Egypte

Toutes discussions pour les habitants francophones d'Afrique.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 64349
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Egypte

Message par energy_isere » 06 juin 2020, 09:42

Egypte : Bientôt 3 170 MW de nouvelles centrales éoliennes et solaires

Agence Ecofin 4 juin 2020

L’autorité en charge des énergies renouvelables en Egypte fera bientôt construire 2 200 MW de centrales éoliennes et 970 MW de centrales solaires. Ce nouveau projet rapprochera le pays de son objectif de produire 20 % de son énergie grâce au renouvelable d’ici 2022.

En Egypte, la New and Renewable Energy Autority (NREA) entend mettre en place 3 170 MW de centrales d’énergie renouvelable. « Les projets envisagés sont des centrales éoliennes d’une capacité totale de 2 200 MW et des centrales solaires d’une capacité combinée de 970 MW », a affirmé Mohamed El-Khayyat, le directeur de la NREA.

La mise en place de ces centrales entre dans le cadre de la politique énergétique du pays qui compte produire 20 % de son énergie à partir de sources renouvelables d’ici 2022. La part de ce type d’énergie dans le mix national pourrait être portée à 40 % en 2030 selon les prévisions nationales.

En mars dernier, le pays produisait 361 GWh d’électricité à partir de ses centrales solaires, 269 GWh à partir des centrales éoliennes et 69 GWh grâce à ses infrastructures d’énergie solaire concentrée. La production totale de ses barrages hydroélectriques s’élevait à 1 041 GWh.

L’Egypte a également adopté plusieurs politiques et mécanismes tels que la libéralisation du sous-secteur et l’établissement d’un système de tarification clair afin d’attirer plus de financements privés. Ces mesures ont permis de doubler le volume annuel des investissements consentis par le secteur privé dans le secteur électrique égyptien.
https://www.agenceecofin.com/energies-r ... t-solaires

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 64349
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Egypte

Message par energy_isere » 20 juin 2020, 11:26

Egypte : nouvelle découverte de pétrole dans le golfe de Suez

Agence Ecofin 18 juin 2020

En Egypte, Petrogulf Misr vient d’annoncer la découverte d’un gisement d’environ 70 millions de barils de pétrole brut. Une base de production qui entraînera un niveau d’extraction de 2 000 barils par jour. L’Egypte est l’un des rares pays en Afrique où l’exploration reste encore dynamique.

Le ministère égyptien du Pétrole vient d’annoncer la découverte d’un gisement de brut dans les eaux peu profondes de la concession de Geisum, au sud du golfe de Suez. La découverte a un taux de production initial de 2 000 barils de pétrole brut par jour. Elle a été réalisée par Petrogulf Misr, une coentreprise entre la société publique EGPC, la Pico GOS Petroleum Company, et la filiale égyptienne de la Kuwait Foreign Petroleum Exploration Company (KUFPEC)

Le gisement est logé dans le puits GNN-4 de la concession et abrite environ 70 millions de barils de pétrole brut extractible.

De nouvelles mises à jour seront fournies dans les prochains jours.

Les annonces de découvertes sont devenues rares en Afrique depuis le début de la crise du coronavirus. Les activités d’exploration et de forages ont pour la majorité été suspendues. Cependant, même si elles ont réduit leur main-d’œuvre, certaines compagnies continuent de forer en offshore.

Début juin, l’Egypte a signalé une découverte de pétrole réalisée par la Borg Al Arab Petroleum Company sur la concession d’Abu Sennan dans le désert occidental, avec un taux de production journalier prévu de 4 100 barils de pétrole brut et 18 millions de pieds cubes de gaz naturel.
https://www.agenceecofin.com/exploratio ... fe-de-suez

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 64349
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Egypte

Message par energy_isere » 27 juin 2020, 11:56

Egypte : signature de 12 accords d’exploration avec à la clé plus d’un milliard $ d’investissement

Agence Ecofin 22 juin 2020

Le gouvernement égyptien vient d’annoncer la signature de 12 accords d’exploration avec de grands acteurs du secteur pétrolier. Ces accords couvrent les principaux bassins du pays et les sociétés investiront plus d’un milliard de dollars dans leur première phase d’exploration.

L’Egypte vient de signer 12 accords d’exploration pétrolière et gazière avec des multinationales, qui investiront en cumulé plus d’un milliard de dollars dans la phase initiale d’exploration.

Les entreprises concernées sont Chevron, Edison, BP, Total, Shell, Nobel, KUFPEC et Mubadala. Les bassins qui abritent les périmètres sont situés en Méditerranée orientale et occidentale, en mer Rouge et dans le désert occidental. Ces accords sont jusque-là soumis aux approbations réglementaires du gouvernement.

Tarek El Molla, le ministre algérien du Pétrole a rapporté qu’une prime à la signature de 19 millions de dollars a été encaissée par le Caire, dans le cadre de ces accords. Par ailleurs, la première phase d’exploration sur ces périmètres devrait donner lieu au forage de 21 puits.

La vague de signatures de nouveaux accords d’exploration en cours depuis quelques années, a permis l’arrivée dans le pays d’importants acteurs comme Exxon Mobil ou encore Chevron.
https://www.agenceecofin.com/exploratio ... stissement

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 64349
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Egypte

Message par energy_isere » 27 juin 2020, 12:00

Suite du post du 25 avril 2020 viewtopic.php?p=2301614#p2301614
Avant 2026, SDX Energy espère augmenter significativement sa production de gaz naturel sur son actif égyptien phare South Disouq. Pour y arriver, elle compte sur sa nouvelle découverte Sobhi et de futurs succès d’exploration qui devraient porter leurs fruits dès 2023.

Agence Ecofin 24 juin 2020

Mardi, le producteur britannique de gaz naturel SDX Energy a déclaré qu’il espère, d’ici 2026, pouvoir accroitre le plateau de production de gaz naturel sur son projet égyptien South Disouq. SDX qui y a démarré la production en novembre dernier s’appuie en effet sur sa nouvelle découverte de gaz sur le périmètre dénommée Sobhi et l’espoir de nouveaux succès de forages, avant cette échéance.

La production actuelle du site est de 50 millions de mètres cubes par jour. Avec le gisement de Sobhi, les premiers résultats indiquent environ 100 milliards de pieds cubes de prospectivité supplémentaire, sans risques.

« Avec Sobhi, nous prévoyons de prolonger progressivement notre plateau de production brute de 50 millions de pieds cubes par jour sur 18 à 24 mois jusqu’en 2023 et, avec un certain suivi des succès de forage, cela pourrait être prolongé jusqu’en 2026 », a déclaré le PDG de SDX, Mark Reid.

Toute la production de gaz égyptienne de SDX est vendue à la compagnie nationale égyptienne de gaz, EGAS, à un prix fixe de 2,85 $ par millier de pieds cubes.
https://www.agenceecofin.com/production ... uth-disouq

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 64349
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Egypte

Message par energy_isere » 03 juil. 2020, 08:18

Découverte de gaz offshore par ENI.
Eni Makes New Gas Discovery Offshore Egypt

by Andreas Exarheas|Rigzone Staff. July 01, 2020

Eni S.p.A. revealed Wednesday that it has made a new gas discovery in the Mediterranean Sea offshore Egypt.

The Bashrush discovery encountered a single 498-foot thick gas column within Messinian age sandstones of the Abu Madi formation with “excellent petrophysical properties”, according to Eni. The discovery will now be tested for production and its development options will be screened with the aim of fast-tracking output, the company outlined.

“The discovery of Bashrush demonstrates the significant gas and condensate potential of the Messinian formations in this sector of the Egyptian offshore shallow waters,” Eni said in a company statement posted on its website.

“The discovery of Bashrush further extends to the west the gas potential of the Abu Madi formation reservoirs discovered and produced from the so-called Great Nooros Area,” Eni added in the statement.
........
https://www.rigzone.com/news/eni_makes_ ... 7-article/

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 64349
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Egypte

Message par energy_isere » 04 juil. 2020, 13:09

Egypte : Eni découvre un important gisement de gaz sur la licence d'exploration North El Hammad

Agence Ecofin 3 juillet 2020

Alors que le secteur de l'exploration tourne au ralenti dans le monde, en raison du coronavirus, Eni est toujours aussi active dans les eaux égyptiennes. Elle vient d’y découvrir un important gisement de gaz naturel, sur le bloc North El Hammad, qu'elle compte développer dans les meilleurs délais.

La société pétrolière italienne Eni vient d'annoncer la découverte sur son bloc égyptien de North El Hammad d'un important gisement de gaz naturel, situé au cœur du prospect Bashrush. La licence qui est située dans le delta du Nil a été attribuée à Eni en 2015. Cette découverte étend vers l'ouest le potentiel gazier des réservoirs de la formation d'Abu Madi, qui permet la production sur la concession du Grand Nooros.

La nouvelle découverte est surtout située à 22 mètres de profondeur d'eau, à 11 km de la côte et à 12 km au nord-ouest du champ de Nooros et à environ 1 km à l'ouest du champ de Baltim South West, tous déjà en production.

La colonne qui contient le gaz a 152 mètres d'épaisseur avec d'excellentes propriétés pétro-physiques, indique un communiqué d'Eni. C'est la première étape d'une campagne de forages qui s'ouvre pour Eni et ses partenaires BP et Total.

Si la taille du gisement n'est pas encore précisée, les trois parties envisagent de commencer à examiner les options qui permettront de mettre en production le puits et s'appuyer sur les synergies et infrastructures existantes pour le monétiser.

D'autres puits sont prévus pour le forage avant la fin de l'année. Dans la concession de North El Hammad, Eni, par l'intermédiaire de sa filiale IEOC, détient 37,5 % des parts et le rôle d'opérateur. BP détient aussi 37,5 % et Total les 25 % restants.
https://www.agenceecofin.com/exploratio ... -el-hammad

North El Hammad est visible sur cette carte

Image

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 64349
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Egypte

Message par energy_isere » 11 juil. 2020, 11:18

En relation avec ce post viewtopic.php?p=2306559#p2306559
Egypte : TechnipFMC empoche un contrat EPC de plus d’un milliard $ à la raffinerie d’Assiout

Agence Ecofin. 9 juillet 2020

L’Etat égyptien a octroyé à TechnipFMC un contrat de construction de nouvelles unités de production à la raffinerie d’Assiout, pour 1 milliard $. Cela permettra de transformer les produits à faible valeur ajoutée de la raffinerie en environ 2,8 millions de tonnes par an de produits propres.

En Egypte, TechnipFMC a signé un contrat d’ingénierie, de fourniture d’équipements et de construction (EPC) avec Assiut National Oil Processing Company (ANOPC) pour la construction d’un nouveau complexe d’hydrocraquage pour la raffinerie d’Assiout.

La valeur du contrat est de plus d’un milliard de dollars. Il couvrira la construction d’une unité de distillation, d’une unité d’hydrocraquage de diesel, d’une unité de cokéfaction retardée, d’une unité d’hydrotraitement de distillats ainsi que d’une unité de production d’hydrogène utilisant la technologie sous licence de reformage à la vapeur de TechnipFMC.

« Le complexe transformera les produits pétroliers à faible valeur ajoutée de la raffinerie voisine de la société Assiut Oil Refining Company (ASORC) en environ 2,8 millions de tonnes par an de produits plus propres, comme le diesel Euro 5 », a expliqué un communiqué de la parapétrolière basée à Londres.

« Assiout est considéré comme l’un des principaux projets stratégiques permettant de satisfaire la demande locale croissante en produits plus propres », a commenté Catherine MacGregor, présidente de Technip Energies.

Si la date du début des travaux n’est pas encore connue, les deux parties ont assuré que les conditions préalables sont en cours d’être remplies.
https://www.agenceecofin.com/petrochimi ... -d-assiout

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 64349
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Egypte

Message par energy_isere » 29 juil. 2020, 12:22

Découverte de gaz en Egypte offshore.
Oil Majors Discover Significant Gas Field In Egyptian Waters

By Charles Kennedy - Jul 28, 2020

European majors Eni, BP, and Total have successfully tested a new natural gas discovery in Egypt’s shallow waters, the Italian company said on Tuesday, commenting on its find that adds to Egypt’s already sizeable natural gas resources.

Once in production, the well Bashrush is estimated to deliver at up to 100 MMscf of gas and 800 barrels of condensate per day, Eni said.

Eni is the operator of the North El Hammad concession, where Bashrush is located, with a 37.5-percent interest, BP holds another 37.5 percent, and Total owns 25 percent.

The companies will be looking to develop the area with tie-ins to existing infrastructure.

“These results support our strategy to allocate a significant share of our exploration budget to the search of hydrocarbons in the vicinity of existing infrastructures,” said Kevin McLachlan, Senior Vice President Exploration at Total.

“These resources have low development costs since they can rapidly be tie-in and put into production,” McLachlan added.

In recent years, Egypt has been at the center of a ‘natural gas rush’ in the Eastern Mediterranean after Eni discovered the vast Zohr field in 2015, saying it was the largest ever gas discovery in the Mediterranean.

Eni is the operator of Zohr and holds 50 percent, Rosneft has 30 percent, while BP and Mubadala Petroleum each have 10 percent in the Shorouk Block where Zohr is located.

Following the start-up of the giant Zohr field in early 2018, Egypt became an essential player in the Mediterranean. Zohr plays a crucial role in helping Egypt to avoid the need to import liquefied natural gas (LNG), according to the Italian energy major.

In one of the latest deals concerning the Eastern Mediterranean, U.S. supermajor Chevron will scoop up Noble Energy’s natural gas assets offshore Israel and Cyprus after it entered last week into a definitive agreement to buy Houston-based Noble Energy in an all-stock transaction valued at US$5 billion.
https://oilprice.com/Energy/Natural-Gas ... aters.html

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 64349
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Egypte

Message par energy_isere » 03 août 2020, 21:44

Egypte : nouvelle découverte importante de pétrole dans le désert occidental

Agence Ecofin. 29 juillet 2020

Alors que la majorité des compagnies pétrolières en Egypte ont réduit drastiquement leurs programmes d’exploration, Eni a accéléré ses campagnes de forage dans le pays, notamment dans le désert occidental. Il vient d’y découvrir un important gisement de pétrole.

En Egypte, la société pétrolière italienne Eni a annoncé la découverte d’un important gisement de pétrole dans la concession Meleiha South West, située dans le désert occidental, à quelque 130 km au nord de l’oasis de Siwa. Le gisement est logé dans le puits SWM-A-6X et viendra renforcer l’offre du périmètre entré en production depuis l’année dernière, et qui offre un plateau de plus de 12 000 barils par jour.

Selon la fiche technique du forage, les travaux ont atteint une profondeur totale de 15 800 pieds et permis de révéler une colonne porteuse de 130 pieds dans les grès paléozoïques de la formation de Dessouky. Grâce aux synergies existantes, le puits a automatiquement été mis en production et génère 5 000 barils de pétrole par jour.

Dans le désert occidental, Eni a mis en place une stratégie pour accélérer la production des nouvelles découvertes, avec la société AGIBA, une joint-venture avec EGPC, la société publique égyptienne du pétrole.

Ce sont des découvertes effectuées entre 2012 et 2018 qui ont permis de lancer la phase initiale de production sur le champ en juillet 2019. Contrairement au reste de l’industrie, Eni maintient un rythme d’exploration assez soutenu dans le pays et notamment autour du désert occidental. Cela pourrait donner lieu à un nouveau programme d’exploration sur la licence qui reste relativement sous-explorée.
https://www.agenceecofin.com/exploratio ... occidental

Répondre