Afrique, sujets concernant plusieurs pays

Impact de la déplétion sur la géopolitique présente, passée et à venir.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 63828
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Afrique, sujets concernant plusieurs pays

Message par energy_isere » 01 déc. 2015, 19:38

Réchauffement climatique : la France accroît son aide à l'Afrique

le 01/12/2015 Boursier.com

Paris va notamment octroyer plus de deux milliards d'euros sur la période 2016-2020 au financement des énergies renouvelables

Au deuxième jour du sommet sur le climat (COP21) qui se tient au salon du Bourget près de Paris, la présidence française s'est engagée à accroître son aide financière pour permettre aux pays africains de lutter contre le réchauffement climatique.

Paris va notamment octroyer plus de deux milliards d'euros sur la période 2016-2020 au financement des énergies renouvelables (énergie solaire, éolienne, hydroélectrique ou géothermique). "Cet effort représentera une hausse de 50% des engagements bilatéraux français par rapport aux 5 dernières années", précise l'Elysée dans un communiqué. Les programmes financés pourront être portés par les gouvernements africains ou par des organisations de la société civile et des collectivités territoriales.

Lutte contre la désertification

La France va aussi tripler "progressivement ses engagements bilatéraux en Afrique, pour atteindre 1 milliard d'euros par an en 2020", afin de lutter contre la désertification et de faciliter l'adaptation au changement climatique. "L'aide au développement de la France portera prioritairement sur des projets s'inscrivant dans les initiatives africaines" comme la Grande muraille verte pour le Sahara et le Sahel. La FAO, organisme rattaché à l'ONU, rappelle que ce projet date de 2007 et concerne plus de 20 pays africains. A l'origine, "il visait à planter une large bande de végétation traversant l'Afrique d'Ouest en Est, a évolué au fil du temps", explique Reuters. L'objectif est désormais de développer des "poches" rapprochées sur lesquelles se concentrent les efforts de reboisement, d'habitation et d'électrification. L'aide servira aussi à préserver le lac Tchad et le fleuve Niger.

Un plan de 16 milliards de dollars

Dans un récent rapport, la Banque mondiale a estimé que le niveau actuel de financement dédié à l'adaptation aux changements climatiques est insuffisant pour permettre au continent africain de faire face. Elle a donc établi un 'Business Plan' qui prévoit 16 milliards de dollars d'investissement d'ici 2020 pour être à la hauteur des enjeux. Ainsi, 5,7 milliards devraient provenir de l'Association internationale de développement (IDA), et le reste de diverses sources, bilatérales et multilatérales, de sources dédiées au financement de la lutte contre le changement climatique et du secteur privé. "Le plan précise aussi que pour un coût d'environ 21 milliards de dollars, des résultats plus poussés pourraient être obtenus d'ici 2025".
http://www.boursier.com/actualites/econ ... ?headline3

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 63828
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Afrique, sujets concernant plusieurs pays

Message par energy_isere » 13 févr. 2016, 13:03

L’Afrique pourrait ne plus une être exportatrice nette de brut vers 2040 d’après ExxonMobil

Agence Ecofin 09 fev 2016

Selon des prévisions d’ExxonMobil, à l’horizon 2040, le continent africain pourrait ne plus pouvoir exporter de façon nette du pétrole mais son offre resterait stable alors que sa demande augmenterait fortement entre 2014 et 2040.

Selon le rapport annuel The Outlook for Energy de la compagnie, dans cette période, l’Afrique et la Chine seraient les zones dont la croissance de la demande en énergie seraient la plus rapide. Les régions les plus importatrices seront l’Asie pacifique et l’Europe. Par contre, les plus grands exportateurs de pétrole seront le Moyen-Orient, la Russie et la région Caspienne.

L’Afrique et la Chine capteraient environ 60% de la hausse mondiale de la demande dont 30% chacune. Toujours selon le rapport, les raisons de cette montée de la demande seraient de différents ordres dans chacune de ceux deux régions.

En Afrique, elle serait due à la croissance de la population dont les besoins en énergie augmenteraient drastiquement. On estime la taille de la population africaine à deux milliards de personnes dans cette période.

Concernant la Chine, l’accroissement des revenus et l’urbanisation seraient les principales clés de cette augmentation des besoins en énergie. Dans une analyse de ce rapport dans la lettre bihebdomadaire de l’OAG Africa, l’expert Francis Perrin estime que «les perspectives de l’offre pétrolière et énergétique du continent sont sans doute traitées un peu rapidement dans cette étude, qui est peut-être un peu pessimiste» . Il ajoute que le mérite de cette étude est de «mettre l’accent sur la forte dynamique de la consommation énergétique en Afrique, qui est un phénomène majeur et le restera longtemps.»
http://www.agenceecofin.com/trade/0902- ... exxonmobil

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 63828
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Afrique, sujets concernant plusieurs pays

Message par energy_isere » 28 mai 2016, 13:08

Victor Lopes : « Le Mozambique est le pays le plus endetté d’Afrique subsaharienne »

Publié le 27 mai 2016

..............

Image
http://www.jeuneafrique.com/mag/325398/ ... aharienne/

Répondre