La Finlande

Impact de la déplétion sur la géopolitique présente, passée et à venir.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58603
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: La Finlande

Message par energy_isere » 12 avr. 2018, 20:55

La Finlande confirme sa sortie du charbon en 2029

Par : Sam Morgan | EURACTIV.com

Helsinki interdira l’utilisation du charbon dans la production d’énergie en 2029. Le gouvernement envisage aussi de récompenser les entreprises du secteur qui abandonnent les combustibles fossiles avant cette date.


Le ministre de l’Environnement finlandais, Kimmo Tiilikainen, a confirmé que le gouvernement avançait à 2029 son projet d’interdiction du charbon comme source d’énergie initialement prévu pour 2030. Dans le cadre de son plan énergétique national pour les dix prochaines années, Helsinki proposera une loi cette année.

Kimmo Tiilikainen est un fervent défenseur de l’abandon du charbon. En janvier, il avait même suggéré que la Finlande pourrait interdire les combustibles fossiles dès 2025. Une analyse d’impact a récemment été commanditée pour envisager cette date.

Dans un communiqué de presse, le responsable de l’environnement a néanmoins insisté sur le fait que « les émissions de gaz à effet de serre doivent être réduites beaucoup plus tôt que prévu pour atténuer le changement climatique ».

La Finlande est à la traîne par rapport à ses homologues nordiques et scandinaves en termes de transition vers un approvisionnement en énergie propre, puisque 10 % de son électricité provient toujours du charbon. L’utilisation du charbon constitue un risque pour la santé humaine en raison de la mauvaise qualité de l’air. C’est l’un des combustibles émettant le plus de gaz à effet de serre.

D’un point de vue géopolitique, l’abandon du charbon aidera la Finlande et, plus largement, l’UE, à réduire sa dépendance vis-à-vis des importations russes, puisque 66 % du charbon du pays provient de son voisin de l’est.

L’industrie de l’énergie du pays s’est dite déçue de la décision de confirmer et d’accélérer l’élimination progressive du charbon. Le directeur général de Finnish Energy, Jukka Leskelä, a averti que « l’accélération de l’abandon du charbon sera coûteuse pour le gouvernement et inefficace en tant que mesure climatique ».

Faisant référence au nouveau système d’échange de quotas d’émission de l’UE, Jukka Leskelä a insisté sur le fait que « la politique déterminée de l’UE » était le meilleur outil pour lutter contre le changement climatique et que « sanctionner » les centrales électriques finlandaises était un pas dans la mauvaise direction.

Afin d’apaiser les dirigeants de l’industrie, le gouvernement a également annoncé qu’il mettrait sur pied un programme de subventions d’environ 90 millions d’euros qui sera utilisé pour récompenser les entreprises du secteur qui se débarrasseront du charbon d’ici à 2025.

L’idée est de stimuler les investissements dans les énergies renouvelables et de mieux utiliser l’important réseau de chauffage urbain de la Finlande, qui a le potentiel d’augmenter la part de l’énergie hydraulique, solaire et éolienne dans le secteur du chauffage.
https://www.euractiv.fr/section/energie ... e-in-2029/

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58603
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: La Finlande

Message par energy_isere » 07 mai 2018, 13:37

Suite de ce post du 01 janv 2018 viewtopic.php?p=2264169#p2264169

241 assemblages de combustibles nucléaire devraient être chargés cet automne à la centrale EPR de Olkiluoto 3.
TVO anticipates loading fuel into OL3 in late 2018

20 April 2018

Finnish utility Teollisuuden Voima Oyj (TVO) said it plans to start loading fuel into the core of the Olkiluoto 3 (OL3) EPR in the autumn, once an operating licence has been granted. However, the company said it is awaiting confirmation from the Areva-Siemens consortium that start-up of the unit is still scheduled for May 2019.

Image

TVO said in the April edition of its newsletter that a total of 128 tonnes of fuel for the EPR has been delivered to the Olkiluoto site in southwest Finland. It noted, "There's a lot of work still to be done both before loading and after."

Hot functional tests at the first-of-a-kind EPR began in December. TVO noted these are the first tests at plant-level where the reactor and turbine plant are operated as a whole, although still without fuel. It said the water temperature and the pressure of the primary circuit have been gradually increased to the level where they would be during actual operation. During the hot testing stage, more than 200 systematic tests will be carried out, TVO said.

"Once this stage has been successfully completed, a safety assessment is expected from the Radiation and Nuclear Safety Authority and, thereafter, the decision by the Finnish government on the operating licence," the company said. "Once the operating licence has been granted, steps will be taken towards loading the fuel."

TVO said it anticipates loading the 241 fuel assemblies into the 1600 MWe pressurised water reactor in the autumn.

"That does not mean the immediate start of electricity production," TVO noted. "Testing will continue after the loading. In the autumn, some of the tests already carried out during the hot testing in the spring will be repeated." One reason for repeating these tests, it said, was that the loading of fuel into the reactor affects the circulation of the cooling water.

Under the latest schedule for Olkiluoto 3, grid connection takes place in December, with the start of regular electricity production in May next year. The unit's ramp-up programme will see it produce 2-4 TWh of electricity, at varying power levels between those dates.
............................
http://www.world-nuclear-news.org/NN-TV ... 04184.html

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58603
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: La Finlande

Message par energy_isere » 13 juin 2018, 21:22

Finlande: la mise en service de l'EPR repoussée à septembre 2019


13 juin 2018

L'électricien finlandais TVO a annoncé mercredi que le réacteur EPR bâti pour lui par le groupe français Areva et l'allemand Siemens devrait entrer en service commercial en septembre 2019, et non en plus en mai 2019.

"Teollisuuden Voima Oyj (TVO) a été informé par le constructeur du site, le consortium Areva-Siemens, d'une mise à jour du calendrier pour la mise en service de EPR OL3", imputable à des tests plus longs que prévu, indique TVO dans un communiqué.

Areva prévoit un chargement du combustible en janvier 2019. La première connexion au réseau est ensuite attendue en mai 2019, pour une mise en service commerciale en septembre 2019.

"Il fallait finir les essais à chaud, qui ont pris un peu plus de temps que prévu et qui se sont bien passés", a expliqué à l'AFP un porte-parole d'Areva SA.

"On s'appuie sur le retour d'expérience de Taishan", dont le démarrage récent "nous aide en termes de calage du planning", a-t-il ajouté.

Le premier réacteur nucléaire EPR au monde, celui de Taishan 1, a en effet démarré le 6 juin en Chine. Du coup, "on est très confiants sur le démarrage d'OL3", indique Areva.

Le nouveau retard annoncé mercredi "ne remet pas en cause l'accord" annoncé en mars entre Areva et TVO pour mettre fin au contentieux entre les deux groupes. Le calendrier actuel doit encore se traduire par un "bonus" pour Areva, précise la même source.

Selon les termes de cet accord, Areva va verser 450 millions d'euros à son client TVO "en compensation de sa responsabilité dans les retards".

Il prévoit aussi un système de bonus-malus: Areva et ses partenaires peuvent recevoir jusqu'à 150 millions d'euros si le projet est achevé avant fin 2019, mais ils peuvent payer jusqu'à 400 millions d'euros supplémentaires en cas de nouveau retard au-delà de cette échéance.

L'EPR finlandais -réacteur de troisième génération- dans le sud-ouest du pays, devait initialement être mis en service en 2009 mais le chantier lancé en 2005 a connu d'importants retards et surcoûts que les deux parties se sont imputé mutuellement.
https://www.romandie.com/news/Finlande- ... 927220.rom

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58603
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: La Finlande

Message par energy_isere » 03 oct. 2018, 21:33

L'EPR finlandais OL3 pourrait subir de nouveaux retards

Publié le 03/10/2018 HELSINKI (Reuters)

La compagnie d'électricité finlandaise Teollisuuden Voima (TVO) a annoncé mercredi que le réacteur nucléaire de type EPR Olkiluoto-3 (OL3) dont le consortium Areva-Siemens assure la construction, pourrait connaître des retards supplémentaires.

"L'achèvement des tests de mise en service n'a pas progressé conformément au calendrier mis à jour", déclare TVO dans un communiqué.

Il ajoute que le constructeur du réacteur reverra de nouveau le calendrier d'ici décembre.

En juin, le démarrage de l'EPR a été repoussé à septembre 2019, soit plus de 10 ans après la date prévue au lancement du projet.

Le consortium Areva-Siemens a conclu en mars un accord avec TVO prévoyant 450 millions d'euros de dédommagements en faveur de l'électricien finlandais, mettant ainsi fin aux procédures internationales d'arbitrage engagées par les deux parties.

Côté français, le dossier OL3 est désormais géré, comme les cinq autres projets d'EPR lancés dans le monde, par Framatome, filiale à 75,5% d'EDF.
https://www.usinenouvelle.com/article/l ... ds.N750584

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58603
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: La Finlande

Message par energy_isere » 29 nov. 2018, 21:30

L'électricien finlandais TVO avait annoncé en octobre la possibilité de nouveaux retards dans la mise en service de l'EPR OL3. Il confirme cette information ce 29 novembre. Areva et Siemens assurent la construction de ce réacteur nucléaire dont le démarrage avait déjà été repoussé à septembre 2019.

En Finlande, le chantier du réacteur nucléaire de type EPR Olkiluoto-3 (OL3) va connaître des retards supplémentaires. Le consortium Areva-Siemens en assure la construction. La compagnie d'électricité finlandaise Teollisuuden Voima (TVO) avait annoncé le mercredi 3 octobre de possibles reports. Il confirme ce 29 novembre que la mise en service du réacteur est désormais programmée en janvier 2019, et non plus septembre 2019, soit quatre mois de délais supplémentaires.

Dix ans de retard.

En juin, le démarrage de l'EPR avait déjà été repoussé à septembre 2019, soit plus de 10 ans après la date prévue au lancement du projet.

Le consortium Areva-Siemens a conclu en mars un accord avec TVO prévoyant 450 millions d'euros de dédommagements en faveur de l'électricien finlandais, mettant ainsi fin aux procédures internationales d'arbitrage engagées par les deux parties.

Côté français, le dossier OL3 est désormais géré, comme les cinq autres projets d'EPR lancés dans le monde, par Framatome, filiale à 75,5% d'EDF.
https://www.usinenouvelle.com/article/n ... ns.N750584

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58603
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: La Finlande

Message par energy_isere » 01 janv. 2019, 14:19

Le projet nucléaire après l'EPR : un réacteur Russe de 1200 MWe.
Schedule for Hanhikivi 1 project revised

27 December 2018

Finland's Fennovoima now expects to receive the construction licence for its planned Hanhikivi 1 nuclear power plant in 2021. The company had originally expected to start construction of the plant this year. Start of commercial operation of the Russian-supplied plant has been put back four years to 2028.

Fennovoima signed the plant supply contract for Hanhikivi with Rusatom Overseas - Rosatom's subsidiary concerned with exports of nuclear power plants - in December 2013. Rosatom had offered to build a plant using a 1200 MWe AES-2006 VVER under a fixed-price contract.

......
http://www.world-nuclear-news.org/Artic ... ct-revised

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58603
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: La Finlande

Message par energy_isere » 26 févr. 2019, 01:00

EPR finlandais: l'Autorité de sûreté nucléaire donne son feu vert

AFP le 25 févr. 2019

L'Autorité de sûreté nucléaire finlandaise, la Stuk, a annoncé lundi qu'elle donnait son feu vert au réacteur Olkiluoto 3, construit par Areva, tout en attendant la résolution d'un problème de vibrations. La "Stuk ne voit pas d'obstacle à l'octroi d'une licence pour exploiter la centrale", a-t-elle annoncé dans un communiqué.

"La conclusion de l'évaluation de sûreté est que la centrale a été construite pour être sûre et que (l'opérateur) Teollisuuden Voima est capable de l'exploiter en sécurité", ajoute-t-elle. C'est désormais le gouvernement finlandais qui doit donner son feu vert final et délivrer la licence d'exploitation sur la base de cet avis.

Le réacteur EPR, construit par le Français Areva et l'Allemand Siemens depuis 2005, a connu de nombreux retards. Le chargement du combustible nucléaire est désormais prévu pour juin 2019, selon le dernier calendrier annoncé en novembre dernier.

La Stuk précise toutefois qu'elle doit encore mener des inspections avant le chargement du combustible pour s'assurer qu'un problème de vibrations excessives dans une partie du circuit primaire (la tuyauterie de sortie du pressuriseur) ait bien été réglé. Ce problème avait été identifié lors de tests et l'électricien TeollisuudenVoima Oyj (TVO) a déjà indiqué qu'il allait apporter des modifications pour le régler.
https://www.connaissancedesenergies.org ... ert-190225

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58603
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: La Finlande

Message par energy_isere » 07 mars 2019, 21:29

EPR finlandais: Helsinki accorde à TVO la licence d'exploitation

AFP le 07 mar 2019

Le gouvernement finlandais a annoncé jeudi avoir accordé à l'opérateur TVO la licence d'exploitation du réacteur EPR, construit par Areva, après avoir obtenu l'agrément de l'Autorité de sûreté nucléaire du pays.

Le gouvernement "accorde une licence d'exploitation du nouveau réacteur OL3 EPR (opéré par) Teollisuuden Voima Oyj [TVO] à Olkiluoto, sur le territoire de la commune de Eurajoki", dans le sud-ouest du pays, précise un communiqué.

"La licence est valable jusqu'à la fin 2038", ajoute-t-il.

Le réacteur EPR, construit par le français Areva et l'allemand Siemens depuis 2005, a connu de nombreux délais. Le chargement du combustible nucléaire est désormais prévu pour juin 2019, avec dix ans de retard sur l'échéancier initial, selon le dernier calendrier annoncé en novembre 2018.

Le 25 février, l'Autorité de sûreté nucléaire finlandaise, la Stuk, a fait savoir qu'elle donnait son feu vert à la mise en service du réacteur, sous réserve que soit résolu un problème de vibrations dans une partie du circuit primaire (la tuyauterie de sortie du pressuriseur).

Ce problème avait été identifié lors de tests et TVO a déjà indiqué qu'il allait apporter des modifications pour le régler.
https://www.connaissancedesenergies.org ... ion-190307

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58603
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: La Finlande

Message par energy_isere » 11 avr. 2019, 08:33

Encore !
Nucléaire: nouveau retard de trois mois pour l'EPR finlandais

AFP parue le 10 avr. 2019

L'électricien finlandais TVO a annoncé mercredi que le chargement du combustible dans le réacteur nucléaire EPR OL3 construit par le français Areva et l'allemand Siemens avait pris au moins trois mois de retard supplémentaires.

Le chargement du combustible nucléaire ne devrait pas intervenir avant fin août 2019, alors qu'il était prévu pour juin, indique Teollisuuden Voima Oyj (TVO) dans un communiqué.

Une première connexion au réseau était envisagée en octobre 2019 et le démarrage de la production en janvier 2020 mais TVO dit désormais attendre du consortium Areva-Siemens un calendrier actualisé.

"Cette nouvelle révision du calendrier annoncée par le fournisseur du réacteur est évidemment décevante", a réagi Jouni Silvennoinen, directeur du projet OL3, cité dans le communiqué. Il est néanmoins "crucial que les tests de mise en service soient réalisés avec le plus grand soin", a-t-il ajouté.

"Ce n'est pas un sujet technique" mais "le client souhaite que le chargement du combustible intervienne dans un état de quasi-finition de l'ensemble des tests", a indiqué de son côté à l'AFP un porte-parole d'Areva SA, entreprise publique (distincte d'Orano et de Framatome) essentiellement chargée d'achever le chantier finlandais.

L'EPR finlandais -réacteur de troisième génération- dans le sud-ouest du pays, devait initialement être mis en service en 2009, mais le chantier lancé en 2005 a connu d'importants retards et surcoûts. TVO avait signé en mars un accord pour mettre fin au contentieux avec ses fournisseurs.

Selon les termes de cet accord, Areva va verser 450 millions d'euros à son client TVO "en compensation de sa responsabilité dans les retards". Mais il prévoyait aussi un système de bonus-malus: Areva et ses partenaires pouvaient recevoir jusqu'à 150 millions d'euros si le projet était achevé avant fin 2019, mais ils peuvent payer jusqu'à 400 millions d'euros supplémentaires en cas de nouveau retard au-delà de cette échéance.

Le malus s'élève à 20 millions d'euros par mois de retard, selon Areva. Ce décompte des bonus/malus s'enclenche donc fin 2019. "On fera le point au lancement de la centrale" mais "ce n'est pas forcément nous qui devrons assumer" financièrement ce nouveau retard, indique mercredi une source française.

Côté finlandais, une source indique également que ces questions devront être réglées une fois le réacteur mis en service.
https://www.connaissancedesenergies.org ... s-190410-0

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58603
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: La Finlande

Message par energy_isere » 17 juil. 2019, 22:39

EPR finlandais: le chargement du combustible prévu en janvier 2020

AFP parue le 17 juill. 2019

Le chargement du combustible dans le réacteur nucléaire EPR OL3, construit par le consortium Areva-Siemens et dont le chantier accuse dix ans de retard, est désormais programmé en janvier 2020, a annoncé mercredi l'électricien finlandais TVO.

Teollisuuden Voima Oyj (TVO) et Areva avaient annoncé en avril un énième retard - de trois mois minimum - sur le dernier plan de marche envisagé, sans fournir de calendrier actualisé.

TVO a indiqué mercredi avoir reçu les prévisions d'Areva: le français table désormais sur un chargement du combustible en janvier 2020, et non pas en juin 2019 comme espéré jusqu'ici.

Une première connexion au réseau, auparavant envisagée en octobre 2019, est attendue en avril 2020, et le démarrage de la production en juillet 2020 au lieu de janvier, soit six mois plus tard, selon un communiqué de l'opérateur finlandais.

Ce nouvel échéancier doit permettre "d'améliorer la réalisation du chantier" et TVO "travaille maintenant à atteindre la phase de chargement du combustible et à prendre le contrôle de l'EPR OL3", a souligné Jouni Silvennoinen, directeur du projet OL3, cité dans le communiqué.

"Le client a souhaité que le combustible soit chargé une fois la centrale quasi terminée", a indiqué mercredi un porte-parole d'Areva SA pour expliquer ce nouveau délai, insistant sur la "collaboration" entre toutes les parties.

"Il n'y a aucun problème qualité particulier, et le client comme l'autorité de sûreté finlandaise ont donné leur autorisation pour la mise en exploitation", ajoute-t-il. "On arrive à la fin du chantier, qui a désormais des jalons précis".

L'EPR finlandais -réacteur de troisième génération- dans le sud-ouest du pays devait initialement être mis en service en 2009, mais le chantier lancé en 2005 a connu d'importants retards et surcoûts.

TVO avait signé en mars un accord pour mettre fin au contentieux avec ses fournisseurs.

Selon les termes de cet accord, Areva va verser 450 millions d'euros à son client TVO "en compensation de sa responsabilité dans les retards".

Mais il prévoyait aussi un système de bonus-malus: Areva et ses partenaires pouvaient recevoir jusqu'à 150 millions d'euros si le projet était achevé avant fin 2019, mais ils peuvent payer jusqu'à 400 millions d'euros supplémentaires en cas de nouveau retard au-delà de cette échéance.

Ce décompte des bonus/malus devrait donc s'enclencher fin 2019.

Areva avait précédemment évoqué un malus de 20 millions d'euros par mois de retard. "On fera le point avec TVO quand le chantier sera terminé", a-t-il dit simplement mercredi.
https://www.connaissancedesenergies.org ... 020-190717

Répondre