Le Brésil

Impact de la déplétion sur la géopolitique présente, passée et à venir.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Devenson
Charbon
Charbon
Messages : 224
Inscription : 04 avr. 2005, 10:50
Localisation : Marseille
Contact :

Le Brésil

Message par Devenson » 06 juin 2005, 19:18

J'apprends que la production de pétrole du Brésil a encore augmenté et que ce pays espère arriver à l'auto-suffisance d'ici un an.
http://www.brazzilmag.com/index.php?opt ... &Itemid=49

Le Brésil pourra alors commencer à exporter des hydrocarbures. Mais le fera-t-il ?

C'est un point qui est rarement abordé que celui de l'attitude des pays exportateurs lorsque le moment arrivera où l'offre de pétrole ne suffira plus à la demande et que l'on comprendra que cette situation risque de s'aggraver et de se pérenniser. Pour le Brésil, la Norvège, le Canada, la Russie et les membres de l'Opep se posera la question suivante : devons-nous continuer à exporter du pétrole (et du gaz) au maximum de nos possibilités ou au contraire économiser cette ressource rare et précieuse indispensable au fonctionnement notre pays (voire à sa survie) ?

La logique serait donc d'économiser ses ressources en diminuant de façon importante les exportations. Il est même probable que cela n'entraînerait pas de perte de revenus car cette attitude constituerait un autre puissant facteur de hausse des prix. La réponse serait donc presque évidente s'il n'y avait pas d'autres considérations géopolitiques à prendre en compte. La pression (y compris militaire) de pays comme le Japon, l'Europe, la Chine et les Etats-unis sera probablement extrême.

J'ai parfois l'impression que certains ici attendent, et parfois espèrent le peak oil avec impatience.

Mes cousins "brésilens" sont partis de France à la fin des années 60. Bien que n'étant pas très riches, ils parviennent néanmoins à revenir en France tous les 5 ans environ, car ce lien est très important pour eux. Il est tout à fait possible qu'après le peak oil, entre coût du kérosène et crise économique, les voyages trans-continentaux ne soient accessibles qu'aux très riches.

Comment dire (je ne le ferai d'ailleurs pas) à ma cousine, qui repart au Brésil à la fin du mois, qu'elle ne pourra peut-être plus jamais revenir ?

Avatar de l’utilisateur
Sylvain
Modérateur
Modérateur
Messages : 1836
Inscription : 17 déc. 2004, 08:34

Message par Sylvain » 07 juin 2005, 00:16

Un article qui tombe à point : Les groupes pétroliers fragilisés à l'international
"Le Monde" du 06 juin 2005, article de Jean-Michel Bezat.
Les compagnies internationales affrontent depuis quelques mois un regain de nationalisme pétrolier dans plusieurs pays producteurs ! Du Venezuela à la Russie, en passant par la Bolivie, la reprise en main du secteur de l'énergie par les gouvernements obscurcit l'horizon.
...
Depuis 2004, le président vénézuélien a accentué la pression sur les majors.
...
En Bolivie, [...] certains mouvements populaires font pression sur le Mouvement pour le socialisme qui pourrait accéder au pouvoir, afin qu'il inscrive dans son programme la nationalisation du pétrole et du gaz
...
En Russie, deuxième producteur mondial de pétrole derrière l'Arabie saoudite, M. Poutine affiche la volonté de garder la haute main sur un secteur énergétique.
...
Le secrétaire général de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP), qui a exclu toute entrée des majors dans le capital des compagnies nationales ou tout accès direct aux réserves.
Les grandes manoeuvres ont bel et bien commencés.

Hervé
Charbon
Charbon
Messages : 223
Inscription : 07 oct. 2004, 22:28
Localisation : banlieue parisienne

Message par Hervé » 07 juin 2005, 09:20

Sylvain a écrit :Les grandes manoeuvres ont bel et bien commencés.
excellent article, mais pouvons-nous attribuer ce mouvement à une prise de conscience du peak oil ? je n'en suis pas sûr.

Jeuf
Gaz naturel
Gaz naturel
Messages : 1003
Inscription : 01 janv. 2005, 18:08
Localisation : St Quentin en 78

Message par Jeuf » 07 juin 2005, 13:46

les voyages trans-continentaux ne soient accessibles qu'aux très riches.
C'est déjà le cas. L'avion ne concerne qu'une infime partie de la population, moins de 6% des humains l'ont déjà pris.

Que le pic pétrolier provoque la faillite des compagnies aériennes, ça me dérange pas...
Un pic pétrolier, c'est inévitable. Mieux vaut qu'il soit tôt, pour de nombreuse raisons... dont celle de sauver le climat de l'hypothèque...

Il ne faut pas vouloir défendre le privilège d'une minorité, il importe que l'énergie servent aux besoins essentiels : production et transport de nourriture notamment..

Avatar de l’utilisateur
mahiahi
Modérateur
Modérateur
Messages : 5642
Inscription : 14 sept. 2004, 14:01
Localisation : Yvelines

Message par mahiahi » 07 juin 2005, 18:06

Jeuf a écrit :Un pic pétrolier, c'est inévitable. Mieux vaut qu'il soit tôt, pour de nombreuse raisons... dont celle de sauver le climat de l'hypothèque...
Hem!
Je vais décevoir du monde : le climat EST EN TRAIN de changer et CONTINUERA à le faire, quand bien même nous cesserions dès aujourd'hui tous les moteurs à combustion et à explosion.
On parlait de psychohistoire dans un autre fil, comme Harry Seldon je dis que nous faisons face à un mouvement d'un inertie fantastique et, de plus, d'une prévisibilité très faible.

Avatar de l’utilisateur
nopasaran
Goudron
Goudron
Messages : 178
Inscription : 23 avr. 2005, 00:35

Message par nopasaran » 07 juin 2005, 20:19

mahiahi a écrit : Hem!
Je vais décevoir du monde : le climat EST EN TRAIN de changer et CONTINUERA à le faire, quand bien même nous cesserions dès aujourd'hui tous les moteurs à combustion et à explosion.
On sait, ça ne veut pas dire qu'il ne faut rien faire ... C'est l'ampleur du changement et sa rapidité qui sont inquiétants si on ne fait rien.

Avatar de l’utilisateur
mahiahi
Modérateur
Modérateur
Messages : 5642
Inscription : 14 sept. 2004, 14:01
Localisation : Yvelines

Message par mahiahi » 07 juin 2005, 20:27

Je n'ai pas dit qu'il ne fallait rien faire, mais laisser croire qu'on sauvera le "climat" (qui est un phénomène changeant, au passage) même au prix de sacrifices importants mènera les gens à bouger, puis, constatant que les choses ne s'améliorent pas, à en profiter un maximum "puisque c'est foutu"

Hervé
Charbon
Charbon
Messages : 223
Inscription : 07 oct. 2004, 22:28
Localisation : banlieue parisienne

Message par Hervé » 07 juin 2005, 21:13

j'ai par moment l'impression que pas mal de gens pensent que de toute façon ça ne sert à rien d'agir/de changer, parce que l'ampleur du phénomène est telle que nous ne pouvons plus l'arrêter...


en tout cas, les nombreux conducteurs qui font hurler leur moteur, tous les jours, dans les rues et sur les routes, doivent bien se contenter de cette hypothèse (à moins qu'ils ne soient inconscients, évidemment)
:-x

Avatar de l’utilisateur
jerome
Condensat
Condensat
Messages : 538
Inscription : 14 avr. 2005, 11:43
Localisation : 69, Lyon

Message par jerome » 08 juin 2005, 09:58

A ce propos vous avez vu l'émission d'hier sur la 2 avec Delarue?
Rien de nouveau, mais si au moins ca peut faire prendre conscience du pb à certain.

Hervé
Charbon
Charbon
Messages : 223
Inscription : 07 oct. 2004, 22:28
Localisation : banlieue parisienne

Message par Hervé » 08 juin 2005, 11:23

jerome a écrit :A ce propos vous avez vu l'émission d'hier sur la 2 avec Delarue?
Rien de nouveau, mais si au moins ca peut faire prendre conscience du pb à certain.
j'ai ouvert une discussion sur le sujet : http://oleocene.org/phpBB2/viewtopic.php?t=325

Avatar de l’utilisateur
nopasaran
Goudron
Goudron
Messages : 178
Inscription : 23 avr. 2005, 00:35

Message par nopasaran » 08 juin 2005, 20:35

Hervé a écrit :j'ai par moment l'impression que pas mal de gens pensent que de toute façon ça ne sert à rien d'agir/de changer, parce que l'ampleur du phénomène est telle que nous ne pouvons plus l'arrêter...
Je pense que la plupart des gens n'ont pas réellement conscience du problème et encore moins de son ampleur possible. Il y a encore des scientifiques qui nient l'origine anthropique du réchauffement climatique (comme Claude Allègre).

Avatar de l’utilisateur
mahiahi
Modérateur
Modérateur
Messages : 5642
Inscription : 14 sept. 2004, 14:01
Localisation : Yvelines

Message par mahiahi » 08 juin 2005, 21:20

En même temps, ça n'est pas aussi évident : jusqu'aux environs de 1990, l'activité solaire suffisait à expliquer le réchauffement observé ; on "oublie" aussi de dire que le climat n'est pas, n'a jamais été et ne sera jamais "stable" : il varie et pas toujours lentement.
D'un autre côté, certains orateurs laissent croire qu'en faisant des efforts maintenant (certains même parlent de gestes simples et faciles) on pourrait stopper le phénomène et retrouver le climat d'antan.

Avatar de l’utilisateur
jerome
Condensat
Condensat
Messages : 538
Inscription : 14 avr. 2005, 11:43
Localisation : 69, Lyon

Message par jerome » 08 juin 2005, 22:22

D'un autre côté, certains orateurs laissent croire qu'en faisant des efforts maintenant (certains même parlent de gestes simples et faciles) on pourrait stopper le phénomène et retrouver le climat d'antan.
D'un autre coté, vu l'inertie du système...
Moi je dirais (après avoir lu Hubert Reeves) que si on fait d'énormes efforts on évite l'extinction finale mais que de toute façon l'avenir est loin d'être rose (si en plu on le couple avec une perte d'énergie :? )

Avatar de l’utilisateur
mahiahi
Modérateur
Modérateur
Messages : 5642
Inscription : 14 sept. 2004, 14:01
Localisation : Yvelines

Message par mahiahi » 08 juin 2005, 23:02

L'extinction finale, c'est un peu extremiste, non?
Des hommes vivent dans les déserts et les toundras, certains encore selon des modes de vie préindustriels... qu'il risque d'y avoir beaucoup de morts, d'accord, mais l'extinction de l'humanité....

Geispe
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 1552
Inscription : 09 mars 2005, 17:16
Localisation : Vosges du Nord

Message par Geispe » 09 juin 2005, 11:32

L'extinction finale, c'est un peu extremiste, non?
on croit toujours que si on meurt c'est l'extinction finale...:-))
en fait les plus menacés par la fin du pétrole c'est ceux qui en sont dépendants, càd surtout les vingt pour cent qui en profitent...
d'ailleurs c'est eux qui sont à l'origine de tous les désastres. S'il leur arrive un pépin c'est pô grave. Ptêt quçà ira mieux après qu'on en soit débarrassé ? :-))

Répondre