Ukraine

Impact de la déplétion sur la géopolitique présente, passée et à venir.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 60003
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Ukraine

Message par energy_isere » 24 janv. 2019, 22:39

Total Eren va construire un important parc éolien en Ukraine

AFP le 24 janv. 2019

La société Total Eren et son associé, le norvégien NBT, vont installer un important parc éolien de 250 mégawatts (MW) en Ukraine, dont ils viennent de finaliser le financement d'une première phase, ont annoncé les deux partenaires jeudi.

Ce parc, qui sera, une fois installé, "le plus grand projet d'énergie renouvelable du pays" hors hydro-électricité, selon ses promoteurs, représente un investissement total de 380 millions d'euros, détaille un communiqué.

Total Eren et NBT ont désormais sécurisé 155 millions d'euros pour une première phase de 133 MW.

Ce parc, qui doit être mis en service "aux alentours du premier semestre 2020", a précisé Total Eren à l'AFP, sera situé dans la région de Kherson dans le sud du pays et l'électricité qu'il produira sera vendue à l'entreprise publique locale Energorynok. Elle représentera l'équivalent de la consommation de 100.000 foyers.

Ce parc "constitue le premier projet de Total Eren et de NBT en Ukraine, un pays qui présente un fort potentiel en termes d'énergies renouvelables, combiné à un soutien local efficace", indiquent les groupes dans le communiqué.
https://www.connaissancedesenergies.org ... ine-190124

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 60003
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Ukraine

Message par energy_isere » 18 avr. 2019, 23:41

La Russie interdit les exportations de produits pétroliers et de charbon vers l'Ukraine

AFP parue le 18 avr. 2019

La Russie interdira les exportations de produits pétroliers et de charbon vers l'Ukraine à partir du 1er juin, selon les termes d'un décret gouvernemental signé jeudi par le Premier ministre Dmitri Medvedev.


Cité par l'agence de presse officielle TASS, Dmitri Medvedev a justifié cette décision par la décision de l'Ukraine il y a quelques jours "d'élargir la liste des produits russes interdits en Ukraine", obligeant Moscou à prendre "des mesures de réciprocité".

À partir du 1er juin, le charbon, le pétrole, les produits dérivés du pétrole et plusieurs autres produits industriels russes ne pourront plus être vendus à l'Ukraine. Ces productions auront besoin "d'autorisations particulières" pour être exportées, selon le Premier ministre russe, qui n'a pas précisé les conditions pour obtenir ces autorisations.

Ce décret interdit également l'importation en Russie d'une série de biens ukrainiens, des vêtements aux chaussures en passant par le papier et le carton, ainsi que l'équipement lourd ou les tubes d'acier destinés à l'industrie du pétrole et du gaz.

Ces biens "ont représenté l'an passé 250 millions de dollars" d'importations, a précisé Dmitri Medvedev.

Ces mesures interviennent à quelques jours du deuxième tour de l'élection présidentielle en Ukraine : le président sortant Petro Porochenko est en ballotage défavorable face au comédien Vladimir Zelenski, arrivé largement en tête au premier tour.

La Russie et l'Ukraine sont à couteaux tirés depuis 2014 et le mouvement pro-européen du Maïdan, qui a provoqué la fuite à Moscou du président Viktor Ianoukovitch. Ce mouvement a été suivi de l'annexion par la Russie de la péninsule ukrainienne de Crimée, puis d'une guerre dans l'est du pays avec des séparatistes pro-russes qui a fait près de 13 000 morts.
https://www.connaissancedesenergies.org ... ine-190418

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 60003
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Ukraine

Message par energy_isere » 16 août 2019, 11:20

Cooperation entre l'Ukraine et les USA pour le renouvellement éventuel de centrales nucléaires (centrales vieillissantes) .
Preparing Ukraine’s next nuclear generation

By Askold Krushelnycky. Published Aug. 15

A conference this month in the U.S. furthered vital plans for America to help Ukraine prepare the next generation of nuclear scientists ready to operate the country’s aging nuclear reactors and replace them with new ones.
.......
https://www.kyivpost.com/ukraine-politi ... reloaded=1

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 60003
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Ukraine

Message par energy_isere » 04 déc. 2019, 08:53

Pétrole : Moscou et Kiev renouvellent leur contrat de transit pour 10 ans

AFP parue le 03 déc. 2019

Moscou et Kiev ont renouvelé pour dix ans leur contrat de transit de pétrole russe pour l'Europe via l'Ukraine, perturbé cette année par un incident d'envergure d'huile polluée, a annoncé la société de transport pétrolier ukrainienne.

Uktransnafta a annoncé mardi sur Facebook avoir conclu un contrat valable à partir du 1er janvier 2020 pour dix ans avec son homologue russe Transneft. "Les principes de base de la coopération (...) restent inchangés", indique l'opérateur ukrainien.

Sans donner davantage de détail, Uktransnafta affirme néanmoins qu'un accord "additionnel" a été signé qui "garantit le fonctionnement sûr et durable du système de transport de pétrole en Ukraine (...) vers les pays européens et constitue une source de revenus stable à long terme" pour le groupe. Contacté par l'AFP, Transneft a confirmé la signature.

Selon les analystes de S&P Global Platts, le transit de pétrole russe par l'Ukraine vers l'Europe a été en 2018 de 13,3 millions de tonnes, contre 13,9 en 2017, soit une baisse de 4,3%.

Entre janvier et septembre 2019, ce volume était en baisse de 5,1% sur un an, notamment à cause d'un incident de pétrole russe pollué transitant par l'important oléoduc "Droujba" ("Amitié" en russe) vers un certain nombre de pays européens. Cet incident a provoqué une interruption du transit vers l'Europe sans précédent via cet oléoduc, du 25 avril au 11 mai puis encore du 17 au 21 mai.

La Russie et l'Ukraine négocient actuellement, avec bien davantage de difficulté, un nouvel accord pour le transit du gaz, avec la médiation de l'Union européenne. L'accord de transit entre la Russie et l'Ukraine arrive à son terme fin 2019 et les deux pays, à couteaux tirés, n'arrivent pas à se mettre d'accord pour la suite. L'arrivée au pouvoir à Kiev de Volodymyr Zelensky, en mai, a cependant facilité quelque peu les relations entre les deux pays.

Dans les prochains mois, deux gazoducs - le germano-russe Nord Stream 2 et le turco-russe Turkish Stream - contournant le territoire ukrainien sont censés entrer en service, ce qui priverait Kiev d'une manne financière conséquente et d'une arme de poids face à la Russie.
https://www.connaissancedesenergies.org ... ans-191203

Répondre