Relations Russie - Chine

Impact de la déplétion sur la géopolitique présente, passée et à venir.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
Alturiak
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 1595
Inscription : 24 mai 2008, 21:28
Localisation : Paris

Re: Relations Russie - Chine

Message par Alturiak » 27 janv. 2015, 14:30

Remundo a écrit :Si cette ligne de train se construit, les riches russes (rares) et les occidentaux à meilleur pouvoir d'achat ne l'emprunteront pas, comme le dit Ramina, ils préfèreront l'avion.
Ramina te dit aussi ceci, mais tu sembles l'ignorer :
Raminagrobis a écrit :
Remundo a écrit :Par ailleurs, la plupart des Russes n'ont pas les moyens de se payer l'avion, par contre ils sont prêts à passer 2 jours dans un train pour quelques roubles.
@+
Le train à grande vitesse n'est pas moins cher que l'avion.
mahiahi a écrit :Le temps passé hors transport est nettement plus conséquent par l'avion
Que veux-tu dire ? (Je ne comprends pas.)

Avatar de l’utilisateur
mahiahi
Modérateur
Modérateur
Messages : 5642
Inscription : 14 sept. 2004, 14:01
Localisation : Yvelines

Re: Relations Russie - Chine

Message par mahiahi » 28 janv. 2015, 22:16

Quand tu prends le train, le temps passé avant d'arriver à destination est à peu près égal au temps de trajet dans le train.
Quand tu prends l'avion, tu passe un temps conséquent dans les aéroports
Ne sois pas charlot!

Dieu se rit des hommes qui déplorent les effets dont ils chérissent les causes (Bossuet)

Ce que nous n'avions pas anticipé, c'est que cette crise allait durer plus longtemps que prévu (François Hollande)

Avatar de l’utilisateur
Remundo
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 8363
Inscription : 16 févr. 2008, 19:26
Localisation : Clermont Ferrand
Contact :

Re: Relations Russie - Chine

Message par Remundo » 29 janv. 2015, 08:19

les considérations tarifaires de Ramina seront-elles valables pour cette ligne hors norme ?

Ils n'ont aucune chance de trouver une rentabilité :
1) sans casser les prix par rapport à l'avion
2) sans faire du fret

Mais franchement, cette ligne bien pensée techniquement et commercialement peut trouver son intérêt. Si ce n'est que pour trimbaler des valises et des touristes à fort pouvoir d'achat entre les terminus pour très cher pendant 2 jours, faut oublier tout de suite...

on peut aussi imaginer que certains wagons du train vont être aménagés pour ceux-là, un peu à la manière des croisières... sans négliger le "petit Russe" qui aura sa place spartiate pour quelques roubles et qui y trouvera aussi son compte.

Cependant les Russes et les Chinois sont loin d'être des idiots... laissons pérorer le bloc occidental qui se croit supérieur en tout...

Avatar de l’utilisateur
Raminagrobis
Modérateur
Modérateur
Messages : 5180
Inscription : 17 août 2006, 18:05
Localisation : Tours, Lille parfois

Re: Relations Russie - Chine

Message par Raminagrobis » 29 janv. 2015, 08:32

Mon impression est surtout que les Russes vont construire une ligne moscou-Novgorod-Kazan, ce qui parfaitement raisonnable et utile. L'illusion d'un prolongement à Pékin étant brandie pour donner du retentissement médiatique à cette ligne et en faciliter les financement.
Toujours moins.

Avatar de l’utilisateur
sherpa421
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 2482
Inscription : 28 mars 2012, 16:22

Re: Relations Russie - Chine

Message par sherpa421 » 29 janv. 2015, 09:06

Si on met ce projet en relation avec le train de fret Chine-Espagne présenté dans le sujet "Le grand retour du train", ça ne me semble pas seulement un effet d'annonce.

http://www.challenges.fr/entreprise/201 ... rance.html

Peut être une partie à grande vitesse et une partie pour le fret ?
La guerre tue.
Moi, j'aime pas le foot.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57721
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Relations Russie - Chine

Message par energy_isere » 08 mars 2015, 19:28

La Chine va renforcer sa coopération avec la Russie

08 mars 2015

La Chine a promis dimanche de renforcer sa coopération économique et diplomatique avec la Russie, assurant qu'il s'agissait d'une "nécessité" pour les deux pays, alors que se durcissent les sanctions occidentales contre Moscou sur fond de conflit ukrainien.

"La coopération pragmatique entre Chine et Russie est une nécessité mutuelle, qui vise à des résultats mutuellement bénéfiques. Il y a une dynamique vigoureuse et une marge importante pour l'élargir", a insisté le ministre chinois des Affaires étrangères Wang Yi.

Les deux pays "vont travailler dur" pour dépasser les 100 milliards de dollars d'échanges commerciaux bilatéraux annuels, qui avaient atteint 95,3 milliards USD en 2014, a ajouté le ministre.

Par ailleurs, Pékin et Moscou "vont poursuivre leur coordination stratégique pour le maintien de la paix et de la sécurité dans le monde", a souligné M. Wang, lors d'une conférence de presse en marge d'une session de l'Assemblée nationale populaire (ANP), le Parlement chinois.

Plombée par les sanctions décrétées par les Occidentaux en réaction à la crise ukrainienne, et après avoir enduré l'effondrement des cours du baril de pétrole, la Russie fait face à un grave décrochage de son économie.

Mais les commentaires de Wang Yi dimanche tendaient à rappeler le soutien indéfectible de Pékin, qui apporte traditionnellement son soutien à son voisin au Conseil de sécurité de l'Onu (dont tous deux sont membres permanents), notamment sur la question syrienne.

Leurs relations commerciales et financières se sont par ailleurs récemment intensifiées, la Chine cherchant à sécuriser ses approvisionnements énergétiques et à diversifier ses marchés à l'exportation.

Les deux pays ont signé l'an dernier une trentaine d'accords, dans les domaines du pétrole, de la téléphonie mobile ou encore de la construction de chemins de fer, s'engageant à travailler de concert pour le développement des régions extrême-orientales de Sibérie: autant de coopérations rappelées dimanche par Wang Yi.

Moscou et Pékin ont par ailleurs conclu en mai dernier, après dix ans de difficiles négociations, un mégacontrat sur des livraisons de gaz russe à la Chine, pour un montant évalué à 400 milliards de dollars sur 30 ans.

Le président chinois Xi Jinping et son homologue russe Vladimir Poutine, réputés proches, se sont rencontrés à pas moins de cinq reprises l'an dernier, et M. Xi avait assuré en février au chef de la diplomatie russe Lavrov que la "coopération bilatérale ne ferait que s'approfondir".
http://www.7sur7.be/7s7/fr/1505/Monde/a ... ssie.dhtml

Avatar de l’utilisateur
mahiahi
Modérateur
Modérateur
Messages : 5642
Inscription : 14 sept. 2004, 14:01
Localisation : Yvelines

Re: Relations Russie - Chine

Message par mahiahi » 08 mars 2015, 21:10

Remundo a écrit :les considérations tarifaires de Ramina seront-elles valables pour cette ligne hors norme ?

Ils n'ont aucune chance de trouver une rentabilité :
1) sans casser les prix par rapport à l'avion
2) sans faire du fret

Mais franchement, cette ligne bien pensée techniquement et commercialement peut trouver son intérêt. Si ce n'est que pour trimbaler des valises et des touristes à fort pouvoir d'achat entre les terminus pour très cher pendant 2 jours, faut oublier tout de suite...

on peut aussi imaginer que certains wagons du train vont être aménagés pour ceux-là, un peu à la manière des croisières... sans négliger le "petit Russe" qui aura sa place spartiate pour quelques roubles et qui y trouvera aussi son compte.

Cependant les Russes et les Chinois sont loin d'être des idiots... laissons pérorer le bloc occidental qui se croit supérieur en tout...
Eurocentré comme vous tous, je viens seulement de penser au voyageur chinois : pour avoir testé leurs chemins de fer, je pense qu'il y a un intérêt auprès des voyageurs chinois désirant arriver à Moscou (puis de là, plus loin)
Ne sois pas charlot!

Dieu se rit des hommes qui déplorent les effets dont ils chérissent les causes (Bossuet)

Ce que nous n'avions pas anticipé, c'est que cette crise allait durer plus longtemps que prévu (François Hollande)

Avatar de l’utilisateur
Raminagrobis
Modérateur
Modérateur
Messages : 5180
Inscription : 17 août 2006, 18:05
Localisation : Tours, Lille parfois

Re: Relations Russie - Chine

Message par Raminagrobis » 09 mars 2015, 08:24

lien Vladivostok va être relié au réseau TGV chinois. Contrairement au projet Pékin Moscou, ca ça parait parfaitement réaliste.
Toujours moins.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57721
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Relations Russie - Chine

Message par energy_isere » 06 avr. 2015, 13:12

Les accords gaziers entre la Russie et la Chine doivent encore étre finalisé d' ici la fin de l' année.
China, Russia Set to Finalise Gas Agreement

April 6, 2015

China and Russia are set to finalise an agreement later this year on piped gas from Western Siberia. The natural gas deal would, if completed, see 30 billion cubic metres of gas per year supplied from Russia’s Altai region.

The agreement has been hailed by Moscow as an economic shift towards the east due to the conflict in Ukraine and confrontation with the West. But some observers have said China does not view this new relationship in the same terms as Russia.

“China invests in projects which allow the Chinese economy to grow, not to invest in the Russian economy to allow the Russian economy to grow. But probably of course in some projects there will be joint interest and these projects will be realised definitely,” said MDM Bank Board Chairman Oleg Vyugin.

This latest deal follows an earlier commitment by Moscow to sell 38 billion cubic metres of gas per year to China from Russia’s far east.
Russia’s confrontation with the west over Ukraine has pushed it closer to China. But China has grown since the end of the Cold War, more than Russia, and has reportedly been driving a hard bargain for any investments it makes to cash-strapped Moscow.

There have been disagreements over financing for the massive pipeline projects and many important details, such as the price China will pay for the energy supplies, are still to be worked out.

“Russia sees itself still as a kind of adversary of the United States as during the Cold War and would want to see all the others kind of lining up to support it,” said Novaya Gazeta from Pavel Felgenhauer. “China most likely does not see itself as a Russian satellite at all, most likely sees Russia as a satellite nation to China.”

The Reuters news agency has reported that Russian President Vladimir Putin’s 38 billion cubic metre pipeline project may have to be postponed due to insufficient investment.
https://www.oilandgaseurasia.com/en/new ... -agreement

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57721
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Relations Russie - Chine

Message par energy_isere » 05 mai 2015, 13:16

suite du post au dessus.
La Russie ratifie l'accord de livraison de gaz à la Chine

03 Mai 2015 boursier.com

Vladimir Poutine a ratifié un accord d'approvisionnement en gaz avec la Chine, via "la route de l'est"... L'information a été dévoilée le 2 mai par l'agence de presse chinoise Xinhua, pour cet accord entériné le 24 avril par la Douma, puis approuvé le 29 avril par le Conseil de la Fédération de Russie. Ces ratifications intérieures russes permettent de finaliser l'important accord gazier conclu par Gazprom, lors de la visite officielle du Président Poutine en Chine à la fin mai 2014.

Renforcement de coopération

"L'accord a pour but de renforcer la coopération énergétique russo-chinoise, et définit les termes principaux de l'approvisionnement en gaz naturel de la Russie vers la Chine via la route de l'est, incluant la section transfrontalière du gazoduc qui traverse le fleuve Amour (Heilongjiang en Chine) près de Blagoveschchensk (capitale de l'oblast d'Amour dans l'Extrême-Orient russe) et la ville frontalière chinoise de Heihe", indique le communiqué officiel chinois.

Un accord de 400 Mds$

Le 21 mai 2014, les deux parties avaient signé un contrat d'approvisionnement en gaz de 30 ans pour un montant de 400 milliards de dollars en vertu duquel le gazoduc de la route de l'est -c'est-à-dire utilisant le gazoduc Sila Sibiri construit pour 46 milliards de dollars à partir de la zone d'extraction gazière de Chayanda en Yakoutie- fournirait chaque année à la Chine 38 milliards de mètres cubes de gaz naturel par an à partir de 2018. Les livraisons de gaz pourraient atteindre 60 milliards de m3/an par la suite. Ce gaz a été négocié 350$/1.000 m3. Dans le cadre de ce contrat, Pékin devait investir 22 Mds$ dans le gazoduc ; la part des investissements russes dans le projet était annoncée à hauteur de 55 Mds$.
http://www.boursier.com/actualites/econ ... 27840.html

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57721
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Relations Russie - Chine

Message par energy_isere » 24 juin 2015, 21:17

La Russie devient le premier fournisseur du pétrole à la Chine

24 Janvier 2015

Nouveau record: Pékin a importé de Russie 3,92 millions de tonnes métriques d’or noir au mois de Mai.

En mai, la Chine a importé 3,92 millions de tonnes de pétrole de la Russie, soit l’équivalent de 927.000 barils par jour, écrit l'agence Bloomberg en se référant aux données des douanes chinoises. Selon l’OPEP, la Russie produit 10,54 millions de barils par jour.

“La Russe profite de ses bonnes relations avec la Chine pour augmenter les importations, et elle actuellement occupe la première place”, a indiqué Gao Jian, analyste de la société de conseil SCI International basée à Shandong.

Le rôle de Chine pour les exportateurs du pétrole va croissant à mesure que les États-Unis réduisent leurs importations, en misant sur la production de pétrole de schiste. D’après les prévisions de l’Agence internationale de l'énergie (AIE), la Chine consommera cette année plus de 11% du pétrole produit dans le monde.

Cependant, un des principaux producteurs de pétrole, l’Arabie saoudite, a vu chuter ses exportations sur le marché chinois jusqu’ à 3,05 millions de tonnes. Les experts pensent que le prix que l’Arabie saoudite propose à l’Asie n’est pas tout à fait attrayant. En outre, le royaume règle ses échanges avec la Chine en dollars. Selon Gordon Kwan, directeur régional des recherches sur le gaz et le pétrole de Nomura Holdings basé à Hong Kong, la Russie, qui règle ses livraisons à la Chine en yuan, continuera à battre les records d’exportations vers le géant asiatique. Si l’Arabie saoudite ne veut pas céder ses positions, elle aussi devra également passer à la devise chinoise.
http://fr.sputniknews.com/actualite/201 ... 81534.html

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57721
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Relations Russie - Chine

Message par energy_isere » 16 oct. 2015, 19:04

Image

SOUS BONNE ESCORTE. Vladimir Poutine est arrivé mercredi 2 septembre à l'aéroport de Pékin. Il s'est rendu dans la capitale chinoise pour participer aux festivités marquant le 70ème anniversaire de la fin de la seconde guerre mondiale.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57721
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Relations Russie - Chine

Message par energy_isere » 13 avr. 2016, 14:24

La Chine importera 27 millions de tonnes de pétrole russe en 2016
http://www.objectifeco.com/bourse/matie ... -2016.html

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57721
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Relations Russie - Chine

Message par energy_isere » 20 sept. 2016, 16:27

La Chine et la Russie concluent leur exercice naval conjoint

French.xinhuanet.com | Publié le 2016-09-19
http://french.xinhuanet.com/2016-09/19/c_135697494.htm

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57721
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Relations Russie - Chine

Message par energy_isere » 02 nov. 2016, 12:03

la Chine et la Russie s'allient pour développer un avion gros porteur

Usine Nouvelle le 02/11/2016
Infos Reuters ZHUHAI, Chine (Reuters)

Le constructeur aéronautique chinois Comac (Commercial Aircraft Corporation of China) a annoncé mercredi avoir constitué une coentreprise avec le russe UAC (United Aircraft Corporation) en vue du développement en commun d'un avion gros porteur.

Le chinois Comac et le russe UAC annonce la création d'une coentreprise, basée à Shanghai. Elle sera opérationnelle avant la fin de l'année, précise Comac dans un document diffusé au salon aéronautique Airshow China qui se tient actuellement à Zhuhai, dans le sud du pays.

Le jumbo en projet porte l'ambition des deux pays de contester le duopole d'Airbus et Boeing sur le segment des long-courriers.

Le projet avait été annoncé en 2014 par les deux groupes publics mais peu de détails avaient filtré depuis. En juin dernier, Comac et UAC avaient dit vouloir commencer les livraisons en 2025, un objectif jugé très ambitieux par les analystes occidentaux.
http://www.usinenouvelle.com/article/la ... ur.N458367

Répondre