USA et CHINE: pour le meilleur ou pour le pire ?

Impact de la déplétion sur la géopolitique présente, passée et à venir.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57786
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: USA et CHINE: pour le meilleur ou pour le pire ?

Message par energy_isere » 20 mai 2018, 13:21

La Chine et les Etats-Unis renoncent à une guerre commerciale, selon Pékin

AFP 20 mai 2018

La Chine et les Etats-Unis ont décidé de renoncer à toute guerre commerciale et à l'augmentation des droits de douane respectifs, ont annoncé dimanche les médias officiels chinois.

Cette annonce, faite après des négociations de haut niveau à Washington, intervient après des mois de tensions entre les deux puissances, le président américain Donald Trump fustigeant une relation commerciale déséquilibrée constituant un danger pour les Etats-Unis.

"Les deux parties sont parvenues à un consensus, ne s'engageront pas dans une guerre commerciale et n'augmenteront pas les droits de douane respectifs", a déclaré le vice-Premier ministre chinois Liu He, selon l'agence officielle Xinhua.

Le vice-Premier ministre chinois, qui a dirigé cette semaine à Washington la délégation chargée des négociations avec le secrétaire américain au Trésor Steven Mnuchin, a expliqué que l'accord était une "nécessité".

"Il faut en même temps tenir compte du fait que briser la glace ne peut se faire en un jour, que résoudre les problèmes structurels sur les relations économiques et commerciales entre les deux pays prendra du temps", a-t-il toutefois indiqué.

Un peu plus tôt, Washington et Pékin avaient dans un communiqué commun fait état d'un "consensus" sur le fait de prendre des mesures pour réduire de manière significative le déficit des Etats-Unis sur les échanges de marchandises avec la Chine.

En revanche, le texte ne précisait pas si l'échéance de mardi sur une possible entrée en vigueur de nouvelles mesures frappant pour 50 milliards de dollars de marchandises chinoises, était de facto suspendue.

Les deux parties n'ont pas communiqué de données chiffrées alors que la Maison Blanche exige une réduction de 200 milliards de dollars de son déficit avec le géant asiatique, qui était de plus de 375 milliards l'an passé.

- Consensus -

Les Etats-Unis et la Chine, interdépendants sur le plan commercial et financier, avaient entamé il y a quelques semaines de délicats pourparlers pour tenter de trouver une issue après des mois de tensions, de mesures et de menaces de représailles commerciales de part et d'autre faisant redouter une guerre commerciale aux conséquences imprévisibles.

Une délégation de haut rang, dirigée par M. Mnuchin, s'était rendue à Pékin il y a deux semaines, avant que la délégation chinoise emmenée par Liu He, un proche du président chinois, ne poursuive cette semaine les tractations dans la capitale fédérale.

"Il y a eu un consensus sur le fait de prendre des mesures pour réduire de manière significative le déficit des Etats-Unis sur les échanges de marchandises avec la Chine", ont annoncé samedi Washington et Pékin.

Les deux pays soulignent selon le communiqué commun s'être mis d'accord sur "un accroissement important" des exportations américaines dans le secteur agricole et le secteur de l'énergie.

De quoi satisfaire partiellement l'administration Trump, Pékin ayant jusqu'alors visé dans ses représailles les produits agricoles, dont le soja, extrêmement dépendant du marché chinois et dont les Etats où il est produit sont favorables au président républicain.

Selon M. Liu, la Chine et les États-Unis renforceront leur coopération commerciale dans les domaines de l'énergie, des produits agricoles, des soins médicaux, des produits de haute technologie et des finances.

Si les Etats-Unis et la Chine doivent faire face à de nouvelles difficultés dans le futur, "nous devrons les regarder calmement, maintenir le dialogue et les traiter correctement", a-t-il ajouté.

Dans le communiqué commun, les deux parties avaient souligné qu'elles étaient engagées de "manière proactive" pour surmonter leurs contentieux commerciaux.

"Les Etats-Unis enverront une équipe en Chine afin de travailler sur les détails" d'un accord, ont-elles par ailleurs précisé.

Outre la poursuite du dialogue, des signes d'apaisement étaient déjà perceptibles vendredi puisque dans un geste de bonne volonté, la Chine avait annoncé lever une mesure antidumping prise en avril contre les importations de sorgho américain.

Les discussions se sont tenues à quelques jours de la fin d'une période de consultations sur de nouvelles sanctions américaines sur 50 milliards d'importations chinoises. La Maison Blanche avait fait savoir ces derniers jours que si aucun compromis n'était trouvé d'ici là, cette nouvelle menace serait mise à exécution.
https://www.romandie.com/news/ZOOM-La-C ... 919659.rom

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57786
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: USA et CHINE: pour le meilleur ou pour le pire ?

Message par energy_isere » 21 mai 2018, 11:50

Washington et Pékin écartent pour l'heure une guerre commerciale

20/05/2018

La Chine et les Etats-Unis, qui sont parvenus à un accord de principe pour réduire le déficit commercial américain, ont suspendu l'augmentation de leurs droits de douane respectifs, éloignant le spectre d'une guerre commerciale.

"Nous nous sommes mis d'accord sur un cadre", a déclaré dimanche le secrétaire américain au Commerce Steven Mnuchin sur Fox News, évoquant un accord pour "suspendre les tarifs" pendant la mise en œuvre de ce cadre.

Plus tôt, le vice-Premier ministre chinois Liu He, cité par l'agence officielle Xinhua, avait annoncé que "les deux parties ne s'engageront pas dans une guerre commerciale et n'augmenteront pas les droits de douane respectifs".

Liu He, un proche du président chinois Xi Jinping, était à Washington cette semaine pour trouver une issue au conflit commercial entre les deux premières puissances économiques de la planète.

Ces déclarations tranchent après des mois de tensions entre les pays, le président américain Donald Trump fustigeant une relation commerciale déséquilibrée constituant un danger pour les Etats-Unis.

Il dénonce en particulier le déficit des Etats-Unis avec la Chine - plus de 375 milliards en 2017 - en raison, selon lui, de pratiques commerciales "déloyales", de transferts de technologies "forcés" ou encore de "vol de la propriété intellectuelle" des entreprises américaines.

Depuis fin mars, la Chine était frappée de droits de douanes de 25% sur l'acier et de 10% sur l'aluminium. Elle était également sous la menace de taxes sur 50 milliards de dollars de marchandises qui aurait pu être mise en oeuvre dès mardi.

- "Nécessité" -

Liu He, qui a notamment rencontré cette semaine Donald Trump et Steven Mnuchin, a souligné que cet accord était une "nécessité".

Le secrétaire au Trésor a toutefois souligné que si la Chine ne tenait pas ses engagements, le président américain "pouvait toujours décider de remettre en oeuvre" ses tarifs.

"Il faut en même temps tenir compte du fait que briser la glace ne peut se faire en un jour, que résoudre les problèmes structurels sur les relations économiques et commerciales entre les deux pays prendra du temps", a réagi Liu He.

Washington et Pékin avaient annoncé samedi avoir trouvé un consensus en vue de réduire de manière drastique le déficit commercial américain. Pour ce faire, le géant asiatique s'est engagé à augmenter "considérablement" ses achats de marchandises américaines.

Image

Les deux parties n'ont pas communiqué de données chiffrées alors que la Maison Blanche exige une réduction de 200 milliards de dollars de son déficit avec le géant asiatique.

Sur ce point, Steven Mnuchin a assuré qu'il y avait des objectifs précis", fixés "industrie par industrie" mais qu'il ne les rendrait pas publics.

Il a insisté sur les engagements chinois pris dans des secteurs importants comme l'agriculture ou l'énergie.

"Nous allons faire un suivi immédiatement", a-t-il également assuré, précisant que le secrétaire au Commerce Wilbur Ross se rendrait en Chine avec la ferme intention de voir les hausses d'achats dans ces domaines se concrétiser.

Steven Mnuchin a ainsi annoncé qu'il pourrait y avoir des augmentations de 35 à 45% dans le secteur agricole "cette année seulement". "Dans le secteur de l'énergie, il pourrait y avoir un doublement des achats". "Je pense que nous pourrions enregistrer 50, 60 milliards de dollars par an d'achats dans le secteur de l'énergie sur les trois à cinq ans à venir", a-t-il ajouté.

Ces annonces devraient satisfaire l'administration Trump à l'approche des élections de mi-mandat.

Pékin avait en effet jusqu'alors visé dans ses représailles les produits agricoles, dont le soja, extrêmement dépendant du marché chinois et dont les Etats où il est produit sont favorables au président républicain.

Liu He a précisé de son côté que la Chine et les États-Unis renforceront leur coopération commerciale également dans les domaines des soins médicaux, des produits de haute technologie et des finances.

Si les Etats-Unis et la Chine doivent faire face à de nouvelles difficultés dans le futur, "nous devrons les regarder calmement, maintenir le dialogue et les traiter correctement", a-t-il par ailleurs commenté.

Dans le communiqué commun samedi, les deux parties avaient souligné qu'elles étaient engagées de "manière proactive" pour surmonter leurs contentieux commerciaux.

Et, les Etats-Unis enverront une équipe en Chine "afin de travailler sur les détails" d'un accord, ont-elles par ailleurs précisé.

Outre la poursuite du dialogue, la Chine avait, dans un geste de bonne volonté, annoncé dès vendredi lever une mesure antidumping prise en avril contre les importations de sorgho américain.
https://www.boursedirect.fr/fr/actualit ... 1ea528eedb

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57786
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: USA et CHINE: pour le meilleur ou pour le pire ?

Message par energy_isere » 08 sept. 2018, 08:37

La Chine a enregistré un excédent commercial record avec les USA en juin


13 juillet 2018

La Chine a encaissé le mois dernier un excédent bilatéral de 28,97 milliards de dollars avec les Etats-Unis, un chiffre en hausse de 18% par rapport à mai, a annoncé vendredi l'Administration des douanes chinoise. Il s'agit d'un record pour un excédent mensuel depuis 1999, selon l'agence Bloomberg.

Ces chiffres sont les derniers à être compilés avant l'entrée en vigueur des droits de douane punitifs de 25% que les deux pays se sont mutuellement imposés à partir du 6 juillet sur 34 milliards de dollars d'importations.

Le président américain Donald Trump, qui accuse la Chine de concurrence déloyale et de piller la technologie de son pays, menace d'imposer des droits de douane supplémentaires sur la quasi-totalité des exportations chinoises.

Des échanges commerciaux en croissance
Mais en dépit de l'ouverture des hostilités, le commerce se porte bien entre les deux premières économies du monde: sur les six premiers mois de l'année, le commerce bilatéral a progressé de 13,1% et les seules exportations de la Chine ont augmenté de 13,6% (+11,8% pour les importations). Mais Pékin reconnaît que la tendance ne pourra pas se poursuivre. «Ce différend commercial aura certainement un impact sur les échanges Chine-USA et un impact très négatif sur le commerce mondial», a déclaré devant la presse le porte-parole des Douanes, Huang Songping.
https://www.letemps.ch/economie/chine-e ... d-usa-juin

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57786
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: USA et CHINE: pour le meilleur ou pour le pire ?

Message par energy_isere » 02 oct. 2018, 07:38

Un navire de guerre chinois s'approche "dangereusement" d'un destroyer américain

le 02 octobre 2018

Un navire de guerre chinois s'est approché "dangereusement" d'un destroyer américain dans les eaux disputées de la mer de Chine méridionale, contraignant ce dernier à modifier sa trajectoire, a annoncé lundi un responsable de l'US Navy. Cet incident intervient dans un contexte de relations particulièrement tendues entre Washington et Pékin, embourbés dans un conflit commercial se jouant à coups de droits de douanes punitifs sur des milliards de dollars de marchandises.

Les îles Spratleys, revendiquées par Pékin. Le destroyer lance-missiles USS Decatur effectuait dimanche ce que l'armée américaine qualifie "d'opération pour la liberté de navigation" quand il est passé à moins de 12 milles marins des récifs Gaven et Johnson, dans l'archipel des Spratleys. Cette distance est généralement admise comme constitutive de la limite des eaux territoriales d'une masse terrestre.

Les îles Spratleys sont revendiquées par Pékin, qui y a construit des infrastructures militaires, mais aussi par les Philippines et le Vietnam. Pékin considère comme son territoire national la quasi-totalité de la mer de Chine méridionale en dépit d'un arbitrage international de 2016 qui lui a donné tort. Différentes parties de la zone sont aussi revendiquées par la Malaisie, Brunei et Taïwan.

L'approche "agressive" du destroyer chinois.
Au cours de l'opération, le destroyer chinois Luyang s'est approché de l'USS Decatur de manière "agressive", "dangereuse et non professionnelle", a déclaré le commandant Nate Christensen, porte-parole de l'US Pacific Fleet. Le vaisseau chinois "s'est approché à moins de 45 yards (41 mètres)" du destroyer de la marine américaine et l'a invité "à quitter la zone", a ajouté le porte-parole. Le bâtiment américain été contraint de "manœuvrer afin d'éviter une collision".

Selon Pékin, le navire américain n'avais "pas d'autorisation".
Dans un communiqué, le ministère chinois de la Défense a déclaré que son vaisseau avait transmis au bateau américain entré "sans autorisation" dans la zone "un avertissement" lui demandant de partir. Ce comportement "menace gravement la souveraineté et la sécurité de la Chine, endommage gravement les relations entre la Chine, les États-Unis et leurs armées, et porte gravement atteinte à la paix et la stabilité régionales".
http://www.europe1.fr/international/un- ... in-3769103

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57786
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: USA et CHINE: pour le meilleur ou pour le pire ?

Message par energy_isere » 04 oct. 2018, 07:53

Effondrement des ventes de pétrole US à la Chine à cause de la guerre commerciale.
Les Chinois compensent par plus d'achat en Afrique de l'ouest.

Trade War ‘Totally Stopped’ U.S. Crude Oil Shipments To China

By Tsvetana Paraskova - Oct 03, 2018

The U.S.-China trade war is battering what was a fast-growing business for U.S. oil producers until a few months ago—U.S. crude oil shipments to China have “totally stopped” in recent weeks, the president of China Merchants Energy Shipping Co (CMES) told Reuters on Wednesday.

Since the middle of this year, the U.S. and China have been imposing tariffs on each other’s goods, escalating the row with tit-for-tat tariffs on billions of U.S. dollars worth of goods.

The latest escalation included China slapping a 10-percent tariff on U.S. liquefied natural gas (LNG) last month.

China has so far spared crude oil from tariffs. Chinese refiners may have been relieved by Beijing’s decision to remove U.S. crude oil from the list of goods in the tariff tit-for-tat, but they are staying away from purchases of U.S. crude as refiners and traders fear that the removal is only temporary, and China may slap tariffs on U.S. crude if the trade war further escalates.

“We are one of the major carriers for crude oil from the U.S. to China. Before (the trade war) we had a nice business, but now it’s totally stopped,” CMES president Xie Chunlin told Reuters on the sidelines of a global maritime forum in Hong Kong on Wednesday.

U.S. crude oil exports to China, which only started in 2016 after the U.S. removed restrictions on crude exports, have been rising over the past year to hit a record 510,000 bpd in June 2018, before easing to 384,000 bpd in July, according to the latest available EIA data.

According to Refinitiv Eikon ship tracking data, U.S. crude oil shipments to China plunged in September to just 600,000 barrels in the month, compared to 9.7 million barrels for the month of August.

Meanwhile, China is looking to replace U.S. crude oil because of the trade war, and is buying crude from West Africa at the highest level in seven years, according to Bloomberg data. Chinese refiners have purchased 1.71 million bpd of crude oil from West Africa for October loadings, the highest since at least August 2011 when Bloomberg started to compile the data.
https://oilprice.com/Latest-Energy-News ... China.html

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57786
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: USA et CHINE: pour le meilleur ou pour le pire ?

Message par energy_isere » 13 oct. 2018, 12:28

Trump prévient la Chine que les exportations de technologies nucléaires vont se contracter.
Trump Warns China Nuclear Tech Exports Will Shrink

By Irina Slav - Oct 12, 2018,

President Trump has warned China that Washington is taking measures to curb the exporting of nuclear technology to China, adding that Americans were not “stupid”, AFP reports as the Department of Energy released yesterday a set of measures “to prevent China’s illegal diversion of U.S. civil nuclear technology for military or other unauthorized purposes.”

"For decades China has maintained a concerted, central government-run strategy to acquire nuclear technology to gain economic advantage," a source from Washington told AFP.

In the Department of Energy release, Secretary Rick Perry said, “The United States cannot ignore the national security implications of China’s efforts to obtain nuclear technology outside of established processes of U.S.-China civil nuclear cooperation.”

As part of these measures, the United States will stop approving new license applications or extend existing authorizations previously granted to the China General Nuclear Power Group—a Chinese state business entity that is under indictment in the United States on charges of conspiring to steal nuclear technology.
........
https://oilprice.com/Latest-Energy-News ... hrink.html

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57786
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: USA et CHINE: pour le meilleur ou pour le pire ?

Message par energy_isere » 29 déc. 2018, 19:59


Guerre commerciale: Pékin autorise l’importation de riz américain, une première

par RFI 29 déc 2018

La Chine autorise pour la première fois les importations de riz américain. L'annonce a été faite ce vendredi 28 décembre sur le site de l'autorité chinoise des douanes et a un effet immédiat. Le commerce de riz américain vers la Chine devrait rester très marginal, mais le feu vert de Pékin est un signe d'apaisement dans la guerre commerciale qui oppose les deux puissances économiques mondiales.

L'autorisation de trois catégories de riz américain en Chine est historique. Jamais cette céréale américaine n'avait reçu d'autorisation sanitaire de Pékin, même si la Chine avait ouvert ses frontières au riz étranger en 2001, en entrant dans l'Organisation mondiale du commerce.

La Chine n'a en réalité pas besoin du riz américain : le pays est le premier producteur mondial de cette céréale et le complément, elle l'importe des pays d'Asie, comme la Thaïlande et l'Inde, ils sont beaucoup plus compétitifs que les États-Unis. Les importations chinoises de riz américain risquent donc de se limiter à quelques grains.

Si l'approbation sanitaire de Pékin est symbolique, elle a en réalité toute son importance en pleine guerre commerciale : le riz américain, bien que non autorisé jusqu'à présent, faisait l'objet de la même taxe de 25% que le soja américain, beaucoup plus demandé en Chine. Son autorisation peut être considérée comme un nouveau geste d'ouverture de Pékin vis-à-vis de Washington, après la suspension des taxes sur les automobiles américaines et alors qu'une rencontre officielle doit avoir lieu mi-janvier.
http://m.rfi.fr/economie/20181228-chine ... ommerciale

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57786
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: USA et CHINE: pour le meilleur ou pour le pire ?

Message par energy_isere » 15 janv. 2019, 23:55

3 pétroliers chargés de brut des USA font route vers la Chine. Ça fait 6 mois que ça n'était pas arrivé.
First U.S. Crude Oil In Months Heads To China

By Tsvetana Paraskova - Jan 15, 2019

Three U.S. crude oil cargoes are currently headed to China in what could be the first Chinese purchase of American crude since the trade war escalated last summer and since the ‘trade-war truce’ of three months began in December, Reuters reported on Tuesday, quoting ship brokers and tanker-tracking data.

Although crude oil is not on China’s tariff list, Chinese buyers have been staying away from U.S. crude oil purchases since the summer of 2018, when the trade war escalated.

According to EIA data, the United States didn’t export any crude oil to China in August, September, and October, compared to 384,000 bpd in July and a record-high 510,000 bpd in June.

After the United States and China called a trade-war truce in early December and pledged to immediately begin trade negotiations in view of possible deal within 90 days, Chinese refiners are said to have started to look for opportunities to buy U.S. crude oil until March 1, when the negotiating period expires.

According to ship brokers who spoke to Reuters and to Refinitiv Eikon vessel tracking data, three cargoes left Galveston, Texas, in December and are currently heading to China. One tanker is expected to arrive in China late in January and two others are planned to arrive in late February or early March, although the final destinations could change.
......
https://oilprice.com/Latest-Energy-News ... China.html

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57786
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: USA et CHINE: pour le meilleur ou pour le pire ?

Message par energy_isere » 17 janv. 2019, 21:20

USA: La vente de composants à Huawei et ZTE pourrait être interdite

Publié le 17/01/2019 WASHINGTON (Reuters)

Un groupe bipartisan de parlementaires américains a présenté mercredi un texte visant à interdire la vente de composants électroniques de fabrication américaine à Huawei, ZTE et aux autres groupes de télécommunications chinois qui ne respectent pas les lois et sanctions américaines.

.............
https://www.usinenouvelle.com/article/u ... te.N794179

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57786
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: USA et CHINE: pour le meilleur ou pour le pire ?

Message par energy_isere » 29 janv. 2019, 22:06

Les États-Unis inculpent Huawei de vol de secrets commerciaux et de fraude

le 29/01/2019

La justice américaine a dévoilé le 28 janvier 13 chefs d'inculpations contre Huawei. Les États-Unis accusent notamment le géant des télécoms chinois de vols de secrets commerciaux et de fraude bancaire en vue de contourner les sanctions contre l'Iran. Au fil des dernières semaines, l'administration américaine a également fait pression sur ses alliés pour exclure Huawei de leurs équipements. Elle accuse en effet l'entreprise de permettre au gouvernement chinois d’espionner les communications.

.........................
https://www.usinenouvelle.com/article/l ... de.N799360

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57786
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: USA et CHINE: pour le meilleur ou pour le pire ?

Message par energy_isere » 02 févr. 2019, 16:45

Le groupe public chinois Cofco annonce un gros achat de soja US

REUTERS 02/02/2019

Le groupe public chinois Cofco a annoncé samedi dans une note avoir récemment acheté pour "plusieurs millions de tonnes" de soja américain, dans le cadre des efforts de la Chine pour mettre en oeuvre ce qu'il décrit comme un "consensus" sur le commerce trouvé avec les Etats-Unis.

Une délégation chinoise menée par le vice-Premier ministre Liu He se trouvait mercredi et jeudi à Washington pour un nouveau cycle de négociations commerciales, au terme duquel les deux camps ont fait part de progrès.

Les négociateurs des deux plus grandes puissances économiques mondiales tentent d'avancer vers un accord d'ici à la fin, au 1er mars, de la trêve décidée par le président américain Donald Trump et son homologue chinois Xi Jinping lors de leur entrevue en marge du sommet du G20 en décembre.

Dans cette optique, la Chine s'efforce de réduire le déséquilibre des échanges avec les Etats-Unis en augmentant ses achats de produits américains, soja notamment.

Un premier achat important de soja américain a été réalisé par Cofco et un autre groupe public chinois, Sinograin, dans les jours qui ont suivi la trêve conclue entre Washington et Pékin, ont dit à l'époque des traders européens.

Pékin n'avait rien acheté depuis la mise en place en juillet dernier de droits de douane chinois sur le soja américain, entraînant une forte baisse des cours sur le marché mondial.

Les exportations de soja américain vers la Chine avaient ainsi diminué de moitié sur un an, pour s'établir à leur niveau le plus bas depuis 2008, à 16,6 millions de tonnes.

Selon un représentant de la Maison blanche, Pékin s'est engagé cette semaine à acheter cinq millions de tonnes supplémentaires de soja américain.
https://www.boursorama.com/actualite-ec ... b3853d8313

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57786
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: USA et CHINE: pour le meilleur ou pour le pire ?

Message par energy_isere » 15 févr. 2019, 22:50

Chine-Etats-Unis: des négociations «productives» mais pas encore d'accord

Par RFI Publié le 15-02-2019

Des progrès, mais pas encore suffisants pour arriver à un accord, c’est ce qui ressort des deux jours de discussions commerciales de haut niveau entre Chinois et Américains qui s’achèvent ce vendredi 15 février à Pékin. Le secrétaire américain au Trésor, Steven Mnuchin a jugé les discussions « productives » sur son comte Twitter. Les délégués américains ont pu rencontrer le président Xi Jinping. Mais semble-t-il d’autres tours de tables seront nécessaires.


De notre correspondant à Pékin, Stéphane Lagarde

Les deux parties n’ont pas encore fait d’annonce officielle, mais les négociations pourraient se poursuivre dès la semaine prochaine à Washington selon un proche du dossier cité par le South China Morning Post. Les discussions décrites comme « fructueuses » par le secrétaire américain au Trésor n’ont donc pas totalement portées leurs fruits.

Pékin aurait accepté de déclarer les subventions accordées aux groupes chinois selon l’agence Reuters, mais pour ce qui est des sujets plus sensibles tels que les transferts forcés de technologies ou ce que la partie américaine considère comme du « vol » de propriété intellectuel, on est encore loin du compte jugent les observateurs.

Ce qui n’empêche pas les sourires et cette photo de famille encore impossible il y a quelques mois : costumes sombres, cravates rouges et bleues, une majorité d’hommes, deux femmes seulement sur cette image officielle prise au grand palais du peuple place Tiananmen. Les délégués chinois et américains ont eu droit à la visite du président Xi Jinping, comme l’avait fait Donald Trump lors de la venue du vice-Premier ministre chinois Liu He aux Etats-Unis.

On attend donc maintenant le mémorandum, le protocole d’accord qui sortira de ce troisième round de négociations depuis le début de cette année. Un protocole qui se transformera en accord avec la signature des présidents américain et chinois selon les experts. L’échéance de la trêve commerciale initialement fixée au 1er mars pourrait donc être reportée.
http://www.rfi.fr/economie/20190215-chi ... memorandum

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57786
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: USA et CHINE: pour le meilleur ou pour le pire ?

Message par energy_isere » 05 mai 2019, 13:59

Le casse-tête de Washington: que Pékin tienne ses promesses sur le commerce

AFP•05/05/2019

Les Etats-Unis et la Chine ont signalé un accord imminent pour mettre fin à leur guerre commerciale, mais comment s'assurer que Pékin tienne ses promesses ?

La question est dans tous les esprits à Washington alors que des dignitaires chinois, une centaine selon certains médias, sont attendus mercredi dans la capitale américaine pour des négociations présentées comme les dernières et à l'issue desquelles les deux premières puissances économiques du monde pourraient dévoiler les grandes lignes d'un traité.

Les yeux seront alors rivés non seulement sur les concessions chinoises pour réduire le colossal déficit américain (378,73 milliards de dollars en 2018, surplus des services compris) mais encore sur la manière d'appliquer ses engagements.

.......
.......

Image
https://www.boursorama.com/actualite-ec ... 210c42f2a8

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57786
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: USA et CHINE: pour le meilleur ou pour le pire ?

Message par energy_isere » 10 mai 2019, 00:43

En plein bras de fer avec Pékin, les Etats-Unis rejettent China Mobile

AFP•09/05/2019

Alors que débutent de nouvelles négociations commerciales entre Washington et Pékin, les Etats-Unis ont refusé jeudi à l'opérateur China Mobile l'entrée sur leur marché, une décision qui montre une nouvelle fois l'importance stratégique des télécoms et de la technologie dans le bras de fer entre les deux puissances.
.......
https://www.boursorama.com/bourse/actua ... 752cf5eb9e

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57786
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: USA et CHINE: pour le meilleur ou pour le pire ?

Message par energy_isere » 13 mai 2019, 19:33

La Chine réplique à Trump: escalade de la guerre commerciale

AFP•13/05/2019

Escalade dans la guerre commerciale Pékin-Washington: la Chine a annoncé lundi qu'elle allait augmenter ses droits de douane sur des produits américains représentant 60 milliards de dollars d'importations annuelles, en représailles aux mesures de Donald Trump.

A partir du 1er juin, les tarifs douaniers seront relevés à 10%, 20%, voire jusqu'à 25% sur un ensemble de marchandises américaines déjà taxées, a annoncé le Bureau de la Commission tarifaire du gouvernement.

De nouvelles négociations visant à mettre un terme à la guerre commerciale bilatérale se sont achevées la semaine dernière à Washington sans accord. La Chine et les Etats-Unis ont cependant appelé à poursuivre leurs discussions.

Mais le président américain a tout de même fait passer vendredi de 10% à 25% les droits de douane punitifs sur des marchandises chinoises représentant 200 milliards de dollars d'importations annuelles. Une procédure d'augmentation des tarifs douaniers sur la quasi-totalité des produits chinois devait par ailleurs être lancée lundi. Une décision prise par Donald Trump pour maintenir la pression sur la Chine.

"L'ajustement de nos droits de douane est une réponse à l'unilatéralisme et au protectionnisme commerciaux américains", a indiqué lundi Pékin dans son communiqué.

"La Chine espère que les États-Unis retourneront sur la bonne voie des consultations économiques et commerciales bilatérales."

Le gouvernement chinois avait déjà promis à plusieurs reprises ces derniers jours qu'il allait prendre des "mesures de représailles nécessaires". L'échéance du 1er juin semble toutefois indiquer que Pékin souhaite donner aux deux pays le temps de parvenir à un éventuel accord.

- Boeing visé? -

Les regards sont désormais tournés vers Donald Trump, qui s'était montré particulièrement menaçant lundi peu avant le relèvement des droits de douane décidés par Pékin: "La Chine ne devrait pas répliquer -- ça ne ferait qu'empirer les choses!", avait twitté le président américain.

Mais le gouvernement chinois a affiché sa détermination.

"La Chine ne cèdera jamais à aucune pression extérieure. Nous avons la détermination et la capacité de défendre nos droits et intérêts légitimes", a encore martelé lundi Geng Shuang, un porte-parole du ministère des Affaires étrangères.

"Nous l'avons déclaré à maintes reprises: l'ajout de droits de douane ne permet de résoudre aucun problème", a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse régulière.

Avant les mesures punitives annoncées lundi par Pékin, la quasi-totalité des marchandises américaines importées en Chine étaient déjà surtaxées par Pékin -- soit 110 milliards de dollars sur un total annuel de 120 milliards.

La Chine pourrait également cesser d'acheter des produits agricoles et réduire ses commandes d'avions Boeing, a jugé sur Twitter Hu Xijin, l'influent rédacteur en chef du Global Times, quotidien réputé proche du pouvoir.

Dans un éditorial mis en ligne lundi soir, le journal au ton volontiers nationaliste affirme que Pékin "prendra certainement d'autres mesures de rétorsion".

- 'Tirer des balles' -

"Avec leurs politiques douanières, les Etats-Unis semblent tirer des balles dans tous les sens. Ils s'infligeront beaucoup de dégâts à eux-mêmes, et cela sera difficile à maintenir sur le long terme. La Chine, quant à elle, va viser avec précision, en essayant d'éviter de se faire mal."

Le négociateur chinois, le vice-Premier ministre Liu He, a déclaré vendredi que les discussions avec les Etats-Unis se poursuivront à Pékin. Il n'a cependant pas avancé de date.

L'administration Trump exige toujours une réduction de l'immense déficit commercial des Etats-Unis vis-à-vis de la Chine (378 milliards de dollars en 2018), des "changements structurels" comme la fin des transferts forcés de technologies, la protection de la propriété intellectuelle américaine ainsi que la fin des subventions chinoises aux entreprises d'Etat.
https://www.boursorama.com/bourse/actua ... 3458c28dd1

Répondre