Kazakhstan

Impact de la déplétion sur la géopolitique présente, passée et à venir.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59106
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Kazakhstan

Message par energy_isere » 04 avr. 2019, 01:24

Poutine et le nouveau président kazakh discutent nucléaire et défense

AFP parue le 03 avr. 2019

Le président russe Vladimir Poutine et son nouvel homologue kazakh, Kassym-Jomart Tokaïev, ont promis mercredi de renforcer encore "l'amitié" entre les deux pays, notamment dans le domaine militaire et le nucléaire, deux semaines après la démission surprise de l'ex-président kazakh Noursoultan Nazarbaïev.

"Je vais faire tout mon possible pour renforcer davantage le potentiel déjà atteint d'amitié entre nos peuples", a déclaré M. Tokaïev au Kremlin, lors de sa première visite officielle à l'étranger.

Il a fait l'éloge des relations "exemplaires" entre la Russie et le Kazakhstan sous son prédécesseur qui a été au pouvoir dans ce pays d'Asie centrale pendant environ 30 ans.

"Nous proposons d'avancer vers de nouvelles formes de collaboration", a souligné pour sa part M. Poutine après la rencontre.

"J'entends par là avant tout la construction d'une centrale nucléaire au Kazakhstan avec des technologies russes", a-t-il ajouté.

Premier producteur mondial d'uranium, le Kazakhstan envisage le lancement de sa première centrale atomique avec l'aide, notamment, de la Russie.

L'année dernière, la Russie a débuté la construction d'une centrale en Ouzbékistan, la première en Asie centrale.

M. Poutine s'est également félicité d'un renforcement des liens militaires entre le Kazakhstan et Moscou, citant la formation d'experts kazakhs en Russie.

Le choix de la Russie par M. Tokaïev pour son premier déplacement à l'étranger a été perçu par de nombreux analystes comme un gage de la continuation de la politique étrangère du Kazakhstan, allié de longue date de Moscou.

M. Nazarbaïev, 78 ans, a annoncé son départ le 19 mars. Il dirigeait le Kazakhstan depuis l'époque soviétique, d'abord en tant que premier secrétaire du Parti communiste local puis à partir de 1991 comme président de ce pays d'Asie centrale aux riches ressources en hydrocarbures. Il continuera toutefois d'occuper des fonctions clés dans le pays.

Kassym-Jomart Tokaïev, 65 ans, jusqu'alors président du Sénat, est devenu président par intérim en attendant la prochaine présidentielle prévue en avril 2020.

M. Tokaïev a été deux fois ministre des Affaires étrangères, et Premier ministre du Kazakhstan de 1999 à 2002.

Sa première décision en tant que président a été de demander de rebaptiser la capitale du pays, Astana, qui est devenue "Nur-Sultan", le prénom de l'ancien président.
https://www.connaissancedesenergies.org ... nse-190403

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59106
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Kazakhstan

Message par energy_isere » 09 juin 2019, 09:49

Le Kazakhstan est le premier producteur mondial d'uranium avec 40 % de la production.
Ils prévoient 22800 t en 2019.
Top uranium producer is gloomy about nuclear power, for now

June 5, 2019

Don’t expect an upswing in the global uranium market anytime soon.

“In our models, we don’t get excited on the demand side,” said Galymzhan Pirmatov, chief executive officer of Kazatomprom, Kazakhstan’s state-owned mining company that’s the world’s biggest supplier.

With construction of nuclear power plants at a 10-year low, uranium demand remains weak. That’s holding prices so low that mining companies have been wary of increasing production. Kazatomprom’s output will increase about 5% this year, to as much as 22,800 tons, and then will be flat in 2020, Pirmatov said Wednesday in an interview in New York. While he hasn’t yet made a decision on 2021, he doesn’t see much to get excited about, at least in the short term.

“I do believe prices are too low,” he said. Uranium has slumped 15% this year to $24.35 a pound as of Wednesday. Kazakhstan controls about 40% of the world’s supply of the metal, and Kazatomprom accounts for half of that, making it the biggest producer.

There were 55 nuclear plants under construction in the first quarter, the lowest number in a decade, according to BloombergNEF. While China is booming, with 11 of those projects, developed countries remain wary. That’s partly due to lingering concern from the 2011 Fukushima nuclear catastrophe in Japan, and partly due to high costs, Pirmatov said.

“Growth is coming from developing markets these days,” where access to electricity remains a key barrier to growth, he said. Seven of the reactors under construction are in India.
.......
http://www.mining.com/web/top-uranium-p ... power-now/

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59106
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Kazakhstan

Message par energy_isere » 04 juil. 2019, 19:08

Total approuve le développement d'un champ pétrolier au Kazakhstan

AFP parue le 04 juill. 2019

Total a approuvé jeudi le développement d'un champ pétrolier qu'il exploite au Kazakhstan, correspondant à un investissement de 300 millions de dollars et une "production de plus de 70 millions de barils de réserves supplémentaires".

"Total et ses partenaires ont approuvé la Phase 3 du développement du champ de Dunga situé à terre dans la Région de Mangystau" dans l'ouest de ce pays d'Asie centrale, a annoncé le groupe français dans un communiqué.

Une opération qui comprend "le raccordement de puits supplémentaires aux infrastructures existantes et l'augmentation de la capacité de traitement de l'usine de 10% à 20 000 barils de pétrole par jour en 2022" et "créera 400 emplois directs de plus dans la région, au plus fort du chantier de construction".

"Ce projet, qui présente un bas coût d'investissement au baril, permet de maximiser le potentiel du champ et de prolonger le plateau de production", a indiqué Arnaud Breuillac, directeur général exploration-production de Total, cité dans le communiqué.

Ce développement a été possible après l'approbation du gouvernement du Kazakhstan "quant à l'extension de 15 ans de l'accord de partage de production (PSA) du champ de pétrole de Dunga signé en 1994 et dont l'expiration était prévue en 2024", lit-on dans le communiqué.

Le champ pétrolier de Dunga est exploité par Total (60%), aux côtés de la compagnie publique omanaise Oman Oil Company (20%) et du groupe portugais Partex (20%). Présent au Kazakhstan depuis 1992, Total y emploie près de 380 personnes.
https://www.connaissancedesenergies.org ... tan-190704

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59106
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Kazakhstan

Message par energy_isere » 24 août 2019, 10:06

Kazatomprom annonce qu'il va prolonger sa réduction de production d'uranium de 20% sur 2021.
Kazatomprom prolongs uranium production cuts

20 August 2019

Kazakhstan's JSC National Atomic Company Kazatomprom says it will continue to "flex down" production by 20% through 2021, rather than to the end of 2020 as originally planned. Full production will not resume until market conditions signal a need for more uranium, it said.

The company in December 2017 announced that it would reduce planned uranium production by 20%, compared to planned levels under Subsoil Use Contracts, over three years from January 2018. It has now said it will extend the production curtailment, in a decision which reflects the fact the uranium market is still recovering from a period of oversupply, and uranium prices remain low.

"As the largest uranium producer in the world, Kazatomprom recognises the need for global output to better align with current demand," it said.

The full implementation of this decision would remove up to 5,600 tU from anticipated global primary supply in 2021, Kazatomprom said. The company's 2021 production would remain below 23,000 tU (100% basis), which is expected to be in line with production in 2019 and 2020.

......
http://www.world-nuclear-news.org/Artic ... ction-cuts

Répondre