L'Arabie Saoudite

Impact de la déplétion sur la géopolitique présente, passée et à venir.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 62118
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: L'Arabie Saoudite

Message par energy_isere » 01 nov. 2019, 10:25

Arabie saoudite: budget en déficit en 2020 pour la 7e année consécutive

AFP parue le 31 oct. 2019

Le déficit budgétaire de l'Arabie saoudite devrait se creuser en 2020 à 187 milliards de riyals (44,7 milliards d'euros), a annoncé jeudi le royaume, dont l'économie est tributaire des prix du pétrole.

Il sera ainsi nettement supérieur à la prévision de 131 milliards de riyals établie auparavant, a indiqué dans un communiqué le ministre saoudien des Finances, Mohammed al-Jadaan, alors que le budget définitif doit être révélé en décembre.

"Les dépenses atteindront 1.020 milliards de riyals en 2020", a précisé ce communiqué. "Les recettes devraient se monter à 833 milliards de riyals en 2020 tandis que le déficit budgétaire représentera 6,5% du PIB."

Premier exportateur mondial de brut, Ryad, dont l'économie reste extrêmement dépendante des exportations de pétrole, connaît un budget en déficit depuis la chute des cours du pétrole en 2014.

Le PIB saoudien a augmenté de 2,4% en 2018 mais la croissance pourrait ralentir à 1,9% en 2019 en raison des réductions substantielles de la production pétrolière décidées par l'Opep et destinées à soutenir la baisse des prix, a estimé le Fonds monétaire international (FMI).

Le royaume a lancé un plan de diversification de son économie et appliqué plusieurs mesures d'austérité dans le but d'ajuster son économie à cette nouvelle donne et pour résorber le déficit de son budget. Il a ainsi augmenté les prix de l'électricité et du carburant, imposé une taxe sur la valeur ajoutée (TVA) de 5% qu'il pourrait faire doubler à 10%.

Afin de générer un revenu supplémentaire pour l'Etat, Ryad a aussi imposé dès juillet 2017 aux expatriés une taxe mensuelle pour chaque personne à charge devant atteindre 400 riyals (96 euros) en 2020.

En 2018, les autorités ont aussi introduit un impôt annuel pour les expatriés, obligeant chaque société saoudienne employant plus d'expatriés que de Saoudiens à payer autour de 400 riyals par tête en 2018 puis 800 riyals (193 euros) en 2019.
https://www.connaissancedesenergies.org ... ive-191031

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 62118
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: L'Arabie Saoudite

Message par energy_isere » 08 nov. 2019, 08:07

L' Arabie Saoudite renforce ses ventes de brut vers la Chine, et la demande des USA faiblit.
Saudi Arabia Inks New Mega Deals With The World’s Largest Oil Importer

By Tsvetana Paraskova - Nov 07, 2019

The world’s top oil exporter Saudi Arabia is looking to cement its top supplier position in the world’s largest oil importer, China, after Saudi Aramco signed on Thursday crude oil sales agreements with five Chinese customers for 2020, boosting expected supply by 151,000 bpd compared to this year’s supply deals.

“These agreements reflect Saudi Aramco’s efforts to strengthen its position in China and support the country’s growth in refining and petrochemicals, as well as overall energy security,” the Saudi oil giant said in a statement.


The new deals show Saudi Aramco’s continued commitment to the world’s fastest-growing oil market, said Ahmed Al-Subaey, Vice President of Marketing, Sales and Supply Planning.

Saudi Arabia was the top oil supplier to China in September, with sales of around 1.74 million bpd, nearly double from September last year.

Chinese demand from newly started up refineries and restricted exports from Iran and Venezuela have benefited Saudi sales on the top importing oil market in the world in recent months. The Saudi efforts to slash exports to the most transparent market in the world, the U.S., while raising sales to the fastest-growing market, Asia, have also allowed it to surpass Russia as a top supplier to China in recent months.

Aramco is also boosting investments in China’s downstream market.

Keeping its crude oil exports subdued in hopes of erasing the glut and propping up oil prices, Saudi Arabia has dramatically reshuffled the priority destinations of its exports, boosting sales to China and slashing shipments to the United States.

While Saudi Arabia currently slashes exports to the United States, it is looking East to build a long-term relationship on the prized Asian oil market and to lock in future crude oil demand in the region expected to show the only solid growth in demand in the coming years and decades.

By Tsvetana Paraskova for Oilprice.com
https://oilprice.com/Energy/Crude-Oil/S ... orter.html

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 62118
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: L'Arabie Saoudite

Message par energy_isere » 14 nov. 2019, 21:36

Pétrole : la production saoudienne a fortement rebondi en octobre

AFP parue le 14 nov. 2019

La production de brut de l'Arabie saoudite a fortement rebondi en octobre après une chute enregistrée en septembre à la suite d'une attaque sur des installations du royaume, a indiqué jeudi l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP).

La production de brut de l'ensemble des pays de l'OPEP a atteint 29,650 millions de barils par jour (Mb/j) au mois d'octobre, en forte hausse de 943 000 barils par jour par rapport à septembre, selon des sources secondaires (indirectes).

Elle a été essentiellement tirée par un bond de 1,094 Mb/j de la production saoudienne, qui a atteint 9,890 Mb/j, soit un peu plus que le niveau du mois d'août (9,851 Mb/j) et surtout beaucoup plus qu'en septembre (8,796 Mb/j). Sa production avait en effet été fortement réduite à la mi-septembre à la suite d'attaques contre des infrastructures pétrolières sur son sol.

Au final, la production globale de l'OPEP est toutefois restée inférieure le mois dernier à son niveau d'août. Le cartel et ses partenaires - notamment la Russie - sont engagés depuis 2016 dans une réduction volontaire de leur production afin de soutenir les cours.
https://www.connaissancedesenergies.org ... pep-191114

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 62118
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: L'Arabie Saoudite

Message par energy_isere » 20 nov. 2019, 19:05

Dakar-2020: un "nouveau challenge" controversé en Arabie saoudite avec Alonso en guest-star

AFP•20/11/2019
................
https://www.boursorama.com/actualite-ec ... 3947ba2718

Image

https://sport.francetvinfo.fr/dakar/dak ... saoudienne

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 62118
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: L'Arabie Saoudite

Message par energy_isere » 27 nov. 2019, 02:08

Projet lancé dans ce post du 22 avril 2018 viewtopic.php?p=2268588#p2268588

La centrale solaire de Sakaka de 300 est couplée au réseau.
Saudi Arabia adds first solar power plant to grid
The 300MW photovoltaic plant is part of an ambitious strategy to add 27.3GW to grid by 2024


Nov 26, 2019

Saudi Arabia connected its first solar power project to the grid as it looks to expand its renewable energy programme to free up more crude for export markets.

Acwa Power, the developer of the kingdom's 300 megawatt Sakaka solar photovoltaic power project in the northern Al Jouf region, expects to start full commercial operation by year-end.

The solar plant, built at a cost of 1.2 billion Saudi riyals (Dh1.17bn) is currently producing power in a pilot phase.

"We are confident to deliver the project on schedule and commercial operation of the plant before the end of this year," said Acwa Power chairman Mohammad Abunayyan.

Saudi Arabia has been moving away from burning crude oil to generate power, switching first to gas-fired plants and subsequently moving towards wind and solar schemes as it seeks to free up its crude for the export market. The kingdom recently revised its renewable energy target to be achieved by 2024 to 27.3GW, from 9.5GW previously.

Around 70 per cent of renewable schemes in the kingdom will be backed by the sovereign investment vehicle, the Public Investment Fund, while the remainder will be awarded through the Renewable Energy Project Development Office within the Saudi energy ministry.

Saudi Arabia is also set to become the Middle East's biggest wind power market in the next decade. The kingdom will account for almost half of the region's wind capacity additions by 2028.

Developers will build 6.2GW of wind capacity – or 46 per cent of the region’s total wind capacity addition – between 2019 and 2028, according to Wood Mackenzie Power & Renewables.

The kingdom's first wind power project, costing $500m, reached financial close in July. The 400MW wind farm is being executed by a consortium led by France’s EDF and Abu Dhabi's Masdar.

Acwa Power will also reach financial close on an $11.5bn gasification project being developed with Saudi Aramco and Air Products by the close of the year, its chief executive Paddy Padmanathan told The National in an interview last month.
https://www.thenational.ae/business/ene ... d-1.942943

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 62118
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: L'Arabie Saoudite

Message par energy_isere » 09 déc. 2019, 20:48

L'Arabie saoudite annonce prévoir un déficit budgétaire de près de 50 milliards de dollars en 2020

AFP parue le 09 déc. 2019

L'Arabie saoudite a annoncé lundi prévoir pour 2020 un déficit budgétaire en hausse, à hauteur de 50 milliards de dollars (45 milliards d'euros), sur fond de baisse de la production pétrolière et des prix du brut.

Le royaume, premier exportateur mondial de brut, prévoit un déficit supérieur de 15 milliards de dollars (13,5 milliards d'euros) par rapport à celui de 2019, selon un communiqué officiel diffusé à la télévision d'État. Riyad, qui connaît un budget en déficit depuis la chute des cours du brut en 2014, a aussi annoncé une baisse des dépenses, qui atteindront 272 milliards de dollars (245 milliards d'euros), soit 7,8% de moins qu'en 2019, d'après le communiqué diffusé à l'issue d'une réunion du gouvernement présidée par le roi Salmane. Les recettes devraient atteindre 222 milliards de dollars (200 milliards d'euros), soit 14,6% de moins que l'an dernier.

La semaine dernière, l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et leurs partenaires ont convenu de réduire leur production afin de soutenir les cours du brut, mais ceux-ci sont retombés depuis.

Le royaume saoudien, tributaire des prix du pétrole, a lancé un plan de diversification de son économie et appliqué plusieurs mesures d'austérité dans le but d'ajuster son économie à la baisse des prix du brut et pour résorber le déficit de son budget. Il a ainsi augmenté les prix de l'électricité et du carburant, imposé une taxe sur la valeur ajoutée (TVA) de 5% qu'il pourrait faire doubler à 10%.
https://www.connaissancedesenergies.org ... tat-191209

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 62118
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: L'Arabie Saoudite

Message par energy_isere » 11 déc. 2019, 08:29

l'ONU pas en mesure de confirmer une implication de l'Iran (rapport)

AFP parue le 11 déc. 2019

L'ONU n'est pas en mesure à ce stade de confirmer une implication de l'Iran dans des attaques le 14 septembre contre des installations pétrolières en Arabie Saoudite, indique un rapport semestriel du secrétaire général Antonio Guterres remis cette semaine au Conseil de sécurité.

"Le secrétariat de l'ONU a pu examiner les débris d'armes utilisées contre une installation pétrolière à Afif en mai 2019, contre l'aéroport international d'Abha en juin et août 2019, et contre des installations pétrolières de l'entreprise saoudienne Aramco à Khurais et Abqaiq en septembre 2019", affirme ce document obtenu mardi par l'AFP.

"A ce stade, il n'est pas en mesure de confirmer de manière indépendante que les missiles de croisière et les drones utilisés dans ces attaques sont d'origine iranienne et ont été transférés de façon non conforme avec la résolution 2231" ayant entériné l'accord international sur le nucléaire conclu en 2015 avec Téhéran, ajoute le rapport.

Antonio Guterres précise que le travail d'enquête sur les raids se poursuit et promet de remettre au Conseil de sécurité des conclusions une fois qu'il sera achevé.
.......
https://www.connaissancedesenergies.org ... ort-191211

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 62118
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: L'Arabie Saoudite

Message par energy_isere » 04 févr. 2020, 23:21

Sites pétroliers : Athènes va envoyer des missiles Patriot en Arabie Saoudite

AFP parue le 04 févr. 2020

Le gouvernement grec a annoncé mardi l'envoi prochain de missiles Patriot en Arabie Saoudite pour protéger ses sites pétroliers, dans le cadre d'une initiative conjointe avec les Etats-Unis, la France et le Royaume-Uni.

Ce déploiement, dont le coût sera supporté par Riyad, vise "à protéger les infrastructures énergétiques cruciales", a indiqué le porte-parole du gouvernement Stelios Petsas lors de son point presse hebdomadaire. Ce déploiement, dont la date n'a pas été annoncée, "contribue à la sécurité énergétique, élève notre pays comme facteur de stabilité dans la région et renforce nos liens avec l'Arabie saoudite".

Outre les Etats-Unis, la France et le Royaume-Uni, l'Italie devrait également se joindre à cette initiative, a-t-il dit.

Ce système de défense, qui sera accompagné de 130 militaires grecs, "ne constitue pas une menace pour d'autres pays de la région", a-t-il assuré.

.......
https://www.connaissancedesenergies.org ... ite-200204

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 62118
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: L'Arabie Saoudite

Message par energy_isere » 28 févr. 2020, 01:41

L'Arabie Saoudite s'attend une réduction de demande de pétrole de la Chine à hauteur de 500 000 b/jours en Mars.
Saudis Slash March Crude Oil Exports To China As Demand Slumps

By Tsvetana Paraskova - Feb 27, 2020

China’s top oil supplier and the world’s largest oil exporter, Saudi Arabia, will be cutting its crude exports to the world’s top oil importer by at least 500,000 bpd in March because of a slump in refinery demand amid the coronavirus outbreak, Reuters reported on Thursday, citing sources familiar with the plans.

China’s typical intake of Saudi crude oil is between 1.8 million bpd and 2 million bpd, according to Reuters’ sources.
.........
https://oilprice.com/Latest-Energy-News ... lumps.html

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 62118
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: L'Arabie Saoudite

Message par energy_isere » 08 mars 2020, 09:13

L’Arabie Saoudite réduit drastiquement le prix de vente de son pétrole

Riyad a pris la décision de réduire le prix de vente de ses barils de brut, en réponse à l’échec des négociations entre l’Opep et la Russie.


7 mars 2020

L’Arabie saoudite a réduit le prix de vente officiel pour le mois d’avril de toutes ses qualités de pétrole brut vers toutes les destinations, une décision prise après l’échec des discussions entre l’Opep et la Russie sur un nouvel accord d’encadrement de la production.

Le géant pétrolier saoudien Saudi Aramco a fixé son prix de vente officiel pour le baril de brut léger à destination de l’Asie pour le mois d’avril à 3,10 dollars de moins que la moyenne d’Oman/Dubaï, soit une baisse de 6 dollars le baril par rapport au mois de mars, a déclaré samedi la société dans un communiqué.

Le groupe a aussi réduit le prix de vente du baril de pétrole brut léger vers les États-Unis pour avril à 3,75 dollars de moins par rapport à l’ASCI, en baisse de 7 dollars le baril par rapport à mars.

Baisse de prix réclamée

Le prix de vente du baril de brut léger à destination de l’Europe du Nord et de l’Ouest a été fixé à 10,25 dollars de moins que la référence de l’Ice Brent, en baisse de 8 dollars le baril sur un mois.

Vendredi, la belle harmonie qui régnait depuis trois ans entre l’Opep et la Russie a volé en éclats du fait de l’opposition de Moscou à une nouvelle réduction de la production de pétrole pour enrayer la baisse des cours due à l’épidémie de coronavirus.

Le cartel, qui souhaitait une baisse supplémentaire de 1,5 million de barils par jour jusqu’à fin 2020, a riposté en supprimant toutes les limites à sa propre production, ce qui a fait chuter les cours du pétrole de 10 %.
L’Arabie Saoudite est le premier exportateur mondial de pétrole et de facto le pays dont le poids est le plus important au sein de l’Opep.
https://www.ouest-france.fr/monde/arabi ... le-6770125

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 62118
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: L'Arabie Saoudite

Message par energy_isere » 09 mars 2020, 09:29

Pétrole-Ryad va augmenter sa production à plus de 10 mlns de bpd en avril

REUTERS•08/03/2020

L'Arabie saoudite, premier exportateur mondial de pétrole, prévoit d'augmenter sa production de brut à plus de 10 millions de barils par jour (bpd) en avril, ont indiqué deux sources à Reuters dimanche.

Cette décision fait suite à l'échec des discussions entre l'Opep et la Russie sur un nouvel accord d'encadrement de la production. Face à l'opposition de Moscou, le cartel pétrolier a riposté en supprimant toutes les limites à sa propre production.

Les sources ont indiqué à Reuters que la production de pétrole de l'Arabie saoudite en avril serait bien au-delà de 10 millions de bpd, probablement à près de 11 millions de bpd. Ces derniers mois, le royaume pompait 9,7 millions de barils par jour.

Ryad a par ailleurs annoncé samedi avoir réduit le prix de vente officiel pour le mois d'avril de toutes ses qualités de brut vers toutes les destinations.

L'échec des négociations entre l'Opep et la Russie a poussé l'Arabie saoudite a abandonné une stratégie de soutien des prix pour adopter une stratégie de prise de parts de marché, ce qui n'est pas sans rappeler la tactique mise en place en 2014 qui avait fait chuter les prix du brut d'environ deux-tiers.

"Le royaume n'est en guerre avec personne mais il suit ses propres intérêts. Une fois que l'accord de production expirera [à la fin mars, ndlr], tout le monde va relever la production", a indiqué une des sources à Reuters.

"Nous nous attendons à ce que l'Arabie Saoudite, les Emirats arabes unis et d'autres grands pays producteurs de l'Opep augmentent la production sur le reste de 2020 dans le cadre de leur retour à une stratégie de parts de marché plutôt que de cible de prix", a indiqué Edward Bell, analyste sur les matières premières chez Emirates NBD dans une note dimanche.

"La stratégie de parts de marché fait peser des risques considérables sur les membres de l'Opep dont la situation budgétaire et la balance des paiements pourraient se détériorer. Les doutes sur la soutenabilité de la politique monétaire pourraient ressurgir", ajoute-il.

L'éclatement de l'alliance entre l'Opep et la Russie a déjà provoqué un plongeon des cours du pétrole et des Bourses du Golfe.

L'action Aramco 2222.SE a chuté de 9,1% dimanche, sa plus forte baisse en une séance jamais enregistrée depuis l'introduction en Bourse du géant pétrolier en décembre dernier. Le cours de l'action est tombé pour la première fois sous son prix de mise sur le marché.
https://www.boursorama.com/bourse/actua ... f31644072a

tita
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 1735
Inscription : 07 juin 2005, 11:22
Localisation : Franches-Montagnes (Suisse)

Re: L'Arabie Saoudite

Message par tita » 10 mars 2020, 11:22

L'Arabie Saoudite annonce inonder le marché avec 12.3 Mb/j en avril!! Càd au-dessus de sa capacité de production estimée (11.8 Mb/j), entendant donc puiser dans ses stocks pour inonder le marché.
LONDON (BLOOMBERG) - Saudi Arabia escalated its oil price war with Russia on Tuesday, with its state-owned company pledging to supply a record 12.3 million barrels a day next month, a massive production hike to flood the market.

The output increase - more than 25 per cent up from last month - puts Aramco supply above its maximum sustainable capacity, indicating that the kingdom is even tapping its strategic inventories to dump as much crude, as quickly as possible, on the market. In February, Saudi Arabia produced about 9.7 million barrels a day.

It is the latest manoeuvre in what's set to be a long and bitter price war between Russia and Saudi Arabia. On Monday benchmark oil prices fell more than 20 per cent, the largest one-day drop since the Gulf War in 1991, creating mayhem in global equity and bond markets.
https://www.straitstimes.com/business/e ... cede-after

La question, c'est de savoir si MBS tente un coup de poker pour faire réagir ses partenaires, ou si c'est réellement pour mettre à genou ses concurrents... Au risque de créer une déstabilisation de l'économie mondiale dans une situation qui est déjà critique.

On se rend aussi compte à quel point les Etats-Unis ont perdu toute l'influence qu'ils avaient au Moyen-Orient. MBS se moque de Trump, lui ayant fait croire qu'il était son partenaire en appliquant les baisses de production demandées, avant de se revirer complètement aujourd'hui.

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 11755
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : Essonne

Re: L'Arabie Saoudite

Message par mobar » 10 mars 2020, 11:42

MBS est probablement dans la nasse, il jouerait ses dernières cartouches que ça ne m'étonnerait pas!

Les barils qu'il veut mettre sur le marché auront du mal à se vendre
Les quantités de brut qui s'accumulent dans les tankers et dans les stocks sont prioritaires et elles seront bradées bien avant que les excédents qu'il se propose de mettre sur le marché à prix cassés ne soient disponibles

Pour peu que les iraniens lui envoient par Houthis interposé quelques désagréments inattendus ou fomentent une insurrection dans le royaume, il n'y a pas des kms

Poutine doit bien se marrer dans son coin, il compte les points et doit contempler la tension monter entre Trump et MBS avec délectation :-"
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 62118
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: L'Arabie Saoudite

Message par energy_isere » 10 mars 2020, 17:00

la news en Français.
Pétrole : Saudi Aramco annonce une hausse de sa production qui pourrait atteindre 12,3 Mb/j en avril

AFP parue le 10 mars 2020

Le géant pétrolier Saudi Aramco a annoncé mardi qu'il allait fournir à ses clients 12,3 millions de barils par jour (Mb/j) de brut "en avril", faisant état d'une augmentation de sa production alors que Riyad a lancé une guerre des prix contre Moscou.

"Saudi Aramco annonce qu'elle fournira à ses clients 12,3 millions de barils de pétrole brut par jour en avril", a déclaré l'entreprise publique dans un communiqué publié sur le site internet de la Bourse saoudienne. Plus grand exportateur de brut au monde, l'Arabie saoudite pompe actuellement quelque 9,8 Mb/j, ce qui signifie qu'elle ajoutera 2,5 Mb/j à sa production à partir d'avril.

"La société a convenu avec ses clients de leur fournir de tels volumes à partir du 1er avril 2020. L'entreprise s'attend à ce que cela ait un effet financier positif à long terme", a assuré Saudi Aramco.

Riyad a déjà réduit le prix de son pétrole à partir du mois d'avril, en réaction à l'échec des négociations entre l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et la Russie pour conclure un accord sur des réductions supplémentaires de la production et stimuler des prix en berne en raison de l'épidémie du nouveau coronavirus.

La Russie s'est opposée à une nouvelle réduction de 1,5 Mb/j, les compagnies pétrolières russes craignant de perdre des parts de marché et souhaitant concurrencer offensivement le pétrole de schiste américain.

La réaction saoudienne, qui a fait chuter les prix du brut, avait entraîné lundi une dégringolade sur les marchés financiers à travers le monde.

Mardi, le ministre de l'Énergie russe Alexandre Novak a déclaré ne pas "fermer la porte" à l'alliance OPEP-Russie (OPEP+) et que le récent désaccord de Moscou "ne signifie pas qu'à l'avenir nous ne pourrons plus coopérer entre pays OPEP et non-OPEP". "À court terme, (la Russie) peut augmenter sa production de 200/300 000 b/j, avec un potentiel de 500 000 b/j dans un avenir proche", a-t-il néanmoins prévenu dans une interview télévisée, après l'annonce de Saudi Aramco.

"Une production supérieure à 12 Mb/j montre que les Saoudiens ont quelque chose à prouver", estime Bill Farren-Price, directeur du centre de recherche britannique spécialisé RS Energy. "C'est une prise de parts de marché. Les robinets sont ouverts et les prix ont été fortement réduits", a-t-il déclaré à l'AFP.

Le royaume saoudien affirme avoir une capacité de production de 12 Mb/j, mais il reste difficile de savoir si ce rythme sera viable à long terme. L'Arabie dispose également de dizaines de millions de barils de brut stockés dans des réserves stratégiques censées être utilisées en cas de besoin et pourrait s'en servir pour fournir les barils supplémentaires.

Les places financières des pays du Golfe ont fortement rebondi à l'ouverture mardi, après plusieurs séances de pertes massives, entraînées par le redressement des cours du pétrole sur les marchés mondiaux. Le titre du géant de l'énergie Aramco, qui domine le marché saoudien de Tadawul, a gagné 5,5% après une série de séances dans le rouge.
https://www.connaissancedesenergies.org ... l-200310-0

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 11755
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : Essonne

Re: L'Arabie Saoudite

Message par mobar » 10 mars 2020, 18:00

Fournir 12 Mbl/jour c'est une chose, trouver des clients en situation de saturation du marché, s'en est une autre!
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

Répondre