USA et CHINE: pour le meilleur ou pour le pire ?

Impact de la déplétion sur la géopolitique présente, passée et à venir.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

~~sylvain~~
Brut lourd
Brut lourd
Messages : 398
Inscription : 11 déc. 2009, 20:43
Contact :

USA et CHINE: pour le meilleur ou pour le pire ?

Message par ~~sylvain~~ » 08 févr. 2010, 23:07

wiki:
Le Project for the New American Century (Projet pour le Nouveau Siècle Américain, PNAC) est un think tank néoconservateur américain ayant fonctionné de 1997 à 2006. Cet organisme qui se se présente comme une organisation d'éducation à but non lucratif, a été fondé au début de l'année 1997 par William Kristol et Robert Kagan. L'objectif affiché du PNAC est de promouvoir le leadership mondial des États-Unis. Le PNAC pose en principe fondamental la considération selon laquelle le « leadership américain est à la fois bon pour l'Amérique et bon pour le monde » et apporte son soutien pour une « politique reaganienne de puissance militaire et de clarté morale ». Cette organisation a exercé une forte influence sur les hauts fonctionnaires du gouvernement des États-Unis durant les mandats du président américain George W. Bush et a eu une incidence très importante sur le développement militaire et la politique des affaires étrangères, particulièrement en ce qui concerne la sécurité nationale et la guerre en Irak.
wiki:
L'expression de Nouvel empire américain fait référence à une forme de gouvernance internationale sous l’égide unilatérale des États-Unis d’Amérique, telle qu'elle aura été tentée principalement pendant le premier mandat du président Georges W. Bush et à travers la mise en oeuvre de sa doctrine stratégique. Celle-ci, d'inspiration néo-conservatrice, envisage ouvertement le déclenchement la guerre préventive à l’endroit de gouvernements hostiles aux intérêts américains ou pour favoriser l'émergence d'un système démocratique dans d'anciennes dictatures[8], quitte à passer pour cela, comme pour l'invasion de l'Irak en 2003, outre la nécessaire autorisation du Conseil de sécurité des Nations unies.

Cette doctrine est essentiellement le fruit de think tanks tels que l'Heritage Foundation ou le Project for the New American Century, hérauts d’une politique étrangère d’hégémonie planétaire, fondée sur la suprématie militaire et l’imposition d’une Pax Americana par les armes si nécessaire[9].
Quand la Chine tient le monde par les…. tiroirs caisses !
La Chine a entamé depuis plusieurs années déjà un impressionnant programme de rattrapage économique en misant sur ses exportations. Devenant véritablement l’atelier du monde, la Chine est devenu le fournisseur officiel des pays d’Europe et d’Amérique du Nord pour toutes sortes de productions industrielles. L’envolée des exportations chinoises a eu pour conséquences de gonfler les coffres de la banque centrale chinoise. Chaque fois qu’un T-Shirt “made in China” est vendu en Europe ou en Amérique, un européen ou un américain vends des euros ou des dollars à la banque centrale chinoise pour acheter des Yuan et payer le fournisseur chinois. Au fil des années, cette banque centrale chinoise a accumulée l’équivalent de 2 Trillions de dollars, ou 2 000 milliards de dollars !!! Impressionnant ! Cette réserve constitue la plus grande réserve de change au monde !

Concrètement, où sont ces 2 000 milliards ? Dans un coffre fort à Pékin ? Non. Dans mon compte en banque ?… euh.. pourquoi pas mais…. non ! Dans le votre ? Je vous le souhaiterais.. mais… non plus ! Alors où est cette argent ?

La réponse…. dans les coffres du gouvernement américain ! Et oui, lorsque le gouvernement américain a besoin d’argent pour sauver de la faillite Citi Groupe, AIG ou General Motor, le gouvernement américain emprunte de l’argent sur les marchés financiers en émettant des obligations. Achetez vous ces obligations ? Peu être un peu… une ou deux. Mais qui donc achète le reste.. les quelques milliards d’obligations émis chaque mois ? La réponse est simple : le gouvernement chinois !!! Le gouvernement chinois est le premier financier du gouvernement américain ! Aujourd’hui, la Chine possède pour l’équivalent de 1 000 milliards de dollars de dette du gouvernement américain !

Jusqu’à aujourd’hui, cette situation ne posait de problème à personne mais la crise et surtout le plan de relance américain vient poser quelques soucis à la Chine… La Chine a besoin que l’économie américaine se porte bien pour s’assurer que les consommateurs américains continuent d’importer toujours plus de produit “made in China”. Donc de ce point de vue, la Chine devrait encourager le gouvernement US a dépensé et emprunté de l’argent pour relancer son économie.

D’un autre coté… pour relancer leur économie, si le gouvernement US a besoin d’emprunter beaucoup d’argent, le prix des titres de dettes risque de baisser fortement !!! En effet, si aujourd’hui, le gouvernement vends un titre de dette de 1000$ à 950$, le prix de ces titres risque de ne plus se vendre qu’à 900$. Le mécanisme d’emprunt est le suivant : vous donnez 950$ au gouvernement US, en échange il vous promet de vous rembourser 1000$ dans deux ou trois ans. Les 50$ de différence représentent donc l’équivalent des intérêts qu’il vous verse. Mais si maintenant, le gouvernement offre des titres de dettes à 900$…. alors tous les placements chinois achetés hier à 950$ ne valent plus que 900$ aujourd’hui… Sur un titre, la perte n’est que de 50$… mais sur 1 000 milliards de dollars.. cela représente 50 Milliards !!!!

En conclusion, la Chine est dans une situation délicate : économiquement, son intérêt est que l’économie américaine se rétablisse au plus vite, quitte à emprunter beaucoup pour financer un plan de relance. D’un point de vue financier, si les États-Unis tirent trop fort sur la ligne de crédit, les placements chinois risquent de perdre une valeur non négligeable !
http://expression-lucide.blog.lemonde.f ... s-caisses/
pour le PO: vous savez?....
alors quels sont vos projets ?
oléotransition

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59638
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: USA et CHINE: pour le meilleur ou pour le pire ?

Message par energy_isere » 09 févr. 2010, 12:44

aux derniéres statistiques Chinoises (18 janvier 20010) c' est bien de 2400 milliards de $ dont qu' ont en réserves les banque centrale chinoise .

ce post : viewtopic.php?p=264598#p264598

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59638
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: USA et CHINE: pour le meilleur ou pour le pire ?

Message par energy_isere » 17 févr. 2010, 20:11

La Chine arrête-t-elle de financer les déficits américains?

L' Expansion - 17/02/2010

La Chine a cédé au Japon sa place de premier créancier des Etats-Unis après avoir vendu pour 34,2 milliards de bons du Trésor américain. Les Etats-Unis doivent-ils s'en inquiéter? Les explications de Dominique Barbet, économiste de marchés à BNP Paribas.

Pourquoi la Chine vend-elle ses bons du Trésor américain?
Il faut d'abord prendre en compte le contexte de contentieux politique actuel entre la Chine et les Etats-Unis. La Chine montre qu'elle peut utiliser sa gestion des bons américains comme arme économique. Mais elle sait que c'est une arme à double tranchant : elle détient encore beaucoup de dollars et de bons américains, elle n'a donc aucun intérêt à ce le dollar s'effondre.

De plus, le dollar étant en ce moment plus fort par rapport à l'euro, la banque centrale chinoise a moins besoin d'intervenir pour stabiliser le yuan face au billet vert. Elle peut donc en profiter pour vendre du dollar et acheter de l'euro.

Cette vente traduit donc aussi une stratégie de diversification de la réserve chinoise...
Elle reflète effectivement l'ambition de la Chine de rééquilibrer ses réserves de change en faveur de l'euro. Mais surtout, la Chine a compris que ce qui lui donnait un véritable pouvoir économique, ce n'était pas la détention de bons du Trésor étrangers mais l'investissement direct, notamment dans des actions d'entreprises. L'excédent commercial massif chinois ne s'accumule donc plus autant dans les réserves de change puisqu'il est de plus en plus recyclé et investi à l'étranger.

Une forte baisse des bons américains dans la réserve chinoise représente-t-elle une menace pour les Etats-Unis ?
Pas pour le moment. Cette baisse peut être compensée de plusieurs manières. D'abord, contrairement à la BCE, la Fed a acquis depuis la crise la capacité de compenser toute défection éventuelle en rachetant elle même ses propres titres d'Etat. C'est ce qu'on appelle le "quantitative easing".

De plus, la vente par la banque centrale chinoise d'obligations américaines est compensée sur le marché des changes par l'achat d'actions américaines par les investisseurs chinois. Enfin, d'autres pays ont augmenté leurs avoirs en bons du trésor. Le Japon, par exemple, est soucieux d'empêcher une trop forte appréciation du yen par rapport au dollar, achète de plus de bons du Trésor américain.

Les Britanniques auraient augmenté leurs avoirs de 131% en un an...
En fait, il s'agit surtout d'investisseurs asiatiques ou moyen-orientaux qui passent par la place financière de Londres pour investir sur les marchés européens et américains. Ces sociétés de gestion de fonds peuvent avoir leur siège juridique à Londres.
http://www.lexpansion.com/economie/actu ... 26986.html

moinsdewatt
Goudron
Goudron
Messages : 173
Inscription : 13 janv. 2010, 18:53

Re: USA et CHINE: pour le meilleur ou pour le pire ?

Message par moinsdewatt » 18 févr. 2010, 20:29

Barack Obama a reçu le dalaï-lama.

http://www.lexpress.fr/actualites/2/bar ... 49724.html

Je crois qu' on va voir arriver quelques mesures de rétortion venant de la Chine ......

Yves
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 1999
Inscription : 02 déc. 2005, 09:49

Re: USA et CHINE: pour le meilleur ou pour le pire ?

Message par Yves » 18 févr. 2010, 21:12

Sauf qu'il y a quand même une sacrée différence entre une mesure symbolique d'un coté et une mesure de rétortion concrète de l'autre.

Peut-être que pour les chinois, la situation n'est pas celle d'un vilain qu'il faut punir histoire de pas perdre la face, mais au contraire d'un type qui vous offre l'occasion de lui faire la vacherie que vous lui mijotiez depuis des mois, et de manière à ce que tout cela ait l'air normal ...
Parceque vous imaginez une seconde que si Obama revenait en arrière les Chinois en feraient autant ?

La première analyse (de la rue occidentale) est de dire "méchants chinois pas démocrates"
La seconde analyse (de "l'élite" occidental ) est de dire "c'est le jeu de la politique, c'est un prété pour un rendu"

En troisième analyse, je dirais " le président américain vient de tendre le baton pour se faire battre"
Well done !!
Trop tard, trop peu, trop cher, il n'y aura pas de miracle !!
Notre futur sera d'être la banlieue ouest de la Russie alors que celle-ci aura le regard tourné vers la Chine...

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59638
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: USA et CHINE: pour le meilleur ou pour le pire ?

Message par energy_isere » 18 févr. 2010, 21:33

Cela s' est passé avec ce protocole :
.....Afin de ne pas trop éveiller la colère de la Chine, la rencontre entre le président américain et le leader tibétain a eu lieu dans la salle des cartes de la Maison-Blanche et non dans le Bureau ovale. La presse n'était également pas conviée à filmer l'entrevue.
......
Et il a été interdit à la presse, notamment télévisée, de couvrir le rendez-vous. Il n'y aura donc aucune vidéo de l'entrevue. Seule une photo officielle a été publiée un peu plus tard.
..........
Image
http://lci.tf1.fr/monde/amerique/2010-0 ... 99450.html

Avatar de l’utilisateur
MathBreizh
Condensat
Condensat
Messages : 773
Inscription : 20 août 2006, 09:16
Localisation : La ville des champions... :-p

Re: USA et CHINE: pour le meilleur ou pour le pire ?

Message par MathBreizh » 18 févr. 2010, 23:27

Bon, donc en gros les US baissent leur froc, mais pas trop histoire de ne pas complètement perdre la face...

Il semblerait que le mandat céleste ne soit plus tout à fait entre les mains de Washington...
"Les clés de la connaissance se trouvent dans la communication sans censure et l'interaction sans barrières avec ses congénères..."
"Vive Internet !"

Anonyme

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59638
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: USA et CHINE: pour le meilleur ou pour le pire ?

Message par energy_isere » 05 avr. 2010, 12:38

Washington lâche du lest sur le yuan chinois

Le Trésor américain renonce à l'affrontement avec la Chine sur le taux de change de sa monnaie. Il parie que Pékin réévaluera de lui-même le yuan.
......

Voir les élements géopolitiques qui se cachent derriere et l' importance de ne pas "faire perdre la face" aux Chinois.

igorzkoppt
Kérogène
Kérogène
Messages : 3
Inscription : 31 mars 2010, 11:43
Localisation : Irlande - Cork
Contact :

Re: USA et CHINE: pour le meilleur ou pour le pire ?

Message par igorzkoppt » 06 avr. 2010, 15:18

Mes connaissances limitées en matière de géopolitique (et surtout économiques) me font peut-être dire une bêtise, mais au-delà de l'aspect purement monétaire, il y a un autre aspect qui me semble fondamental: les métaux rares. Ils sont indispensable à l'électronique moderne, elle-même indispensable aux occidentaux et orientaux riches d'aujourd'hui.


En fait, le jour où ces métaux rares disparaîtront, les batteries en général, les ordinateurs, les téléphones portables et autres deviendront soudainement très difficiles à fabriquer, et l'industrie Electronique est à priori très importante pour les Etats-Unis. Imaginez que Apple, IBM ou Blackberry, Cisco etc ne puissent se fournir avec ces matériaux en quantité suffisante. Sans parler des futures voitures éléctriques... C'est soit un retour au moyen-âge électronique, avec un retour aux composants de la taille de dominos et aux batteries lourdes et peu performantes, soit une fuite en avant pour grapiller les ressources restantes, tant qu'il y en a.

Et qui possède ces ressources de métaux rares? Principalement l'Asie, l'Amérique du Sud pour certains matériaux spécifiques (mais pas tous loin s'en faut), et l'Afrique. Et qui a pris une très bonne option en Afrique en payant la dette qui étranglait une partie de ces pays depuis des décennies? Il semble que la Chine aie une bonne longueur d'avance sur ce point.

Il est toutefois probable que cela ne mène qu'à la pérennisation du système actuel: conception des produits par des entrerises occidentales ou Japonaises (ou Taïwanaises of course), fabrication en Chine. Enfin, conception du produit ou juste de l'autocollant si il est aussi conçu en Chine :)

Mais cela signifie aussi que la chine ne tient pas les US que par la monnaie. A terme cette guerre des matériaux prendra une importance croissante car cela signifiera que le niveau technologique d'une nation dépendra partiellement du bon vouloir de la Chine et de quelques autres pays, qui pourraient prendre de l'importance sur le plan politique et stratégique, ou en tant que proie pour les grands....

Voici un article d'un journal plutôt grand public mais très intéressant. J'avais eu des infos similiares il y a longtemps dans une publication scientifique plus hardcore mais je ne me rappelle pas laquelle:

http://www.sciencesetavenir.fr/magazine ... rares.html
Pierre qui roule n'amasse pas Bernard

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59638
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: USA et CHINE: pour le meilleur ou pour le pire ?

Message par energy_isere » 06 avr. 2010, 15:43

Salut igorzkoppt,

tu devrait étre interessé par ce fil alors : viewtopic.php?f=15&t=9410&start=0
"[Véhicule électrique] la question des métaux rares"

igorzkoppt
Kérogène
Kérogène
Messages : 3
Inscription : 31 mars 2010, 11:43
Localisation : Irlande - Cork
Contact :

Re: USA et CHINE: pour le meilleur ou pour le pire ?

Message par igorzkoppt » 06 avr. 2010, 16:00

Oui effectivement merci je n'avais pas vu ce dossier.

Pas trop le temps de lire le site en détail depuis le boulot :) il y a un paquet de topics et de catégories de topics!

(et pas beaucoup plus de temps chez moi)
Pierre qui roule n'amasse pas Bernard

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59638
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: USA et CHINE: pour le meilleur ou pour le pire ?

Message par energy_isere » 24 mai 2010, 11:49

La Chine adopte un ton plutôt conciliant avec les Etats-Unis :
http://www.boursorama.com/infos/actuali ... 7cae919819

Déficit commercial des USA envers la Chine : :-"
2008 : 268 milliards de $
2009 : 227 milliards de $

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59638
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: USA et CHINE: pour le meilleur ou pour le pire ?

Message par energy_isere » 03 août 2010, 12:44

Obama veut contrer la Chine en mer.

L'Amérique tente de contrer les revendications maritimes de la Chine en aidant ses alliés dans la région.


01 Aout 2010
http://www.lefigaro.fr/international/20 ... en-mer.php

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59638
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: USA et CHINE: pour le meilleur ou pour le pire ?

Message par energy_isere » 16 oct. 2010, 12:06

USA : le Trésor reporte à la mi-novembre au plus tôt son rapport sur le yuan

Le département américain du Trésor a annoncé vendredi avoir décidé de reporter à la mi-novembre au plus tôt la publication de son rapport semestriel sur les taux de changes, dont Pékin craint qu'il ne l'accuse de manipuler sa monnaie, le yuan.

"Les chefs d'Etat et de gouvernement, les ministres des Finances et les gouverneurs des banques centrales du G20 et de la région Asie-Pacifique participeront à d'importantes réunions dans les semaines qui viennent", a indiqué le Trésor dans un communiqué.

"Le Trésor va retarder la publication du rapport sur les politiques économiques et les taux de changes afin de profiter des occasions offertes par ces rencontres importantes", précise le communiqué.

Les dirigeants des pays riches et émergents du G20 doivent se réunir les 11 et 12 novembre à Séoul.

Le FMI a par ailleurs annoncé vendredi qu'une réunion internationale de banquiers centraux aurait lieu lundi à Shanghaï dans le cadre des efforts destinés à assurer la stabilité du système financer mondial.

Le rapport semestriel du Trésor américain porte sur les pratiques monétaires de la Chine et d'autres pays. Si un pays y est désigné comme manipulant les taux de change de sa monnaie, il s'expose à des sanctions américaines.

Or les Etats-unis accusent régulièrement la Chine de maintenir artificiellement sa monnaie à un niveau bas pour faciliter ses exportations.

..........
http://www.boursorama.com/infos/actuali ... 83d80d62e0

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59638
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: USA et CHINE: pour le meilleur ou pour le pire ?

Message par energy_isere » 05 janv. 2011, 10:44

Chinois et Américains discutent du taux de change du yuan à Washington :

Le secrétaire au Trésor américain Timothy Geithner a rencontré mardi après-midi à Washington le ministre des Affaires étrangères chinois, Yang Jieshi, a-t-on appris de source officielle alors que la question du niveau du yuan envenime les rapports sino-américains.

La rencontre entre les deux hommes, à huis clos, devait être l'occasion de "discuter de la visite officielle, prochaine, du président [chinois] Hu" Jintao aux Etats-Unis avait indiqué le département du Trésor dans un communiqué publié avant la rencontre.

Interrogée par l'AFP, une porte-parole du ministère a indiqué que la rencontre avait eu lieu mais a refusé de fournir la moindre information sur ce qui s'y était dit ou sur l'ambiance de l'entretien.

M. Hu doit être reçu à Washington le 19 janvier par son homologue américain, Barack Obama.

En vue de ce sommet, le chef de la diplomatie chinoise doit rencontrer également la secrétaire d'Etat Hillary Clinton, mercredi dans la capitale américaine.

Le porte-parole de la Maison-Blanche, Robert Gibbs, a indiqué lundi que Washington comptait continuer de faire pression sur Pékin sur un certain nombre de questions en 2011.

Les Chinois "doivent faire quelque chose [concernant] leur monnaie - commerce, Corée du Nord et droits de l'Homme [sont] à l'ordre du jour", a-t-il annoncé dans une note publiée sur le réseau Twitter.

Accusant la politique des changes chinoise d'être responsable du déficit commercial colossal des Etats-Unis, Washington ne cesse d'exhorter Pékin à accélérer le mouvement d'appréciation du yuan entamé en juin, date à laquelle les autorités chinoises ont décidé d'autoriser leur monnaie à flotter un peu plus librement.

La Chine répond régulièrement que ces pressions sont intolérables, qu'elle n'y cédera pas, et que la réévaluation du yuan prendra du temps.

Contrairement aux élus du Congrès américain, qui brandissent la menace de sanctions commerciales contre les produits chinois, M. Geithner est partisan d'une méthode plus diplomatique.

Au grand dam des députés et sénateurs, le Trésor a reporté la publication de son rapport semestriel sur les taux de changes qu'il devait publier mi-octobre et dans lequel il critique habituellement la politique de change chinoise.

Celui-ci pourrait être publié peu après la visite de M. Hu à Washington.
http://www.boursorama.com/infos/actuali ... f06002c730

Répondre