L'arsenal militaire des États-Unis

Impact de la déplétion sur la géopolitique présente, passée et à venir.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

nemo
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 4216
Inscription : 11 oct. 2005, 03:46
Localisation : Limoges

Re: L'arsenal militaire des États-Unis

Message par nemo » 06 sept. 2016, 13:08

Une des conséquences des multiples retards du F35?
"Tu connaîtras la vérité et la vérité te rendra libre"
Saint Jean 8, 32

"N'est pas musulman celui dont le voisin doit craindre la nuisance"
Prophète Mohamed

"Dans le spectacle la vérité est un moment du mensonge"
Debord

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 62118
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: L'arsenal militaire des États-Unis

Message par energy_isere » 12 sept. 2016, 20:56

suite de ce post du 11 dec 2015 viewtopic.php?p=383749#p383749

Image

l' USS Zumwalt va rejoindre son futur port d' attache opérationnel à San Diego Californie.

http://www.lefigaro.fr/international/20 ... ricain.php

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 62118
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: L'arsenal militaire des États-Unis

Message par energy_isere » 20 sept. 2016, 17:37

Le prochain bombardier US à maintenant un petit nom. B-21 Raider

Image

http://www.nextbigfuture.com/2016/09/us ... er-is.html

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 62118
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: L'arsenal militaire des États-Unis

Message par energy_isere » 25 sept. 2016, 13:30

En Juin les tazus ont perdu un B-52H à Guam. Crash juste aprés le décollage. Pas de victimes.

https://www.theguardian.com/us-news/201 ... es-on-guam

Image

Image

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 62118
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: L'arsenal militaire des États-Unis

Message par energy_isere » 02 déc. 2016, 17:49

Comment Trump conduira l'énorme machine militaire américaine

AFP le 02/12/2016

Comment Donald Trump et le général James Mattis, son futur secrétaire à la Défense, conduiront-ils l'énorme machine militaire américaine, qui reste, de loin, la plus puissante du monde ? Voici les six questions qui se posent à l'orée de la présidence Trump.


- Plus de troupes, de bateaux et d'avions ? -

"Nous allons entamer un grand effort national pour reconstruire notre armée gravement anémiée", clame le milliardaire devenu président. Durant sa campagne, Donald Trump a promis d'augmenter les moyens de l'armée américaine: par exemple une marine à 350 navires (308 prévus pour l'instant pour l'horizon 2020), ou une armée de terre à 540.000 hommes (450.000 prévus pour l'instant en 2018). Les fabricants d'armes américains se frottent les mains et leurs actions sont en hausse.

Mais pour cela, Donald Trump devra trouver un accord avec le Congrès pour faire sauter les limites actuellement posées par la loi sur les dépenses militaires.

Ces dépenses sont de l'ordre de 3,3% du PIB. Elles restent près de trois fois supérieures à celles de la Chine, le numéro 2 mondial qui met les bouchées doubles en ce moment, et plus de 8 fois supérieures à celles de la Russie, selon les chiffres de l'institut suédois Sipri, référence en la matière.

.................
.................
http://www.boursorama.com/actualites/co ... 816384c969

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 62118
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: L'arsenal militaire des États-Unis

Message par energy_isere » 19 déc. 2016, 13:11

Le porte avions tazu USS Dwight David Eisenhower en escale à Marseille !

Image
US Navy : 5 200 boys (and girls) à Marseille le temps d’un week-end

le 19/12/2016 lemari.fr

L’USS Dwight David Eisenhower, ou Ike, est sur le chemin du retour après plus de six mois passés en Méditerranée orientale et dans le golfe Persique. Arrivé à 3 h 30 (au pilote) le vendredi 16 décembre, le géant était amarré au terminal croisière phocéen jusqu’à ce lundi.
autres photos http://www.lemarin.fr/secteurs-activite ... n-week-end

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 62118
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: L'arsenal militaire des États-Unis

Message par energy_isere » 19 déc. 2016, 13:59

et du coup, échange d'avions !

Un Rafale sur le Dwight Eisenhower
Image

Un F-18 Sur le Charles de Gaulle

Image
Séance de TAG "Touch And Go" sur les porte-avions USS Dwight Eisenhower et le Charles de Gaulle
JEAN-LOUIS SALQUE
Publié le 18/12/2016
autres photos http://www.usinenouvelle.com/photos/aer ... rie-anchor

Avatar de l’utilisateur
matthieu25
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 3358
Inscription : 21 juil. 2005, 00:17
Localisation : passenans

Re: L'arsenal militaire des États-Unis

Message par matthieu25 » 11 janv. 2017, 16:41

Obama prix nobel de la paix a largué plus de 26000 bombe en 2016
http://numidia-liberum.blogspot.fr/2017 ... l.html?m=1
La religion est la maladie honteuse de l' humanité.la politique en est le cancer(Millon de Montherlant)

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 62118
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: L'arsenal militaire des États-Unis

Message par energy_isere » 15 janv. 2017, 20:02

suite de ce post du 17 juin 2016 viewtopic.php?p=390637#p390637

Le nouveau porte avion Gerald Ford serait finalement prêt en Avril 2017.
$13 billion Ford Carrier is now scheduled for deliver in April 2017

The long-delayed super-carrier USS Ford is “99 percent” complete and will be delivered to the Navy in April, the Navy announced late Wednesday. A date for commissioning the $13 billion ship into service has still not been yet.

.............
Here’s the full statement from long-suffering Navy spokesperson Capt. Thurraya Kent, which we received at 5:20 pm Wednesday:

“GERALD R. FORD (CVN 78) is 99 percent overall complete with 93 percent of the test program complete (93 percent Hull, Mechanical & Electrical, 92 percent propulsion testing, and 93 percent electronics testing). Over the past few months, we have made significant progress resolving first-of-class issues associated with these critical systems and have resumed critical path testing in support of Builder’s Sea Trials. This progress enables us to forecast our sea trials and delivery schedule. Specifically, we have updated the ship’s schedule to reflect Builder’s Sea Trials in March 2017, Acceptance Trials in April 2017, and Delivery in April 2017, pending the results of sea trials.”
http://www.nextbigfuture.com/2017/01/13 ... s-now.html

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 62118
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: L'arsenal militaire des États-Unis

Message par energy_isere » 21 janv. 2017, 13:51

Le Sénat américain confirme le général Mattis comme secrétaire à la Défense

Washington 20 janv 2017

Le général James Mattis a été confirmé vendredi au poste de secrétaire à la Défense par le Sénat américain, premier membre de l'administration Donald Trump à recevoir le feu vert parlementaire.

L'ancien général du corps des Marines, âgé de 66 ans, qui est l'une des personnalités les plus consensuelles de l'administration Trump, a obtenu 98 voix pour et une contre.

Ce chef militaire respecté, qui a combattu en Irak et en Afghanistan, n'a pas eu à forcer son talent pour convaincre les sénateurs.

Alors que le président Trump inquiète beaucoup de responsables américains, démocrates ou républicains, par ses appels du pied à Moscou, le général Mattis les a rassurés en affichant sa méfiance à l'égard de la Russie.

Il a aussi rendu un hommage appuyé aux agences de renseignement, publiquement critiquées par le nouveau président.

"Nous comptons sur vous" pour "exprimer votre opinion, même si d'autres sont en désaccord avec vous, même si on veut que vous restiez silencieux", lui avait dit la sénatrice démocrate Elizabeth Warren.

Le général Mattis prend la barre d'une immense administration tentaculaire employant 2 millions de personnes, dont 1,3 million de militaires en activité, et dont le budget annuel approche les 600 milliards de dollars.

La Maison Blanche version républicaine a publié sur son site un document exposant le cadre général de la politique de défense de M. Trump

Il veut ainsi "reconstruire l'armée américaine" en faisant sauter les coupes budgétaires automatiques qui limitent la croissance des dépenses.

"Nous ne pouvons laisser d'autres nations surpasser nos capacités militaires", indique l'exécutif américain.

Le président Trump veut également augmenter les capacités de la défense anti-missile américaine face aux menaces balistiques nord-coréenne et iranienne.

Il a promis aussi "des opérations agressives" avec les alliés des Etats-Unis contre le groupe jihadiste Etat islamique et les autres "groupes terroristes islamiques radicaux".
http://www.romandie.com/news/Le-Senat-a ... 769384.rom

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 62118
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: L'arsenal militaire des États-Unis

Message par energy_isere » 30 janv. 2017, 14:10

Les Etats-Unis vont revoir les budgets du F-35 et d'Air Force One

le 27/01/2017 Usine Nouvelle
Infos Reuters WASHINGTON

Le secrétaire américain à la Défense, James Mattis, a lancé une procédure de réduction des coûts de deux des principaux programmes d'équipement du Pentagone, montrent des documents publiés vendredi par le Pentagone. Sont ainsi visés le chasseur F-35 et la prochaine génération de l'avion présidentiel Air Force One.

La revue du programme F-35, un contrat attribué au groupe de défense Lockheed-Martin que le président Donald Trump a jugé trop coûteux, se fera en deux parties : la réduction des coûts d'une part et d'autre part l'évaluation de l'opportunité de recourir au F/A-18E/F de Boeing comme alternative au F-35C, précisent ces documents.

Le coût global du programme F-35 a fortement augmenté depuis le lancement pour atteindre 379 milliards de dollars (355 milliards d'euros). Le programme représente à lui seul 20% du chiffre d'affaires total de Lockheed-Martin.

La revue de la prochaine génération d'Air Force One, un programme que Donald Trump a également jugé trop coûteux, cherchera à identifier les mesures à prendre pour réduire ses coûts d'acquisition et d'entretien.

En décembre, Trump a obtenu du PDG de Boeing, Dennis Muilenburg, la promesse que le coût de remplacement d'Air Force One ne dépasserait pas les quatre milliards de dollars. "Nous allons le faire pour moins que cela", a-t-il dit à la presse le mois dernier, "et nous nous engageons à travailler ensemble pour faire en sorte d'y arriver."

Vendredi, un représentant de Boeing a dit que la société fournissait des informations à l'administration Trump depuis quelques semaines et s'engageait à fournir des équipements militaires à des prix aussi abordables que possible.

Lockheed-Martin n'a pas immédiatement répondu à une demande de commentaire.
http://www.usinenouvelle.com/article/le ... ne.N494119

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 62118
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: L'arsenal militaire des États-Unis

Message par energy_isere » 05 févr. 2017, 12:59

Le porte avion qui va suivre le Gerald Ford est déjà en construction, et serait avancé à 25 %. Il va s' appeler CVN-79 Kennedy
Modular construction improvement for the second Ford Aircraft Carrier

February 02, 2017

There is an improved build strategy for the second Gerald R. Ford aircraft carrier. The Kennedy carrier (CVN-79)is being built using more modular construction, a process where smaller sections of the ship are welded together to form large structural units, equipment is installed, and the large units are lifted into the dry dock using the shipyard’s 1,050-metric ton gantry crane. The modules can weigh over 1000 tons.

CVN-79 is about 25 percent complete and set for deliver in 2022. The ship is on tract to be completed with 445 modules lifts, which is 51 fewer than Ford and 149 fewer than USS George H.W. Bush (CVN-77), the last Nimitz-class carrier, according to a company statement.
http://www.nextbigfuture.com/2017/02/mo ... t-for.html

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 62118
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: L'arsenal militaire des États-Unis

Message par energy_isere » 07 févr. 2017, 11:02

Le coûteux chasseur F-35 de Lockheed Martin

Pierre Monnier Usine Nouvelle le 07/02/2017

Entre un budget explosé, un désaveu du nouveau président américain et des déficiences à corriger, Lockheed Martin doit gérer une vague de critique. Décryptage d'un développement fiasco avec Massi Begous, directeur associé du cabinet Roland Berger, en charge de l'industrie aéronautique.

L'année 2017 s'annonce compliquée pour le F-35. L'avion de chasse, développé depuis 2001 par Lockheed Martin, enchaîne les mauvaises nouvelles depuis quelques mois. Il y a d'abord eu la charge de Donald Trump, président des Etats-Unis. Fin décembre 2016, c'est le programme de développement qui subissait, sur Twitter, les foudres du milliardaire américain qui allait jusqu'à demander à Boeing "un prix pour son F-18 Super Hornet". Cette idée avait déjà effleuré l'esprit du Canada, un mois plus tôt. Justin Trudeau, le Premier ministre canadien, avait d'ailleurs promis de retirer son pays du programme lors de sa campagne électorale de 2015. Mais cela reste encore confus. Selon Massi Begous, directeur associé du cabinet Roland Berger, en charge de l'industrie aéronautique : "Le Canada ne s'est pas retiré du programme F-35, parce qu'il est difficile d'en sortir. Il a néanmoins demandé une proposition sur le F-18 de Boeing."

Un budget quasi doublé


Pour le consultant, ces déclarations ne seraient peut-être pas à prendre au pied de la lettre. "Concernant la demande faite à Boeing pour des F-18 Super Hornet, il faut faire la part de ce qui relève de la pression sur Lockheed Martin et ce qui donnera lieu à une vraie commande." Le nouveau président des Etats-Unis s'est d'ailleurs entretenu avec la présidente du groupe de défense. "Donald Trump a obtenu auprès de l'industriel une réduction de 600 millions de dollars sur la tranche 10, qui comporte 90 avions, soit une réduction d'environ 7 millions de dollars par avion", précise Massi Begous.

Par ailleurs, le milliardaire s'est réjoui d'une autre baisse, du coût unitaire des appareils cette fois-ci. Mais cette décision avait déjà été actée sous l'ère Obama. Il reste néanmoins un point sur lequel aucune indication n'a été donnée : "Pour l'heure, on ne sait pas qui va payer les coûts de développement nécessaires pour faire passer le F-35 d'un coût unitaire de 120 millions de dollars à 85 millions", indique Massi Begous.

Car c'est bien l'argent qui reste au cœur des inquiétudes, et le coût du programme en particulier. Lors de son lancement, un budget de 233 milliards de dollars avait été attribué au développement du F-35. Aujourd'hui, il a explosé à plus de 400 milliards de dollars pour devenir le programme de défense le plus cher jamais entrepris par les Etats-Unis. Pour autant, ces dépassements resteront sans conséquence pour le constructeur américain, d'où l'agacement de certains pays contributeurs. "Les achats de matériels de défense aux Etats-Unis fonctionnent en cost plus, détaille Massi Begous. Cela signifie qu'aucune sanction n'est infligée à un industriel s'il dépasse les coûts de production d'un programme. En France, un prix fixe et ferme est déterminé. Il appartient ensuite à l'industriel de rester dans ses coûts. Une entreprise peut donc perdre de l'argent si les coûts de développement explosent."

A cela s'ajoute un rapport du Pentagone remis début 2017, qui étrille le F-35. D'après lui, l'avion serait sujet à plus de 200 déficiences graves à corriger. Pire, le chasseur américain nouvelle génération ne serait pas "combat ready" avant 2019. "Dans tous les programmes, il y a des problèmes techniques au départ, assure le directeur associé de Roland Berger. Il faut parfois compter 10 ans après le premier vol pour qu'un avion militaire soit pleinement opérationnel." Cela fait maintenant 11 ans que le premier vol du F-35 a eu lieu, et les ennuis techniques demeurent.
http://www.usinenouvelle.com/article/le ... in.N498089

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 62118
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: L'arsenal militaire des États-Unis

Message par energy_isere » 08 févr. 2017, 10:53

Le U.S. Department of Defense et le constructeur Lockheed Martin se mettent d'accord sur le prix des F35 dans le Lot10 ou pour la première fois le prix passe juste sous 100 millions de $ la bête.
8.9 myards pour 90 appareils, principalement en F-35A. Livraisons à débuter début 2018.

U.S. buys 90 military jets in $8.9M deal, largest F-35 contract in history with lowest price per air vehicle

WASHINGTON. Officials at the U.S. Department of Defense in Washington and Lockheed Martin in Bethesda, Maryland, reached an agreement on Low-Rate Initial Production Lot 10 (LRIP-10), which includes 90 F-35 stealth fighter military aircraft and totals $8.9 billion. It is the largest F-35 contract, officials say, and boasts the lowest per-unit price for the fifth-generation combat jet to date.

The unit price of the F-35A variant, which accounts for roughly 85 percent of the program of record, is roughly seven percent lower in LRIP-10 than the previous LRIP-9 contract, including aircraft, engine, and fee. The price of the F-35A has dropped 12 percent over the past two procurement lots (LRIP-9 and 10), and more than 60 percent since the first LRIP-1 contract, officials say.

The new contract marks the first time the price for an F-35A has fallen below $100 million. F-35B and F-35C variants price were also reduced. In total, officials say, the Lot 10 contract represents a $728 million reduction when compared to Lot 9.

"The LRIP-10 contract is a good and fair deal for the taxpayers, the U.S. Government, allies, and Industry," says F-35 Program Executive Officer Lt. Gen. Chris Bogdan. “We continue to work with industry to drive costs out of the program.” (More on this statement, and what it means for the global aerospace and defense supply chain, in an upcoming Howard’s Tower blog.)

In addition to procuring air vehicles, this contract funds manufacturing-support equipment and ancillary mission equipment.

Deliveries of 90 aircraft begin in early 2018.

The LRIP 10 contract includes 55 jets for the U.S. and 35 jets for international partners and foreign military sales customers:

44 F-35A for the U.S. Air Force

9 F-35B for the U.S. Marine Corps

2 F-35C for the U.S. Navy

3 F-35B for UK

6 F-35A for Norway

8 F-35A for Australia

2 F-35A for Turkey

4 F-35A for Japan

6 F-35A for Israel

6 F-35A for South Korea

The Lot 10 contract represents a $728 million reduction in total price when compared to Lot 9. The approximate per variant unit prices, including jet, engine and fee are:

F-35A: $94.6 million (7.3% reduction from Lot 9)

F-35B: $122.8 million (6.7% reduction from Lot 9)

F-35C $121.8 million (7.9% reduction from Lot 9)

Image
..................
..................
http://www.intelligent-aerospace.com/ar ... FeedBurner

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 62118
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: L'arsenal militaire des États-Unis

Message par energy_isere » 22 févr. 2017, 16:33

Ca alors, un bâtiment de l' US Navy au sec à Marseille !
Chantier naval de Marseille accueille l’« USNS Trenton »

Publié le 22/02/2017 lemarin.fr

L’ USNS Trenton, catamaran en aluminium de 103 mètres destiné au transport de troupes américaines, est en réparation à Marseille. Une première et un marché prestigieux pour Chantier naval de Marseille.

Image
L ‘« USNS Trenton », ici lors de sa sortie du chantier Austal de Mobile, est en arrêt technique au Chantier naval de Marseille pour plus d’un mois.
http://www.lemarin.fr/secteurs-activite ... ns-trenton

La marine américaine a confié l'un de ses bâtiments les plus récents aux bons soins du chantier naval CNM


C'est un bâtiment de guerre aux caractéristiques très inhabituelles qui se trouve actuellement en réparation dans la forme nº 9 du Chantier naval de Marseille (CNM) ; événement qui constitue une grande première dans l'histoire récente de la réparation navale phocéenne.

À l'issue d'un appel d'offres lancé par la marine américaine, et au terme d'une rude bataille avec son principal concurrent croate, le chantier phocéen a en effet décroché de haute lutte le contrat de l'arrêt technique de l'USNS Trenton, l'une des cinq unités de la classe Spearhead actuellement en service au sein de l'US Navy.

Image
................
http://www.laprovence.com/article/socie ... eille.html

Répondre