L'arsenal militaire des États-Unis

Impact de la déplétion sur la géopolitique présente, passée et à venir.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 52865
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: L'arsenal militaire des États-Unis

Message par energy_isere » 19 janv. 2016, 19:32

Le B-52 à déjà 50 ans de missions de guerre à son actif, et ça n' est pas fini.
Le vénérable bombardier B-52 n’a pas encore fini d’évoluer
.
http://www.opex360.com/2016/01/16/le-ve ... -devoluer/

Avatar de l’utilisateur
sherpa421
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 2719
Inscription : 28 mars 2012, 16:22

Re: L'arsenal militaire des États-Unis

Message par sherpa421 » 20 janv. 2016, 12:40

energy_isere a écrit :Le B-52 à déjà 50 ans de missions de guerre à son actif, et ça n' est pas fini.
Pas vraiment, les premiers modèles ont été retiré du service. C'est une question d’appellation, il donne le même nom à des avions sensiblement différents.
wikipedia a écrit :Les B-52B atteignent leur fin de vie structurelle au milieu des années 1960 et, en juin 1966, tous sont retirés,
La guerre tue.
Moi, j'aime pas le foot.

nemo
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 4098
Inscription : 11 oct. 2005, 03:46
Localisation : Limoges

Re: L'arsenal militaire des États-Unis

Message par nemo » 21 janv. 2016, 15:41

sherpa421 a écrit :
energy_isere a écrit :Le B-52 à déjà 50 ans de missions de guerre à son actif, et ça n' est pas fini.
Pas vraiment, les premiers modèles ont été retiré du service. C'est une question d’appellation, il donne le même nom à des avions sensiblement différents.
wikipedia a écrit :Les B-52B atteignent leur fin de vie structurelle au milieu des années 1960 et, en juin 1966, tous sont retirés,
Dans ce même article on voit que les B52H sont en service depuis le début des années 60. Plus de 50 ans donc et leur remplacement n'est prévu qu'à l'horizon 2030/2040 je crois. Seul la structure et les moteurs sont conservés le reste (armement et électronique, radar...) a été complétement remplacé et à plusieurs reprise.
"Tu connaîtras la vérité et la vérité te rendra libre"
Saint Jean 8, 32

"N'est pas musulman celui dont le voisin doit craindre la nuisance"
Prophète Mohamed

"Dans le spectacle la vérité est un moment du mensonge"
Debord

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 52865
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: L'arsenal militaire des États-Unis

Message par energy_isere » 05 mars 2016, 14:08

L’US Air Force a présenté le B-21, son prochain bombardier stratégique furtif

Le 27-02-2016 opex360

En octobre 2015, dans le cadre du programme LRS-B (Long Rang Strike Bomber), Northrop-Grumman remportait l’appel d’offres lancé par le Pentagone, aux dépens d’une alliance formée par Boeing et Lockheed-Martin.

Ces derniers ont bien tenté de faire annuler la procédure… Mais leur demande a récemment été rejetée par le Government Accountability Office (GAO, sorte de Cour des comptes américaine). Du coups, ils ont décidé de renoncer à utiliser d’autres voies juridiques pour contester l’attribution de ce marché d’un montant total de 80 milliards de dollars à Northrop-Grumman.

Maintenant que la voie est dégagée, le programme LRS-B peut aller de l’avant. Et, le 26 février, à l’occasion de l’Air Warfare Symposium d’Orlando (Floride), Deborah Lee James, la secrétaire à l’US Air Force, a dévoilé une vue d’artiste du futur bombardier stratégique de l’aviation américaine, désormais connu sous le nom de B-21 (pour 21e siècle).

Image

La ressemblance de ce B-21 avec le B-2 « Spirit », également conçu par Northrop Grumman, est frappante. Mais, comme l’a souligné Deborah Lee James, cela s’explique par le fait que la conception de ce nouvel appareil doit s’appuyer sur des « technologies existances et matures » afin de réduire les coûts. En outre, son architecture devra être ouverte afin de lui intégrer de futures fonctionnalités.

Si son allure générale a été dévoilée, les caractéristiques du B-21 n’ont pas été précisées. L’on sait seulement qu’il devra être en mesure d’évoluer dans un environnement non-permissif et « très exigeants » et qu’il prendre en compte les « menaces futures ».

Officiellement, il n’existe pas encore de prototype de ce futur bombardier, qui remplacera les B-1 Lancer et B-52 Stratofortress. Et, manifestement, les trois appareils ayant une forte ressemblance avec le B-2 et photographiés en 2014 dans le ciel du Texas, ne correspondent pas à l’aspect du B-21 tel qu’il vient d’être présenté.

Mais Northrop-Grumman devra aller vite : une première capacité initiale de ce B-21 est attendue pour 2020. L’US Air Force devrait, à terme, disposer entre 80 et 100 exemplaires.
http://www.opex360.com/2016/02/27/lus-a ... ue-furtif/

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 52865
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: L'arsenal militaire des États-Unis

Message par energy_isere » 18 mars 2016, 21:14

Lockheed Martin fait la démonstration en images de la puissance de son nouveau laser de combat terrestre, Athena, capable d'immobiliser un véhicule à 1,6 km de distance en seulement quelques secondes.

11 mars 2016
http://www.usinenouvelle.com/editorial/ ... ce.N318581

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 52865
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: L'arsenal militaire des États-Unis

Message par energy_isere » 31 mars 2016, 19:57

et hop, 100 milliards de $ dans de l'armement sous marin :
Sous-marins : Electric Boat construira le futur SNLE américain

Publié le 31/03/2016 lemarin.fr

L’US Navy doit remplacer les 14 sous-marins nucléaires lanceurs d'engins (SNLE) de la classe Ohio par une classe de 12 SNLE de nouvelle génération. Le chantier Electric Boat vient d'être désigné comme maître d’œuvre du programme évalué à 100 milliards de dollars (87,7 milliards d’euros).
http://www.lemarin.fr/secteurs-activite ... -americain

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 52865
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: L'arsenal militaire des États-Unis

Message par energy_isere » 11 avr. 2016, 20:24

Le porte-avions « Gerald Ford » attendu dans l’US Navy à l’automne

Publié le 11/04/2016 lemarin.fr

Le dernier porte-avions américain, l’USS Gerald Ford (CVN-78), doit faire ses premiers essais à la mer cet été. La livraison formelle à l’US Navy interviendrait à l’automne, même si son premier déploiement n’est pas attendu avant 2021, soit deux ans de décalage par rapport aux prévisions initiales.

Image

Ces informations ont été données mercredi 6 avril lors d’un examen des programmes navals au Sénat. Le coût du Gerald Ford est estimé à 12,8 milliards de dollars (soit un surcoût d’environ 25%).

Ce nouveau porte-avions met en oeuvre une batterie de nouvelles technologies, dont des systèmes de catapultes électromagnétiques, remplaçant l’actuel système à vapeur. Principaux bénéfices attendus : moins de marins affectés au catapultage, et plus de catapultages possibles chaque jour.

Le système de freinage des avions à l’appontage est aussi innovant, afin de le rendre moins brutal, et de ménager les aéronefs. Il n’a pour l’instant été testé que sur des installations à terre.

75 avions

L’ampleur du chantier peut en partie excuser un glissement dans le programme : la dernière date évoquée visait une livraison en mars 2016. La première tôle a été découpée en août 2005, la quille a été posée en novembre 2009, et le navire a été mis à l’eau quatre ans plus tard.

Le Ford sera suivi du John F. Kennedy (deuxième porte-avions à porter ce nom). Il embarquera 75 avions et se déplacera à la vitesse de 30 nœuds, mobilisant une équipage d’environ 4 600 marins et aviateurs.

Le navire de 100 000 tonnes et 337 m de long est actuellement encore l’objet des dernières attentions chez Newport News Shipbuilding (une filiale de Huntington Ingalls Industries) , dans la ville éponyme de Virginie, où désormais 97% du chantier est achevé.

Le site emploie pas moins de 21 000 salariés, et tous les porte-avions nucléaires en sont sortie, ainsi qu’une partie des sous-marins nucléaires américains.
http://www.lemarin.fr/secteurs-activite ... y-lautomne

Avatar de l’utilisateur
matthieu25
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 4264
Inscription : 21 juil. 2005, 00:17
Localisation : passenans

Re: L'arsenal militaire des États-Unis

Message par matthieu25 » 22 avr. 2016, 11:38

http://www.mondialisation.ca/flambee-de ... ue/5520948Les USA en pompiers pyromane s...Une sale vieille habitude. ..
La religion est la maladie honteuse de l' humanité.la politique en est le cancer(Millon de Montherlant)

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 52865
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: L'arsenal militaire des États-Unis

Message par energy_isere » 30 avr. 2016, 20:48

Le développement du futur avion-ravitailleur de l’US Air Force cause (encore) des soucis à Boeing

28-04-2016 opex360

Pour cela, le Pentagone avait prévu une enveloppe de 4,4 milliards de dollars. Ce montant pouvait éventuellement être porté à 4,9 milliards. Mais il était hors de question pour l’US Air Force de dépenser un cent de plus.

Or, ce budget ayant été rapidement englouti, Boeing a été contraint, en 2014, de mettre la main à la poche
.................

Au total, le coût du développement du KC-46 Pegasus a donc atteint les 6,4 milliards de dollars.

Le premier KC-46 Pegasus doit être livré à l’US Air Force en août 2017.
.................
http://www.opex360.com/2016/04/28/le-de ... is-boeing/

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 52865
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: L'arsenal militaire des États-Unis

Message par energy_isere » 30 mai 2016, 09:03

Boeing prend du retard dans la livraison des nouveaux avions ravitailleurs à l'armée américaine

Publié le 30/05/2016

Les premiers KC-46 Pegasus ne seront opérationnels qu'en 2018 alors que les livraisons devaient démarrer en août 2017.

Boeing ne respectera pas les délais de livraison des premiers avions ravitailleurs KC-46 Pegasus destinés à l'armée de l'air américaine, a annoncé cette dernière ce vendredi 27 mai, ce qui pourrait augmenter le coût de ce programme déjà en retard sur le calendrier initial et plus cher que prévu.

Dans le cadre de ce contrat de 49 milliards de dollars (44 milliards d'euros), Boeing doit fournir 179 appareils de ce type. Les 18 premiers avions devaient être livrés d'ici août 2017 mais ils ne le seront désormais que progressivement jusqu'en janvier 2018 sans être pleinement opérationnels avant octobre de cette même année, selon l'US Air Force.

Boeing n'a pas dévoilé de nouvelles charges mais a précisé que d'éventuels coûts supplémentaires seraient inclus dans les comptes du deuxième trimestre.

L'avionneur américain a déjà inscrit une charge de 1,3 milliard de dollars sur ce programme et affirmait il y a un mois qu'il respecterait la date butoir d'août 2017.
http://www.usinenouvelle.com/article/bo ... ne.N393797

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 52865
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: L'arsenal militaire des États-Unis

Message par energy_isere » 17 juin 2016, 19:53

Le nouveau porte-avions américain bientôt à la mer

Le plus grand bâtiment de guerre du monde et le plus cher de l’histoire navale, l'USS Gerald R. Ford, sorti en novembre 2013 de la grande forme de construction du chantier Huntington Ingalls Industries de Newport News, va bientôt débuter ses essais en mer. En achèvement à flot depuis plus de deux ans et demi, la tête de série du programme CVN 21 s’est offerte samedi une courte navigation, assistée par de puissants remorqueurs.

Image

http://www.meretmarine.com/fr/content/l ... tot-la-mer

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 52865
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: L'arsenal militaire des États-Unis

Message par energy_isere » 07 juil. 2016, 18:28

L’US Navy renouvelle sa flotte de pétroliers ravitailleurs

Publié le 07/07/2016 lemarin.fr

Pas de grande marine océanique sans flotte logistique. L’US Navy va renouveler sa flotte de pétroliers ravitailleurs. Elle vient de passer commande de six navires d’un nouveau type, la classe John Lewis, au groupe General Dynamics.

Image
Les pétroliers de la classe John Lewis remplaceront les actuels pétroliers ravitailleurs de la classe Kaiser. Ici, le « Leroy Grumman » ravitaille la frégate « Underwood » en juillet 2008. (Photo : US Navy)
http://www.lemarin.fr/secteurs-activite ... itailleurs

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 52865
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: L'arsenal militaire des États-Unis

Message par energy_isere » 27 juil. 2016, 10:21

Le nouvel avion ravitailleur KC46A commence à fonctionner en ravitaillement. Ici photo du ravitaillement du vénérable A-10.
KC-46A completes production qualification testing

Marina Malenic, Washington, DC - IHS Jane's Defence Weekly 20 July 20

The US Air Force's (USAF's) Boeing KC-46A Pegasus aerial refuelling tanker successfully passed fuel to a Fairchild-Republic A-10 Thunderbolt II combat aircraft on 15 July, the USAF announced. The 4-hour flight took place out of Wright-Patterson Air Force Base, Ohio. The tanker offloaded 1,500 lb of fuel to the A-10 at 15,000 ft, according to the air force.

Image
A KC-46A refuels an A-10, passing 1,500 lb of fuel, on 15 July. Source: Boeing

This final refuelling flight test completes the programme's milestone C requirements, clearing the way for a production decision. The first two low-rate initial production (LRIP) lots for 19 aircraft are expected to be approved next month, followed by a third lot in January 2017.

The five air-refuelling demonstrations required for milestone C were with the Boeing C-17 Globemaster III airlifter and the Lockheed Martin F-16 Fighting Falcon combat aircraft using the air-refuelling boom; the Boeing F/A-18 Hornet and the McDonnell Douglas AV-8B Harrier II combat aircraft using the centerline and wing drogue system; and with the KC-46A as a receiver aircraft.

........
http://www.janes.com/article/62388/kc-4 ... on-testing

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 52865
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: L'arsenal militaire des États-Unis

Message par energy_isere » 17 août 2016, 20:24

La production du Boeing KC-46 Pegasus, le nouvel avion ravitailleur de l'armée américaine, peut démarrer

17 Aout 2016 Usine Nouvelle

Le 12 août 2016, le Pentagone a donné son feu vert pour le lancement en production du KC-46 Pegasus. L’appareil a passé avec succès la phase de tests, incluant la réussite de plusieurs démonstrations en vol, comme ravitailler un F16 ou encore un C17, et a reçu l’approbation Milestone C permettant à Boeing de lancer la production.


L’US Air Force indique dans un communiqué qu’elle passera rapidement commande à Boeing de 19 appareils pour un contrat de 2,8 milliards de dollars. Au total, l’armée américaine s’est engagée à commander 179 appareils, pour un total de 49 milliards de dollars.

Remplacer les vieux Stratotanker

En 2011, l'US Air Force avait sélectionné ce Boeing KC-46 comme son nouvel avion ravitailleur. Il est basé sur un Boeing 767-200 avec un cockpit dérivé du Boeing 787. Il remplacera les Boeing KC-135 Stratotanker, développés dans les années 50. Chaque année, l’armée américaine dépense plusieurs milliards de dollars pour entretenir ces anciens Stratotanker.

Le nouvel appareil, moins gourmand en kérozène, sera également capable de parcourir 4000 km de plus et d’embarquer trois fois plus de fret.

Boeing s’était engagé à livrer les premiers exemplaires dès l’été 2017, mais le programme a pris du retard. Les 19 premiers appareils seront livrés au début de l’année 2018. A charge ensuite pour Boeing d'attaquer d'autres marchés. En juillet 2015, l'armée japonaise a choisi le tanker de Boeing pour renouveler sa flotte, quand au même moment la Corée du Sud lui a préféré l'Airbus A330 MRTT.
http://www.usinenouvelle.com/article/la ... er.N426352

Image

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 52865
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: L'arsenal militaire des États-Unis

Message par energy_isere » 06 sept. 2016, 10:01

L' US Air Force va lancer un programme d' extension de vie et de modernisation de la flotte de F-15.
Programme sur 435 avions pour 12 milliards de $. Ils vont sortir modernisés entre 2024 et 2030.

U.S. Air Force investing $12 billion in upgrading 1980s-era F-15 fighter jets

Posted 11:18 am, September 2, 2016, by CNN Wire Service

WASHINGTON — A $12 billion makeover is underway for the US Air Force’s 1980s-era F-15 fighter, a step towards upgrading an air fleet that one military official recently called the “smallest, oldest and least ready” in history.

The F-15 has long been hailed as the most successful dog-fighting aircraft in US history, boasting an undefeated air-to-air combat record with more than 100 aerial combat victories, according to Boeing, the plane’s primary contractor and developer.

The Air Force initially planned to replace the entire F-15 fleet with the fifth-generation F-22 Raptor, but production of the stealthy aircraft was halted in 2009 and only 188 of the 749 F-22s purchased by the Pentagon were ever produced.

With rival nations like China and Russia quickly closing the technology gap that has allowed the US to rule the skies for decades and fewer F-22s than expected at its disposal, the Air Force has decided to invest in a major facelift for the battle-tested F-15 to help fill the void by extending its lifespan through 2040.

The upgrade will cover 435 F-15s, boosting them with new radar technology, updated mission computer systems, modern communication tools, advanced infrared search and track capabilities and electronic warfare defenses so the F-15s can work in concert with more advanced aircraft, the Air Force told CNN.

Image

.........................

The various upgrades will finish installing between 2024 and 2030, according to the Air Force.
http://fox6now.com/2016/09/02/u-s-air-f ... hter-jets/


Ca fait 27.6 millions de $ par F-15.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 6 invités