La Grèce

Impact de la déplétion sur la géopolitique présente, passée et à venir.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58602
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: La Grèce

Message par energy_isere » 25 juin 2017, 13:36

Un parc éolien unique au monde en Gréce.
Les éoliennes sont onshore, et le raccordement (25 miles nautiques) est offshore !


Image
“A unique, first of its kind 73.2 MW wind farm on a small and uninhabited Greek island called Agios Georgios. Agios Georgios is the only onshore wind farm with offshore characteristics to be ever built across the globe. 25 nautical miles of submarine cables were needed in order to connect the wind park to Athens’ electrical grid. In the middle of the vast Aegean Sea, Agios Georgios wind farm produces clean energy for the increasingly demanding Attica region.”

http://www.aweablog.org/global-wind-day ... t-winners/

Avatar de l’utilisateur
mahiahi
Modérateur
Modérateur
Messages : 5641
Inscription : 14 sept. 2004, 14:01
Localisation : Yvelines

Re: La Grèce

Message par mahiahi » 07 juil. 2017, 18:08

Je ne sais qu'en penser : la nature y perd-elle ou y gagne-t-elle?
Ne sois pas charlot!

Dieu se rit des hommes qui déplorent les effets dont ils chérissent les causes (Bossuet)

Ce que nous n'avions pas anticipé, c'est que cette crise allait durer plus longtemps que prévu (François Hollande)

Avatar de l’utilisateur
kercoz
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 8397
Inscription : 18 nov. 2007, 21:46
Localisation : SUD GIRONDE GRAVE DE GRAVE

Re: La Grèce

Message par kercoz » 07 juil. 2017, 18:43

C'est plutôt crado, mais vu les blaireaux qui vont en paquebot 15 étages ou en yacht de luxe dans ces coins , ça ne me gène pas plus que ça. De plus ça peut servir de repère pour ceux qui nagent ou pagaient vers le paradis démocratique !
Entre 2 certitudes , il faut toujours choisir la moindre .

Avatar de l’utilisateur
marc0
Condensat
Condensat
Messages : 693
Inscription : 06 juil. 2007, 15:24

Re: La Grèce

Message par marc0 » 10 juil. 2017, 17:38

ben c'est clairement terrible : tu fais une route, une usine et des éoliennes sur une île vierge... quand on voit qu'un tel projet de destruction gagne un prix "nature", c'est à pleurer...

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58602
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: La Grèce

Message par energy_isere » 07 août 2017, 19:17

Athènes lance deux appels d'offres pétroliers et gaziers

Publié le 07/08/2017 Infos Reuters ATHENES

La Grèce a lancé deux appels d'offres lundi pour la prospection et l'exploitation de gisements de pétrole et de gaz offshore dans l'ouest et le sud du pays, a annoncé le ministère de l'Energie.

Cette décision intervient à la suite des marques d'intérêt manifestées par un consortium regroupant Total, Exxon Mobil et Hellenic Petroleum en vue d'explorer deux sites au large de la Crète, et par le groupe grec Energean pour un autre bloc situé dans la mer Ionienne.

Les groupes disposeront de 90 jours pour soumettre leur offre à Hellenic Hydrocarbons Resources Management (HHRM) à partir de la date de publication de l'appel d'offres dans le journal officiel de l'Union européenne.

La Grèce a mené plusieurs tentatives infructueuses au cours des 50 dernières années pour trouver d'importantes réserves de pétrole et de gaz. Depuis la crise de la dette, elle redouble d'efforts pour y parvenir, encouragée par les récentes découvertes de gaz au large d'Israël et de Chypre.

En mai, le gouvernement a confié une concession pour l'exploration de deux sites dans l'ouest du pays à Hellenic Petroleum, le premier raffineur du pays. Energean, un groupe privé, en a également obtenu une.

Energean est actuellement le seul producteur de pétrole offshore en Grèce. Sa production s'élevait à 3.500 barils par jour en 2016.
http://www.usinenouvelle.com/article/at ... rs.N574553

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58602
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: La Grèce

Message par energy_isere » 24 févr. 2018, 14:10

Grèce: deux offres européennes pour la privatisation du distributeur de gaz

AFP parue le 16 févr. 2018

Deux groupes européens ont déposé leurs offres pour l'acquisition de 66% du capital de Desfa, le distributeur grec de gaz, a annoncé vendredi l'Agence grecque de privatisation Taiped.

Le premier consortium est mené par Snam, distributeur italien du système de transfert de gaz naturel, et y participent les sociétés espagnole Enagas Internacional et belge Fluxys. Dirigé par l'opérateur espagnol Reganosa, le second consortium, est composé de Trangaz, société roumaine de transfert de gaz, et la Banque européenne de reconstruction et développement (BERD).

La cession de Desfa figure dans le programme de privatisations de la Grèce, réclamé par ses créanciers, Union européenne (UE) et Fonds monétaire international (FMI).

L'annonce des offres pour la cession de Desfa intervient trois jours avant la réunion prévue lundi des ministres des Finances de la zone euro (Eurogroupe) à Bruxelles, qui doit évaluer les progrès de la Grèce en vue de l'expiration de son troisième programme de prêts internationaux, en août 2018.

Il s'agit de la deuxième tentative de céder Desfa: en 2016, après de longues négociations, l'État grec avait renoncé à le vendre au consortium adjudicateur à l'époque, mené par le groupe azerbaïdjanais Socar et auquel participait aussi Snam.

Socar et Snam avaient émis la volonté de payer par tranches, une proposition rejetée par la Grèce comme légalement inopérante ouvrant à des négociations sur des "options alternatives" qui n'avaient finalement pas dégagé de solution. Le prix à l'époque avait été fixé à 400 millions d'euros.
https://www.connaissancedesenergies.org ... gaz-180216

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58602
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: La Grèce

Message par energy_isere » 28 févr. 2018, 18:45

Le permis d'exploration de Total en Grèce validé

Reuters le 28/02/2018

Le Parlement grec a validé mercredi les permis d'exploration pétrolière et gazière accordés dans l'ouest du pays à différents consortiums, dont un emmené par Total.

Les licences pour ces quatre blocs - un en mer et trois sur terre - ont été accordées en 2016 mais elles devaient être ratifiées par le Parlement pour que les travaux puissent commencer.

Le consortium emmené par Total, qui comprend aussi l'italien Edison et le premier raffineur de Grèce, Hellenic Petroleum, a obtenu un permis en mer Ionienne.

La compagnie française a manifesté de l'intérêt pour la partie orientale de la Méditerranée après la découverte d'importants gisements de gaz au large d'Israël et de l'Egypte. Elle procède actuellement à des forages pétroliers au large de la Crète.

Elle aussi encouragée par ces découvertes, la Grèce cherche pour sa part à attirer des investissements dans son secteur énergétique après des années de crise économique. La partie occidentale du pays n'a guère été explorée et il existe peu de données sur ses éventuelles ressources en hydrocarbures.
http://www.boursorama.com/actualites/le ... 4631fde76b

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58602
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: La Grèce

Message par energy_isere » 18 avr. 2018, 21:11

La Grèce lance la privatisation de Hellenic Petroleum

Publié le 18/04/2018 Infos Reuters ATHENES (

La Grèce a lancé mercredi un appel d'offres international pour la vente d'une participation majoritaire dans Hellenic Petroleum dans le cadre du troisième plan de renflouement du pays.

L'agence grecque des privatisations va céder au moins 50,1% du principal raffineur pétrolier du pays et les candidats intéressés doivent se manifester avant le 18 mai.

Les principaux actionnaires de Hellenic Petroleum, l'Etat grec et Paneuropean Oil and Industrial Holdings, s'étaient engagés le 4 avril à céder une participation commune d'au moins 50,1% de la société.

Hellenic est le numéro trois du raffinage de pétrole en Europe sur la base de sa capitalisation boursière de 2,6 milliards d'euros.

Paneuropean Oil détient 45,5% du capital d'Hellenic Petroleum et l'Etat grec 35,5%.

Dans le document d'appel d'offres publié sur son site internet, l'agence des privatisations a précisé que l'opération se ferait entièrement en numéraire.
https://www.usinenouvelle.com/article/l ... um.N682179

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58602
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: La Grèce

Message par energy_isere » 04 juil. 2018, 20:13

Total et un consortium partiront explorer au large de la Crète

Usine Nouvelle le 03/07/2018

Un consortium comprenant Total, Exxon Mobil et Hellenic Petroleum a obtenu un permis d'exploration de pétrole et de gaz au large de la Crète, a annoncé le ministère grec de l'Energie.

Un consortium -dont Total et Exxon détiennent chacun 40% - rassemblant Total, Exxon Mobil et le premier raffineur de Grèce, Hellenic Petroleum, a obtenu le 3 juillet un permis d'exploration de pétrole et de gaz au large de la Crète, a annoncé le ministère grec de l'Energie. Il était le seul candidat pour ce permis concernant deux sites distincts au large de la Crète. Ces droits doivent encore etres ratifiés par le parlement grec avant le début des travaux d'exploration.

Total et Exxon explorent déjà au large de Chypre.

Total déjà présent en Grèce

En février dernier, le Parlement grec avait ratifié les permis d'exploration pétrolière et gazière accordés dans l'ouest du pays à différents consortiums, dont un emmené par Total. Les licences pour ces quatre blocs - un en mer et trois sur terre - avaient été accordées en 2016. Le consortium emmené par Total, qui comprend aussi l'italien Edison et Hellenic Petroleum, avait obtenu un permis en mer Ionienne.

Le groupe pétrolier français a manifesté de l'intérêt pour la partie orientale de la Méditerranée après la découverte d'importants gisements de gaz au large d'Israël et de l'Egypte. Il procédait depuis à des forages pétroliers au large de la Crète. Il est aussi encouragé par ces découvertes par la Grèce, qui cherche pour sa part à attirer des investissements dans son secteur énergétique après des années de crise économique. La partie occidentale du pays n'a guère été explorée et il existe peu de données sur ses éventuelles ressources en hydrocarbures.
https://www.usinenouvelle.com/article/t ... te.N715399

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58602
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: La Grèce

Message par energy_isere » 08 juil. 2018, 15:57

Des prix compétitifs dans la première vente aux enchères de vent onshore grec

5 juillet 2018 evwind

L'autorité de régulation grecque de l'énergie (RAE) a attribué sept projets éoliens d'une capacité totale de 171 MW à la première vente aux enchères éolienne terrestre.

La fourchette de prix des offres gagnantes était de 68 à 72 € / MWh. Le prix moyen pondéré s'établit à 69,53 € / MWh. La vente aux enchères a été surcrite, avec 14 projets éoliens d'une capacité totale de 308 MW.

Parmi les offres retenues, quatre projets se situent dans le nord de la Grèce, deux dans le centre du pays et un sur l'île d'Andros.

La Grèce a annoncé des plans en mai 2018 pour mettre aux enchères 2,6 GW de capacité d'énergie renouvelable d'ici 2020. Cela s'ajoutera à la capacité éolienne de 2,6 GW déjà installée en Grèce.
https://www.evwind.es/2018/07/05/compet ... tion/63872

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58602
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: La Grèce

Message par energy_isere » 29 janv. 2019, 01:02

La Grèce va relever son salaire minimum de 11% à €650 par mois

REUTERS | LE 28/01 2019

Le Premier ministre grec, Alexis Tsipras, a annoncé lundi une augmentation de près de 11%, à 650 euros par mois, du salaire minimum légal en vigueur dans le pays, sa première hausse depuis près de dix ans.


"Je vous appelle, après une décennie de baisses de salaires, à franchir une nouvelle étape historique", a dit le chef du gouvernement en conseil des ministres.
........

Le salaire minimum grec avait été réduit de 22%, à 586 euros par mois, en 2012, alors que le pays était plongé dans la récession.
......
https://m.investir.lesechos.fr/actualit ... 22620.html

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58602
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: La Grèce

Message par energy_isere » 25 févr. 2019, 08:18

Pétrole et gaz: la Grèce se lance dans les hydrocarbures

par RFI 22 fev 2019

Plusieurs centaines de personnes ont manifesté à Athènes jeudi 21 février 2019 alors que le gouvernement se lance dans le développement du secteur des hydrocarbures. Le Français Total, associé aux Américains d’Exxon Mobil, au Grec Elpe et à la filiale d’EDF Edison, est en position d'obtenir trois blocs en mer.

Avec notre correspondante à Athènes, Charlotte Stiévenard

Selon le ministère grec de l’Environnement, développer le secteur des hydrocarbures devrait donner un « nouvel élan à la croissance ». Dans cette perspective, le gouvernement grec a déjà accordé des concessions à des compagnies pétrolières dans l’ouest du pays, sur terre et en mer.

Dans la région de l’Epire, l’exploration a déjà commencé. Inquiets des conséquences écologiques, des centaines de manifestants se sont rassemblés ce jeudi 21 février à Athènes.

Un choix politique à rebours de ceux de la France et de l’Italie

Pour Mery, au chômage, le prix à payer est trop élevé. « Donc pour sortir de la crise, on va polluer la nature, l’environnement, tout détruire ? interroge-t-elle. On va laisser une planète dans cet état à nos enfants, pour sortir de la crise ? Non, je n’accepte pas ça. »

Plus loin, Chara et Niki s’étonnent des choix du gouvernement grec, à rebours de celui d’autres pays européens comme la France ou l’Italie. Pour elles, la Grèce serait pourtant le pays idéal pour se tourner vers d’autres sources d’énergie que le pétrole. « Je sais qu’il existe par exemple des voitures solaires. Ils n’ont qu’à les rendre moins chères pour que les gens puissent avoir ce type de voiture, suggèrent-elles. Ici, en Grèce, nous avons du soleil tout le temps, nous pourrions les utiliser. »

Ce qui inquiète aussi les associations de protection de l’environnement comme le World Wildlife Fund (WWF), c’est la présence de gaz de schiste dans le sol grec. Il est extrait grâce au « fracking », une technique particulièrement polluante qui consiste à injecter de l’eau et des produits chimiques à haute pression dans le sol. Le ministère de l’Environnement affirme qu’une nouvelle loi interdisant cette pratique est en préparation.
http://m.rfi.fr/europe/20190222-petrole ... on-athenes

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58602
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: La Grèce

Message par energy_isere » 28 juil. 2019, 17:12

La Grèce atteint 3 GW d'eolien.
Greece hits 3 GW wind energy milestone

July 18, 2019 evwind

Greece’s cumulative wind energy capacity has exceeded 3 GW, according to the latest data from the Greek Wind Energy Association (ELETAEN).

Image
https://www.evwind.es/2019/07/18/greece ... tone/68078

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58602
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: La Grèce

Message par energy_isere » 30 août 2019, 00:25

La Grèce annonce « un plan de sauvetage » pour l'opérateur public d'électricité DEI

AFP parue le 29 août 2019

Le ministre grec de l'Energie et de l'Environnement, Kostis Hatzidakis, a appelé jeudi les partis et les acteurs sociaux à soutenir "le plan de sauvetage national" de l'opérateur public d'électricité DEI (PPC), en difficulté, pour "garantir sa viabilité".

Il a rappelé, devant une commission parlementaire, que les dettes de la DEI, la plus grande entreprise d'utilité publique du pays, cotée à la Bourse d'Athènes (Athex), s'élevaient "à 5 milliards d'euros" et ses pertes sur un an à "900 millions d'euros".

Une "série de mesures imminentes doivent être prises pour faire sortir la tête de l'entreprise de l'eau", a-t-il souligné.

"Le problème est très important et pire qu'on l'imaginait", a dit le nouveau ministre, nommé il y a juste un mois et demi dans la foulée de l'accession au pouvoir du gouvernement de droite de Kyriakos Mitsotakis.

Parmi les mesures figurent "l'augmentation de 2,5 euros" par mois des factures pour les ménages, la privatisation partielle de la société gestionnaire du réseau électrique de distribution (Dedmie), la réduction de 5% d'une prime dont bénéficient les consommateurs qui paient à temps leurs factures et un abaissement important de la réduction des factures d'électricité des employés de l'entreprise.

Il a aussi annoncé la vente de deux centrales au lignite et "la restructuration" de la DEI, un engagement d'Athènes auprès de ses créanciers (UE et FMI).

"Il faut qu'on contribue tous à l'effort national de sauvetage du principal pilier de l'énergie et de l'économie du pays", qui emploie 17 000 personnes, a insisté le ministre.

Les employés de la DEI bénéficient d'une série de privilèges et de salaires élevés malgré les rabotages subis pendant la crise, à l'instar de tous les salariés.

Une manifestation contre ces mesures est prévue la semaine prochaine par le syndicat de la gauche communiste (Pame) à Athènes.

Le ministre a relevé la nécessité d'agir pour éviter un éventuel audit négatif.

"Il faut éviter que l'audit attendu le 24 septembre mette en cause la viabilité de l'entreprise. Si la DEI n'existe pas, c'est le pays qui n'existe pas" et il faut que cela soit compris ici et à Bruxelles", a-t-il souligné.

Le porte-parole du gouvernement, Stelios Petsas, avait qualifié mardi le problème de la DEI "de bombe à retardement héritée par le précédent gouvernement".

"Le nouveau gouvernement s'est engagé de faire tout ce qui est nécessaire pour sauver la DEI, ce que les investisseurs comprennent vu l'augmentation de la valeur boursière de l'entreprise ces dernières semaines, à plus de 600 millions d'euros", avait-il dit.
https://www.connaissancedesenergies.org ... ite-190829

Répondre