Tanzanie

Toutes discussions pour les habitants francophones d'Afrique.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59638
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Tanzanie

Message par energy_isere » 03 nov. 2018, 10:39

Suite de ce post du 16 juin 2018 http://www.oleocene.org/phpBB3/viewtopi ... 8#p2269928
Tanzanie : les égyptiens Arab Contractors et Elsewedy construiront le barrage de Stiegler’s Gorge

Agence Ecofin 31 oct 2018

L’égyptien Arab Contractors Company a obtenu la construction de la centrale hydroélectrique de Rufiji en Tanzanie. Il développera l’infrastructure d’une capacité de 2 100 MW, en collaboration avec son compatriote Elsewedy Electric Company. Arab Contractors, qui a révélé l’information sur son site, n’a pas encore donné de précision sur le coût de l’infrastructure ni sur la durée de sa mise en place.

La procédure de sélection des entités devant construire la centrale a été lancée en septembre 2017. Les travaux impliqueront la construction du barrage principal ainsi que des structures attenantes. Cela implique, entre autres, un réservoir de 100 km s’étendant sur environ 1 350 km2. La hauteur du barrage sera de 134 m.

La mise en place de l’infrastructure permettra d’accroître significativement la puissance électrique du pays, qui est actuellement de 562 MW. La Tanzanie a alloué 307 millions $ à ce projet dans son budget national 2018-2019, ce qui représente plus de 40% du total des allocations budgétaires.

Cependant, la centrale sera construite dans le parc national de Stiegler’s Gorge, ce qui soulève l’inquiétude des environnementalistes qui estiment que l’infrastructure nuira à l’équilibre de l’écosystème avoisinant.
https://www.agenceecofin.com/hydroelect ... er-s-gorge

Pour une fois c'est pas des Chinois sur le coup.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59638
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Tanzanie

Message par energy_isere » 19 janv. 2019, 13:54

Tanzanie : les travaux de construction du barrage de Rufiji (2 100 MW) démarreront en juin 2019

Agence Ecofin 16 janv 2019

En Tanzanie, la construction de la centrale hydroélectrique de Rufiji située au cœur de la réserve naturelle de Selous Game, débutera en juin 2019. Cette information a été communiquée par le ministre de l’Energie, Medard Kalemani (photo) qui a révélé que les travaux préliminaires au démarrage de la construction ont déjà été achevés à 80%.

« Le projet sera achevé en 36 mois, ce qui implique que la centrale sera opérationnelle d’ici 2022. Les compagnies en charge des travaux de construction ont 6 mois pour mobiliser le financement nécessaire au projet, puis les travaux pourront démarrer.», a affirmé le responsable. Le coût de mise en place de l’infrastructure d’une capacité projetée de 2 100 MW a été estimé à 2,9 milliards $.

La réalisation de la centrale nécessitera la fourniture de 30 MW d’électricité qui sera assurée par la Tanesco, la compagnie électrique nationale. Celle-ci a d’ailleurs déjà acheminé 10 MW sur les lieux pour une demande actuelle de 7 MW.

Plus de 6 hectares de forêt ont été défrichés pour la réalisation des travaux, 14 hectares pour accueillir la centrale proprement dite et 4,7 hectares pour la construction de résidences permanentes pour les ouvriers du chantier. Environ 230 garde-chasses ont également été déployés pour assurer la sécurité des équipes face aux animaux sauvages habitant le parc.
https://www.agenceecofin.com/hydroelect ... -juin-2019

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59638
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Tanzanie

Message par energy_isere » 26 janv. 2019, 14:19

. Les autorités tanzaniennes et ougandaises réunies pour finaliser les négociations sur leur gazoduc transfrontalier

Agence Ecofin. 25 janv 2019

Ce vendredi, les ministres tanzanien et ougandais de l’Energie ainsi que les experts des deux pays se réunissent à Kampala pour finaliser les négociations sur leur projet commun de gazoduc transfrontalier. L’infrastructure quittera les champs de production en Tanzanie pour desservir certaines régions à forte consommation de gaz en Ouganda.

Les négociations porteront principalement sur la façon de gérer, d'exécuter et de superviser le projet, compte tenu des différentes lois dans les deux pays.

Parmi les autres questions à aborder, il faut mentionner l'enregistrement des entreprises qui participeront au projet, la répartition des revenus, les questions liées à la défense et à la sécurité des deux pays et la participation des citoyens à la mise en œuvre du projet.

Selon la secrétaire exécutive du National Economic Empowerment Council (NEEC), Mme Beng'i Issa, les deux parties ont déjà conclu des accords pour garantir que le projet crée des opportunités d'emploi pour les habitants des deux pays.

Le gaz exporté vers l’Ouganda lui permettra d’alimenter des centrales thermiques et de satisfaire la demande en combustible domestique sans cesse croissante.
https://www.agenceecofin.com/transport/ ... frontalier

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59638
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Tanzanie

Message par energy_isere » 16 févr. 2019, 10:48

Tanzanie : le barrage de Stiegler’s Gorge pourrait coûter plus du double des 3 milliards $ projetés

Agence Ecofin 15 fev 2019

En Tanzanie, la construction de la centrale hydroélectrique de Stiegler’s Gorge coûtera plus du double de la prévision gouvernementale. C’est ce que révèle une évaluation réalisée par l’expert Joerg Hartmann et publiée par OECD Watch, une organisation de la société civile réunissant plus de 100 membres issus de 55 pays.

Selon l’évaluation, la construction de la centrale, d’une capacité de 2 115 MW, coûtera, non pas 3 milliards $ comme prévu par le gouvernement, mais environ 7,58 milliards $. Avec l’inclusion des autres coûts liés à la mise en place de l’infrastructure, ce coût devrait monter à 9,85 milliards $.

La centrale sera implantée dans la réserve naturelle de Selous Game, l’une des plus grandes et des plus riches du continent. Cette situation géographique suscite l’inquiétude des environnementalistes. Le gouvernement a obtenu, en décembre dernier, l’appui de la compagnie égyptienne El Sewedy pour la construction de l’infrastructure.

Les autorités nationales ne se sont pas encore prononcées sur cette évaluation.

Cependant, la compagnie égyptienne Arab Contractors, l’une des deux entreprises chargées de l’édification du barrage, a affirmé qu’elle était contre la construction de l’infrastructure, car l’offre la plus élevée pour sa construction était de 3,2 milliards $.

Selon l’Agence internationale des énergies renouvelables, les coûts des infrastructures de la même ampleur, construites entre 2010 et 2017, ont augmenté, en moyenne, de 31%.
https://www.agenceecofin.com/investisse ... s-projetes

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59638
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Tanzanie

Message par energy_isere » 23 févr. 2019, 11:39

Tanzanie : la construction du barrage controversé de Rufiji (2 115 MW) a démarré.

Agence Ecofin. 19 fev 2019

En Tanzanie, les travaux de construction de la centrale hydroélectrique de Rufiji, implantée dans le parc national de Stiegler's Gorge, ont démarré. L’infrastructure d’une capacité de 2 115 MW sera construite par un consortium mené par la compagnie égyptienne Arab Contractors.

L’infrastructure sera construite pour le compte de la Tanzania Electric Supply Company Limited (Tanesco). Elle sera dotée d’un réservoir de 100 km de long s’étendant sur 1 350 kilomètres carrés. Le barrage lui-même aura une hauteur de 134 mètres. Sa construction augmentera significativement la capacité hydroélectrique du pays qui est actuellement de 562 MW.

La construction de ce barrage, au cœur de l’une des réserves naturelles les plus importantes du continent, suscite l’inquiétude au sein des environnementalistes. Une étude indépendante récemment conduite a affirmé que le coût de ce barrage serait beaucoup plus élevé que les 3 milliards $ estimés par le gouvernement. Il atteindrait 7,58 milliards, voire 9,85 milliards $.
https://www.agenceecofin.com/hydroelect ... -a-demarre

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59638
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Tanzanie

Message par energy_isere » 09 mars 2019, 10:47

Tanzanie : bonne avancée des travaux pour la centrale éolienne de Miombo Hewani (300 MW), la première du pays

Agence Ecofin 05 mars 2019

En Tanzanie, la construction de la première centrale éolienne du pays qui sera implantée à Makambako dans la région de Njombe, avance bien.

La centrale éolienne de Miombo Hewani est prévue pour avoir une capacité totale de 300 MW, qui sera mise en place en trois phases de 100 MW chacune. Sa phase une permettra, à son achèvement, d’alimenter 1 million de personnes résidant dans le township de Makambako.

« Nous travaillons afin de nous assurer que les communautés locales des villages d’Igomba, d’Isimike et d’Itengelo bénéficieront des retombées de ce projet.», a affirmé Katherine Persson, la directrice exécutive de Windlab Developments Tanzania, l’entité en charge de la construction de la centrale.

La première phase nécessitera un investissement de l’ordre de 250 millions $ et les premiers 100 MW d’électricité pourront être fournis au bout de 12 à 18 mois de travaux.

La production de la centrale sera cédée à la Tanesco dans le cadre d’un accord de rachat d’électricité.
https://www.agenceecofin.com/eolien/050 ... re-du-pays

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59638
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Tanzanie

Message par energy_isere » 05 avr. 2019, 08:39

Tanzania To Begin Talks With Majors On $30B Deepwater LNG Project

By Tsvetana Paraskova - Apr 04, 2019

Tanzania’s government will start this month talks with major international firms to define the commercial terms for a deepwater liquefied natural gas (LNG) project off the coast of the east African country expected to be worth US$30 billion.

Negotiations are set to begin this month and to conclude by September, The East African news outlet quoted Tanzania’s Energy Ministry as saying.

Major international companies have been exploring for gas offshore Tanzania and have found sufficient quantities for a potential LNG plant.

The development of such project, however, has been stalled due to the lack of a host government agreement (HGA) setting the legal, fiscal, and commercial terms of the project.

“A deep-water LNG plant is a large project that requires large upfront investments. To ensure that all parties benefit from such a project, a stable and predictable framework for more than 30 years of the plant is essential,” Equinor spokesperson Erick Haaland told The East African.

“We trust that the government of Tanzania has a long-term view on this major industrial investment,” Haaland added.

Norway’s Equinor has been operating in Tanzania since 2007 when it signed a Production Sharing Agreement (PSA) for Block 2 with Tanzania Petroleum Development Corporation (TPDC). Equinor’s Tanzanian unit is the operator of the block with a 65-percent participating interest, while U.S. ExxonMobil is partner with a 35-percent working interest. TPDC has the right to participate with a 10-percent stake.

Equinor has made nine discoveries with estimated volumes of more than 20 Tcf of gas in place.

Royal Dutch Shell holds stakes in two blocks adjacent to Equinor’s block 2. According to Shell’s website, “all these blocks together hold sufficient gas to enable a shared onshore LNG liquefaction plant.”

The government of Tanzania has allocated land for this facility in Lindi, located on the southern Tanzanian coast.

Now the government and the international majors need to hammer out the legal and commercial framework of the LNG project, which Tanzania says would be done by September.

By Tsvetana Paraskova for Oilprice.com
https://oilprice.com/Latest-Energy-News ... oject.html

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59638
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Tanzanie

Message par energy_isere » 27 avr. 2019, 10:14

Tanzanie : le gouvernement verse une avance de 309 millions $ pour le barrage de Stiegler’s Gorge

Agence Ecofin 25 avril 2019

En Tanzanie, le gouvernement vient d’octroyer une avance de 309,6 millions $ à la compagnie égyptienne Arab Contractors pour la construction de la centrale hydroélectrique de Stiegler’s Gorge. L’infrastructure qui sera implantée sur le fleuve Rufiji aura une capacité de 2 115 MW.

Le montant versé représente 15% du coût total de sa mise en place. Selon les termes convenus par les parties, le projet sera financé à 30% par le gouvernement tanzanien et à 70% par des financements extérieurs.

« Le montant que nous avons versé aujourd’hui est constitué à 70% d’investissements étrangers. La participation du gouvernement au projet sera versée une fois que le contractant aura finalisé toutes les formalités liées au dossier », a affirmé Hamis Mwinyimvua, le secrétaire permanent du ministère tanzanien de l’Energie.

Cette avance permettra au constructeur de parachever la mobilisation financière du projet et de démarrer les travaux.

A son achèvement qui est prévu dans 36 mois, la centrale permettra de presque tripler la capacité installée actuelle du pays qui est de 1 605 MW. La Tanzanie s’est donné pour objectif d’atteindre une puissance électrique de 10 000 MW, d’ici à 2025.
https://www.agenceecofin.com/hydroelect ... er-s-gorge

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59638
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Tanzanie

Message par energy_isere » 04 mai 2019, 11:01

Tanzanie : la Tanesco donne son aval à Kibo Energy pour le développement de la centrale à charbon de Mbeya (1 000 MW)

Agence Ecofin 29 avril 2019

En Tanzanie, la Tanesco, la compagnie électrique nationale, a donné son accord à Kibo Energy pour le développement de la centrale à charbon de Mbeya. La société cotée à la Bourse de Johannesburg, pourra désormais enclencher les négociations avec le pool énergétique de l’Afrique australe dans le but de signer des accords de cession d’énergie.

La centrale de Mbeya aura à son achèvement, une capacité de 1 000 MW. Elle fait déjà l’objet d’études préliminaires qui ont évalué sa faisabilité en termes de financement. Kibo Energy qui la développe, entrevoit trois opportunités de débouchés que sont : la cession à la Tanesco, l’exportation vers d’autres pays ou la cession directe à de grands consommateurs d’énergie autre que les Etats.

« Le manque accru de ressources énergétiques en Tanzanie et dans la partie australe de l’Afrique est la preuve d’une demande électrique urgente. Etant donné que la Tanzanie s’est fixée comme objectif d’exporter 880 MW d’électricité entre 2020 et 2040, la Kibo Energy se positionne pour aider à atteindre ce but.», a affirmé la compagnie dans un communiqué.

La Tanzanie a déjà mis en place des interconnexions électriques avec la Zambie et le Kenya afin de pouvoir échanger de l’énergie avec les pays d’Afrique australe et de l’Est.
https://www.agenceecofin.com/gestion-pu ... a-1-000-mw

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59638
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Tanzanie

Message par energy_isere » 01 juin 2019, 10:37

Tanzanie : le gouvernement s’attend à ce que la construction de l’usine de liquéfaction de gaz naturel commence en 2022

Agence Ecofin 29 mai 2019

Mardi, le ministre tanzanien de l’Energie, Medard Kalemani, a déclaré que la construction de l’usine de liquéfaction de gaz naturel de Lindi devrait démarrer en 2022 et s’achever en 2028.

Cette annonce survient dans un contexte marqué par la reprise des négociations entre le gouvernement et les compagnies engagées dans le projet. Ces pourparlers devraient s’achever en septembre avec un accord définitif entre les parties concernées.

Pendant plusieurs années, les divergences de point de vue entre elles ont retardé le projet censé générer 10 millions de tonnes par an de gaz naturel liquéfié (GNL).

L’usine sera située à terre à Lindi, à proximité des immenses découvertes de gaz naturel en eaux profondes au sud du pays.

Selon un rapport récent de la Banque centrale tanzanienne, le démarrage des travaux permettra d’ajouter 2 points supplémentaires à la croissance économique annuelle qui est actuellement d'environ 7 %.

Il faut rappeler que les entreprises concernées sont Royal Dutch Shell, Exxon Mobil, Ophir Energy et Pavilion Energy.

Avec ses 57 Tcf de réserve de gaz, la Tanzanie exploite déjà du gaz pour la production d'électricité et l'industrie. Cette usine de liquéfaction, l’une des plus chères du monde, devrait donner un nouveau souffle à la croissance économique.
https://www.agenceecofin.com/gaz-nature ... ce-en-2022

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59638
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Tanzanie

Message par energy_isere » 13 juil. 2019, 13:54

La Tanzanie pourrait commencer à vendre du gaz naturel au Kenya dans les prochaines années

Agence Ecofin. 8 juillet 2019

Le week-end dernier, la Tanzanie et l’Ouganda se sont engagés à étudier les possibilités de commerce de gaz naturel entre les deux pays. Dans ce sens, un accord a été signé par le président tanzanien, John Magufuli, et son hôte, le président Uhuru Kenyatta, qui a effectué une visite de deux jours dans la capitale tanzanienne.

« Nous avons du gaz naturel, beaucoup de gaz et nous savons que le Kenya en a besoin. Au lieu d'importer du gaz en dehors de l'Afrique de l'Est, le Kenya devrait acheter du gaz d'ici », a déclaré Magufuli.

Cette annonce survient alors que le groupe des investisseurs dans le projet tanzanien de liquéfaction de gaz naturel travaille à trouver des débouchés pour le combustible. Dans les prochaines semaines, les ministères de l'Energie des deux pays entameront des pourparlers sur les politiques et les infrastructures nécessaires pour rendre effectif ce projet.

La Tanzanie possède des réserves gazières de 56 Tcf et compte les monétiser en gaz naturel liquéfié via un projet gigantesque de 30 milliards de dollars. Des compagnies comme Shell, Ophir Energy et Equinor comptent parmi les parties prenantes du projet.
https://www.agenceecofin.com/gaz-nature ... nes-annees

Répondre