar de l’utilisateur
Remundo
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 7605
Inscription : 16 févr. 2008, 19:26
Localisation : Clermont Ferrand
Contact :

Re: Ukraine

Message par Remundo » 02 août 2017, 22:23

assez délirant à tout point de vue...

mais bon... ainsi va le monde. 8-[

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 7731
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : Essonne

Re: Ukraine

Message par mobar » 05 août 2017, 01:26

Si les Ukrainiens veulent faire dans le business d'avenir, ils devraient faire du stockage de déchets nucléaires à Pipriat et dans les zones contaminées autour de la centrale de Tchernobyl, vu qu'ils ont déjà salopé le coin jusqu'à le rendre inhabitable, ça leur permettrait au moins de valoriser une zone dont la valeur doit être négative et d'éviter que ne se multiplie en Europe les sites comme Gorleben et bientôt Bure

Une façon d'entrer dans l'UE par la grande porte qui pourrait satisfaire tout le monde, enfin si Vladimirovitch ne fait pas partie du monde :wtf:
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 53747
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Ukraine

Message par energy_isere » 06 janv. 2018, 13:54

La Russie est le premier fournisseur de charbon de l’Ukraine en 2017

05/01/2018

L’Ukraine a importé l’année dernière plus de 19 millions de tonnes de charbon, dont 56,57% provenant de Russie, rapporte TASS, citant les services fiscaux ukrainiens. La vente de charbon à l'Ukraine a rapporté 1,55 milliards de dollars à la Russie. Alors que l'Ukraine figurait parmi les premiers producteurs mondiaux de charbon, elle doit désormais en importer suite à la perte de contrôle d'une partie du Donbass où se situe la majorité de ses gisements et de ses exploitations.
https://www.lecourrierderussie.com/fil/ ... aine-2017/

Avatar de l’utilisateur
Remundo
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 7605
Inscription : 16 févr. 2008, 19:26
Localisation : Clermont Ferrand
Contact :

Re: Ukraine

Message par Remundo » 06 janv. 2018, 15:56

Alors que l'Ukraine figurait parmi les premiers producteurs mondiaux de charbon, elle doit désormais en importer suite à la perte de contrôle d'une partie du Donbass où se situe la majorité de ses gisements et de ses exploitations.
et oui l'Ukraine avait besoin de ses 2 jambes pour marcher droit... la jambe agricole de l'Ouest, et la jambe industrielle de l'Est...

rester indépendante aussi, jouer de sa géographie au carrefour de l'Europe et de la Russie.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 53747
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Ukraine

Message par energy_isere » 02 mars 2018, 21:22

Pourquoi Gazprom ne reprendra sûrement pas les livraisons de gaz vers l'Ukraine

Aurélie Barbaux Usine Nouvelle le 02/03/2018

Suite à une décision de la cour d'arbitrage de Stockholm en faveur de Naftogaz, le géant gazier russe Gazprom a non seulement décidé de ne pas reprendre les livraisons de gaz vers l’Ukraine comme prévu, mais veut rompre son contrat. L’Europe s’inquiète.

Gazprom est mauvais perdant. Dans un conflit qui l’oppose à l’opérateur gazier Ukrainien Naftogaz, la cour d'arbitrage de Stockholm vient de donner raison à l’Ukrainien. Un litige opposait les deux groupes sur le transit du gaz russe vers l’Europe à travers l’Ukraine depuis l'arrivée au pouvoir d'autorités pro-européennes à Kiev début 2014. La longue procédure s’est achevée le 28 février par une condamnation de Gazprom à verser 2,5 milliards de dollars de dommages et intérêts à Naftogaz.

Malgré la vague de froid sibérien qui touche l’Europe, le Russe a décidé de ne pas reprendre ses livraisons de gaz vers l’Urkraine. Il veut même rompre définitivement un contrat de livraisons signé avec Naftogaz en 2009 et valable jusqu’en 2019.

La situation est d’autant plus préoccupante pour Naftogaz, que cette dernière avait déjà fourni un prépaiement intégral pour les livraisons de gaz, explique notre confère Enerpresss. Suite au jugement, Andriy Kobolyev, le directeur général de Naftogaz, estime que "le contrat de transit doit maintenant être révisé, en tenant compte du prix et des exigences de la législation européenne et ukrainienne". Gazprom préfère, quant à lui, y mettre définitivement fin.

Nord Stream 2 en bonne voie

Et cela l’arrange. Car il n’a plus besoin de l’Ukraine comme voie d’approvisionnement vers l’Europe, ou presque. Il est dans la dernière ligne droite pour ouvrir son gazoduc Nord Stream 2, qui double Nord Stream 1, et relie directement les champs gazier russe à Allemagne via la mer Baltique. L’Europe dit être inquiète, mais divisée sur le sujet, elle reste impuissante.
https://www.usinenouvelle.com/article/p ... ne.N661194

Répondre