Embargo Européen sur le pétrole Iranien

Impact de la déplétion sur la géopolitique présente, passée et à venir.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 64368
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Embargo Européen sur le pétrole Iranien

Message par energy_isere » 24 janv. 2012, 12:56

Lancement d' un fil spécifique pour cet embargo qui va durer des mois .....
Embargo : le pétrole saoudien compensera le manque iranien

De même que les marchés financiers avaient, semble-t-il, largement anticipé la dégradation de la note de crédit de la France, les marchés pétroliers ont intégré depuis plusieurs semaines l'embargo sur les exportations de pétrole iranien.

Le baril de brent - la principale référence, cotée à Londres - grimpait de près de 0,5% à 110,50 dollars lundi en fin d'après-midi. Il a connu des bonds plus spectaculaires en tout début d'année lorsque Téhéran, quatrième exportateur mondial, brandissait la menace de bloquer le détroit d'Ormuz.

Sanctions progressives
Les analystes ne s'attendent pas à une flambée des cours dans la foulée de la décision européenne. D'abord parce que «la mise en place des sanctions commerciales va être progressive», souligne Francis Perrin, directeur de la revue Pétrole et gaz arabes.

Surtout, l'Arabie saoudite, le poids lourd de l'Opep et rival régional de l'Iran, a affirmé, malgré les menaces iraniennes, qu'elle compenserait les volumes de pétrole manquant sur le marché. Premier exportateur mondial, l'Arabie saoudite conserve 2,15 millions de barils par jour (Mbj) de capacités excédentaires, inutilisées. Soit pratiquement l'équivalent des exportations de Téhéran (2,5 Mbj en 2011). Un quart de ces surcapacités (0,6 Mbj) sont mobilisables en quelques semaines, selon Francis Perrin.

Image

Les trois pays européens les plus dépendants du brut iranien (respectivement 30% des importations pétrolières de la Grèce, 13% pour l'Italie et 12% pour l'Espagne) devraient ainsi trouver sans peine sur les marchés des volumes de remplacement dans les prochains mois.

Les pays asiatiques, destinataires de 65 % des barils iraniens, vont-ils profiter de l'embargo pour acheter des volumes supplémentaires? «Je ne pense pas qu'ils aient envie d'importer plus de brut d'Iran», analyse Francis Perrin. La Chine, bien qu'hostile aux sanctions contre l'Iran, son troisième fournisseur de pétrole derrière l'Arabie saoudite et l'Angola, n'a de cesse, depuis deux ans, de diversifier ses voies d'approvisionnement.

Pékin réduit ses achats
Invoquant des différends sur le paiement, Pékin a même réduit de moitié ses achats de brut iranien pour les deux premiers mois de l'année. Alors que les importations de pétrole du géant chinois ont augmenté de 14 % depuis 2009, la part de l'Iran parmi ses fournisseurs s'est réduite, selon les chiffres douaniers cités par le Wall Street Journal, au bénéfice du Venezuela, du Kazakhstan ou de l'Irak.

Au final, pour Francis Perrin, «il y aura bien un effet négatif pour l'Iran qui exportera moins de volume», même si Téhéran «crée de la tension pour espérer récupérer en prix ce qu'il risque de perdre en quantité».

Pour l'heure, diplomates et experts pétroliers écartent le scénario du pire, un blocus du détroit d'Ormuz. La fermeture, même de courte durée, de ce goulot d'étranglement priverait brutalement le monde de 17 millions de barils quotidiens, soit 35% du fret pétrolier maritime, ou encore 20% de la demande mondiale. Le prix du baril pourrait alors s'envoler à 150, voire 200 dollars, plongeant le monde entier dans la récession.
http://www.lefigaro.fr/international/20 ... ranien.php

Théotrace2
Condensat
Condensat
Messages : 554
Inscription : 25 sept. 2010, 15:28

Re: Embargo Européen sur le pétrole Iranien

Message par Théotrace2 » 24 janv. 2012, 13:06

C'est pas sarko qui a appuyé cet embargo ? si c'est le cas d'ici le 1er juillet il ne sera plus président. donc c'est pas du bluff au final ?
Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal mais par ceux spectateurs qui discutent sur les forums. Adios.

nemo
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 4678
Inscription : 11 oct. 2005, 03:46
Localisation : Limoges

Re: Embargo Européen sur le pétrole Iranien

Message par nemo » 24 janv. 2012, 13:12

Théotrace2 a écrit :C'est pas sarko qui a appuyé cet embargo ? si c'est le cas d'ici le 1er juillet il ne sera plus président. donc c'est pas du bluff au final ?
Il est probable que le prochain président suivra la même ligne. Ceci dis ça fait désordre pour la thése du PP imminent...
"Tu connaîtras la vérité et la vérité te rendra libre"
Saint Jean 8, 32

"N'est pas musulman celui dont le voisin doit craindre la nuisance"
Prophète Mohamed

"Dans le spectacle la vérité est un moment du mensonge"
Debord

Théotrace2
Condensat
Condensat
Messages : 554
Inscription : 25 sept. 2010, 15:28

Re: Embargo Européen sur le pétrole Iranien

Message par Théotrace2 » 24 janv. 2012, 13:29

aucun désordre puisque l'embargo ne fait que déplacer le problème dans un système de vase communiquant.
Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal mais par ceux spectateurs qui discutent sur les forums. Adios.

nemo
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 4678
Inscription : 11 oct. 2005, 03:46
Localisation : Limoges

Re: Embargo Européen sur le pétrole Iranien

Message par nemo » 24 janv. 2012, 16:34

L'embargo n'aura aucune efficacité si c'est le cas. Je veux bien croire que c'est calculé de la part des européens mais à un moment ça deviens tout de même un peu limite comme comédie. Si les européens ont la conviction que l'Iran pourra sans souci contourner l'embargo en vendant aux pays asiatiques pourquoi se fatiguer à le proposer? Si l'embargo à une efficacité relative (en diminuant la part de l'Iran dans les exportations mondiales) alors c'est qu'on ne craint pas de pénurie en Europe.
L’Arabie Saoudite peut-elle couvrir avec autre chose que son pétrole soufré dont personne ne veux?
A un moment il faut que l'on se pose sérieusement la question : le PO est-il si imminent qu'on l'a cru sur oleocéne? Il y a 4 ans je ne croyais pas pour ma part (en me basant sur l'ASPO) que nous atteindrions les 90 Mb/j. On y est aujourd'hui. De Margerie parlais de 95 Mb/j est-ce lui qui a raison? Le PO sera-t-il plutôt en 2020 voire en 2025?
"Tu connaîtras la vérité et la vérité te rendra libre"
Saint Jean 8, 32

"N'est pas musulman celui dont le voisin doit craindre la nuisance"
Prophète Mohamed

"Dans le spectacle la vérité est un moment du mensonge"
Debord

Théotrace2
Condensat
Condensat
Messages : 554
Inscription : 25 sept. 2010, 15:28

Re: Embargo Européen sur le pétrole Iranien

Message par Théotrace2 » 24 janv. 2012, 17:26

l'europe croit-elle montrer l'exemple ainsi. par ailleurs je te rappel qu'après l'arret de la production libyenne l'ocde a été obligé de tirer dans ses stocks 60millions de barils et cela après des mois d'interruption... quoi la production était au taquais les vannes a fond? faut croire. bref d'ici juillet il pourrait y avoir d'autres arrets : au nigeria en syrie.... bref on a tjrs les stocks qui servent justement pour ce genre de pb.
Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal mais par ceux spectateurs qui discutent sur les forums. Adios.

Avatar de l’utilisateur
rico
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 6358
Inscription : 21 sept. 2005, 15:00
Localisation : 92

Re: Embargo Européen sur le pétrole Iranien

Message par rico » 24 janv. 2012, 17:30

A un moment il faut que l'on se pose sérieusement la question : le PO est-il si imminent qu'on l'a cru sur oleocéne?
Ca fait un moment que j'ai remis mes pendules à l'heure. Dans mon coin, tout seul....

Théotrace2
Condensat
Condensat
Messages : 554
Inscription : 25 sept. 2010, 15:28

Re: Embargo Européen sur le pétrole Iranien

Message par Théotrace2 » 24 janv. 2012, 17:39

on a vous a répété X fois que le peak oil conventionnel c'est maintenant que le plateau a débuté en 2005

Image

étant donné les limites de la terre, de la précarité alimentaire ou encore l'etat des finances publiques, combien de temps le pétrole non-conventionnel va-t-il encore faire illusion à votre avis ? c'est simple : 2ans après la chute du pétrole conventionnel soit entre 2015 et 2018.
Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal mais par ceux spectateurs qui discutent sur les forums. Adios.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 64368
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Embargo Européen sur le pétrole Iranien

Message par energy_isere » 24 janv. 2012, 19:29

L’embargo sur l’Iran agite les marchés pétroliers

Le 24 janvier 2012 Usine Nouvelle

Si les quantités disponibles existent, il sera plus difficile de trouver les qualités de pétrole nécessaires à remplacer le brut iranien boycotté. D’autant plus que la demande chinoise ne faiblit pas.

L’annonce formelle de la décision des pays de l’Union européenne de sanctionner l’Iran, suite à son refus de mettre un terme à son projet de développement d’armes nucléaires, a provoqué un accès de fièvre sur les marchés pétroliers. L’embargo sur le pétrole iranien, qui ne prendra effet que le 1er juillet, a fait grimper le 23 janvier la cotation rapprochée du baril de WTI de 1,25% à 99,58 dollars, après avoir dépassé les 100 dollars en séance.

Dans le même temps, le baril de brent montait à 110,58 dollars (+0,66%), après un plus haut le 23 janvier à 111,36 dollars. Les cours des deux qualités de brut se sont légèrement infléchis le lendemain.

Outre l’embargo sur le brut d’Iran, l’UE a également pris des mesures contre sa banque centrale, interdisant financement et assurance d’opérations liées au pétrole. Le délai avant la mise en place concrète de l’embargo devrait permettre aux raffineurs européens de trouver des sources d’approvisionnement alternatives.

Mais, ce ne sera pas simple, non pas en quantité mais en qualité. Si l’Arabie Saoudite s’est engagée à compenser les volumes de brut indisponibles, le pétrole qu’elle va mettre sur le marché, s’il est d’une viscosité proche du brut iranien, est beaucoup plus soufré.
http://www.usinenouvelle.com/article/l- ... rs.N167208

Avatar de l’utilisateur
Superus
Brut léger
Brut léger
Messages : 404
Inscription : 11 août 2009, 23:33

Re: Embargo Européen sur le pétrole Iranien

Message par Superus » 24 janv. 2012, 23:25

Surtout, l'Arabie saoudite, le poids lourd de l'Opep et rival régional de l'Iran, a affirmé, malgré les menaces iraniennes, qu'elle compenserait les volumes de pétrole manquant sur le marché. Premier exportateur mondial, l'Arabie saoudite conserve 2,15 millions de barils par jour (Mbj) de capacités excédentaires, inutilisées. Soit pratiquement l'équivalent des exportations de Téhéran (2,5 Mbj en 2011). Un quart de ces surcapacités (0,6 Mbj) sont mobilisables en quelques semaines, selon Francis Perrin.
En gros celà signifie qu'il est impossible de faire un embargo total sur le pétrole iranien. Puisqu'il nécessiterait plus que les réserves saoudiennes.
Les forêts précèdent les hommes, les déserts les suivent.

nemo
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 4678
Inscription : 11 oct. 2005, 03:46
Localisation : Limoges

Re: Embargo Européen sur le pétrole Iranien

Message par nemo » 25 janv. 2012, 11:13

http://www.debka.com/article/21673/

L'inde accepte de payer le pétrole iranien en or. Un "front" semble ce constituer pour contourner l'embargo comprenant l'Inde, la Chine, la Turquie et probablement la Russie (non cité dans l'article)...
"Tu connaîtras la vérité et la vérité te rendra libre"
Saint Jean 8, 32

"N'est pas musulman celui dont le voisin doit craindre la nuisance"
Prophète Mohamed

"Dans le spectacle la vérité est un moment du mensonge"
Debord

Avatar de l’utilisateur
CP3
Gaz naturel
Gaz naturel
Messages : 930
Inscription : 21 janv. 2007, 20:03
Localisation : Vaucluse
Contact :

Re: Embargo Européen sur le pétrole Iranien

Message par CP3 » 25 janv. 2012, 18:23

Cet embargo pourra etre une bonne occasion de vérifier , si il existe encore bien un réel excédent de capacité de production . Dans le cas contraire , c' est surtout l' Europe qui se punira .

nemo
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 4678
Inscription : 11 oct. 2005, 03:46
Localisation : Limoges

Re: Embargo Européen sur le pétrole Iranien

Message par nemo » 25 janv. 2012, 18:32

La position du Japon est pas clair pour le moment j'ai vu des annonces contradictoires sur le sujet. Ca pourrait avoir une certaine importance.
"Tu connaîtras la vérité et la vérité te rendra libre"
Saint Jean 8, 32

"N'est pas musulman celui dont le voisin doit craindre la nuisance"
Prophète Mohamed

"Dans le spectacle la vérité est un moment du mensonge"
Debord

Avatar de l’utilisateur
matthieu25
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 3357
Inscription : 21 juil. 2005, 00:17
Localisation : passenans

Re: Embargo Européen sur le pétrole Iranien

Message par matthieu25 » 25 janv. 2012, 19:08

Je pense que l'Europe joue un jeu risqué.Comment peuvent ils être sûrs que l'Arabie Saoudite compensera totalement le pétrole iranien?Ils espèrent peut être que l'Iran chute rapidement par manque de ressources.
La religion est la maladie honteuse de l' humanité.la politique en est le cancer(Millon de Montherlant)

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 64368
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Embargo Européen sur le pétrole Iranien

Message par energy_isere » 25 janv. 2012, 20:19

Total annonce avoir cessé d'acheter du pétrole iranien :

DAVOS, Suisse (Reuters) - Le groupe pétrolier français Total a cessé d'acheter du pétrole iranien pour se mettre en conformité avec les sanctions européennes contre Téhéran, a annoncé mercredi son président-directeur général Christophe de Margerie.

"Nous avons déjà arrêté", a-t-il déclaré, précisant que le groupe achetait auparavant environ 80.000 barils de brut iranien chaque jour.

S'exprimant lors du Forum économique mondial de Davos, Christophe de Margerie a redit qu'il s'opposait à ces sanctions, ajoutant que le pétrole allait partir ailleurs. "L'Iran pourra accorder des remises pour rendre cela plus facile et plus rapide, mais rien ne changera."
http://www.boursorama.com/actualites/to ... 56bf4419e4

Répondre