Relations Chine - Pays Africains

Impact de la déplétion sur la géopolitique présente, passée et à venir.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
Environnement2100
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 2493
Inscription : 18 mai 2006, 23:35
Localisation : Paris
Contact :

Message par Environnement2100 » 31 oct. 2006, 11:50

Et toujours la méthode des petits cadeaux :

http://english.people.com.cn/200610/30/ ... 16239.html
Zimbabwe's coal giant, Hwange Colliery Company Limited, has put into operation 13 huge-sized mining equipment imported from China worth 6.2 million U.S. dollars in a bid to double its output.

An inauguration ceremony was held at the Hwange Opencast Mine in west Zimbabwe province of Matebeleland North on Saturday for the operation of five 91-ton and five 45-ton Terex dumping trucks, two Atlas excavators and one TR50W water bowser, all made by Baotou No. 1 Machine Building Group in north China and supplied by China's Norinco.
Trop de mépris entraîne des méprises - Phyvette, ca 2007.

Avatar de l’utilisateur
Environnement2100
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 2493
Inscription : 18 mai 2006, 23:35
Localisation : Paris
Contact :

Message par Environnement2100 » 03 nov. 2006, 16:36

Et dans la technique des petits pas, mais 48 à la fois :

http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0 ... r=RSS-3208

C'était quand la dernière fois qu'un état occidental a invité 48 états africains ?
Les Chinois ont déroulé le tapis rouge devant les dirigeants de 48 pays africains réunis à Pékin, du vendredi 3 au dimanche 5 novembre, pour un sommet qualifié d'"événement historique" par le président chinois Hu Jintao.

Partout en ville, des affiches proclament les bienfaits de la "coopération sino-africaine" et ce sommet a été présenté par les autorités comme l'événement diplomatique le plus important jamais organisé en République populaire depuis la révolution de 1949.
Trop de mépris entraîne des méprises - Phyvette, ca 2007.

Avatar de l’utilisateur
phyvette
Modérateur
Modérateur
Messages : 7919
Inscription : 19 janv. 2006, 03:34

Message par phyvette » 03 nov. 2006, 22:30

"coopération sino-africaine"

Ce matin , sur France Inter ce concept a était qualifié de "Chinafrique", pour sur Alter Egaux , va perdre un de ces "boucs émissaires" favoris, quand les Chinois auront remplacé l'influence française en Afrique.
Pour le plus grand bien des africains a n'en pas douter. Les Chinois eux ne sont pas des vilains ultra libéraux buveurs de sang, ils apportent les lendemains qui chantent.

Phyvette

franck1968
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 1430
Inscription : 05 nov. 2005, 10:29

Message par franck1968 » 04 nov. 2006, 20:50

Naissance de la Chinafrique
Tapis rouge pour les dirigeants de 48 pays africains reçus en grande pompe à Pékin, ironise la Tribune. La faim des sociétés chinoises pour les ressources africaines n’a pas de limites, explique le quotidien, car c'est bien de pétrole (l'Afrique représente un tiers des importations chinoises), gaz naturel, métaux, minéraux, fibres textiles, bois précieux, produits agricoles qu'il s'agit. En tout, ce sont 2 500 accords commerciaux qui devraient être signés. Premiers pays concernés, le Soudan, l'Algérie, l'Angola, le Zimbabwe, et la RDC, sans oublier le Congo et le Gabon ; l'ex-empire du Milieu n'a jamais hésité à nouer des contacts étroits avec les pays les plus controversées du continent. Le commerce bilatéral entre Chine et Afrique a été multiplié par quatre entre 2000 et 2005 (par 10 en dix ans) et a enregistré une hausse de 41 % au 1er trimestre 2006. Mais, souligne les Echos, les 800 entreprises chinoises installées en Afrique participent peu au développement du continent. Quant à la formation des cadres, elle se limite, selon la Tribune, à des séjours touristiques en Chine, des gueuletons, et des nuits dans les palaces
La chine participe peu au développement du continent non, les salops, alors que la France a tant fait pour les africains.
Mêmes méthodes même effets.

Avatar de l’utilisateur
MathBreizh
Condensat
Condensat
Messages : 773
Inscription : 20 août 2006, 09:16
Localisation : La ville des champions... :-p

Message par MathBreizh » 05 nov. 2006, 12:26

Putain !... Je ne m'étais pas rendu compte à quel point les Chinois avaient mis le paquet pour ce sommet Chine-Afrique !...

Beijing est littéralement recouvert d'affiche en Anglais et en Français vantant l'amitié sino-africaine, c'est du délire ! :shock:
(Et je peut vous dire que ce ne sont pas de petites affiches de 3X3...)

Il parait qu'il y a également un maximum de cops en ce moment... Ca par contre j'ai pas vraiment remarqué...
"Les clés de la connaissance se trouvent dans la communication sans censure et l'interaction sans barrières avec ses congénères..."
"Vive Internet !"

Anonyme

franck1968
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 1430
Inscription : 05 nov. 2005, 10:29

Message par franck1968 » 05 nov. 2006, 13:21

Dans son discours d'ouverture, le président chinois Hu Jintao a annoncé la création d'un fonds de développement sino-africain, dont le capital s'élèvera progressivement à cinq milliards de dollars destinés à soutenir les entreprises chinoises en les encourageant à investir en Afrique et ce, dans le cadre d'une série de mesures pour le soutien de l'établissement d'un nouveau genre de partenariat stratégique sino-africain et le renforcement de la coopération bilatérale.

Le président chinois a ajouté que son pays va accorder aux Etats africains, au cours des trois prochaines années, dans le cadre du plan d'action stratégique du Forum sur la coopération sino-africaine, des prêts préférentiels de trois milliards de dollars et des crédits acheteurs préférentiels à l'exportation de deux milliards de dollars.

La Chine, a-t-il ajouté, annulera également les dettes gouvernementales liées aux prêts sans intérêt arrivant à échéance à la fin de 2005 des pays pauvres très endettés et des pays les moins avancés africains ayant des relations diplomatiques avec la Chine.

M. Jintao a annoncé que son pays allait créer également, dans les trois prochaines années, trois à cinq zones de coopération économique et commerciale dans des pays africains et leur ouvrir davantage le marché chinois en portant de 190 à plus de 440, le nombre des produits de ces pays assujettis à un tarif douanier zéro.

La Chine, a-t-il dit, formera au cours des trois prochaines années 15.000 Africains, toutes spécialités confondues, enverra 100 ingénieurs agronomes supérieurs chinois, et créera 10 centres pilotes des techniques agricoles.
Il a ajouté que la Chine donnera son aide pour la construction du Centre de conférences de l'Union africaine afin de soutenir les pays de l'Afrique dans leurs efforts pour accroître leur puissance à travers une unité accrue et appuyer le processus de leur intégration.
lien
La Chine va aussi construire 30 nouveaux hôpitaux en Afrique, accorder des subventions généreuses pour les médicaments contre le paludisme et installer 30 centres de prévention et de traitement de cette maladie sur le continent, déployer 300 jeunes volontaires en Afrique, construire 100 écoles rurales et augmenter le nombre de bourses accordées par le gouvernement chinois aux étudiants africains, qui va passer de 2.000 par an à 4.000 au cours des trois prochaines années.
lien

Krom
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 2297
Inscription : 19 juin 2006, 17:51
Localisation : Lausanne, Rock City

Message par Krom » 05 nov. 2006, 13:29

Aha, si la Chine se comporte honnêtement en Afrique, vous imaginez la baffe magistrale que ça foutrait au Reste du Monde Civilisé?

(Cela-dit, ça m'étonnerait que ça arrive. C'est juste du pragmatisme, ils font une meilleure offre que nous.)

Avatar de l’utilisateur
Environnement2100
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 2493
Inscription : 18 mai 2006, 23:35
Localisation : Paris
Contact :

Message par Environnement2100 » 05 nov. 2006, 14:06

Après avoir été asservis par des états prétentieux, les pays africains vont se faire asservir par un état commerçant. Ca fait moins mal, mais la laisse n'est pas plus longue.
Trop de mépris entraîne des méprises - Phyvette, ca 2007.

Avatar de l’utilisateur
MathBreizh
Condensat
Condensat
Messages : 773
Inscription : 20 août 2006, 09:16
Localisation : La ville des champions... :-p

Message par MathBreizh » 05 nov. 2006, 14:37

Environnement2100 a écrit :Après avoir été asservis par des états prétentieux, les pays africains vont se faire asservir par un état commerçant. Ca fait moins mal, mais la laisse n'est pas plus longue.
Tiens c'est pas mal comme expression... Il faudra que je la ressorte :-D
"Les clés de la connaissance se trouvent dans la communication sans censure et l'interaction sans barrières avec ses congénères..."
"Vive Internet !"

Anonyme

Avatar de l’utilisateur
MathBreizh
Condensat
Condensat
Messages : 773
Inscription : 20 août 2006, 09:16
Localisation : La ville des champions... :-p

Message par MathBreizh » 05 nov. 2006, 14:40

Krom a écrit :Aha, si la Chine se comporte honnêtement en Afrique, vous imaginez la baffe magistrale que ça foutrait au Reste du Monde Civilisé?
Pour autant que je le sache, il y a pas mal de chances pour que ça se passe ainsi en plus...

Les Chinois construisent leurs relations diplomatiques et commerciales sur le long terme (décénies, voire siècles). Le rapport a toutes les chances d'être honorable et de type "gagnant-gagnant" pendant une très longue période.

En plus ça donne une belle image de la Chine et ça aiderait vachement à lui redonner le prespige auquel elle aspire.
Ca aussi c'est un investissement pour l'objectif affiché de Beijing : Que la Chine redevienne l'Empire du Milieu et le centre du monde.
"Les clés de la connaissance se trouvent dans la communication sans censure et l'interaction sans barrières avec ses congénères..."
"Vive Internet !"

Anonyme

Avatar de l’utilisateur
GillesH38
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 15659
Inscription : 10 sept. 2005, 17:07
Localisation : Berceau de la Houille Blanche !
Contact :

Message par GillesH38 » 05 nov. 2006, 16:33

Mathbreizh, si le but est de profiter des ressources énergétiques et minières, les chinois arrivent malheureusement au deuxième service, et les plats sont bien entamés. Il n'y en a plus pour "des siècles". L'Afrique n'aura a offrir à nouveau que des produits agricoles et des esclaves, je ne suis pas sur que ça interesse tant que ça les chinois (ils ne boivent pas de café et ils ont assez de main d'oeuvre pour se passer d'esclaves !)
"Ce ne sont plus les faits contrôlés, les choses examinées avec soin qui forment la conviction ; c'est la conviction souveraine, irrésistible, qui déforme les faits et les choses." Joseph Reinach, à propos de l'affaire Dreyfus.

Avatar de l’utilisateur
MathBreizh
Condensat
Condensat
Messages : 773
Inscription : 20 août 2006, 09:16
Localisation : La ville des champions... :-p

Message par MathBreizh » 05 nov. 2006, 16:40

GillesH38 a écrit :Mathbreizh, si le but est de profiter des ressources énergétiques et minières, les chinois arrivent malheureusement au deuxième service, et les plats sont bien entamés. Il n'y en a plus pour "des siècles". L'Afrique n'aura a offrir à nouveau que des produits agricoles et des esclaves, je ne suis pas sur que ça interesse tant que ça les chinois (ils ne boivent pas de café et ils ont assez de main d'oeuvre pour se passer d'esclaves !)
Waaaoouuuh !... Je ne sais pas ce que t'as fumé, mais c'était surement de la bonne !... :-D

Je ne sais pas si t'es au courant, mais la main d'oeuvre locale est déjà suffisement bon marché comme ça. sois donc rassuré :-D

Quant aux richesses de l'Afrique... C'est sûr, tout le monde sait qu'elles sont épuisées... Il n'y a qu'à voir comment les Occidentaux font tout pour quitter ce continent :-D
(Ironie basse et méchante INSIDE)

Néanmoins c'était très drôle !... Merci pour cet instant "humour", tu viens d'illuminer ma journée :-D
"Les clés de la connaissance se trouvent dans la communication sans censure et l'interaction sans barrières avec ses congénères..."
"Vive Internet !"

Anonyme

Avatar de l’utilisateur
lionstone
Gaz naturel
Gaz naturel
Messages : 917
Inscription : 08 avr. 2005, 18:40
Localisation : nulpart

Message par lionstone » 05 nov. 2006, 17:38

Quand l’Europe aux pieds d’argile se réveillera de sa torpeur colonialiste africaine, se sera pour voir les ressources qu’elle avait l’habitude de piller sur tout le continent partir vers la Chine. Décidément plus rien n’est pareil dans ce nouveau millénaire, il va falloir apprendre à payer ce qu’on trouvait normal de voler aux pays les plus pauvres, pôôôôôôvre pays riches.
Moderacene: le site de la moderation brut

franck1968
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 1430
Inscription : 05 nov. 2005, 10:29

Message par franck1968 » 05 nov. 2006, 18:23

Quelques données sur les échanges Afrique-Chine.
Pour résumer la Chine importe des matiéres premiéres et revend des produits à fortes valeurs ajoutés.
La quasi-totalité des achats de la Chine est constituée de matières premières, en particulier de pétrole (69%), minerais (10%), pierres précieuses (5%), coton et bois (3% chacun)
En contrepartie, les exportations chinoises sont beaucoup moins concentrées, à l'image de sa polyvalence industrielle : appareils électroménagers / électroniques (26%), textile habillement (22%), chaussure cuir (5%)etc.
Géographiquement, les relations apparaissent tout aussi déséquilibrées, ce qui n'est guère étonnant puisque la Chine ne commerce principalement qu'avec les pays qui lui fournissent les matières premières dont elle a besoin. 85% des importations chinoises d'Afrique proviennent de 7 pays, dont 6 fournissent quasi-exclusivement du pétrole (par ordre décroissant : Angola, Soudan, Congo, Guinée équatoriale, Lybie, Nigéria) et l'Afrique du Sud, qui fournit du fer, du platine et des diamants. Ces mêmes 7 pays reçoivent en échange environ 45% des exportations chinoises vers l'Afrique. Seuls l'Egypte, l'Algérie et le Maroc entretiennent un commerce substantiel avec la Chine qui n'est pas complètement adossé à la fourniture de matières premières, ce qui leur vaut d'ailleurs d'accuser des déficits relativement importants (respectivement 1,7 Mds USD, 1 Md USD et 900 MUSD en 2005).
Un baril sur quatre produits en Angola part pour la Chine tandis que ce rapport passe à six sur dix au Soudan ! Pour ne pas dépendre que de leurs trois fournisseurs principaux l'Iran, l'Indonésie et Oman, les compagnies chinoises se sont jetées dans la mêlée autour des nouveaux gisements dans le golfe de Guinée, en Mauritanie, au Niger ou dans l'océan Indien. Ce qui vaut pour le pétrole vaut pour les autres matières premières. Cette Chine devenue « usine du monde» réclame du fer, du cuivre, du nickel, du cobalt, de la bauxite, de l'uranium... Sans oublier le coton ou le bois. Les infrastructures nécessaires à l'exploitation du sous-sol débouchent sur des contrats de travaux publics. Ceux qui revenaient à des sociétés européennes, notamment françaises, tombent à présent dans l'escarcelle de Pékin. Avec une différence notable : les groupes chinois amènent leur main-d'oeuvre. Logés dans des baraquements sur place, voire sur des bateaux à quai, ces ouvriers asiatiques n'ont aucun contact et repartent en Chine sitôt les travaux achevés. Il se murmure qu'il s'agirait de prisonniers auxquels ces « travaux forcés » vaudraient des remises de peine.
« L'Afrique n'est pas seulement un coffre-fort de matières premières à peine entrouvert, explique Lionel Zinsou, associé gérant chez Rothschild. C'est aussi un marché de 700 millions d'habitants avec un taux de croissance annuel du PIB de près de 6 %. » Ce banquier d'affaires, de mère française et de père africain, déplore « l'afro-pessimisme » qui règne en Europe en général et en France en particulier. Pour lui, l'offensive de la Chine sur le continent noir est celle d'une puissance économique globale qui a besoin de débouchés. Et l'Afrique en est un. Les produits courants, de la bassine de plastique à la bicyclette en passant par le téléviseur, sont « made in China ». Les boutiques, quand elles ne sont pas directement tenues par un Chinois, leur appartiennent de plus en plus souvent. Non sans heurts : à Dakar, la chambre de commerce s'insurge contre « l'invasion ». Des produits plus sophistiqués, comme les téléphones portables, apparaissent. « Les Chinois en donnent une dizaine à des vendeurs des rues, raconte Jean-François Probst, conseiller de nombreux chefs d'Etat africains. Ceux-ci ne paient que ce qu'ils ont vendu. Et ça marche. »

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 65018
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Message par energy_isere » 05 nov. 2006, 19:16

MathBreizh a écrit : ......
Je ne sais pas si t'es au courant, mais la main d'oeuvre locale est déjà suffisement bon marché comme ça. sois donc rassuré ......
Dans le film "BAMAKO" en ce moment sur les écrans, il y a une allusion à cela.
Les Chinois arrivent à vendre aux pays Africains des textiles moins chers que par la production locale.

Répondre