L'Inde

Impact de la déplétion sur la géopolitique présente, passée et à venir.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

L'inde, future plaque tournante de l'Occident en Asie et au Moyen Orient ?

Vous pouvez sélectionner 1 option

 
 
Consulter les résultats

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57760
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: L'Inde

Message par energy_isere » 26 août 2010, 16:10

L' Inde vient de dépasser le Japon en terme de demande de pétrole :
India overtakes Japan in demand for oil

India overtook Japan in demand for oil among Asian nations in the second quarter of 2010, reflecting its rapid economic growth, according to Platts, a provider of information on energy and metals.

The country’s demand for oil in April-June stood at 3.1 million barrels per day (mbpd), marginally higher than Japan’s 3 mbpd. China, with a demand thrice the size of India’s, registered the highest demand for oil in Asia.

........
http://www.livemint.com/2010/08/2521022 ... l?atype=tp

Je suppose qu' il faut interpreter la "demande" comme les importations de pétrole ces 2 pays.
Quelqu' un pour confirmer ?

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57760
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: L'Inde

Message par energy_isere » 29 oct. 2010, 19:01

L'Inde augmente sa capacité électrique de 2.400 MW

La société indienne Reliance Power indique avoir sélectionné la technologie de production d'électricité de General Electric (GE) pour étendre de 2 400 mégawatts (MW) la centrale électrique de Samalkot dans l'État d'Andhra Pradesh en Inde.
Aux termes de contrats d'une valeur totale de plus de 750 millions de dollars, GE fournira six turbines à gaz Frame 9FA, trois turbines à vapeur D-11, et assurera une formation et des services à long terme pour le projet. Il s'agira alors du plus grand projet de turbine à cycle combiné gaz de l'histoire de l'Inde.

Dans une configuration à cycle combiné, les rejets thermiques d'une turbine à gaz sont convertis en vapeur, qui est alors utilisée pour actionner une turbine, ce qui permet à la centrale de produire davantage d'électricité sans augmenter la consommation de carburant.

Le combustible primaire des blocs à cycle combiné 9FA pour l'expansion de la centrale de Samalkot sera le gaz naturel.

La nouvelle centrale devrait être mise en service au cours du premier semestre 2012 pour le fonctionnement en cycle simple (turbines à gaz seulement), et au second semestre de la même année pour le cycle combiné (turbines à gaz et vapeur).

L'Inde est le sixième plus grand consommateur d'énergie au monde. La demande du pays en gaz naturel a augmenté à un taux de 6,5 % au cours des 10 dernières années et devrait se poursuivre à ce rythme, voire augmenter.

(src : GE)
http://www.enerzine.com/12/10682+linde- ... 0-mw+.html

Avatar de l’utilisateur
Raminagrobis
Modérateur
Modérateur
Messages : 5180
Inscription : 17 août 2006, 18:05
Localisation : Tours, Lille parfois

Re: L'Inde

Message par Raminagrobis » 01 juin 2011, 17:08

lien La production de pétrole indienne se porte bien : en avril 2011, elle est à +11% avec 3.2 millions de tones (*7.2 / 30 = env 770 000 b/j). Si les gisements offshore à l'ouest du pays (bombay high) continuent de décliner, la production est portée par le Rajahstan où Cairn énergie a trouvé plusieurs gisements.

Par contre, des mauvaises nouvelles pour reliance: ses tout nouveaux gisements de gaz sur la cote est (bassin de Krishna Godavari, en offshore profond, dans une formation deltaïque) produisent 28% moins que prévu. Trop tot pour dire si les réserves ont té surévaluées, ou si c'est un problème technique qui pourra être résolu.
Toujours moins.

Avatar de l’utilisateur
Raminagrobis
Modérateur
Modérateur
Messages : 5180
Inscription : 17 août 2006, 18:05
Localisation : Tours, Lille parfois

Re: L'Inde

Message par Raminagrobis » 12 juin 2011, 00:23

lien L'inde a acheté 10 C17 à Boeing. Ces gros cargo militaires donneront à l'armée indienne une nouvelle capacité de projection à longue distance.
Toujours moins.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57760
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: L'Inde

Message par energy_isere » 12 janv. 2012, 18:44

L' Inde veut approvisioner pour des contratrs à long terme 3.5 millions de t de Gaz naturel liquéfié par an ..... des USA !
Peu cher, approvisionnement stable.

India to focus on cheaper LNG from U.S.
India has decided to make a “strategic shift” in LNG (liquefied natural gas) sourcing with a “look U.S. policy” for contracting new import volumes. This follows an analysis by the Petroleum Ministry which showed that LNG imports from the Gulf were costlier than from the U.S.

The decision was taken recently at a meeting of the Empowered Group on import of natural gas, LNG and polymers.

The development comes close on the heels of state-run GAIL India entering into an agreement for supply of 3.5 million tonnes per annum liquefied natural gas with Sabine Pass Liquefaction, LLC, a subsidiary of Cheniere Energy Partners, L.P., U.S. “The imports of LNG from U.S. are cheaper and stable. This is the reason, we are now looking towards West to meet our requirements for the future,” a senior Petroleum Ministry official remarked.

According to the minutes of the meeting held in December 2011 accessed by The Hindu, it was pointed out that the price of LNG based on Henry Hub (HH) from U.S. market was cheaper by $2-3 mBtu (million British thermal unit) compared to that based on oil index (Brent/JCC) from other sources. “Considering the attractiveness of sourcing LNG from U.S. market, the Committee advised the concerned companies to execute long-term deals with Sabine Pass Liquefaction LLC and Macquarie Energy.

...........
http://www.thehindu.com/business/article2793429.ece

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57760
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: L'Inde

Message par energy_isere » 23 janv. 2012, 21:08

La Russie remet le sous-marin à propulsion nucléaire Nerpa à l'Inde

VLADIVOSTOK, 23 janvier - RIA Novosti

Le sous-marin nucléaire Nerpa loué par la Russie à l'Inde a été remis aux forces navales indiennes lundi dans la ville de Bolchoï Kamen (Extrême-Orient russe), rapporte le correspondant de RIA Novosti sur place.

Etaient présents à la cérémonie de remise l'ambassadeur indien en Russie Ajai Malhotra, le président du Groupe unifié de construction navale russe (OSK) Roman Trotsenko et le directeur adjoint de l'agence russe d'exportation d'armements Rosoboronexport Ivan Gontcharenko.

Le Nerpa est loué à la marine indienne pour une période initiale de 10 ans. La location coutera environ 920 millions de dollars au gouvernement indien.

A la fin de la cérémonie de transfert, le drapeau des forces navales indiennes a été hissé sur le submersible.

Le Nerpa devait initialement être remis à l'Inde en 2008, la livraison ayant toutefois été reportée suite à une série de problèmes techniques. Lors des premiers essais en mer en novembre 2008, le déclenchement involontaire du système anti-incendie à base de fréon, un gaz extrêmement toxique, a tué, à bord du Nerpa, vingt personnes, dont des militaires. Après les réparations nécessaires, le submersible a passé tous les tests avec succès, selon le ministère russe de la Défense.
http://fr.rian.ru/defense/20120123/193114663.html

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57760
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: L'Inde

Message par energy_isere » 31 janv. 2012, 18:18

L'Inde sélectionne le Rafale de Dassault pour 126 avions de chasse :


L'Inde a sélectionné le Rafale de Dassault dans le cadre d'un colossal appel d'offres de 12 milliards de dollars visant à lui livrer 126 avions de chasse, ce qui constituerait le premier succès à l'export pour cet appareil français ayant récemment servi en Libye.

Dassault était en compétition avec le Typhoon du consortium européen Eurofighter. Cet appel d'offres, lancé en 2007, est l'un des plus importants jamais lancés par la troisième puissance économique d'Asie et l'un des plus importants du moment dans le secteur de la défense aérienne.

La France se félicite de la décision du gouvernement indien de sélectionner l'avion français pour entrer en négociations exclusives avec Dassault", a fait savoir la présidence française dans un communiqué.

"Il est confirmé que Dassault a remporté le contrat. Etant donné qu'il n'y avait que deux groupes (en compétition) et c'est celui qui est le moins-disant", c'est-à-dire le moins cher, a déclaré une source gouvernementale indienne sous couvert de l'anonymat. En Inde, le candidat le moins-disant remporte généralement le contrat.

La négociation du contrat "va s'engager très prochainement avec le soutien total des autorités françaises. Il inclura d'importants transferts de technologie garantis par l'Etat français", ajoute le communiqué de l'Elysée.

Le Premier ministre français François Fillon a estimé que ce choix récompensait "la tenacité de l'industrie comme du gouvernement".

Le président Nicolas Sarkozy a "voulu que l'Inde soit avec la France engagée dans un partenariat stratégique qui fait que nous discutons aujourd'hui non seulement de la fourniture d'avions de combat mais aussi de la construction de deux réacteurs nucléaires EPR", a-t-il ajouté.

A la bourse de Paris, le titre de Dassault s'est envolé de 21,72% à 774,94 euros à l'annonce du contrat remporté.

L'appel d'offres avait attiré les géants mondiaux du secteur qui s'étaient livré une féroce compétition. Le Rafale et l'avion d'Eurofighter avaient été présélectionnés en avril, plaçant hors jeu les poids-lourds américains Boeing et Lockheed Martin, le suédois Saab Gripen et le russe MiG.

L'Eurofighter-Typhoon est un avion de combat produit par un consortium formé par le groupe européen de défense et d'armement EADS (46%), le britannique BAE Systems (33%) et l'italien Alenia/Finmeccanica (21%).

"Bien qu'il ne s'agisse pas à ce stade d'une signature de contrat et que des négociations doivent encore avoir lieu, nous sommes déçus. Nous respectons toutefois la décision du ministère indien de la Défense", a réagi Eurofighter.

C'est le premier appel d'offres lancé par l'Inde, qui passait jusqu'à présent des contrats de gré à gré et s'est reposée pendant 50 ans essentiellement sur la technologie soviétique pour son aviation militaire. New Delhi achète aussi des avions à Dassault depuis 1953.

Ce contrat stipule que l'Inde achètera directement 18 avions tandis que les 108 autres seront construits en Inde.

James Hardy, rédacteur en chef de la publication spécialisée Jane's Defence Weekly, a salué la "grande victoire pour le Rafale" tout en prévenant que l'accord définitif était encore loin d'être conclu.

....................
http://www.boursorama.com/actualites/l- ... 645678ae12

Avatar de l’utilisateur
Raminagrobis
Modérateur
Modérateur
Messages : 5180
Inscription : 17 août 2006, 18:05
Localisation : Tours, Lille parfois

Re: L'Inde

Message par Raminagrobis » 17 avr. 2012, 23:56

lien

On a déjà parlé des énormes projets autoroutiers en Chine. L'Inde lance un programme dantesque.
Une chose est sûre, les besoins sont gigantesques pour ce pays qui possède déjà le troisième réseau routier du monde derrière les Etats-Unis et la Chine. Sur les 70.000 km d’autoroutes de l’Inde, 13.000 km sont en cours de mise aux normes, et 20.000 restent à traiter. Au total, d’après Les Echos, le potentiel sur dix ans estimé par Egis, groupe de conseil et d’ingénierie, est de 120.000 km. Le plan quinquennal 2012-2017 y prévoit d’investir 184 Mds € dans le réseau routier.
Ils veulent dans les années qui viennent construire 7000 km de nouvelles autoroutes par an, soit 20 km par jour. Celà revient à refaire le réseau français (11000 km) tous les 18 mois .

Ils cherchent des entreprises étrangères intéressées par des concessions, ils ne peuvent pas tout financer eux-même.
Toujours moins.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57760
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: L'Inde

Message par energy_isere » 18 avr. 2012, 13:59

L' Inde projette de quadrupler ses réserves stratégiques de pétrole.
Ils veulent lancer 12.5 millions de tonnes de capacité de réserves d' ici 4 à 5 ans.
India mulls quadrupling strategic crude oil stock

April 18, 2012

India is considering quadrupling the size of the strategic crude oil stockpile it is building as insurance against supply disruption.

India is currently building 5.33 million tonnes of storages at Vishkhapatnam, Mangalore and Padur by 2013 and has now initiated studies to construct space to store an additional 12.5 million tonnes of strategic reserves, official sources said here.

Additional storage of 5 million tonnes was being considered at Padur in Karnataka and 2.5 million tonnes each at Chandikhol in Odisha, Rajkot in Gujarat and Bikaner in Rajasthan. The 12.5 million tonnes of stockpile would be build would take at least four-five years to build.
Sources said the Strategic Crude Oil Reserves are meant to take care of oil security concerns of the country and could be released to meet contingencies arising out of supply disruptions and cushion abnormal increase in prices.

An inter-ministerial empowered committee chaired by Oil Secretary will decide on releasing emergency stocks, they said adding the panel would include secretaries to the department of expenditure Secretary, home, Planning Commission, defence, National Security Council and shipping.

Currently strategic storages under are being build in underground rock caverns but in the next phase salt cavern storage and underground concrete tank storages would also be considered.

Indian Strategic Petroleum Reserves Ltd, a subsidiary of Oil India Development Board (OIDB), is a special purpose vehicle that is building the strategic stockpile.

Sources said 1.33 million tonnes strategic storage under construction at Visakhapat-nam will cost Rs 1,038 crore and would be completed by October this year.

The Rs 732 crore, 1.5 million tonnes Mangalore storage would be completed by December 2013 and the third storage at Padur which will have a capacity to stock 2.5 million tonnes of crude oil and cost Rs 993 crore, would be ready by April 2014.
http://www.business-standard.com/india/ ... ck/471703/

et ca corrèle bien avec l' info juste avant de Raminagrobis.

Avatar de l’utilisateur
Raminagrobis
Modérateur
Modérateur
Messages : 5180
Inscription : 17 août 2006, 18:05
Localisation : Tours, Lille parfois

Re: L'Inde

Message par Raminagrobis » 20 avr. 2012, 21:18

L'inde a procédé au premier essai de son missile balistique Agni V, d'une portée de 5000 km (voir plus selon certaines estimations étrangères).

lien
Le succès du lancement d'un premier missile indien à longue portée capable d'atteindre la Chine, jeudi 19 avril, est le dernier exemple d'une course à l'armement de plus en plus manifeste en Asie. Une course inégale, largement dominée par la Chine, mais qui fait croître les arsenaux sur le continent, alors que les dépenses militaires occidentales vont à la baisse.
Toujours moins.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57760
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: L'Inde

Message par energy_isere » 28 mai 2012, 13:32

Suite de ce post viewtopic.php?p=318908#p318908 dans le fil sur le Turkmenistan.

L' Inde à signé contractuellement pour l' achat du Gaz avec le Turkmenistan à 9.17$ le million British thermal unit.
La facture monte à 12.99 $ (à la frontiére Indo Pakistanaise) aprés l' ajout des frais de transit dans le Gazoduc.
C 'est relativement cher.

Le pipe TAPI fait 56 pouces ( soit 1.42 m de diamétre).
India will pay $13 for buying natural gas through the much-celebrated Tapi gas pipeline and will take indirect responsibility for safe transit of the fuel through high security risk areas in Afghanistan and Pakistan.

India on May 23 signed agreement to buy natural gas from Turkmenistan at a rate equivalent to 55% of crude oil price which, at $100 a barrel, translates into $9.17 per million British thermal unit, sources privy to the development said.

After adding transit fee and transportation charges, the gas through Turkmenistan-Afghanistan-Pakistan-India (Tapi) line would cost $12.99 per mmBtu at Indian border, three times the price paid to ONGC and Reliance Industries for producing natural gas from domestic fields, they said.

..........
Tapi pipeline is nearly 1,680-km long and the transit length in Afghanistan is 735 kilometres and in Pakistan is nearly 800 km or more. The 56-inch diameter pipeline is expected to cost $7.6 billion..
http://business-standard.com/india/news ... /165977/on

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57760
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: L'Inde

Message par energy_isere » 28 mai 2012, 13:36

et pour ne rien arranger le cours de la Roupie Indienne dégringole.
Inde : la dégringolade de la roupie conséquence d'une dérive de l'économie

La roupie indienne, qui a enchaîné les records à la baisse la semaine dernière, devrait poursuivre sa dégringolade, à moins que le gouvernement n'agisse pour remettre l'économie indienne sur les rails d'une croissance forte, avertissent les analystes.

La devise indienne, qui a atteint un plus bas à 56,38 roupies pour un dollar la semaine dernière et perdu un quart de sa valeur sur les 12 derniers mois, est la monnaie asiatique la plus mal en point à l'heure actuelle.

"La faiblesse de la roupie indienne est un symptôme et non le problème sous-jacent", qui est "l'incohérence de la politique (économique indienne), la baisse de l'appétit mondial pour le risque et un gouvernement comateux", observe Rajeev Malik, économiste senior du courtier CLSA.

L'agence de notation Standard and Poor's a prévenu qu'elle pourrait dégrader la note de crédit de l'Inde, la croissance économique du pays ralentit alors que la pauvreté reste massive, et le déficit des comptes courants est le plus élevé depuis trois décennies.
.................
http://www.boursorama.com/actualites/in ... 9f9131bdba

Avatar de l’utilisateur
Raminagrobis
Modérateur
Modérateur
Messages : 5180
Inscription : 17 août 2006, 18:05
Localisation : Tours, Lille parfois

Re: L'Inde

Message par Raminagrobis » 07 juin 2012, 08:52

lien La rafinerie de Janmagar, qui est la plusgrosse du monde (capacité 1.3 Mb/j !) va s'équipper de gazéificateurs de technologie américaine.

Ces gazéificateurs utiliseront les cokes de pétrole (résidu solide du raffinage) pour produire un gaz de synthèse (CO et H2) qui subviendra aux besoins énergétiques internes (électricité et chaleur) de la raffinerie. L'avanrage économique pour le raffineur : utiliser ses propres résidus, qui se vendraient un prix dérisoire, au lieu d'acheter du gaz naturel plus cher. Avantage écologique : ça permet de capturer à quasiment 100% les polluants très présents dans les cokes de pétrole (souffre notamment).
Toujours moins.

dysgraphik
Kérogène
Kérogène
Messages : 61
Inscription : 10 mars 2012, 21:05
Contact :

Re: L'Inde

Message par dysgraphik » 12 juin 2012, 13:37

L'inde premier ange déchu des BRICS :
L'agence de notation Standard and Poor's a prévenu lundi 11 juin que l'Inde pourrait être le premier pays des BRIC (Brésil, Russie, Inde, Chine) à voir sa note sur les perspectives de la dette dégradée, à moins que le géant asiatique ne s'engage sur la voie des réformes.

Ce rapport de l'agence de notation intitulé "L'Inde sera-t-elle le premier ange déchu des BRIC ?" intervient au moment où le pays traverse une mauvaise passe, avec les plus mauvais chiffres de croissance trimestrielle depuis neuf ans, une inflation élevée et une roupie en perte de vitesse face au dollar.

Si l'Inde, engagée sur la voie d'une économie plus libérale, reculait ou était empêchée d'avancer, cela "pourrait nuire aux perspectives de croissance à long terme, et donc à sa qualité de crédit", a commenté Joydeep Mukherji, un analyste de chez S&P.

En avril, Standard and Poor's a dégradé les perspectives sur la dette à long terme de l'Inde, citant l'affaiblissement de l'économie et un large déficit public. Elle a toutefois maintenu la notation du pays à BBB-, prévenant que le pays avait une chance sur trois de perdre cette notation si sa situation financière continuait de se détériorer. Si la note était descendue ne serait-ce que d'un cran, les obligations souveraines indiennes passeraient alors dans la catégorie des investissements spéculatifs. L'Inde devrait alors payer plus cher pour financer ses emprunts.

Les réformes promises par le gouvernement de Manmohan Singh - jugées indispensables pour ouvrir l'économie indienne aux investissements étrangers - sont gelées depuis plusieurs mois, combattues par l'opposition sur fond d'affaires de corruption éclaboussant le sommet de l'Etat, ainsi que par des alliés du premier ministre Singh.
Le Monde 11/6/12

pour rappel, l'évolution de la demande en pétrole de l'Inde :

Image

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57760
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: L'Inde

Message par energy_isere » 30 juil. 2012, 11:20

Inde : un gigantesque black-out prive d'électricité 300 millions de personnes

Une gigantesque panne d'électricité lundi dans le nord de l'Inde a privé de courant, voire d'eau, jusqu'à 300 millions d'habitants et provoqué le chaos dans les transports urbains, notamment dans la capitale New Delhi.

Il s'agit du pire "black-out" en Inde depuis onze ans, selon les autorités.

L'ensemble du réseau électrique du nord du pays s'est effondré peu après 02H00 dans la nuit de dimanche à lundi (20H30 GMT dimanche) et n'a pu être rétabli partiellement que six heures plus tard, a indiqué le ministre de l'Energie, Sushilkumar Shinde.

Selon les premiers éléments d'enquête, une surcharge sur le système électrique aurait entraîné des ruptures d'approvisionnement en cascade, a précisé M. Shinde, en regrettant "un accident, une défaillance".

Cette panne a perturbé le trafic ferroviaire dans toute la région, le métro à New Delhi et supprimé les feux de signalisation dans les grandes villes, provoquant d'innombrables embouteillages à l'heure de pointe matinale.

"La totalité de la région nord", où vivent 28% de la population de 1,2 milliard d'habitants, a été affectée, selon le groupe en charge du réseau électrique du nord de l'Inde, Power System Operation Corp. (PSOC).

Pour de nombreux habitants, l'absence de courant a aussi entraîné des problèmes d'approvisionnement en eau, les pompes situées sur les toits des immeubles dans les grandes villes fonctionnant à l'électricité.

Les neufs Etats concernés sont New Delhi, le Pendjab, l'Haryana, l'Uttar Pradesh, l'Himachal Pradesh, le Rajasthan, le Jammu-et-Cachemire, l'Uttaranchal et le Madhya Pradesh.

A New Delhi, le métro a pu reprendre à 07H00 lundi matin mais il ne fonctionnait qu'à 25% de ses capacités. "Nous espérons un retour à la normale d'ici plusieurs heures", a simplement commenté un porte-parole, Anuj Dayal.

Les hôpitaux et aéroports de la région ont toutefois pu fonctionner normalement grâce aux générateurs, selon les autorités.

Selon le ministre de l'Energie, 60% de l'approvisionnement en électricité avait été rétabli à 11H00.

Lors du dernier black-out d'envergure, en 2001, le réseau électrique du nord du pays s'était effondré pendant 16 heures, a rappelé le ministre en précisant qu'un comité d'enquête serait mis en place pour déceler les causes de la panne.

Selon le président du groupe public d'électricité de l'Uttar Pradesh, Avinash Awasthi, cité par la chaîne d'informations NDTV, l'effondrement du réseau serait imputable à plusieurs Etats ayant dépassé leurs capacités autorisées pour répondre à la forte demande pendant l'été.

M. Shinde a rappelé que ce genre de black-out n'était pas l'apanage des pays en développement, citant celui de 2003 aux Etats-Unis qui n'avait pu être résolu qu'au bout de "quatre jours".

En Inde, un pays émergent en quête de nouvelles sources d'approvisionnement énergétique pour alimenter sa croissance, les coupures de courant sont fréquentes mais elles ne durent en général que de brefs instants.

L'Inde, qui dépend essentiellement du charbon, voudrait faire passer la part du nucléaire dans la production électrique de 3% actuellement, à 25% d'ici 2050.

http://www.boursorama.com/actualites/in ... 6d3083d640

Répondre