Tension Iran - Arabie Saoudite

Impact de la déplétion sur la géopolitique présente, passée et à venir.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59602
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Tension Iran - Arabie Saoudite

Message par energy_isere » 04 janv. 2016, 11:31

Iran-Arabie saoudite : jusqu'où ira la tension ?

Des incidents opposant chiites et sunnites pourraient se multiplier après l'exécution, samedi, d'un dignitaire chiite par l'Arabie saoudite.

Le Point.fr (avec AFP) le 04/01/2016
http://www.lepoint.fr/monde/l-iran-fust ... 769_24.php

La tension au plus haut entre l'Iran et l'Arabie Saoudite

L’Obs 03 janv 2016

Après l'exécution d'un dignitaire shiite par le royaume wahhabite, l'ambassade saoudienne à Téhéran a été incendiée.
http://www.msn.com/fr-fr/actualite/mond ... lsignoutmd
Rupture des relations diplomatiques entre l’Arabie saoudite et l’Iran

L’Arabie saoudite a annoncé dimanche 3 janvier la rupture de ses relations diplomatiques avec l’Iran après des attaques contre ses missions diplomatiques à Téhéran et Mashhad qui ont été incendiées samedi soir. Elle a « donné 48 heures aux membres de la représentation diplomatique iranienne pour quitter le pays », a annoncé le chef de la diplomatie saoudienne Adel Al-Jubeir.

Le guide suprême iranien, l’ayatollah Ali Khamenei, a invoqué la vengeance « divine » contre les dirigeants saoudiens tandis qu’en Irak, l’ayatollah Ali Sistani, la plus haute autorité chiite, dénonçait « une injustice et une agression » contre sa communauté.
http://www.la-croix.com/Actualite/Monde ... 03-1399411

Avatar de l’utilisateur
phyvette
Modérateur
Modérateur
Messages : 7721
Inscription : 19 janv. 2006, 03:34

Re: Tension Iran - Arabie Saoudite

Message par phyvette » 04 janv. 2016, 16:01

L’Iran se tient prêt à soutenir une révolte chiite dans la pétro-dictature saoudienne, voilà qui nous prépare une saison 2016 pleine de rebondissements sur la planète pétrolière.
Si on n'ajoute la guerre au Yémen, Daesh et les difficultés budgétaires, il ne manquerait plus qu'un pic de production local pour voir exploser toute la péninsule.
Gilles a raison
Gilles a tjs raison
Si un membre a raison les 1 et 2 s'appliquent
Gilles ne contredit pas il éduque
Les idées de Gilles sont tjs bonnes
Gilles est obligé de penser pour tout le monde
Seul Gilles a une vision globale de la société

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59602
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Tension Iran - Arabie Saoudite

Message par energy_isere » 04 janv. 2016, 17:56

La crise entre l’Iran et l’Arabie saoudite prend une tournure régionale

Le Monde.fr avec AFP, AP et Reuters | 04.01.2016

Le royaume de Bahreïn a emboîté le pas à l’Arabie saoudite en annonçant, lundi 4 janvier, la rupture de ses relations diplomatiques avec l’Iran, suivi par le Soudan. Les Emirats arabes unis ont, quant à eux, rappelé leur ambassadeur à Téhéran et réduit les liens diplomatiques en raison de la « poursuite des ingérences iraniennes » dans les affaires des pays arabes et du Golfe, selon le ministère des affaires étrangères.

La crise entre le royaume saoudien sunnite et l’Iran chiite a éclaté après l’exécution samedi du chef religieux chiite Nimr Baqer Al-Nimr – un critique virulent du pouvoir à Riyad – ainsi que 46 autres personnes condamnées pour « terrorisme ».

L’Arabie saoudite avait annoncé dès dimanche la rupture de ses relations diplomatiques avec l’Iran à la suite des attaques contre ses missions diplomatiques à Téhéran et Mashhad. Lundi, Adel Al-Joubeir, ministre saoudien des affaires étrangère, qui a qualifié le cheikh Nimr de « terroriste » impliqué dans des attentats, a annoncé de nouvelles mesures de répresailles :
La suspension de toutes les relations commerciales de son pays avec l’Iran.
La suspension des liaisons aériennes avec l’Iran.
L’interdiction faite aux ressortissants saoudiens de se rendre en Iran.

..................

Image
http://www.lemonde.fr/proche-orient/art ... _3218.html

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59602
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Tension Iran - Arabie Saoudite

Message par energy_isere » 04 janv. 2016, 19:07

La réaction ne se fait pas attendre. ;-)
Pétrole : le baril rebondit avec le regain de tensions au Moyen-Orient

le 04/01/2016 Boursier.com

Le regain de tensions entre l'Iran et l'Arabie saoudite profite au baril de pétrole qui reprend des couleurs pour cette première séance de l'année. Le WTI pour livraison février avance ainsi de 1,2% à 37,4 dollars actuellement sur le New York Mercantile Exchange alors que le Brent prend 2,2% à 38,1 dollars à Londres.
....................
http://www.boursier.com/actualites/macr ... html?fil27

Avatar de l’utilisateur
kercoz
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 8551
Inscription : 18 nov. 2007, 21:46
Localisation : SUD GIRONDE GRAVE DE GRAVE

Re: Tension Iran - Arabie Saoudite

Message par kercoz » 04 janv. 2016, 22:49

Va falloir attacher sa ceinture, ça risque de secouer sévère cette fois ci ...et je ne parle pas tant du pétrole !
Entre 2 certitudes , il faut toujours choisir la moindre .

Avatar de l’utilisateur
rico
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 6358
Inscription : 21 sept. 2005, 15:00
Localisation : 92

Re: Tension Iran - Arabie Saoudite

Message par rico » 05 janv. 2016, 08:00

Mais Kercoz : y'a t-il un seul domaine où ça ne risque pas de secouer sévère (quel doux euphémisme) ?

Avatar de l’utilisateur
hyperion
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 1724
Inscription : 18 juin 2005, 19:36
Localisation : herault

Re: Tension Iran - Arabie Saoudite

Message par hyperion » 05 janv. 2016, 12:05

ben ,le prix du baril a surtout été très volatile hier, après avoir bq monté ,il a finalement fini en baisse. en fait tout le monde s'agite justement parce que le prix est bas et risque de baisser encore plus. ce qui tire les cours c'est le ralentissement économique asiatique et sur ce plan les chose ne s'améliore pas vraiment.
il y a constamment des gros clins d'œil appuyés que ce jeu Iran Arabie à se faire peur, puis le soi-disant effondrement des investissement pétroliers vont rapidement aboutir à une explosion du prix à laquelle il faudrait vite se préparer.
même si les dirigeants saoudiens sont probablement les plus faucons (ou vrais) que le royaume ait connu, je ne vois pas que ces gesticulations prendront le dessus sur la crise asiatique avant un bon moment.
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/9310601#
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/17180695homéo niet secu, preservatifs , vaccin hepati b nourisson et chaussures oui oui; Buzin, pas besoin de lui faire de cadeau; dogmatique à virer et au boulot!

Avatar de l’utilisateur
rico
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 6358
Inscription : 21 sept. 2005, 15:00
Localisation : 92

Re: Tension Iran - Arabie Saoudite

Message par rico » 05 janv. 2016, 12:31

le soi-disant effondrement des investissement pétroliers vont rapidement aboutir à une explosion du prix à laquelle il faudrait vite se préparer.
Je n'y crois pas du tout. La croissance et l'économie mondiale sont condamnés. Activité zéro. On aura du pétrole mais comme on n'aura plus d'Economie il ne sera quasiment pas utilisé. Donc prix définitivement bas. Ou alors une hausse temporaire, juste le temps de permettre le collapse.

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 10221
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : Essonne

Re: Tension Iran - Arabie Saoudite

Message par mobar » 05 janv. 2016, 14:57

rico a écrit :
le soi-disant effondrement des investissement pétroliers vont rapidement aboutir à une explosion du prix à laquelle il faudrait vite se préparer.
Je n'y crois pas du tout. La croissance et l'économie mondiale sont condamnés. Activité zéro. On aura du pétrole mais comme on n'aura plus d'Economie il ne sera quasiment pas utilisé. Donc prix définitivement bas. Ou alors une hausse temporaire, juste le temps de permettre le collapse.
Je n'y crois pas non plus :
- les EnR vont continuer à leur trajectoiire exponentielle
- les fossiles à s'épuiser,
- le nuke à régresser,
- la population des émergeants à se paupériser
- les pays développés, cachés derrière les bonnes intentions de l'ONU, vont continuer à diviser les émergeants qui vont bientot entreprendre de s'étriper avec les armes de plus en plus sophistiquées qui leur sont livrées,
- les banquiers vont continuer à construire leur machine de Ponzi
- la population des presque émergés va s'effondrer sous l'effet des insurrections, guerres, famines et épidémies qui vont en découler

mais nous ne verront pas la fin de l'histoire, ni le début de la suivante ... en 2080 au plus tôt

Bonne année à tous
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59602
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Tension Iran - Arabie Saoudite

Message par energy_isere » 05 janv. 2016, 20:24

Iran-Arabie Saoudite, un conflit à fragmentation

Par Jean-Pierre Perrin Libération 5 janvier 2016

Syrie, Irak, Yémen… Les ennemis sunnites et chiites s’affrontent par procuration. Les crises régionales risquent de s’aggraver.

C’est d’abord un conflit historique. On peut le faire remonter à l’année 1801, quand des bandes de Bédouins fanatiques venues des profondeurs de l’Arabie razzient les régions chiites du futur Irak, exécutant tous les prisonniers mâles et prenant les femmes comme captives. Ancêtres de l’Etat islamique (EI), professant déjà l’islam pur des origines et détruisant les sites antiques les uns après les autres, elles détruisent Kerbala, la grande ville sainte chiite, et massacrent ses habitants. En Perse, l’émotion est alors considérable. En 1912, le grand roi Ibn Séoud organise ces mêmes tribus en une puissante milice, l’Ikhwân (fraternité), qui sera sa force de frappe et lui permettra de fonder son royaume. Avec elles, il conquiert le Hasa, la grande région chiite de l’est de la péninsule. Or, c’est précisément dans cette province qu’officiait le cheikh Nimr al-Nimr avant son arrestation, en 2012. Pour les chiites du Golfe, l’exécution du religieux, qui défendait leur cause, s’inscrit dans cette histoire longue où le royaume saoudien est toujours considéré comme l’oppresseur, mais où intervient cette fois l’Iran comme protecteur «naturel» de cette branche minoritaire de l’islam (environ 15 % de tous les musulmans).

Mais le conflit entre Riyad et Téhéran n’est pas seulement historique. Il est aussi religieux : c’est le choc de deux théocraties. Il est idéologique : une monarchie religieuse contre une république issue d’une révolution. Il est économique : la région contient les plus importantes réserves mondiales de pétrole et de gaz. Il est enfin géopolitique, avec deux puissances, qui prétendent l’une et l’autre au leadership du monde musulman.

Le conflit ne sera donc pas facile à éteindre. Sunnites et chiites estiment qu’ils ont été offensés ou qu’ils sont menacés par leurs frères ennemis. Les premiers rappellent l’assassinat de l’ex-Premier ministre libanais Rafic Hariri par le mouvement pro-iranien Hezbollah, le 14 février 2005 à Beyrouth, la pendaison de Saddam Hussein mais aussi l’accord sur le nucléaire entre les grandes puissances et l’Iran qui, estiment-ils, va décupler «l’hégémonie perse». Les seconds dénoncent les massacres de l’Etat islamique, en lequel ils voient le successeur de l’Ikhwân, et accusent le royaume saoudien de le soutenir financièrement en secret. S’il est peu probable que Téhéran et Riyad s’opposent frontalement, des dérapages sont toujours possibles. «Les tensions entre l’Iran et l’Arabie Saoudite dans la région ont atteint un tel niveau que cette situation pourrait être comparée à celles qui ont précédé les grands conflits du XXe siècle, comme la Première Guerre mondiale», explique le politologue iranien Ahmad Salamatian. Les affrontements vont de l’Iran au Liban, en passant par le Bahreïn, le Yémen et l’Irak.

................
................
http://www.liberation.fr/planete/2016/0 ... on_1424552

Avatar de l’utilisateur
Raminagrobis
Modérateur
Modérateur
Messages : 5197
Inscription : 17 août 2006, 18:05
Localisation : Tours, Lille parfois

Re: Tension Iran - Arabie Saoudite

Message par Raminagrobis » 07 janv. 2016, 13:42

lien Téhéran accuse l'aviation saoudienne d'avoir bombardé son ambassade à Sanaa.
Toujours moins.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59602
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Tension Iran - Arabie Saoudite

Message par energy_isere » 08 janv. 2016, 10:22

Le Koweït, 5e pays à rompre ou à réduire ses relations avec l’Iran cette semaine

05 Janv 2016


Voisin et allié traditionnel de l’Arabie saoudite, le Koweït est devenu mardi 5 janvier le cinquième pays arabe à rompre ou à réduire ses relations avec la République islamique d’Iran, après l’Arabie, les Emirats arabes unis, le Soudan et Bahrein. Le royaume, où des manifestations anti-saoudiennes ont eu lieu a également suspendu toutes les liaisons aériennes avec l’Iran, suivant ainsi l’exemple de Riyad.

Ces décisions diplomatiques interviennent en signe de protestation contre les attaques des missions diplomatiques saoudiennes en Iran à la suite de l’exécution du chef religieux chiite saoudien Nimr Al-Nimr.
................
Au Yémen, en revanche, l’Arabie saoudite a repris ses bombardements contre les rebelles chiites alliés à l’Iran. En neuf mois, la guerre au Yémen a déjà provoqué 6 000 morts, 28 000 blessés et 2,5 millions de déplacés, selon l’Organisation des Nations unies (ONU), qui estime que 80 % des Yéménites ont besoin d’aide humanitaire.
http://www.lemonde.fr/proche-orient/art ... _3218.html

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59602
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Tension Iran - Arabie Saoudite

Message par energy_isere » 06 sept. 2016, 20:45

Les Iraniens "ne sont pas des musulmans", affirme le mufti d'Arabie saoudite

AFP le 06/09/2016

La tension ne cesse de monter entre les deux pays à l'approche du pèlerinage à La Mecque. Les Iraniens n'ont pas eu le droit d'y participer cette année.

..................
http://www.lepoint.fr/monde/les-iranien ... 338_24.php

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59602
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Tension Iran - Arabie Saoudite

Message par energy_isere » 07 sept. 2016, 12:02

Iran: Rohani appelle les musulmans à "punir" l'Arabie saoudite

le 07/09/2016 l' Express

Le président Hassan Rohani appelle les musulmans à "punir" l'Arabie saoudite pour ses "crimes". Aucun Iranien ne pourra se rendre cette année au pélerinage à La Mecque.

La tension ne cesse de monter entre l'Iran et l'Arabie saoudite. Un nouveau palier a été franchi ce mercredi avec des propos du président iranien sans précédents depuis plus de deux décennies contre l'autre grande puissance du Golfe persique. Une sortie dans la droite ligne de l'attaque contre le régime des Saoud, lancée lundi par le guide suprême, l'ayatollah Ali Khamenei.

La bousculade de 2015 en mémoire


"Les pays de la région et le monde islamique doivent coordonner leurs actions pour régler les problèmes et punir le gouvernement saoudien, a déclaré Hassan Rohani. Si le problème avec le gouvernement saoudien se limitait au hajj [le pèlerinage à La Mecque, NDLR], on aurait peut-être trouvé une solution. Mais malheureusement ce gouvernement, avec les crimes qu'il commet dans la région et son soutien au terrorisme, verse le sang des musulmans en Irak, en Syrie, au Yémen."

Pour la première fois depuis 1991, aucun pèlerin venant d'Iran ne participe au pèlerinage à La Mecque, alors qu'ils étaient 60 000 l'année dernière. Téhéran et Riyad n'ont pas réussi à s'accorder sur les conditions de sécurité après la bousculade géante qui a fait plus de 2000 morts le 25 septembre 2015 (769 selon les autorités).

Une rivalité qui s'exprime dans toute la région

Déplorant plus de 400 ressortissants décédés, l'Iran avait accusé les Saoudiens d'avoir manqué à leurs devoirs en matière de sécurité. L'Iran "ne pardonnera jamais pour le sang versé de ces martyrs" morts au hajj, a prévenu le président Rohani. Une réponse au grand mufti d'Arabie saoudite, qui a affirmé mardi que les Iraniens "ne sont pas des musulmans".

Le régime des mollahs et celui des Saoud s'opposent indirectement dans les conflits armés de la région. Au Yémen, Riyad mène la coalition arabe en appui des forces gouvernementales loyales à l'actuel président Abd Rabbo Mansour Hadi, en guerre avec les Houthis, des rebelles chiites soutenus par Téhéran. En Syrie, l'Iran est engagé aux côtés du régime de Bachar el-Assad, tandis que les Saoudiens financent des groupes rebelles, à l'instar d'autres monarchies du Golfe.
http://www.lexpress.fr/actualite/monde/ ... 28042.html

Avatar de l’utilisateur
Raminagrobis
Modérateur
Modérateur
Messages : 5197
Inscription : 17 août 2006, 18:05
Localisation : Tours, Lille parfois

Re: Tension Iran - Arabie Saoudite

Message par Raminagrobis » 16 sept. 2016, 22:55

lien Le chef de la diplomatie iranienne appelle à débarasser le monde du wahhabisme - mais ce n'est pas un appel à la guerre contre l'AS.
Toujours moins.

Répondre